mercredi 31 mai 2006

Problèmes d’hébergement¤How to be harboured



Aujourd’hui ce message aborde ce droit essentiel de tout être humain: le droit au logement.
Je vais illustrer ce message par les solutions proposées à deux catégories d’individus aux destins différents.

Au dessus, un bâtiment qui s’est construit près de ma plaine comme on peut le voir sur la première photo prise depuis mon coin des Marguerites.
Ce bâtiment est destiné à l’élite de la nation: les étudiants de l’ESSEC, grande rivale de HEC, qui a ses locaux à Cergy Préfecture et cette résidence des élèves à Cergy le Haut, à 7mn à pied de chez moi.
En dessous, destinée à la lie supposée de la société, la prison d’Osny. Je la longe chaque fois que je vais faire mes courses à ma grande surface habituelle, à 10 km env de chez moi.
L’une dans un cadre urbain, l’autre au milieu d’un champ de blé.
Je ne note pas une différence fondamentale dans l’architecture.
La tour d’angle de la cité de l’ESSEC a été habillée de plaques rouges. C’est sûr, l’esthétique est grandement améliorée !

La grande différence entre ces deux types d'hébergement est que dans l'un il est difficile d'y entrer et dans l'autre difficile d'en sortir.

To day I’ll speak about two different buildings.
The « Grande Ecole » ESSEC is established in Cergy. Having be to a « grande école » is comparable in prestige to having a degree from Harvard or Yale in US. An ugly building has been built near my daisy square. And the students are staying there. Ugly, isn't it ?
About 10km from home, I drive to the supermarket along the Osny jail. Ugly too…
I can’t help thinking there is a perfect similarity between both of them.
The only difference however is that it’s so difficult to enter into the first one and so difficult to get out of the second.

mardi 30 mai 2006

La vieille bille et les jeunes charmes


Espoir ou désespoir, qui répondra à cette question ?
Hope or no hope. Who may answer that question ?

La ronde des champignons ¤¤ Mushrooms round


Dans ma plaine, tout près de la maison, il y avaient des « ronds de sorcières » dimanche.
J’ai un peu la flemme de faire une recherche documentée là dessus, au fond ce n’est qu’un blog...
Autrefois ces ronds inquiétaient. Quand on n'a pas la science, la superstition prend le relais.
On connaît mieux les secrets de la nature en général et de ces cachottiers de champignons en particuliers.
Ces ronds s’expliquent par la propagation du mycélium à partir du point d'implantation de la Spore Fondatrice.
I don’t know how to appoint this phenomenon I photographied in my green yard very near home on Sunday evening too. In French : « ronds de sorcières », in English, « witches ring » maybe ? In the past, peoples did’nt understand some natural phenomenons, so they explained of them by sorcery.
There is a reason for everything. Here, the mushrooms were growing within a radius of the first spore’s establishment point.

lundi 29 mai 2006

Les stars de ma Pampa



En haut de l’affiche les deux stars : ORCHIS et OPHRYS.

Tous les ans reviennent deux grands événements : le tournoi de tennis de Roland Garros et le festival de Cannes.Des repères pour moi : il est temps d’aller jeter un coup d’œil dans ma plaine voir où en sont les deux vedettes.
Elle sont revenues ! J’ai pris ces photos dimanche dernier dans l’après midi.

La nature est merveilleuse, la vie est merveilleuse. Ces fleurs sont merveilleuses.
On les dit si rares et si fragiles qu’il ne faut les prendre qu’en photo. Comment peuvent elles fleurir et refleurir dans ma plaine ? Cette plaine a été retournée, remuée, travaillée. On la tond régulièrement, les chiens viennent s’y ébattre et les enfants y jouer au foot.

Parfois, la terre nous joue de sales tours. Elle tremble et occasionne des milliers de morts.
Mais la vie toujours reprend le dessus. La nature nous apprend à surmonter les moments de détresse.

OPHRIS & ORCHIS are two stars in my « Pampa ».
Every year, there are two major events in France : Roland Garros and the Cannes Festival of Cinema.
It’s the moment to go and watch if my orchids are still flowered in the green yard near my house. I took these pictures on Sunday evening.
Nature is so marvellous, life marvellous and these flowers marvellous too !
They are so rare and delicate that it’s forbidden to pick them in France.
The yard near home was turn over, the wild grass mowed, dogs and kids use to frolic there and this flowers year after year are flowering on May!
Sometimes Nature may be cruel to Humans.
But Life always recovers and Nature helps us to control our distress.

dimanche 28 mai 2006

Le péagier Français va-t-il disparaître ?


Que je vous raconte:
Au cours d'une discussion Vy m'a dit qu'un vétérinaire lui avait dit...
*Cela fait très l'homme qu'a vu l'homme qu'a vu l'homme qu'a vu l'ours, non ?*
...que ceux qui étaient contre l'introduction de l'ours dans les Pyrénées n'étaient pas ses voisins immédiats mais ceux qui habitaient la périphérie.
Je ne peux donner un avis éclairé sur les ours, les loups ou les lynx.
Je peux juste dire que je suis une froussarde et déjà quand je rencontre un chien en compagnie de mon mari au détour d'un sentier je n'en mène pas large, alors un ours...

Mardi dernier, je suis allée sur une zone de bureau où officie encore un péagier.
Surprise ! Un panneau annonce que le paiement est automatisé depuis le 9 mai !
Je prends un ticket, je gare la voiture (la kangourouge que l'on voit sur une des photos) et je viens mitrailler.
Je m'aperçois alors que la guérite est encore occupée.
Le péagier m'explique: les régisseurs de la zone partent à la retraite et les trois péagiers qui se relaient à ce jour prennent leur place.
Ils ont un rôle d'information dans leur guérite et non seulement de perceveurs.

De plus en plus en France, l'homme est remplacé par la machine.
Il y a des péages d'autoroute dans l'est où on ne peut sortir que si on est muni d'une carte bleue.
C'est parfois pratique un robot: toujours là. Mais pas toujours disponible !

Si vous trouvez que j'exagère d'avoir volé l'âme de ce monsieur, notez l'appareil qu'il tient en main: il a volé mon âme en retour et a en sa possession une photo de la Cergie d'aujourd'hui.
Dommage, j'étais chamboulée et je ne lui ai pas demandé son prénom.
S'il passe par ici, il sera gentil de me le dire.

In France we are debating whether to reintroduce Slovene bears in the Pyrenees mountains. Wolfs in the South-East part of the country. And Lynx in the North-East one.
I have no idea about that, just I can say I'm afraid when I meet a little dog when rambling, so bear... But who will debate about the end of the human till ?
We have more and more automatic till, to take train tickets, on toll motorway, and so on... However, I ever pay to a living at this office area still now.
On last Tuesday, I saw when arriving this notice board: "Since the 9th of May, you must pay to the automatic till". So I parked my car (the red Renault Kangoo on the picture), and I took some photos.
Surprise: there was still somebody there.
I took his soul and he took mine too with the camera you may notice in his hand.

samedi 27 mai 2006

Cergie et son frère ¤ Cergie and brother



Cergie et son frère sont toute ouïe.

A l'époque, je ne m'appelais pas encore Lucie, encore moins Cergie.
Ma mère m'avait affublée d'un autre nom, un nom vietnamien, et longtemps j'ai cru que c'était vraiment le mien. Jusqu'au jour où mon père m'en a donné le sens français. Il m'a aussi expliqué qu'au Vietnam, par superstition, on donnait des noms peu flatteurs aux enfants pour éviter que les génies malfaisants ne s'intéressent à ce précieux trésor.
Je vous rassure: pour les oreilles, cela s'est arrangé tout seul.
Pour les cheveux, aussi, j'en ai à revendre.
Je veux bien dire à l'oreille ce petit nom à tout ceux qui feront la démarche de me le demander par courriel...

Cergie and her brother are all ears...
In my childhood, my mother was calling me with a Vietnamese name. I thought it was my true name, but later my father explained to me the meaning of it.
In Vietnam, it's usual to call kids with an ugly nickname so the Genious would be fooled and not take away the little darling.
If somebody wants to ear this nickname, he has to mail to me, and I'll whisper it to him.
Don't worry about my ears neither my hair. It's better now !

Les roses sont en bouton ¤ Rose-buds


Bientôt ma saison préférée: la saison des roses !
Mon frère était chez moi pendant deux jours, et il a pris en photo ce bouton de rose "Pierre de Ronsard".
Je trouve formidable que l'auteur du si fameux poème ait une si belle rose à lui dédiée.
"Mignonne allons voir si la rose
Qui ce matin avait déclose
Sa robe de pourpre au soleil
N'a point perdu cettte vesprée
Sa splendeur à nulle autre pareille..."
Il faudrait vérifier car là c'est de mémoire.
On retrouve ce rosier dans tous les beaux jardins.
C'est un rosier grimpant, qui réussit même à mi-ombre.
Cette rose a un frais parfum caractéristique de pomme.
Rose season is my favorite, because the sun sets later. I like flowers when fresh opened.
My brother was at home a few days ago and he took this photo in my garden. The name of this climbing rose is "Pierre de Ronsard".
Pierre de Ronsard is a French poet from the Renaissance and he wrote so wonderful poems: "Cueillez dès aujourd'hui les roses de la vie (Carpe diem)"...
In the verses I'm quoting in French, he asked to an young lady to go down to the garden and see if the rose-bud was not withered in the evening.

vendredi 26 mai 2006

AUVERS, le château¤the castel



Le château d'Auvers sur Oise abritera du 18 au 28 mai la 4ème édition du " festival de l' iris ".

Il a été construit au XIIème. Les jardins, récents, sont de type renaissance.
Mis à part les jardins, ce château me fait penser à la demeure de Mark Darcy dans le roman de Jane Austen " Orgueil et Préjugés ". Le parc y joue un rôle prépondérant dans la conquête du coeur d'Elizabeth.
J'aime beaucoup le labyrinthe de charmilles et le vert tendre printanier des buis. L'odeur était très bien aussi !
The castel of Auvers was built at the XIIth century. The gardens are new but look like from the Renaissance. Next week it will be an iris festival there. I can imagine Mark Darcy's mansion and his walk with Elizabeth in the park. Jane Austen, "Pride and Prejudice").
Apart English parks are not so well trimed and look better as woods !

jeudi 25 mai 2006

Auvers-sur-Oise




Le monde entier connait Auvers sur Oise où du moins celui qui a été son plus illustre résident.

Je me suis demandé quel était le meilleur moment pour photographier cette église: j'ai souvent vue la façade qui a servi de modèle dans l'ombre.
Je me suis souvenue d'un livre que j'ai tant aimé: " Les Piliers de la Terre " du romancier anglais Ken Follett. Un de ses principaux héros est un compagnon bâtisseur du Moyen Age dont le rêve est de bâtir une cathédrale. Quand il décroche la commande, il se lève avant le soleil au solstice d'été afin d'orienter la nef. Orienter d'ailleurs veut tout dire.
Le meilleur moment pour photographier l' église d'Auvers si on veut que la célèbre façade ne soit pas dans l'ombre est le matin.
Auvers est à 20 km de chez moi.

Every body knows that Vincent Van Gogh lived, painted, died and was burried at Auvers-sur-Oise, a small town near the river Oise.
The side of church he painted must be photographied in the morning, if not, it would be in the shadow.
Auvers sur Oise is far 20 km from home.

mercredi 24 mai 2006

Le tracteur de ville¤Urban tractor



Le débat fait rage à propos des voitures 4 roues motrices en ville.
Mais que dire des tracteurs ?

There are too much 4x4 cars in French towns never drived in the campaign. It's a problem, because our streets are the most of time narrow and they are dangerous for the other cars and of course for the pedestrian. We are often debatting about this.
But what about tractors ?

Les acacias blancs ¤ Robinia pseudoacacia



Les acacias sont fleuris.
Nous avons énormément d'acacias à Cergy.
Cet arbre est de croissance rapide et il est conseillé de le planter dans un parc en devenir en même temps que d'autre variétés plus "nobles"; l'acacia meuble rapidement et on le coupe quand les arbres définitifs ont atteint une dimension intéressante.
La fleur est d'un parfum suave et très mellifère. Le miel d'acacia est réputé.
On fait des beignets de cette fleur et si quelqu'un a une recette éprouvée, nous sommes tous preneurs !

There are plenty of acacia here in Cergy and they are now flowered and smelling so good. Bees make a good honey from their flowers and in France we do acacia fritters.

mardi 23 mai 2006

Gérard Philipe, la maison de Cergy village



Anne Philipe raconte dans son livre bouleversant " Le temps d'un soupir ", les derniers mois de son mari (1922-1959) et l'acquisition de la maison de Cergy village.
La maison ( le musée Gérard Philipe ), est en travaux pour le moment et on ne peut la visiter. Mais depuis les murs d'enceinte, il y a de belles vues sur la propriété. Cela sera pour un prochain message.
Ce bel acteur de cinéma et de théatre a été séduit par la maison au bord de l'Oise, chemin du bac de Gency.Il est mort foudroyé par un cancer et est enterré à Ramatuelle (Var), dans son costume de Cid.
Des nouvelles des nids: le départ a eu lieu ce matin.

A immense French cinema and theater actor lived in Cergy. He was born in 1922 and died in 1959. His destiny reminds of the one of James Dean. However, he was as a great actor as Marlon Brando. The house is closed for the moment because of repair. From the outside, it's possible to see the house and the park. It will be a future post.
Some news from the nests: empty since today in the morning.

lundi 22 mai 2006

Les calvaires


Il est curieux de constater comme la vie a changé depuis l'ère industrielle.
Cette photo illustre bien la différence entre deux époques aux priorités si différentes.
Nous retrouvons ici nos amis les géants de fer dont j'ai parlé dans un message précédent. Ce sont les idoles modernes élevées par notre époque à la déesse électricité.
Le beau calvaire au premier plan, par un effet de perspective paraît les dominer. Il est pourtant à une échelle plus humaine.
A l'échelle du pas de l'homme ou de la bête de trait.
Ce calvaire est dressé à la jonction de l'ancienne voie romaine "la chaussée Jules César", dont il ne reste pas grand'chose et de la route D22 qui mène à Boissy.
Ce type de calvaire servaient à protéger des mauvaises rencontres ou était un but de procession en certaines occasions. La bergère y déposait en passant un bouquet avant une courte prière.

I'm now showing some typical monuments from my Christian Country. These are often on the side of a road and where devoted to Christ's Calvary and represent a crucifix. These monuments are standing at a crossroads.
I'm explaining how in the past they were such important for the protect of the travellers ( often by feet, of course) or the farming workers passing by near them, saying their prayer and sometimes laying a small bunch of flowers.
I'm also speaking about the impression I've that now whe have new Gods, as consumption, gold, and the symbol of that are the pylons


J'ai découvert plus bas dans Boissy ce calvaire, dans une voie sans issue, au croisement d'une desserte de maisons et d'une allée boisée.
Il est bien fleuri, c'est un calvaire urbain, entretenu par la municipalité et est bien intégré au village.


Je ne résiste pas à montrer ce Christ douloureux. Celui qui désire découvrir ce calvaire en entier cliquera sur le mot. De même qu'il cliquera sur s'il veut la lire.
En la revisionnant, je m'aperçois qu'elle est datée du 29 septembre 1929. Mon beau-père est né le 30 septembre 1929.
Ce calvaire a été érigé sur la même ligne de crête que le premier. A la jonction sans doute de la chaussée Jules César dont il ne reste plus trace visible et de la route que je prends pour aller à Courcelles.
I'm showing three Calvaries. The two ones upstairs are erected near and in Boissy and the third one near Courcelles.
You may click on the French words upstairs and see more.

dimanche 21 mai 2006

Le durian



Un de mes nouveaux lecteurs, grand amateur de ce fruit délicat, me fait le plaîsir de me donner de très intéressantes photos de durian..
J'ai en ma possession un livre remarquable: "Plaidoyer pour l'Arbre" de Francis Hallé des éditions Acte Sud (2005).
Et bien sûr je n'arrive pas à remettre la main dessus.
De mémoire, le durian est l'arbre préféré de F. Hallé. Celui qui le connait l'aime passionnément.
Il est tant recherché que le propriétaire en vient à dormir dessous de peur qu'on ne lui vole les fruits. Il attache même ingénieusement le fruit à l'arbre à l'aide d'une ficelle pour éviter sa chute.
Recevoir un durian sur la tête a un effet létal immédiat !
A new lovely reader gave me these beautiful pictures of that so delicious (for who loves it) Asian fruit. The owner of one durian tree must sleep or pay somebody to sleep under it. It is so appreciated and may be sold such a high price, he must avoid stealing.
Often, the hanging fruit is fastened to the branch with a string. This fruit is bigger than a coconut.
Keep care not to receive it on the head. The result would be instintaneous !

Crédit photo: le Wouwouteur.

Des nouvelles du nid¤Some news from the nest





Français: "cui cui cui cui"
English: "tweet tweet tweet tweet"

samedi 20 mai 2006

Journée en noir et blanc. Black and white day


Le vent est tournant. Il souffle fort.Il vient de l'Océan et amène la pluie dans ses bourrasques. Ou alors, il balaie les nuages et le soleil réapparaît.
Ce matin, toute guillerette, je suis allée au marché de Cergy-Saint-Christophe faire mes emplettes de denrées et de photos. La lumière était belle. Et puis il s'est abattu des trombes d'eau.
"It was a changeable afternoon from clouds to sun to sprinkles". Tim wrote that and I found these words wonderful... In the morning today because of the wind coming from the Atlantic Ocean it was so: rainy and sunny.




J'ai mes habitudes chez un boucher traditionnel. Toujours affable, à l'écoute du client. Les petites dames de la maison de retraite aiment s'y approvisionner, il fait traiteur et débite la viande à la demande sans avoir la main trop lourde.
Patatra !
La maison ferme aujourd'hui à midi. Mon boucher jette l'éponge après deux années à essayer de se faire une clientèle et à se débattre dans les dettes et tracasseries.

Monsieur R. peut être amer. Il a bien exercé son métier, et pourtant...
Les clientes aussi sont amères, où trouver désormais la viande et les petites carottes rapées chez un commerçant de quartier ?
Just today, my butcher closes his shop for ever. He has had so much financial difficulties and no help from the municipality. It's a shame because he has done a good job for 2 years and the old ladies and I will find another hospitable and kind supplier.

vendredi 19 mai 2006

Cergy-Neuville: les étangs et la base de loisir



Hier soir, les Douze Colonnes étaient très fréquentées. La Défense, telle un mirage dans le lointain, n'en est pas un, même si elle se dresse à 34 km de l'Axe Majeur d'où a été prise cette photo.

There were a lot of people yesterday evening near the twelve pillars of Cergy and the sight of the towers far 34 km from there was very neat.

La nuit avait été pluvieuse, la matinée s'annonçait morose, puis le soleil a percé les nuages.
J'ai la chance d'habiter la région qu'affectionnaient tant les peintres qui aimaient peindre à l'extérieur: Van Gogh, Monnet, Cézanne, Sisley; et Pissaro a vécu à Pontoise. La lumière particulière les avaient séduits. Une lumière un peu brumeuse, très douce. Des ciels magnifiques.Je dis toujours que dans le Val d'Oise, nous n'avons pas de journée sans soleil.
Eric Rohmer a tourné son film "L'ami de mon amie" à Cergy et dans les environs.
Ses personnages passent beaucoup de temps sur les étangs de Cergy-Neuville à papoter ( les films de Rohmer sont essentiellement des films parlés!).
Les étangs sont lovés dans un méandre de l'Oise, entre Cergy et Paris.

Early in the morning, the light was very beautiful. Because of this special light, many famous peinters have been living near there, Van gogh, Monnet... and many films been shooted.
I went to the pounds far 7,5 km from home. 







Hier matin, les étangs étaient très calmes: quelques oies, un volatile assoupi, des cris d'enfants embarqués sur optimiste ou canoë, répercutés par le lac.
Face à moi, les 12 Colonnes et l'Axe Majeur de Cergy, au delà du lac, sur la droite une pyramide érigée en 1992. Agrandir en cliquant sur la photo rendra justice à l'Axe Majeur !
Le soleil, les Champs Elysées et Paris sont dans mon dos.

It was so peaceful, some geese, another one asleep, some kinders yatching or canyoning. The sun is behind me and Paris too. And in front of me, the twelve pillars and Cergy.



Les Douzes Colonnes désertées et leur beauté hiératique. Les étangs et Paris sont devant moi. Le soleil est dans mon dos.
Les étangs sont à 7,5 km de la maison.

The twelve pillars at the end of the afternoon... The sun is behind me and Paris is in front of me !

jeudi 18 mai 2006

Le culte des ancêtres


J'espère ne froisser ni ne faire de peine à personne avec ce message.
Samedi dernier, nous sommes allés déjeuner dans le restaurant que vient d'ouvrir la maman de V. la petite amie de mon fils Pierre. Ce restaurant, " délices vietnamiens", est situé dans une galerie commerçante de la ville de Méru, à 30 km de la maison. Il fait traiteur, dégustation sur place ou plats à emporter. Nous nous sommes vraiment régalés, la tante de V. aux fourneaux fait une cuisine traditionnelle et très familiale. La maman de V. offre un accueil charmant. De plus, ce qui ne gâche rien, elle est ravissante.
Je suis admirative de ces personnes qui quittent pour des raisons qui leur sont propres leur pays natal pour refaire leur vie ailleurs.
Avoir sa propre entreprise était le rêve de Madame N. et elle l'a réalisé en ouvrant ce très agréable restaurant.
J'ai trouvé très touchant le petit autel dédié aux ancêtres installé dans le coin de la vitrine.
Il faut apaiser les ancêtres en leur donnant des offrandes et ici, le petit café est adorable, n'est ce pas ? Je suis toute drôle quand je pense que si mon fils fait sa vie avec V., j'aurai ainsi que mon mari droit à mon petit café tous les jours.
I hope this post will hurt nobody. The courage of leaving ones own country and custom for any reason and making a new life always astounds me.
On last Saturday we went at Meru a town 30 km from home to have lunch in a new Vietnamese restaurant, " Vietnamese delights". It was really delights.
The mother of
one my son's girl friend always was dreaming about her own enterprise. And she succeeds offering such a good food as well cooked as at home !
This autel in a corner of her window worships the ancestors. If my son and V. would get married, my husband and I
will never miss coffee.


Ce petit autel est discrétement posé près de la réserve dans une boutique le "Supermarché Exotic 2000", que je fréquente beaucoup, à 1/4 h à pied de la maison... Produits frais, surgelés, alimentation en tout genre. En ce moment, on y trouve des durians frais, ce fruit à l'odeur douceâtre écoeurante au nez de ceux qui n'y ont jamais goûté et si agréable aux autres. Je m'y approvisionne essentiellement en riz parfumé, en boîtes de lait de noix de coco pour les currys et en germes de soja frais.
This other autel is near the reserve of a shop where you may find much Asian product.

mercredi 17 mai 2006

La minute jardin de Cergipontin



Voici la "rose" de mon mari. Une protection dérisoire est censée la protéger du travail terrassier d'un animal fouisseur, sans doute de fort gabbarit, qui l'a déracinée dès la nuit suivant son installation. En l'occurrence un plant de tomate de la variété "poire dorée", délicieuses tomates cerises jaunes. Mon mari tient à ses tomates comme à la prunelle de ses yeux.
This precious plant is actually a tomato plant, my husband loves tomato and an impudent animal (perhaps a big dog) uses to come and dig up the new plantations.




Voilà mes "baobabs". Des plantules contre lesquels je dois lutter avant qu'ils ne s'enracinent trop. Les plantules de charme ont vite un pivot solidement enfoncé.
Après la canicule meurtrière de l'été 2003, notre charme avait lancé son chant du cygne, produisant une quantité phénoménale de graines.
Je ne tiens pas à être cernée par la végétation comme un temple maya ou d'Angkor.
I must work hard to save my garden becoming a jungle such as an Angkor or a Maya temple.

Dans un jardin un charme suffit. Le charme se prête à la taille. Celui ci était en "fuseau",et servait de brise vent lorsque nous n'avions pas d'habitation entre nous et le Vexin. Il avait fini par prendre une place démesurée. Il a fallu opérer une taille, j'aurais aimé obtenir un effet du type de l'allée de charmes que j'ai montrée précédemment, il aurait été plus simple de le prévoir dès le départ.
We cannot accuse any animal, but we may design the plants father: my hornbeam, that tree after the terrible heatwave in 2003 in France, produced so much seed !

mardi 16 mai 2006

Journée sans la toile


Pas de toile pour moi aujourd'hui, c'est décidé.
En guise d'interlude,
ce 1er panorama ( pas terrible, faudrait un pied)
pris depuis le coin des marguerites.
Ma maison est tout au fond, à droite.
No web for me today.
Just a not terrible picture from the daisy square.
My house is far at the right side.

lundi 15 mai 2006

Microcosmos le peuple de l'herbe


Ca vous gratouille ou ça vous chatouille ?
Tickling or itching ?

La tête en bas !
Et maintenant sans les pattes ?
Hands off !


Toutes les herbes folles sont mes amies,
les sèches comme les fraîches.
En ce moment avant qu'elles ne soient fauchées, je suis gâtée.
Ces photos ont été prises à 1mn à pied de la gare RER.
All wild grass is my friend.
This photos has been taken 1mn by feet to the RER station.

Il est revenu le temps des marguerites


Au bout de l'allée qui dessert la maison est une sorte de coulée verte, alignée comme l'Axe Majeur de Cergy sur les Champs Elysées.
Quand nous avons emménagé il y a 18 ans déjà, les enfants étaient petits et nous voulions qu'ils puissent jouer avec leurs amis en dehors de la circulation automobile.
Avec la coulée verte, nous étions servis, elle est aussi bordée d'un bois le Bois Lapelotte. Nous avons un autre bois, le bois du Hazay de l'autre coté de l'avenue, une deux voies intérieure, qui dessert notre allée.
A présent, les enfants sont grands. Ils empruntent la coulée verte pour se rendre au terminus de la gare RER, à 8 mn à pied de la maison. A l'extrémité, au pied de la gare, ont été semés des fleurs sauvages.

Pourquoi une marguerite ?
Lorsque j'ai découvert internet et le monde virtuel du blog, je me suis choisi une identité. Dans la vraie vie, je me prénomme Lucie et aussi Marguerite. J'ai trouvé une image sur un joli site car je n'avais pas d'archive (j'ai débuté la photo numérique à ce moment là). L'auteur du site m'a autorisée à l'utiliser. Mais j'ai pu dimanche faire mon auto-portrait puisque les marguerites sont refleuries.

Pourquoi "Cergie" ?
J'ai choisi ce pseudo, parceque je me plais à Cergy, ma ville. Je n'y ai pas mes racines mais je m'y plaîs. Sur un superbe blog, j'ai lu un message très touchant parlant d'une vieille dame se prénommantt Arménie et l'auteur du blog disait que lui n'aimerait pas porter le nom de son pays. Peut-être, ai-je pensé, était ce parce que dans ce pays il ne se sent pas de racines.

Cergie me fait penser aussi à la chanson des Rolling Stones: "Angie".
On termine avec une chanson de Francis Lemarque:

"
Il s'en est allé le temps du muguet
Comme un vieil ami fatigué
Pour toute une année pour se faire oublier
En partant il nous a laissé
Un peu de son printemps
Un peu de ses vingt ans
Pour s'aimer pour s'aimer longtemps."



There are near my home, a long green open space and two woods. The RER terminus station is about 8 mn by feet, by this green space.
Wild flowers were sown at the end of this space just beneath the railway station. And the daisies are still now flowering.
I took some photos on Sunday, to replace my first profile picture which was kindly lent to me.
In true life, my name is "Lucie Marguerite", I choosed my nickname because I love my town Cergy and because of "Angie" from the Rolling Stones.
I found a wonderful message on a blog telling the story of an old lady called Armenia, and the author was asking to himself how it would be possible that he wears the name of his own country. I don't know, but perhaps, doesn't it seem to him that he has his true roots there.

dimanche 14 mai 2006

Ne soyons pas sérieux- Let us not be serious today.



Cliquez donc sur les photos si vous voulez y voir quelque chose.
You may click on the photo to have a better view.

Je suis désolée, mais aujourd'hui je ne suis pas du tout d'humeur à parler de choses sérieuses.
Ce message s'adresse à des personnes dotées d'une bonne acuité visuelle.
J'utilise les moyens du bord: ce bon A80 en mode mouvement.
En riant, les enfants avaient dit que je devrais faire une fente dans un gros récupérateur d'eau de pluie qui traîne en ce moment dans le jardin, afin de surprendre mes visiteurs à poils ou à plumes. J'ai pensé qu'une tenue de camouflage pourrait faire l'affaire.
Puis j'ai retrouvé la notice de A80 et ai rêvé d'accessoires. Hélas ! Cet appareil acheté il y a deux ans est à présent obsolète . Grand angle et téléobjectif sont déréférencés ! Je peux toujours acheter la bague de fixation, mais n'en vois guère la nécessité.
Les mésanges du petit nid sont moins farouches que celles du grand.
Il est vrai que le petit tigre si adroit dans le mirabellier ne sait pas grimper au bouleau.
Sorry, but today I don't want to be serious.
You need good eyesight to notice the fly of the speed blue tit.
I would like a telephoto lense and a wide-angle one, but it's now impossible to find them for my Canon Powershot A80.




A la demande générale d'une lectrice particulièrement exigeante, j'ai le plaîsir de vous montrer les chaussures en terre cuite d'un géant de jardin que j'ai trouvées sur le sol du pigeonnier de "jardin de campagne". Et je vous fais de surcroît la grande faveur de vous donner à voir les gants en peau de gorille du nain de mon jardin, en l'occurence moi. Vous noterez que ce ne sont pas des gants de jardinière restée dans le papier.
A reader noticed it was regretted that there was no garden-warf in the "jardin de campagne". Unfortunately, I can only show the shoes of terracota belonging to a garden-giant. I found them in the dovecot between others sculptures.
I let you also take a look at the gloves of my own hard-working garden-
dwarf, myself in fact.

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives