mercredi 5 mars 2008

Auvers-sur-Oise : la pietà et le bergenia

Le 01.03.08 à 15H25

Depuis ma première rencontre le 07 MAI 2007 avec la petite pietà d’Auvers-sur-Oise, dans le cimetière où reposent Vincent et Théo Van Gogh, je lui ai souvent rendu visite.
Le temps n’a pas consolé la mère douloureuse, mais il a ramené la promesse du printemps avec la floraison des bergenias.

Marguerite-Marie m’a défiée de dire six choses peu importantes me concernant. C’est un exercice auquel je me suis pliée déjà bien souvent.
Aujourd’hui, je vais vous dire une chose importante me concernant : j’ai l’impression que le temps m’échappe de plus en plus, malgré les trois messages seulement publiés chaque semaine. Il me faudra trouver une solution pour concilier le bonheur de partager que me donne le blog et ma vie personnelle et familiale à l’extérieur du blog. Peut-être publier d’une façon plus sporadique ?

En attendant, je serais heureuse que vous m’aidiez à répondre au défi de Marguerite-Marie.
Que vous me disiez, si vous le voulez bien, si vous en avez envie, de son vivant et sans que cela tourne à l’éloge funèbre, une chose plus ou moins importante que vous avez pu découvrir sur Cergie à travers ses commentaires dans votre espace, de ci de là, ou à travers ses messages sur Cergipontin...



Since the first time I met her, I often went and visit this small pietà who is in Auvers-sur-Oise’s cemetery where Vincent Van Gogh and his brother Theo were buried. The passing time has not yet comforted the painful mother. Nevertheless, the bergenia flowers promise now the near spring’s rebirth.

35 commentaires:

  1. Aussi j'ai le même problème: j'emploie les premier deux - trois heures de la journée sur le blog, avec plaisir, naturalmentem, mais il reste le fait qui est trop.
    Je pense que pour moi, une paire de publications dans la semaine ils pourraient suffire, puis, j'essaierai de compléter un autre blog que j'ai en coeur, et je regarderai (et je commenterai), le travail des autres amis blogomanes

    RépondreSupprimer
  2. Oh ben dis ! Tu vas pas nous faire un coup de calcaire comme Delphinium ! Cool Lucie !
    Je suis comme Nazzareno, j'emloie 2 heures tous les matins à bloguer et après ,je fonce comme une malade pour faire mon housekeeping et la bouffe pour midi.
    Allez ! Les beaus jours arrivent et je suis sûre que ça va te donner la pêche. N'empêche que tu peux bloguer que tous les 2 ou trois jours si tu veux. Tu vas nous manquer, c'est tout . Bisous Lucie !

    RépondreSupprimer
  3. J'espère ne pas avoir à faire ton éloge funèbre de bloggueuse, mais je comprends parfaitement que le temps te manque. J'ai le même problème. Pas nécessairement pour publier quelque chose tous les jours, mais pour rendre visite aux amis. Tout cela prend du temps, beaucoup de temps. Mais c'est un plaisir, et ne faut-il pas faire aussi des chose qui nous plaisent! (Tant que cela ne devient pas stressant, car alors il vaut peut-être mieux faire autre chose qui nous plaît.)

    RépondreSupprimer
  4. Pour la photo, tu lui as donne une seconde vie a cette sculpture, la renaissance des bergenias va peut etre lui redonner de l'espoir. bien quoi de plus dur que de predre un enfant. Il existe une superbe chanson (triste) de polnaref sur la perte d'un enfant, c'etait la chanson du film "ça n'arrive qu'aux autres" de nadine trintignant avec le coupe magique : Deneuve/Mastrioanni
    "La petite bête jouait au jardin
    Et j'avais sa tête au creux de ma main
    Un oiseau de plus
    Un oiseau de moins
    Tu sais, la différence c'est le chagrin

    Il n'y a pas eu école ce matin
    Il n'y aura plus d'enfance au jardin
    Un oiseau de plus
    Un oiseau de moins
    Tu sais, la différence c'est le chagrin

    La petite bête jouait au jardin
    C'était une fête comme tous les matins
    Un oiseau de toi
    Un oiseau de moi
    Venait ici manger dans notre main

    Ça n'arrive qu'aux autres
    Mais c'était le nôtre
    Tu sais, la différence c'est le chagrin"


    Bon revenons a des choses plus 'gaietes'

    "Que vous me disiez, si vous le voulez bien, si vous en avez envie, de son vivant et sans que cela tourne à l’éloge funèbre, une chose plus ou moins importante que vous avez pu découvrir sur Cergie à travers ses commentaires dans votre espace, de ci de là, ou à travers ses messages sur Cergipontin..." Je vais etre cour ce matin, debut de gastro alors pas la grande forme : je ne dirais qu'une seule remarque : elle aimait les cadres rouges ;o).

    Maintenant sur ta remarque sur le temps qui echappe au bloggeur, je suis d'accord avec toi, et surtout il ne faut pas que cela devienne une corvée, alors poste quand tu as envie, on sera toujours la pour remarquer tes superbes photos

    RépondreSupprimer
  5. J’ai bien essayé de trouver des choses PEU importantes à dire te concernant. Difficile ! J’ai seulement trouvé une chose plutôt importante, c’est de voir ta spontanéité et vivacité dans les commentaires chez les amis bloggeurs. Si tu arrêtes (ou diminues) ça tu vas nous enlever une grande partie du plaisir de blogguer. De mon coté, je commence aussi à avoir du mal à tenir le rythme, mais pour le moment je prends trop de plaisir pour annoncer officiellement une réduction. Pourtant, si j’ai des amis en visite ou d’autres activités qui doivent venir en priorité, je fais une pause totale les jours concernés ; ça sera par exemple le cas demain. C’est peut-être sympa de annoncer une absence temporaire ; quand on l’habitude de voir une bloggeuse (ou un bloggeur) tous les jours, on s’inquiète quand on entend rien !

    La pietà est géniale et vaut la peine de voir souvent!!

    RépondreSupprimer
  6. en tout cas cette photo est tout simplement de l'art tu es digne d'Auvers sur Oise. Courage Cergie le printemps arrive et il faut prendre le temps de ne faire que ce qui paraît important et qui nous fait plaisir quand on a le choix.

    RépondreSupprimer
  7. re-bonjour je suis à mon ordinateur alors que ma table à repasser m'attend, et mon aspirateur après...mais bon la vie est trop courte , je finirai par tout faire!!!!

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Lucie,

    Je suis finalement une "nouvelle" et puis tous les blogs n'ont pas le même succès, donc je reste dans une petite moyenne, mon temps sur l'ordinateur est réparti dans des moments où je me sens réceptive, je n'aime pas écrire un commentaire pour dire n'importe quoi. Voilà une "grande chose" que je remarque chez toi également, le commentaire est toujours personnel, quelque chose passe, quelque chose que tu perçois sur la personne que tu visites. J'ai su dès tes premiers passages chez moi. Une certaine connaissance passe par l'écriture. En ce qui me concerne surtout. Voilà, il y a un cliché pour toi sur mon post aujourd'hui, c'est aussi une forme de commentaire...

    Bonne journée à toi, grand soleil ce matin.

    RépondreSupprimer
  9. par contre, si tu viens moins souvent, mon audimat blog va s'écrouler ;o))).

    RépondreSupprimer
  10. si je ne te connaissais pas, j'aurais un doute sur ce ciel bleu, une impression de rajout après, mais comme je sais que tu n'aimes pas trafiquer tes photos, c'est pas le cas..encore bravo pour cette photo

    RépondreSupprimer
  11. Bon, bon... Je vais commencer par commenter la photo. Je la trouve très belle, un très beau cadrage avec les fleurs, la sculpture et le ciel bleu derrière. C'est presque surréaliste, comme si la sculpture avait atteri là par hasard. Au milieu des fleurs.
    Moi aussi j'ai atteri par hasard sur ton blog à l'automne 2006, je débutais dans mon travail de bloggueuse et je ne soupçonnais pas tout ce que cela pouvait m'apporter.

    Je comprends ce que tu ressens quand tu dis que le temps passe très vite et qu'il file entre tes doigts. Ce n'est pas toujours facile de faire les choses par plaisir tout le temps, parfois on sent obligé de faire des choses et cela n'est pas bien.

    Tu sais que j'ai un cercle d'amis qui viennent me voir et dont tu fais partie, et je privilégie les commentaires dans ce cercle-là. Il est vrai que parfois je parcours d'autres blogs pour voir ce qui s'y fait mais laisser des commentaires partout prend beaucoup de temps, je suis tout à fait d'accord. Quand je vois des gens qui mettent juste "belles photos, beaux textes", cela me fait rire un peu car faire un beau post, intéressant, drôle, personnel ou autre, demande énormément de temps.

    Mais tout cela je te l'ai déjà écrit et tu le sais. Je pense que si on commence à se sentir débordé, il faut lever le pied à quelque part et ce que propose Peter, dire quand on ne viendra pas, me semble une bonne idée si on peut le savoir à l'avance. Toi comme moi, on répond toujours aux gens qui viennent nous voir, tu devrais peut-être diminuer les commentaires? je ne sais pas quelle pourrait être la bonne solution mais en regardant les diverses pratiques, il y a des amis bloggeurs qui ne répondent pas toujours à tout le monde, mais c'est comme cela et on doit l'accepter parce que c'est leur choix. Voilà pour la petite morale (faites ce que je dis mais pas ce que je fais...). :-))))

    Pour la chose plus ou moins importante que je sais de toi, je trouve que tous les commentaires que tu fais sont personnalisés et très bien construits. Mais cela, c'est dû à ton caractère. Tu cherches toujours à mettre le doigt sur une chose importante, si tu vois que quelqu'un n'est pas bien, tu viendras lui mettre un mot gentil,etc, etc. Mais il est vrai que parfois je sens une lassitude chez toi, et elle se ressent dans ton post d'aujourd'hui. Alors moi je dis à la communauté entière des blogs, laissons souffler notre lucie pour qu'elle reste notre lumière quand elle vient et que si elle ne vient pas, on ne la harcèle pas mais qu'on se dise simplement qu'elle brille ailleurs, pour d'autres personnes que pour nous.

    Tu ne peux pas tout faire, ton grand coeur te fait ressentir plein de choses, mais il ne faut pas non plus que les gens profitent de toi. Voilà je crois tout ce que je voulais dire aujourd'hui. ça vient du coeur, ma grande soeur. Prends soin de toi.
    Plein de bises

    RépondreSupprimer
  12. Je vais faire une première tite réponse collective
    Donc sur ce message, vous vous êtes plutôt attardés sur ce point que je dis important, mon impression de courir après le temps. Et m’avez tous réconfortée.
    Nazzareno, Claude, Hpy, Peter, Olivier, Marguerite-Marie, Mathilde, Delphinium
    Pour votre attention, à tous un grand merci

    Cependant, mon cas n’est pas si grave, juste une difficulté d’organisation passagère avec le retour au nid d’un enfant et des activités extérieures plus nombreuses

    Pour ce qui est les traits mineurs :

    Olivier dit que j’aime les cadres rouges et pas trafiquer mes photos. J’ai cependant recadré celle ci, parce que je n’ai pas pu le faire comme je le voulais sur place, il y avait un rosier mal placé. Le ciel est d’origine, un soleil du soir sur le coté. J’ai diminué la luminosité pour accentuer les ombres. Olivier aime les statues. Il est donc très sensible à ce que celle ci exprime.

    Peter souligne mon coté commentatrice. J’aime ça, je ne suis pas maso mais oui cela prend du temps.

    Marguerite-Marie est élogieuse pour ma photo. Merci.

    Mathilde sait que j’aime l’architecture et ce qui est construit

    Delphinium dit que je suis attentive. Je me souviens très bien de nos débuts ensemble à toutes les deux, notre apprivoisement mutuel. Il faut se suivre régulièrement pour que cela aille au delà du simple "beautiful picture" et de la superficialité...

    RépondreSupprimer
  13. Une chose que je sais de Cergie : c'est une citoyenne du monde. Parce que sa maman était d'origine asiatique, parce qu'elle a grandi en Afrique, elle s'est ouverte à toutes les sensibilités, à toutes les cultures. Elle a une finesse et une justesse de perception qui souvent me laissent pantoise et admirative.

    Et je viens d'apprendre aujourd'hui qu'elle est une tricheuse : elle m'a dit un jour qu'elle ne trafiquait jamais ses photos, mais celle-ci a subi quelques retouches. Alors, miss Cergie ? Il ne faut jamais dire jamais.... Bon, allez, péché avoué est à moitié pardonné disait sa maman. Je t'embrasse !

    RépondreSupprimer
  14. ... euh pardon, commme disait MA maman.

    RépondreSupprimer
  15. "Citoyenne du monde" me va, comme il te va, Nathalie. Avec son revers pour moi : je ne suis jamais bien, là où je suis, j'aimerais être ailleurs.
    Lorsque je prends une photo, en général si elle me plait, elle me plait telle qu'elle est. Sauf qd je n'ai pu faire autrement comme ici où je n'ai pu cette fois ci m'approcher. Les mamans ont toujours des adages qui les arrangent pour assoir leur autorité. L'un des miens, comme disait ma fille, était le même que celui de son instit de moyenne section : j'ai des yeux derrière la tête.
    Merci à toi d'être passée.

    RépondreSupprimer
  16. I had no idea Vincent and his brother are buried there. Nice photo of the flowers.

    RépondreSupprimer
  17. re-re-bonjour, tu vois cergie j'ai réussi à tout faire, même à faire une purée maison...pour midi. et je reviens te voir.
    Kenavo

    RépondreSupprimer
  18. mais déjà j'ai eu du mal, j'étais couchée sur la tombe
    J'aurais bien aime que qq passant, te prenne en photo, cela devait valoir le coup (si cela se trouve, sur un blog se promène une photo de toi prenant cette photo ;o)) ). Bon je frime pas, l'autre fois je suis parti faire des photos de statues dans un bois, je suis revenu tout boueux, allonger dans la boue pour pouvoir faire les photos que je pensais (espérais) être bonnes, les gens qui se baladaient me regarder de manière bizarre, surtout que j'avais mister Amedée avec moi. Mais bon je raconte ma vie ;o).
    Tu vois si tu bloggues moins, a qui je vais raconter ma vie ;o))

    RépondreSupprimer
  19. Lucie, nous nous retrouvons tous en face de ce même dilemme: comment allier notre passion engendrée par le blog, et notre vie personnelle bousculée par les tâches quotidiennes et le rythme du temps. Pas toujours facile!
    Ce que je trouve sur ton blog à chacune de mes visites, c’est un musée vivant, des rencontres touchantes et magnifiques avec des paysages, des objets, des personnes que tu nous fais découvrir avec tant de ferveur et de talent. De somptueuses photos et des textes plein de charme, de poésie et d’une grande profondeur. Et enfin, un livre d'or avec toutes impressions partagées, ces messages d’amitié tissés sur la toile de la blogosphère.
    Alors?... Peut-être en effet publier d’une façon plus sporadique te donnerait un nouveau souffle. Mais j’espère de tout coeur que tu resteras parmi nous!

    RépondreSupprimer
  20. Tempete sur Larchmont cette nuit et comme ici les fils electriques ne sont pas souterrains,je n'ai pas d'electricite ni de chaufage mais surtout pas d'internet!!
    J'ai donc eu pour la 1ere fois depuis 2 mois un petit dej bien triste sans pouvoir lire les commentaires que vous m'avez laissee,sans pouvoir rever devant des photos..de l'autre cote de l'Atlantique..
    Bref j'etais dans la voiture a pirater l'internet ..et quand j'ai vu ton post je me suis dit qu'il fallait que je trouve un endroit + confortable pour te laisser un pt mot..

    C'est vrai que parfois je me suis demande si ceux d'entre vous qui "postent" depuis 2006,ont toujours le meme entrain..j'ai ma reponse today...et je dois te dire que je serais vraiment triste si je ne voyais plus cette jolie petite Marguerite apparaitre sur mes commentaires...
    Dans ma tete j'ai de toi l'image de cette petite fille studieuse avec ses nattes ...ca ce sont pour les commentaires serieux et professionels que tu fais sur les photos..

    mais il ya aussi La Miss Cergie que je ne connais pas,qui "pete un peu les plombs" de temps en temps et qui laisse des messages bourrés d'humour..et celle la je l'aime car elle me fait rire et me donne du courage.
    Il ya aussi,Lucie,qui avec son coeur ressent certaines choses..et qui d'un petit mot, une gentillesse du coeur,sait remonter le moral des troupes..
    J'espere que je ne suis pas trop brouillon dans mes mots..
    C'est toujours un peu difficile de parler avec son coeur... sans jouer dans la sensiblerie!!!
    Bref ca serait bien si tu pouvais meme qu'une ou deux fois par semaine nous faire partager ce que tu as dans ton coeur: tes joies,tes envies,ce que tu aimes ce qui t'enerve...Bref un pt bout de ta vie..
    Bon je retourne dans ma maison froide et noire!!
    Bonne journee a toi,Miss Cergie

    RépondreSupprimer
  21. OUI MADAME elle s'appelle la musicienne la statue, pour preuve c'est Amedée qui me l'a dit, et demain je continue mes statues et je continue a être laconique, car on a gagné le droit d'être laconique après de longue lutte syndicale avec le syndicat des bloggeurs.

    Si Euterpe (mais elle jouait de la flute, pas de la harpe (Bon je frime, mais j'ai regarde sur internet) ) était bien la muse des musiciens, et tu noteras dans tes balades, que beaucoup d'école de musique s'appelle Euterpe.

    J'arrête ici mes messages de la journée et te bise, good soirée avec l'australien.

    RépondreSupprimer
  22. J'ai oublie de dire que j'aime cette Pieta et avec la lumiere qui tombe sur elle,elle a une certaine majeste dans sa douleur..
    Je suis tres sensible aux mains et j'aime ses mains fortes et puissantes.

    RépondreSupprimer
  23. Bon comme tu es repasse, je repasse pour te donner la pensée snoopyenne du jour
    "Hier, j'étais un chien. Aujourd'hui, je suis un chien. Demain, je serai probablement toujours un chien. Bon sang ! Il est vraiment difficile d'obtenir de l'avancement !"

    RépondreSupprimer
  24. J'ai cru que cette piéta était faite en pâte à modeler. Je suis allée il y a longtemps à Auvers, je ne me souviens plus l'avoir vue.
    Le blog prend enormément de temps, surtout quand on galère comme moi et que l'on veut en mettre des fois trop,mais je publie maintenant 2 ou 3 fois la semaine, ne pouvant m'empêcher d'aller voir les belles photos, les bonnes idées et les leçons d'histoire de mes amis,j'y retourne même 2 fois, car je relis les réponses
    J'ai des nouvelles comme cela de tous et les soirs d'insomnie, plutôt que de prendre des cachets, je préfère prendre de tes nouvelles.Continue un peu dans la semaine, comme moi une fois ou deux, où fait nous juste un petit coucou. bises

    RépondreSupprimer
  25. What a strange pietà. but I like her, so different from the others we ussually see. and I'm afraid she will never be comforted.

    As for your problem ... I have the same one and it will be even bigger when spring arrives. Then there is less time for the internet and more for the garden ... but equally more time to take photos.

    RépondreSupprimer
  26. Tes mots laissés sur mon blog, m'ont beaucoup touchée Lucie. Un grand MERCI.
    Nous ne voulons surtout pas te perdre. Que cette passion que tu nous fais partager avec un grand talent, je le répète et beaucoup de joie ne devienne pas dévorante. Même si tu publies de façon sporadique nous nous réjouirons toujours autant De façon occasionnelle à chacun de tes posts :-)

    RépondreSupprimer
  27. Encore une belle image…
    Bisous et bonne journée.

    RépondreSupprimer
  28. Et Cergie fais gaffe de pas te surmener et en plus le sacrifice tu vois où ça mène, alors fais toi plaisir et voilà!

    RépondreSupprimer
  29. Comme demaine je ne passerais pas (long weekend et qui dit repos, dit ordinateur eteind) je te souhaite miss cergie un bon weekend.

    RépondreSupprimer
  30. Je veux bien essayer de répondre à la question!!!
    Pour moi Ma Dame Cergie est un être polymorphe,on se demande même si elle n'a pas le don d'ubiquité....
    C'est une sorte de missionnaire secourant l'un,consolant un autre,encourageant et louant chacun.
    Bref une sainte laïque qui, portant sur ses épaules la blogosphère,finit par regretter que les jours ne durent pas plus de 24h....
    Que n'est elle mariée à un être virtuel qui demanderait moins de soins matériels et culinaires....un pur esprit par exemple ;)
    Mais attention bonnes gens notre Cergie veille jalousement sur nous ,ne la décevons pas....

    RépondreSupprimer
  31. Lucie: je visite régulièrement même si je ne commente que sporadiquement, précisément au motif du temps qui refuse de suspendre son vol! J'aime beaucoup to regard sur les choses de la vie et j'espère que tu trouveras le moyen de concilier l'inconciliable.
    Amitiés graulhétoises.

    RépondreSupprimer
  32. J'arrive encore à temps pour le portrait chinois :

    Si tu étais un arbre, tu serais un tilleul
    dans le jardin de Bernardin de Saint Pierre.

    Si tu étais un fruit, tu serais une mandarine
    dans la paume de l'empereur de Chine.

    Si tu étais un animal, tu serais ce petit oiseau gai et vif
    que l'on appelle simplement "l'oiseau" dans "La Bergère et le Ramoneur".

    Si tu étais une fleur, tu serais un rosier ancien à fleur simple
    qui accroche ses grappes à la barrière du jardin.

    Si tu étais un livre, tu serais un album de coloriage
    ayant appartenu au petit Paul Cézanne.

    Si tu étais une confiserie, tu serais le délicieux rouleau de réglisse de notre enfance
    avec au milieu son petit bonbon de couleur.

    Si tu étais une couleur, tu serais le vert d'un fil de laine
    dans l'étoffe d'un tartan écossais.

    Si tu étais une chanson, tu serais simplement "trois petites notes de musique"
    Cergie Lucie Marguerite.

    RépondreSupprimer
  33. Quel bonheur de recevoir autant de témoignages d'amitié et d'estime, je me demande si vous ne parlez pas d'une personne toute autre que moi. Chamamy me canonise de mon vivant, heureusement que je ne souffre pas le martyre de blogguer !
    Donc j'ai un mari, j'aime le vert, les tilleuls, les fleurs, anciennes plutôt et rustiques, et je regarde le monde à ma façon

    A tous merci de votre passage et de votre affection

    RépondreSupprimer
  34. Fantastic! I love the colors and the statue.

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives