jeudi 28 mars 2013

Les ruches - Beehives

Le 20.03.13 à 16H56
"L'abeille est le seul insecte, avec le bombyx du mûrier, le ver à soie, que l'on qualifie de domestique. Les abeilles peuvent redevenir sauvages lorsqu’elles s’échappent du rucher à l’occasion de l’essaimage, ou devenir domestiques à l’occasion de la capture d’un essaim sauvage."
Source : WIKIPEKIA




La petite fille ne prête pas attention aux ruches de René, que l’on entrevoit depuis la "montée de la mort" qui ramène de l’étang communal au village... Par contre, elle apprécie parfois une demi-cuillère de son miel dans son lait tiède du matin. De même, chez un apiculteur des Vosges, n’a-t-elle prêté attention qu’aux lapins dans le clapier et aux bonbons au miel dans la petite boutique... L’apiculteur avait identifié une abeille Buckfast sur une photo prise par moi la veille. C’ est une espèce sélectionnée par le frère Adam. Mais il s’est récrié lorsque j’ai parlé d’abeilles domestiquées...

Lorsque la ruche s’éveillera, la vieille reine s’envolera avec quelques ouvrières gavées de nourriture pour la route, cela sera présage de beau temps. A l’homme ensuite de tâcher de cueillir l’essaim pour, par la suite, lui soutirer un peu de sa précieuse production.

lundi 25 mars 2013

La marinière - the bargewoman

Conflans-Sainte-Honorine (78), le 24.03.13

Sans la marinière, made in France ou non, que serait le marinier ? La solitude, regard sur l'horizon, a ses limites... A la manœuvre, mieux vaut être plusieurs. Et puis au port, soit-il de batellerie, exiguïté des lieux impose solidarité : libre passage sur les pontons et partage des amarrages...

mercredi 13 mars 2013

Une photo de famille - Group Photography

Cergy-le-Haut, le 12.03.2013 à 10H55

Pour cause de 4ème épisode neigeux de cet hiver, notre jardin était très embouteillé hier. Du moins sous le liquidambar où les Mésanges avaient dispersé les graines qu’elles avaient triées du distributeur à la branche pendu. Ainsi que dans le pot où nous disposons de délicieuses friandises enrobées de graisse.
Si certains (les Mésanges donc) sont des as de la galipette et du funambulisme, d’autres préfèrent s’alimenter au sol (tous les autres). Elles sont fortes les Mésanges. Elles ont trouvé le moyen d’être les vedettes de la photo, alors que je ne les ai vues hier que par intermittence.
Les Bouvreuils se sont révélés être sept alors que je n'en ai jamais vus jusqu'à hier que deux au maximum ensemble. Dur de faire la différence entre un bouvreuil et un autre. Ils savent être si discrets que sur l’image il est difficile d’en deviner un demi.
La troupe des étourneaux n’est pas au complet. Chez eux, ça vient et ça va, c’est du chacun pour soi.
Monsieur Merle était venu sans Madame que je n’ai revue que ce matin. Il est vrai que je ne suis pas restée toute la journée à la fenêtre.
Si je n’ai pas vu non plus la Palombe esseulée ni la Grive musicienne, j’ai assisté aux envolées de panique provoquées par la Pie.
Le Rouge-Gorge, petit passereau solitaire et territorial, était toujours là, dans un coin ou dans un autre...

Dans le dernier numéro du magazine "Ça m’intéresse" (mars 2013, n°385), j’avais lu que les animaux ne "travaillent" que dans la limite de leurs besoins. Hier, le petit peuple ailé affairé avait vraiment peur et criait "famine" !...

vendredi 1 mars 2013

Le coeur de Paris - the Heart of Paris

Le 20.02.13 à 15H26

Un bandeau déroulant de textes vante, dans le hall du centre Pompidou, la plus belle vue sur Paris du 6ème étage. Il est vrai que le panorama y est si beau que l’on ne s’en lasse pas et que l’on a plaisir, à chaque fois, de le redécouvrir. Il n’est guère que Beaubourg que l’on ne voit pas, bien entendu ; ainsi que la cathédrale Notre-Dame et l’Hôtel-de-Ville de Paris, auxquels l’on tourne le dos...
En sortant de l’exposition Dali, où l’on est plongé dans la semi-obscurité propice à la contemplation des œuvres, je fus frappée par la lumière pointant l’église Saint-Eustache et la bourse de Commerce. Il est à noter les grues : ce coin du quartier des Halles autour du Forum est de nouveau en chantier.
Une belle exposition "Doisneau Paris les Halles" avait eu lieu à l’Hôtel de Ville en 2012. Elle montrait la métamorphose de ce quartier de ventre en cœur de Paris...
Il n'est pas besoin d'une vue perçante pour voir l'Arc-de-Triomphe puis les tours de la Défense au delà desquelles est la ville nouvelle de Cergy-Pontoise.
La cité change. Elle grandit, tout en gardant ses repères...

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel