lundi 24 avril 2017

Sempervirent - Evergreen

Le Domaine de Ninon, Château de Villarceaux, Chaussy (Val d'Oise), le 16.04.2017 à 16H57
"Le site des châteaux est un domaine « éco-géré » par le conseil régional d'Île-de-France dans le cadre d'un bail emphytéotique de 99 ans avec la Fondation Charles Léopold Mayer pour le progrès de l'Homme, propriétaire des lieux. Il constitue un ensemble unique par son vaste parc, ses jardins Renaissance, ses magnifiques perspectives dans un site vallonné, et la présence de deux châteaux, un manoir du XIIIe siècle qui abrita les amours de Louis de Mornay, marquis de Villarceaux, et de Ninon de Lenclos, et un château de style Louis XV du XVIIIe siècle. Bassins et canaux sont alimentés par 32 sources recensées.
Les jardins du Domaine ont été restaurés par Alain Cousseran et Alain Provost, paysagistes, lauréats d'un Concours International en 1992.
.....
Depuis la saison 2015, la visite du domaine est libre aux horaires d'ouverture et toujours gratuite, des visites guidées sont toutefois proposées, également gratuitement. À partir de 2017, suite au changement de majorité au Conseil régional, l'accès au domaine pourrait devenir payant afin de faire face aux frais de fonctionnement du domaine, s'élevant à près d'un million d'euros par an."

(Source WIKIPEDIA)


Du buis en haies le long des allées, en bordures au jardin médiéval, en broderies au parterre d'eau ou en sujets isolés, des ifs. Le vert est partout l'année durant. Le travail de taille est énorme, l'inquiétude aussi en ce qui concerne les attaques cryptogamiques et les ravageurs (les pyrales du buis).
La morte saison dure tant que les journées sont courtes : il n'y a pas d'éclairage artificiel dans le parc...
(Le parapluie rouge enfoncé dans la pyramide en if était là pour les besoins de l'animation "le Grand Rallye de Pâques des juniors" proposée en ce dimanche de Pâques...
Programme de la Saison ICI)

Le grand Étang, le même jour à 17H12

L'eau fait partie intégrante du paysage. Il n'a été nul besoin de détourner des cours d'eau ni de bâtir des ouvrages d'art : elle est offerte par trente deux sources...
(Voir ICI)

La Fontaine de Jouvence, sous la Tour médiévale Saint-Nicolas et le jardin médiéval, le 25.09.2011 à 15H44

Au temps de Louis XIV le domaine de Villarceaux appartenait à Louis de Mornay, marquis de Villarceaux. Le "peuple" n'y était pas admis bien entendu mais deux belles dames y ont successivement séjourné : Ninon de Lenclos, pendant trois ans et Françoise, veuve Scarron, future Madame de Maintenon, qui fut la maîtresse du marquis pendant trois ans également... Quand on y pense, trois ans ce n'est pas grand chose... Cette photo a été prise lors de mon précédent passage, il y a presque six ans. La Fontaine de Jouvence est censée avoir préservé la jeunesse de Ninon. Elle n'aurait pas d'effet rétroactif mais peut-être est-ce elle qui l'a maintenue séduisante jusqu'en son grand âge ? Quant à Madame de Maintenon, elle a su séduire par la suite le roi de France au point de l'assagir et de s'en faire épouser...

lundi 17 avril 2017

Les deux Cloches - Two Bells

Prises dans le cloître de l'abbaye de Royaumont (Asnières-sur-Oise, Val d'Oise), le 20.08.0214 à 19H08 et 19H06

Au Pays-Bas, "sonner les cloches à quelqu'un" se dit "laisser le tonnerre s'abattre sur quelqu'un" (source ICI)...



En cette fin d'après-midi de fin d'été 2014, quelques gouttes de pluie tombaient sur les parapluies ouverts lorsque nous sommes entrés dans le parc de l'abbaye de Royaumont. Nous nous sommes hâtés pour nous mettre à l'abri dans le réfectoire des moines en passant par le cloître puis les cuisines des moines : nous venions assister à un "concert... inscrit dans le cadre de la journée La redécouverte de la musique du Moyen Âge" : Polyphonies parisiennes XIIIe et Office de Saint Louis (lire ICI, voir et écouter )...
L'entrée des interprètes s'est faite en file, par le parc et les cuisines. Elle a été rythmée par les lointains coups du tonnerre.
Ce n'est qu'à la fin du concert, le temps s'étant éclairci, que j'ai remarqué et photographié dans le cloître les deux cloches (lire l'affichette ci-dessous)...



lundi 10 avril 2017

Les deux Frères - Both Brothers

Little Jo, bois du Hazay, Cergy-le-Haut (Val d'Oise) le 9.04.2017 à 16H15 et Monsieur O, vers les jeux du bois de Vauréal (Val d'Oise), le 23.06.2012 à 18H05

Hier était une belle après-midi de printemps. Il y a 5 ans aussi...

mardi 4 avril 2017

Fermée - Closed

Le Markstein (Haut-Rhin, Alsace), le 26.03.2017 à 13H11

Nous nous étions couchés à 3 heure du matin (heure d'été). Nous avons petit déjeuné à 10, prenant le temps de profiter de la famille et des amis restés pour la nuit à l'hôtel où s'était déroulée la fête la veille au soir, avant de nous séparer pour la journée. Nous avions dans l'idée de monter sur la route des crêtes vers le point culminant qu'est le Hohneck. La voiture a pris la montée à travers les sapins et les hêtres par le versant alsacien, faisant fi de l'avertissement à un embranchement signalant que l'accès au col de la Schlucht était fermé à la circulation : il n'y avait pas de neige en vallée, seulement quelques plaques de ci et de là en prenant de l'altitude, nous allions voir... Nous avons vu : au Markstein la route était barrée...

Chaume de Breizhousen (La Bresse, Vosges), le 05.04.2010 à 16H40

Nous savions que par le versant vosgien nous pourrions accéder où nous voulions aller : en 2010 lorsque j'ai pris cette photo inédite, il y avait plus de neige et en faisant les derniers mètres à pied nous avions atteint la ferme auberge Breitzhousen (vaste maison)... Cette année, nous aurions même pu atteindre le sommet du Hohneck en voiture... Le trajet nous a pris un certain temps car la voiture, qui déteste prendre deux fois le même trajet, n'a pas pris la route la plus courte. Mais cela nous a permis de nous mettre en appétit non pas seulement pour une tarte aux myrtilles sauvages comme nous l'avions tout d'abord escompté, mais pour une fondue au munster arrosée de blanc d'Alsace qui nous a tenu au corps jusqu'à notre retour à Cergy.



(Nous avons eu de la chance : l'auberge fermait le soir même pour ne rouvrir qu'à Pâques)

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives