lundi 30 avril 2007

Vercors : l'école de la forêt des Coulmes (1) *** the scool in the forest (1)

Le 07.04 à 17h00 (5;00 PM)

En France, aujourd’hui est le dernier vrai jour des vacances de Pâques pour les élèves de la zone B qui sont partis les derniers et rentreront donc les derniers.
Mais dans cette école primaire publique, quand donc se fera la prochaine rentrée ?
Elle fut implantée au Pot de la Siva dans la forêt domaniale des Coulmes, aux magnifiques hêtres aux troncs argentés. Ouverte en 1911 pour remplacer une école mixte fondée en 1882 dans une ferme voisine. Et fermée pour cause de dépeuplement du massif à l’automne 1928.

Le 07.04 à 16h45 (4;45 PM)

This school was built in 1928 in the middle of a huge and gorgeous beech forest called "la forêt de Coulmes" near a Vercors mountain’s pass. In that time there were enough young kids living near it, in their family’s farms, to allowed having a teacher near their inhabitation. It is no more the case now and the school is closed since autumn 1928.

samedi 28 avril 2007

Les palombes *** ringdoves

Le 28.04.07 à 11h30 (11;30 AM)

Pas de parution prévue normalement aujourd’hui. Pour le grand week-end du premier mai, Anna et Anton sont à la maison. MAIS les palombes sont là aussi et en ont décidé autrement. Nous avons un couple qui vient s’abreuver à la belle saison dans notre demi tonneau aux poissons du jardin. Nous sommes encore en observation courtoise. Méfiance. Il est prudent de ne pas être téméraire et d’attendre que la voie soit libre. Cette palombe est restée un long moment dans le mirabellier ce matin...
Bientôt, nous pourrons entendre le lourd froufroutement de l’approche et de l’envol durant nos repas en famille tout à proximité de nous sur la terrasse.
Anna et Anton sont partis pour Paris. Pique-nique avec des amis au parc de La Villette ce soir...

Caetano Valoso chante merveilleusement "Currucucu Paloma" dans le film de Pedro almodovar "Parle avec elle"...

We have a couple of ringdoves in the garden. They come and drink in the half barrel of our fishes. For the moment they are rather suspicious and wait to be quiet. However, they soon will be so accustomed with us that we’ll hear their heavy frou-frou even during our meals outside on the terrace.

vendredi 27 avril 2007


L’eau descend du bief amont au bief aval telle un fleuve. Elle devient étale. Le bâtiment quitte le havre au moteur et sort en mer...
L’air descend de haute pression en basse pression tel un fleuve. Il devient vent... Le bâtiment borde la voile, vire de bord et prend le large...

La Femme, en bas ou en haut de sa maison, regarde l’escalier et décide si elle va le descendre ou le gravir.
Plus que la mer, plus que le vent, Elle est LIBRE de sa vie...

Heureux anniversaire HPY

Happy birthday to you HPY

- Cergie et Reflexe -


Le port de Fécamp s'est implanté à l'embouchure du Valmont, petit fleuve côtier

mercredi 25 avril 2007

Les festivals de Gérardmer et de Chaumont sur Loire

La Bresse le 03.04.07 à 10h10
Samedi et dimanche prochain (28/29 avril), a lieu la fête de la jonquille à Gérardmer dans les Vosges avec son traditionnel corso fleuri. Il faut environ 300 000 fleurs pour habiller un char...
Demain jeudi 26 avril, est l'avant première du festival international des jardins de Chaumont sur Loire... Demain, je suis à Chaumont sur Loire. Pas le temps de faire mon petit tour des blogs quotidien parce que l'on prend le train tôt gare d'Austerlitz, et que l'on y revient tard...
The annual daffodil festival will take place in Gerardmer (Vosges) next Saturday and Sunday (28/29.04). There will be its so famous procession of flowered floats. Each float needs about 300 000 flowers picked in nature.
Tomorrow (Tuesday the 26th of April) will take place the Chaumont sur Loire’s International Garden Festival's preview… To morrow I’ll be in Chaumont sur Loire (the land of Loire’s castles). I’ll not have time for visiting my friendly blogs : we’ll go very early by train and come back rather late…

mardi 24 avril 2007

Paris 5ème : L'Institut du Monde Arabe *** Arab World Institute

Le 22.03.2007 à 13h50
L’Institut du Monde Arabe de l’architecte Jean Nouvel dans le quartier de Jussieu a avant tout une vocation culturelle. Expositions. Librairie. Bibliothèque.
Cet immeuble à la façade de verre et d’aluminium est terriblement photogénique. Pour peu que le soleil se mette de la partie et qu’il joue dans les panneaux mobiles rappelant les moucharabiehs, c’est le super pied pour une photographe.
La fascination qu'il exerce sur les étudiants en art ou en architecture est compréhensible. Dans ses couloirs, comme dans ceux des musées, on croise des crayonneurs fervents et appliqués.

The Arab World Institute in the historic part of Paris was designed by the architect Jean Nouvel. This building was made about glass and aluminium. One of its façade has 240 diaphragms opening and closing alternatively. They look like Arabian moucharabiehs. It’s really beautiful and especially when the sun is helping the photographer.

Au niveau 9 il y a un self qui est une cantine épatante. Michèle avait envie d’un couscous. Nous y avons adjoint un thé à la menthe et une crème à la fleur d’oranger.
At the 9th level is a self-service restaurant. It’s very good and practical to have a lunch there and not so expansive. Michele and I had some couscous, a cream and a glass of mint tea.



lundi 23 avril 2007

Cergy et Osny : les visiteurs *** visitors

Le 13.03.07 à 16h40 (4;40 PM)

"Les Visiteurs", ça vous dit quelque chose bien sûr. TOUTE la France a vu ce film de Jean Marie Poiré (1993) et ça c’est sûr elle reconnaissoit ce château d’eau. Il est situé sur l’ancienne chaussée Jules César d’Osny qui reliait Lutèce à Rotamagus (Rouen) et se voit depuis la A15. En mars, les feuilles des arbustes qui le bordent ne cachent pas encore ces petites cabanes de jardin ouvrier.

This water tower was a star in les visiteurs a famous French film which was a great success and was remake in USA (the visitors). Under the tower is a piece of allotments with little huts. Near them is an ancient Roman way called "chaussée Jules César".

Le 22.04.07 à 16h00 (4;00 PM)

Les visiteurs dimanche c'était aussi notre descendance. Nos deux fils venus voter à Cergy. Pierre est en stage à Montpellier. Etienne vit et travaille à Paris. Ils sont arrivés pour déjeuner dimanche. A 16 heure nous sommes allés voter en famille. Pour ce faire nous avons traversé le bois du Hazay qui mène à l'école maternelle et primaire du Hazay qu'on fréquenté les enfants. Il y a des jacinthes sauvages dans ce bois... J'ai pris à la volée cette photo de derrière. Je trottinais pour rattraper mes trois hommes (j'avais photographié une rose en sortant de la maison). Je suis passée deux fois dans l'isoloir : j'ai la procuration d'Anna.
Etienne est reparti hier après midi. Pierre est reparti ce midi... Anna et Anton arrivent vendredi...

We had visitors on Sunday. In fact our two sons who are usually living elsewhere came at home. Sunday was the French presidential elections. In the afternoon, we went by feet through the wood where every day our children went when we were kids. The voting was in their school. On the picture, my husband and our sons. Notice the wild hyacinths all along the path...

dimanche 22 avril 2007

Lyon : la Saône *** Saone River

Le 08.04.07 à 11h26 (11;26AM)

La capitale des Gaules. Lyon. Il y a deux semaines. Dimanche de Pâques loin de Cergy. Premier dimanche de Pâques chez notre fille. Elle avait tout prévu. Les cloches sont passées dans la grande entrée de l’appartement qu’elle partage jusqu’à fin mai avec trois colocataires tout près de la gare de Lyon Perrache. Nous sommes allés à pied au marché du quai de Saône, quai des Célestins au-delà du quai Fulchiron de l’autre coté du pont Bonaparte. Puis bruncher à la brasserie de la Bourse comme nous aimons le faire le dimanche midi depuis que nous avons découvert ce plaisir à Berlin Est. Avec Anna. Déjà.

Les trois photos ont été prises depuis le quai Fulchiron. Sur la photo du haut, les trois silhouettes à droite en haut de la rampe sont celles de Patrick, d’Anna et de son compagnon Anton venu de Düsseldorf pour le week end. Sur les hauts, la basilique de Fourvière. Face à la passerelle, la flèche de l’église Saint Georges.
Sur la photo médiane, la basilique de Fourvière et la tour métallique de télévision qui ressemble fort, en bien plus modeste, à sa fameuse grande sœur parisienne.
La photo du bas montre la Cathédrale Saint Jean et le pont Bonaparte. Ca fait un peu touriste ? Et ben ouais, de temps en temps ça fait plaisir de se souvenir des bons moments surtout quand il a fait beau. De se souvenir des arbres défeuillés et des somptueux reflets de la Saône. D'imposer ses diapos de vacances en famille à un public captif. Ouais...


Paris is France's capital. The most important town. The second one is Lyon. Its nickmane is Gaul's capital. Gaul is the former name of France, when France was the country of Asterix and Obelix.
We were in Lyon for Easter. Our daughter is now working and living there instead of being in Düsseldorf (Germany). Her boy friend is still usually in Düsseldorf. We were all together that Sunday and had a walk along the Saone River. Rhone River is the most important river in Lyon. It was a sunny day and we had much pleasure. On the top picture is the Fourviere's basilica and Saint George church.

vendredi 20 avril 2007

Vauréal : les jacinthes sauvages *** wild hyacinth

Le 20.04.07 à 9heures50 (9;50AM)

Le bois de Vauréal à un quart d'heure à pied de la maison incite à la promenade à toute saison. Châtaignes à l'automne, jacinthes sauvages au printemps. Ces fleurs bleues aériennes se mêlent aux anémones des bois blanches et aux sceaux de salomon en de somptueux tapis. L'année dernière, j'avais photographié une orchidée. Je ne l'ai pas retrouvée. Je ne l'ai pas cherchée non plus. Autant chercher une aiguille dans une botte de foin.

Vaureal wood is very near my house. About 15 mns by feet. It’s always a pleasure to have a walk there. In autumn, there are chestnuts on the ground and just now wild hyacinth under the trees. It’s gorgeous.
Le 20.04.07 à 9heures45 (9;45AM)
Le bois est si paisible... Il est possible d'imaginer qu'une biche a couché son faon sous le couvert de ces arbres
The wood is so peaceful. You can imagine a hind and its calf laying on this soft blue carpet

Le 20.04.07 à 10heures00 (10;00AM)
Que des loups trottinent à la queue le leu sur ce sentier
Wolves trotting one behind the other along this path...

Le jardin aquatique *** the pound

Le 09.04.07 à 14heures35 (2;35PM)
C'est le printemps. Le jardin aquatique de St Didier sur Chalaronne dans le Rhône grouille de vie... Les carpes Koï avaient frayé la nuit précédent notre passage
Les grenouilles vertes (Rana esculenta) ont sans aucun doute pondu depuis notre passage...

Le 09.04.07 à 14heures55 (2;55PM)
Spring... Spring in the pound... The fish had spawn the night before we came. The frog surely has laid just after the afternoon we went...

jeudi 19 avril 2007

I was tagged by GET ZAPPED. I like the way she is able to do anything. Drawing. Painting. Photographing. Collage. She has a great imagination and ability as well as a wonderful eye to notice and enjoy all is around her. I like how she ever looks at my work and does me so proud of it.
Thank you, Get Zapped for the Thinking Award Blogger

Now, I am to select 5 bloggers whom I feel deserve this award. It's hard to choose, but I just let them come to me, not "thinking" too much about it as many bloggers make me think! For those awarded - see the participation rules at the end of this post.

Get Zapped m’a citée pour un prix, le Thinking Blogger Award . J'ai beaucoup d’estime pour elle. Elle est habile dans tous les modes d’expression. La peinture, le dessin, les collages, la photographie. Elle a un réel sens artistique et une extraordinaire imagination. Elle a un regard sur tout ce qui l’entoure qui lui permet d’en apprécier la moindre parcelle de beauté. J’aime comme elle suit mon travail et par ses commentaires arrive à m’en rendre fière..
Merci Get Zapped pour ce prix.

A mon tour de citer 5 bloggers dont je pense qu’ils méritent ce prix. Il faut bien faire un choix même s’il est difficile. Mes cinq élus parlent l'anglais mieux que moi. Inutile donc de traduire pour eux les règles du jeu qui se trouvent à la fin de ce message...



MAXIME est mon maître, mon gourou bien qu’il refuse de me voir cheminer à ses cotés tête rasée, pieds nus et en pagne afin de suivre son enseignement. Il sait tout faire. Des photos et des textes qui me mettent des myriades d'étoiles et de larmes du ciel dans les yeux. Tout ce qu’il montre me touche. Que ce soit un bidon rouillé ou une rive noyée de brume. Il est la gentillesse personnifiée. Il est monté sur son toit pour me décrocher la lune au risque de se rompre le cou. Ce n’était pas raisonnable vu son grand âge pour un chat, alors qu’il se devait de se préserver pour ses petits enfants.




HPY est mon âme soeur, mon autre moi. Elle aborde des sujets graves qui font réfléchir sans oublier de rire. Elle montre sa vie de tous les jours sans se défausser et sans rien occulter. Elle est le témoin d'un univers, celui de la mer, de ses exigences et de ses serviteurs. En faisant tout cela, elle n’oublie pas de faire la part belle à la beauté du verbe et des images. Elle est épatante. Elle m’éblouit et elle me donne la pêche tous les jours ce qui est bien le moins pour quelqu’un qui vit au bord de la Manche.



LAVENDER LADY fait des photos merveilleuses. Elle vit dans un monde où on monte des maisons en panneaux bois préfabriqués, où on s'assoit sur un banc avec un plaid en patchwork sur les genoux. Elles s'intéresse à tout. Aussi bien aux pompiers, aux boutiquiers qu'aux éboueurs. J'aime son univers, j'aime sa fraîcheur.
Lavender Lady ever publishes gorgeous photographs. She lives in a world where houses are quickly and simply built, where one stay on a bench with a patchwork plaid on the knees. She is interested in all. As well in the firemen, the shopkeepers or the street sweepers. I like her freshness, I like her cosmos.




OLIVIER n’a l’air de rien. Il est toujours là et même quand il n’y est pas, il passe trois fois pour s’assurer que tout va bien. Il a une immense culture qui ne s’étale pas comme de la confiture mais qu’on découvre pour peu qu’on le veuille et qu’on le suive tous les jours. Il lit, il écoute de la musique classique. Il va à la cathédrale, à la mosquée, à l’église orthodoxe. Il n’a pas de frontière même pas celles d’Evry. Tout cela est illustré par de magnifiques (surtout de nuit) photos . Son seul défaut : il a tendance à être très papote, papote. Mais est ce vraiment un défaut ? AH ! Et aussi : il fait vraiment beaucoup, beaucoup de fôtes d’orthographe.




REFLEXE est très attentif. Quand il n’est pas là c’est qu’il ne peut pas, que sa vraie vie l’absorbe trop. Il donne sans compter. Il a un cœur d’aigle dans un corps de colibri. Tout ce qu’il photographie me passionne. J’ai toujours un rêve à partir de ses photos. Il m’apprend énormément. Il a des yeux incroyables pour dénicher des cadrages et des sujets auxquels personnes n’aurait pu penser que lui. Il s’intéresse à tout. L’architecture. La nature. Les fleurs. Les insectes. Il est mon petit frère de blog.
Reflexe a déménagé dans un nouveau blog



The participation rules are simple:
1. If, and only if, you get tagged, write a post with links to 5 blogs that make you think.
2. Link to this post so that people can easily find the exact origin of the meme.
3. Optional: Proudly display the "Thinking Blogger Award" with a link to the post that you wrote.
Please, remember to tag blogs with real merits, i.e. relative content, and above all - blogs that really get you thinking!

mercredi 18 avril 2007

Drôme : le palais idéal du Facteur Cheval

Le 05.04.07 à 16H00 (4;00 pm)

Le facteur Ferdinand Cheval (1836-1924) à Hauterives dans la Drôme et son palais idéal... En ce moment, en préparant ce message, j’ai dans la tête la musique de Hikaru Hayashi qui rythme le merveilleux et lancinant film "l’Île nue" (1960) réalisé par le japonais Kaneto Shindô. Film en noir et blanc et sans parole. Ces paysans sur cette terre ingrate transportant sur leurs épaules l’eau pour leurs maigres cultures, leurs ascensions sans fin, les pieds nus... Leur abnégation... Leur courage... Sans doute ai-je cette musique en mémoire parce qu’elle me rappelle les mélopées vietnamiennes, les modulations que Maman écoutait à une époque avant de cesser tout à fait de le faire car elles lui procuraient trop de nostalgie sans doute...
Ce palais, fruit de l’opiniâtreté et du labeur de toute une vie a trouvé ses matériaux dans ceux du pays. Les pierres. La chaux. Les résidus de haut-fourneau. Et les modes de construction du coin, dont cette photo de mur prise sur le chemin du cimetière où se trouve le "Tombeau du silence et du repos sans fin" de Ferdinand Cheval, est une excellente démonstration.

("La musique vietnamienne est principalement mélodique. De caractère pentatonique, elle est liée à la notion de "mode" et aux variations. Sa mélodie est ornée et précédée par une improvisation; elle suit étroitement l'intonation linguistique et se revêt d'un rythmique varié.")

Le 05.04.07 à 14H45 (2;45 pm)

This man, Ferdinand Cheval (horse) was a simple man. He had a dream and managed to realize it. He was a postman. Every day he walked in the country side for his job. He built with his only hands a wonderful building made with the stones he collected during his round by feet. It is so extraordinary that it is now "monument historique" (historic building). He used materials and building methods that he found in the surrounding. On the top picture you can see a traditional work using stones.
His building is called "the ideal palace of the postman Cheval" and is in the east part of France.

mardi 17 avril 2007

Le colza et les bornes à incendies

Puiseux, le 17.04.07
Le colza revient tous les ans aux alentours de Cergy. Le colza est une crucifère (de la famille des choux) et à certains moments de la journée peut dégager une odeur très forte. Le miel de colza est un miel de printemps épatant pour le pain d'épice.
J'aime ce jaune... Je n'ai pas eu à chercher loin pour trouver ce champ : il jouxte l'allée qui dessert notre Mac Donald de proximité. A 20 minutes à pied de la maison. J'ai été attirée par la vue sur l'ensemble des bâtiments industriels anciens et agricoles et sur l'église du village de Puiseux. Par la cohabitation entre la ville et la campagne. Entre l'ancien et le nouveau.

Town, country side, where is the limit ? This field of rape is very near the houses. You may find fireplug even in the forest.

Puiseux, le 15.04.07
Une borne à incendie des champs... Juste en face du Mac Do de Puiseux... A du être sollicitée. En a perdu sa chemise.

Cornimont dans les Vosges, le 03.04.07
Une borne à incendie des forêts. A revêtu l'uniforme en s'enrôlant à l'Office National des Forêts: le bleu a été peint sur le rouge d'origine

Ménil sur Belvitte dans les Vosges, le 02.04.07
Une borne à incendie des... villes... Bon, disons un village...

Partout on retrouve ces fidèles serviteurs de l'état d'urgence

lundi 16 avril 2007

Courcelles sur Viosne : le moulin et la liane *** water mill

Le 02.02.2007 à 12h30

On rentre de dix jours dans l’est de la France. Région de montagne. Pas très haute la montagne certes, mais montagne tout de même. Tout d’un coup on a un choc. De même qu’on n’a pas réalisé qu’en faisant le chemin dans l’autre sens on trouverait de la neige et des arbres en pleine dormance. De même on s’aperçoit qu’en deux semaines la nature a mis les bouchées doubles en notre absence et qu’on n’en a rien vu. Cet hiver, je m'étais rendue au moulin de Courcelles sur Viosne, un autre moulin que celui de Boissy l’Aillerie, sur le même charmant ruisselet. J’ai en réalité déniché ce que je n’étais pas venue chercher. Comme toujours. Un panneau de localisation que je n’avais jamais remarqué... Lorsque les choses ne sont plus là on n’arrive plus à les visualiser. Par exemple, les feuilles des arbres. On a vite fait de s’habituer à des branches dénudées et au printemps on s’émerveille des pousses tendres. Puis le vert se banalise et on n’y fait plus attention.
Je me demandais ce qu’était la liane qui cachait ce panneau à la belle saison. Bignone ou glycine ?

Alors hier je me suis dit qu'il était peut être temps d'y retourner pour en avoir le cœur net...

... Et c’est glycine.

Le 15.04.2007 à 12h05

L'ancien moulin de Courcelles est maintenant une brocante et des logements

How weird may be the differences between the views in winter time when almost all tree and plant are naked and the view in other seasons. Once I came in Courcelles sur Viosne where stands an ancient water mill which is now flats and a second-hand shop. I wanted to photography the little stream and old stones. I noticed then something that I had never seen before : a roadsign hidden usually behind leaves. I went yesterday to take others pictures. It’s spring now and the roadsign is beautifully hidden again…

dimanche 15 avril 2007

l'équitable de multiplication

Lyon le 08.04.07

Les mots d'Imparfait Présent
sont sur : Je t'ai, l'encre!

Les mots si on les lie les uns aux autres percent les secrets de ce que nous sommes.L’émotion persiste et se crée entre les uns et les autres car nous sommes une somme de maux et d’émotions, en somme.Les hommes, si on les lie les uns aux autres par ce secret qui est l’amour, pourraient ils oublier leurs divisions qui ne tombent pas juste ? Juste une multiplication d’amour, en somme. D’égal à égal.A moins qu’il faille payer l’addition pour se rendre compte que nos calculs ne valent pas grand-chose.Et tous ces mots mis bout à bout, ce n’est pas grand-chose et si tu ne les lis pas, je ne t’en veux pas. Ces mots ne sont que des vœux d’amour, de bonheur, de paix, de compréhension, d’entente et de fraternité.C’est une sorte de théorie des ensembles. Ensemble on se complète, s’apprend des choses que l’on ne soupçonnait pas. Entendre la peur de l’autre me fait parfois, souvent, mal au ventre. L’arrogance, le dédain, et tous ces sentiments de supériorité me glacent le sang.Les sens uniques entre les hommes n’existent pas. Je veux donner et je veux prendre.Alors tu peux effacer de ta mémoire ce que tu lis, ce qui te lie. Tu peux oublier les mots, les lettres. Les maux, les êtres. Ne voir que toi dans les miroirs. Moi je vois tout un monde. Un ensemble de mains. Un ensemble de demain. Un monde dans lequel je veux donner et je veux prendre.



The words on the picture are meaning :
WHAT DO YOU DO WITH MY WORDS
IF YOU DON'T READ THEM
DO YOU ERASE THEM
WITH YOUR STEPS ?
You may click on the link and comment on Je t'ai, l'encre!
which is Imparfait Présent's blog

samedi 14 avril 2007

Quatre couleurs dont le vert *** Three colours and green

Le 04.04.07 à 17heures20 (5;20PM)

Curieuse rencontre que celle de cet engin de travaux public. Un rouleau compresseur diesel lent avec manivelle sur le coté condamné à l’immobilité par la grâce fragile d’une liane. C’était à Morestel chef lieu de canton de l’Isère, dénommé le pays des couleurs ou la cité des peintres. Sensation étrange. Sensation d’un retour en arrière dans un passé que j’avais déjà vécu. Rencontre avec un autre engin de travaux publics diesel lent avec manivelle sur le coté. Mené par un enfant au prénom d’ange… L'ange Raphaël. Dans un autre pays des couleurs. Une autre cité de peintre. Le blog photo de Maxime… Maxime. Prénom de fille, prénom de garçon. Du latin Maximus. Le plus grand.

Bonne fête Maxime

Just a picture as a card to wish "happy saint's day" to Maxime

vendredi 13 avril 2007

Vercors : la boîte aux lettres *** postbox

06.04.07 à 14h00 (2;00PM)

Pour Maxime, la boîte au lettres dans laquelle il postera pour son blog ses photos de chèvres et de cailloux lorsqu'il sera moine au dessus d'un piton rocheux grec dans un monastère des Météores...
J'ai bien aimé ces couleurs, ces contrastes, ces formes épurées qui m'ont fait penser à de l'architecture méditerranéenne alors que nous étions dans la neige pas loin du col de La Bataille. Il était tard, le service du restaurant était terminé. Nous avons dû, en salle dans la partie café, nous contenter d'une énorme salade composée (avec cerises au vinaigre) et d'une somptueuse assiette de ravioles de Romans (cuites comme il se doit dans un bouillon) largement saupoudrée de gruyère de Savoie
Les ravioles et le gruyère quoique de Savoie sont dédiés à Imparfait Présent

I took this picture in the mountain and there was snow all around me. Nevertheless I had the feeling being in front of a Meditteranean house because of the colours and the contrast of the shadow

jeudi 12 avril 2007

Vercors : le monastère *** monastery

Le 06.04.07 à 12h15

Nous étions à la lisière du Vercors, dans la vallée de Combe-Laval. Au départ de la route herbue du précédent message, il y avait un panneau : "monastère Saint-Antoine-le-Grand". Au bout de la route, un autre monde... Un monastère orthodoxe construit en 1988 sur une ancienne ferme. Nous sommes arrivés à la fin de la cérémonie du vendredi saint alors que les fidèles quittaient les lieux. Nous avons discuté avec un jeune homme qui s’est plaint amèrement du manque de lieux de culte orthodoxe en France… Surplombant le monastère, le plateau du Vercors qui symbolise pour moi "le monde perdu" d’Arthur Conan Doyle, avec les hautes falaises protégeant ses plaines fertiles.

At the end of the grassy road is an orthodox monastery, built in 1988. And we were there just at the moment of Good Friday ceremony. It was strange to find such a monastery crowned by the Vercors cliffs. At the top of these cliffs is a rich plateau which ever do me think to "the lost world" of Sir Arthur Conan Doyle.

Le 06.04.07 à 12h25

L'impression, quelque part, d’être hors du monde et du temps...

An impression of being in another world, in another time…

mercredi 11 avril 2007

Vercors : bord de route *** road side

Le 06.04.07

L'herbe semble toujours plus verte dans le pré de son voisin
Désolée, j'ai une petite cosse aujourd'hui. Et puis on a parlé chaumes dernièrement et les herbes ne sont pas l'apanage des Vosges. Partout où il y a de grasses herbes il y a des animaux pour s'en repaître... Et puis aussi j'ai bien aimé ce talus qui me faisait de l'oeil sous le soleil...

Grass ever seems beautifuller in the neighbour's meadow
I'm a bit lazy today. So I just post one picture I took in another part of France. Anywhere there is beautiful thick grass, there is animal husbandry

mardi 10 avril 2007

Les chaumes de Balveurche (2)

Le 02.04.07 à 18h25 (6;25 PM)
Voilà pourquoi j’aime tant les chaumes. Le regard porte au loin sur les ballons bleus des Vosges Rien ne l’arrête. Je pourrais rester des heures à contempler ces doux vallonnements frangés de sapins. Ils m’apaisent.
I do like so much to be there over the limit of the trees. Because there is nothing between the horizon of soft and blue old mountains and my eyes.

Le 02.04.07 à 17h10 (5;10 PM)
Lorsque l’on quitte la limite des arbres et que l’on monte vers le sommet, c’est un terrain d’aventure qui s’ouvre. Tout peut advenir. Ici, je me suis rejoué "le salaire de la peur" d’Henri-Georges Clouzot. J’ai imaginé la sueur glacée de Charles Vanel et d’Yves Montand...
And higher it’s sometimes possible to imagine a land of adventure. A lost land where all may happen, even the remake of a cow boy and Indian movie.

lundi 9 avril 2007

Vosges : les chaumes de Balveurche (1)

Le 02.04.07 à 16h30 (4;30 PM)

Les chaumes sont des zones herbues situées à plus de mille mètres d’altitude, c'est-à-dire au-delà du couvert des arbres. Les bêtes y sont mises à l’estive. L’herbe retient mieux la neige si elle est pâturée. Sur les chaumes de Balveurche (1100 m d'altitude), dans les Vosges au-dessus de Gérardmer route de la Schlucht il y a un hôtel auberge, très, très, très calme.
De toute éternité, Patrick et moi avons toujours aimé les chaumes. Nous nous y ressourçons à la moindre occasion. Nous avons fêté dans leurs fermes auberges la plupart des grands événements en famille : les réussites des enfants aux examens et aux concours, les anniversaires...

We were during two nights there where we love and use to go since ever for a lunch or a stay. These places are over the altitude where trees are able to grow and they are covered with grass which is good pasture for cows in Summer time.

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives