lundi 31 juillet 2006

LA BRESSE: le lac des corbeaux *** Crows lake


Le lac des corbeaux au dessus de la Bresse est un de mes lieux de mémoire personnelle favoris: nous y sommes tant venus ! Que de promenades merveilleuses ici ! Il faisait chaud ce jour là et le lac d'origine glaciaire faisait le bonheur des baigneurs. Je ne savais pas que l'on pouvait s'y baigner ! Se baigner au milieu des brochets dans cette eau profonde !
Monter à la roche des corbeaux qui le surplombe est une escalade salutaire pour le coeur et il ne faut pas avoir le vertige. Mais cette vue du lac mérite cet effort.
Dommage que le lac d'ordinaire noir quand le ciel est gris soit vert quand il en reflète l'azur.
J'aime son coté sombre et ténébreux. c'est celui que je lui connais car j'y suis toujours venue en hiver sous la neige ou au printemps.
Lac des corbeaux (crows lake) on the higher forests of la Bresse: I've so wonderful memories there: walks in snow around the freezed glacial lake in the winter silence; or black water during spring. Grey foggy sky. Nobody. Never. But this summer, it was not the same !
The weather was so hot ! The sky so blue ! The crows lakes's water was green ! Green! Swimmers in deep water between pikes ! How may it be true ?
We climbed at the lac des corbeaux rock, rather steep, but the view is wonderful.



Bon, on ne peut interdire le lac à la baignade, n'est ce pas ?
On ne peut interdire au ciel d'être bleu...
Il me faudra donc revenir pour retrouver mon lac noir des corbeaux déserté.
Patrick a promis: au mois d'Octobre...
So... Impossible to forbid swimming when weather is hot, isn't it ? Impossible to prevent sky being blue in summer.
I must come back when my crows lake will be deserted, sky grey and water black again.
Patrick promised: in October...

CERGY: Pluie *** Rain


La pluie a été la bienvenue hier midi. J'ai pris ce panoramique de la porte fenêtre du salon. J'aime une pluie drue et efficace, la terre et les plantes en ont besoin. Les cieux bienveillants se sont de nouveau illuminés l'après midi.
SVP, faites moi plaîsir, visitez mon jardin: aggrandissez la photo d'un click...
Rain was welcome yesterday for lunch. I took this pano from my livingroom's French window. Heavy and efficient rain is godsend for earth and plants. In the afternoon, it was sunny again...
I'ld be so happy you click on the photo to better visit my small garden

dimanche 30 juillet 2006

LA BRESSE: la Basse des Feignes



Ces fleurs se retrouvent partout dans les Vosges. Ce sont des Epilobium Angustifolium dites laurier de Saint Antoine.
Si je me trompe, Reflex est prié de me corriger.







De la route de crête qui mène à la Basse des Feignes à la Bresse dans les Vosges, la vue est superbe sur la vallée. Nous empruntions cette route par tout temps, souvent sous la neige.
Notre pemière visite dans les Vosges a donc été au bout de cette route pour le gite où nous passions nos week-ends durant notre scolarité: une ancienne ferme louée par le Père Antoine, perdue sur les hauteurs, en bordure de forêt. Nous dormions dans un immense dortoir non chauffé. La solution: mettre une couverture à l'intérieur du duvet. Lavage à l'eau froide, ou plutôt pas de lavage du séjour.
Nous préparions des pots au feu que nous mettions à mijoter sur la cuisinière à bois avant de partir pour une longue promenade dans la neige.
4 heures plus tard, c'était prêt et délicieux.
Le gite a été aménagé aux normes actuelles! Vu nos rhumatismes et notre grand âge, [;-)], ce serait parfait maintenant pour nous !
Almost all weekend as students we were going by a crest road to this old farm in La Bresse (Vosges). Often this road was snow-covered. The view on the valley is always as gorgeous as in our memory.
We were sleeping in a dormitory without any heating. No problem: just put a good blanket inside hot feather made sleeping bag. No hot water too, so often no washing for us ! We were cooking boiled beef with vegetable or cabbage and smoked sausage soup on an old wood stove. Then a long walk in snow during 4 hours and the meal ready and yummy when we came back. Now, the farm is well converted. It sure is more comfortable...

Les nids *** Nests


Les nids ouverts et fermés. Quand les locataires ont déserté les lieux, le bailleur se doit de remettre en état. J'ai donc procédé au nettoyage des nids de mésange.
Open and closed nests . I cleaned them so they're ready for next spring...

samedi 29 juillet 2006


Pouvez vous deviner ce qu'est ceci ? Je vous l'ai montré sous un autre aspect précédemment dans ce blog.
Can you guess what is that ? I showed you another view in a previous post.


Même question. Mais là c'est plus facile.
Same question but not so difficult.

EPINAL: Le Fouga Magister


Le commentaire laissé par Mademoiselle P hier m’amène à vous confier une histoire : mon père nous parlait toujours de la source de la chapelle Ste Sabine située dans une forêt près de Remiremont dans les Vosges. Quand il était jeune, il y venait en procession tous les ans, accompagnant sa mère. Il fallait une longue montée et à l’arrivée l’eau était si claire et pure ! Mon père disait que le souvenir de cette eau l’avait toujours soutenu dans les moments de grande soif. Nous avons mené mon père à cette source avant son très grand âge. La source avait été captée… Et mon père a dit : on ne devrait jamais revenir sur les lieux du passé.
Je suis revenue au parc du château d’Epinal car je voulais notamment photographier un Fouga Magister sur lequel les enfants montaient petits. Dans un sens, j’ai bien fait de revenir, j’ai pu saluer sa vieille carcasse avant qu’on ne l’enlève…Le Fouga Magister est un avion exceptionnel: il est entré en service en 1960 dans l’Armée de l’air : durant 30 années, le Fouga a permis à tous les pilotes de chasse d’apprendre leur métier. Plusieurs pays dans le monde ont utilisé cet avion.
Yesterday, Mademoiselle P wrote a comment that gave me the idea to tell you a story: during his childhood my father used to go with his mother for a pilgrim every year to Ste Sabine chapel in a forest near where they were living in Vosges. They must climb in the sun and when they arrived they drank water so pure and so fresh of a spring. Memory of this water ever supported him when he was thirsty or even in bad posture.
Before my father became too old, we went with him to this chapel, but… we did not find the spring again. It had been harnessed. So my father said: we would never come back and try to see again places where we were happy…
However, I don’t regret having seen one last time this Fouga Magister in the park of the Epinal castle. I remember my children climbing on it and also it was a such great little jet fighter !The little
Fouga Magister was an outstanding training aircraft. He entered in service in 1960 in the French Air Force. During 30 years, all the military pilots learned flying on this machine. Many countries all around the world have used the Fouga in their Air Forces.

vendredi 28 juillet 2006

La cabane des zèbres



Les zèbres du parc du château fort d'Epinal n'ont pas eu de chance. D'ailleurs il n'y a plus de zèbre à Epinal.
Le parc du château est sur la colline qui surmonte ma maison de famille. En 10 mn à pied à peine, j'accèdais à son portail inférieur d'accès. J'aimais me promener dans ce parc sauvage que je connaissais comme ma poche, me perdant dans les souterrains et tremblant devant l'oubliette à l'entrée grillagée.Le parc et le château ont été rénovés et ont perdu leur charme d'antan.
Zebras of the castle park of Epinal had a tragic fate.Actually, there is no more zebra in Epinal.
The entrance of the park is 10mn far by feet from my family house. The castle ruins are on a hill really near the old town of Epinal. I knew that park like the back of my hand and loved to run in the sunderground pasages or to tremble in front of the dungeon hole. The park was renovated and I no more recognize it.

La cabane de Jules

Mon plus jeune frère habite toujours à Epinal avec sa famille.
Il vit dans une belle maison moderne sur les hauteurs de la ville. La maison est implantée sur une sorte de rocher escarpé. Elle exploite au mieux les possibilités de la pente. Cette cabane a été construite par le beau père de mon frère pour l'aînée de ses quatre enfants et c'est Jules le plus jeune qui en est l'actuel destinataire. Mais Jules ne l'occupe guère. Il ne sait pas la chance qu'il a et que je lui envie: j'aimerais avoir un coin tranquille à moi où disposer mes petits trésors !

My younger brother still lives in Epinal with his family... His house is modern and very pretty, built in the hights of the town on a sloping ground. This small wooden house was built by his father-in-law for the eldest of four children. Now, it's Jules's little house. Jules is the youngest. But he does not care it. He does not know how lucky he is: I would like to have somewhere for my own where I could keep all my secrets.

jeudi 27 juillet 2006

EPINAL: la rue du Chapître

Nous sommes dans la petite rue du Chapître. Ma maison de famille est la maison du coin à gauche. On voit la basilique St Maurice.
We are here in my short, short street, "rue du Chapitre". My family house is at the left corner in front of the St Maurice basilica. At the first level a window with closed shutters. Behind these shutters a cupboard for my bedroom.

Dans la maison jaune vivait la famille d'un ami d'enfance qui nous a mariés et baptisés les trois enfants. Il est l'actuel archevêque de Tours.
In that yellow house lived the family of a childhood friend. He married us and baptised our three children. Now he is archibishop of Tours.

Au bout de la rue une communauté de soeurs infirmières.
At the end of the street a communauty of nursing sisters.

La rue du Chapître débouche sur les murailles de la ville qui ont été réhabilitées. Autrefois comme souvent dans les centres historiques, une population défavorisée y habitait. J'avais une petite amie qui habitait dans cette tour et jamais nous n'aurions pu nous douter ce qu'elle était.
Et voilà ! Vous savez (presque) tout sur moi !
Rue du Chapitre leads to these old town ramparts. During my childhood they were hidden by dilapideted buildings. I was often playing with a friend living in this tower and it was impossible to imagine what it was really.
So ! Now you know (almost) all about me !

CERGY: Jaune *** Yellow



Ma coulée verte a la jaunisse.
Mais ce n'est pas un effet du dessèchement de l'herbe par la canicule !
D'ailleurs la France entière respire mieux depuis les violents orages de cette nuit.
My green yard is jaundice sicked. It's not the fact of dry grass.
Moreover, the whole France is better: we had such terrible storms last night that air is fresh again.

mercredi 26 juillet 2006

EPINAL: La basilique Saint Maurice


Dans cette basilique nous nous sommes mariés.
We got married in that basilica.

EPINAL : Maison de famille *** Family house


Epinal dans les Vosges n’est pas seulement la ville des images. Elle est aussi la ville où se trouve la maison de famille.
J’ai beaucoup vécu à l’étranger, mais je retrouvais toujours cette maison, mon port d’attache.
Elle a été construite en 1799 (Voir plaque au dessus de la porte). Ainsi puis je dire qu’elle date du 18ème. Mes arrière grand'mère et grand'mère ainsi que mon père y ont poussé leur dernier soupir et un de mes frères son premier cri. A l'époque, elle n'arborait pas ces couleurs criardes, ordonnées sans doute par un jeune progressiste rétrograde...
Ma chambre était au premier; à gauche on voit ma fenêtre. Une autre fenêtre sur le pignon de l’entrée est fermée par un volet : on y avait aménagé un placard. Ma chambre était cubique : aussi haute que large que longue. J' y avais une belle cheminée de ville en marbre surmontée d’un haut miroir au cadre cérusé. J’aimais beaucoup ma chambre. Elle donne sur les arcs-boutants de la basilique d’Epinal (du 11ème au 19ème siècle). Entendre, la nuit, la pluie frapper aux hauts carreaux était un plaisir infini... Les cloches sonnaient les heures, les demi heures, les quart d’heures peut-être, je ne me souviens plus... Je ne les entendais plus, même en tendant l’oreille lors de mes insomnies.
Hélas, la maison a été vendue à la disparition de nos parents car aucun des 4 enfants n’avait la possibilité de l’habiter.
Epinal in Vosges is my family town and there was my family house where ever my family came back. My father was working in Vietnam first, then in Ivory Coast.
This house had not then these awful red and yellow colours. It was built in 1799. Here my great-grandmother, my grandmother and my father died and one of my 3 brothers was borned.
My bedroom was at the first level. You may see my window at the left side of the house. It was as high than wide or long. A kind of cube. With a fire-place and a huge mirror on the mantelpiece ! I loved so much watching the basilica (from 11th until 19th) and hear the rain on the high window... And the bells... Past and nostalgia...
None of we 4 children could live in that house after my mother disapeared. So it was sold.

Chaud *** Hot


Même en temps de canicule, il faut toujours se vêtir et se nourrir.
Je suis allée faire un petit tour ce matin à la libre cueillette et ai notamment de quoi faire de bonnes ratatouilles.
Mais la libre cueillettes est grande, les parcelles éloignées les unes des autres et il est vite midi. Le soleil est impitoyable à ce moment de la journée.
Le repassage ! Quelle calamité par cette chaleur ! Surtout lorsqu’ on a un mari qui n’aime que les chemises de coton et qu’on rentre de dix jours d’errance ! Hier, 14 chemises et j’étais à bout !
Even when the weather is so hot (38°C yesterday in the shade) I must feed and launder my small family.
Yesterday, I ironed 14 shirts and it was not very pleasant.
I went today morning at the self –service garden gather some vegetable to do ratatouille. Ratatouille is very good as well hot than cold when cooked a long time with good fresh vegetables. And it’s even better reheated the day after. I needed tomato, zucchini, pepper and aubergine. The plots are a long way one from each other. I also picked up green bean and lettuce at the same occasion.
So it was soon 12 AM. You can imagine how hot the sun was !

mardi 25 juillet 2006

Moisson *** Harvest




Aujourd’hui il a fait si chaud !
Voici quelques images de moisson. Autour de Cergy, elles se terminent, dans les Vosges, elles commencent.
Le feu a été photographié de l’autoroute en partant quelque part dans la plaine champenoise. Patrick pense avoir vu la moissonneuse dans le feu.
La moissonneuse batteuse et son camion à remorque au retour toujours dans un champ champenois.
The weather was so hot today !
Now harvest is going everywhere. In Vosges, just the beginning.
Plain of Champagne is very good for cereal. Not only for vine-yard.
I took the fire in that plain on our leaving travel and the engines (combine harvester and trailer tractor) when we came back…

Le miroir *** Mirror


Il serait troublant qu’un miroir puisse raconter les scènes passées et les personnages qu’il a reflétées. Que d’histoires de fantômes tournent d’ailleurs autour des miroirs !
On peut imaginer tout ce dont ce vieux miroir d’armoire à glace a pu être le témoin muet. Ordinairement, les armoires à glace se trouvent dans l’intimité des chambres à coucher.
Il m’a plu de m’auto portraiturer dans cette vitre au tain vieilli…
C’est un exercice auquel bien des peintres se sont livrés.
Mon nouvel appareil m’a servi de toile et de pinceau…
It would be disconcerting if a mirror could tell what and who it has reflected in the past. Many ghost stories talk around mirror.
That old mirrored wardrobe was no doubt in a bedroom. We may imagine all what it has silently witnessed.
I found funny to take my self-portrait in that old-fashioned window…

lundi 24 juillet 2006

La vache Vosgienne *** Vosgienne cow


Les Vosges sont une région productrice de produits laitiers. On y retrouve donc des vaches… laitières.
Quelques unes de celles que j’ai croisées.
Au dessus du lac de Gérardmer, la mignonne Vosgienne, qui a failli disparaître, heureusement préservée par quelques irréductibles. Noire et blanche. Excellente petite montagnarde. Très bonne laitière.
Sur la route des crêtes, la Pie rouge avec ses larges taches brunes (photo du haut droit) et la Pie noire dite Holstein (bas gauche), véritable « pisseuse de lait » et très décriée par JP Coffe…
Et la fameuse Charolaise, race à viande en bas à droite, que j’ai photographiée en Meurthe et Moselle.
Et les chevaux, me direz vous... Les chevaux, je les ai trouvés mignons s'interrompant de paître la bouche pleine d'herbe pour me regarder.
In my mountain, there are many, many dairy cows because there is a great production of milk and dairy production (cheese of course). The pretty one black and white I show twice (look how they are kindly fighting these two young heifers) is a cow “Vosgienne”, name coming from the name of the mountain Vosges. But this good dairy and mountain cow almost disappeared to the so famous Holstein.
At the right low corner of the montage, I show a meat cow: la Charolaise. But I did not find it in les Vosges but in the near department.
Why horses ? Why not? I find them so cute looking at me, their mouth full of good grass.

dimanche 23 juillet 2006

Retour difficile *** Difficult return



Difficile de retrouver la civilisation...

Difficult to come back to civilization...

samedi 15 juillet 2006


Les sapins me manquent !!!
Je pars retrouver mes racines pendant 10 jours…

Mr Cergie said: "we’ll go". Cergie said: "Okay".
I’m a good housewife, you know. But not only.
Neither garden, neither children nor web will miss me.
I miss my old mountain *Vosges* at the east part of France. There sun rises and sets ½ hour earlier than here. I miss green colour, wild forest smelling blueberry, mushroom, moss, fir tree. I go away for ten days and get back to my roots…


vendredi 14 juillet 2006

Fête nationale *** French National Holyday

La mairie de Cergy est dans ses nouveaux locaux. La bannière étoilée européenne y côtoie la bannière tricolore française. La devise « Liberté, Egalité, Fraternité » est sur le mur. [Ne comptez pas sur moi pour faire un cours d’instruction civique ! Il fait trop chaud !]
Cergy city hall is now in this building. You may see the French three-coloured flag and the European stared one. On the wall: French motto: *Liberte Egalite Fraternite*. (Freedom, Equality, Fraternity...)
My English readers may have an amazing explanation on San Nakji's World…[However I must just add it'ld be controversial ( historical point). Unhappily, I don't speak English well enough to discuss that !]

Ce matin : la ronde des hélicoptères. Un *puma* par dessus la haie.
Les avions ne sont pas passés au dessus de notre coulée verte cette année pour le traditionnel défilé. Ils se sont rassemblés suivant un autre axe. Mais j’ai pu tout de même photographier cette formation d' *alphajets*.
Today morning, I caught one (*puma* here) from helicopters passing by over the hedge.
It often happens that army planes (*alphajets* here) flying in procession above *les Champs Elysees* pass by my green yard. It was not the case today. However I may take these *alphajets*.

Veille de fête nationale

Hier soir, 21 h 30. Je suis à la gare RER de Cergy le Haut. Le soleil et l’Océan Atlantique sont dans mon dos. En face, à gauche du faucon crécerelle : la Grande Arche de la Défense. Au dessous du faucon: ma coulée verte. Au-delà : Paris. Au-delà : la ligne bleue des Vosges et le soleil levant…
Yesterday evening, 9.30 PM, I was near the Cergy le Haut RER station. Setting sun and Atlantic Ocean were behind my back. In front of me: falcon on the lookout, *Grande Arche de la Défense* (great arch) and Paris. Beyond Paris, East part of France at the rising sun. We call it *la ligne bleue des Vosges*. Vosges is an old mountain near Germany and our French soldiers were looking at it hopefully.


Hier soir, 23 h. Je suis allée à pied avec Patrick au lieu dit "le miroir" à Courdimanche, une pièce d’eau où se reflète un agréable feu d’artifice de village…
Hier soir, 23h30. Nous revenons par la gare de Cergy le Haut. La fête se termine...
Yesterday night, 11 PM, I went with Patrick by feet to Courdimanche. There were pretty village fireworks being reflected in an ornamental pound.
Yesterday night, 11.30 PM, near the RER station, feast was finihing…

jeudi 13 juillet 2006

GEDULDIG *** Mauvaise herbe *** WEED


Annabelle m’a offert cette plaque en terre cuite à poser dans le jardin. Je la traduis de l’allemand : *la mauvaise herbe attend patiemment l’inactivité de l’homme*. Pour mon jardin, pas de problème, la mauvaise herbe n’a guère de place pour pousser et de plus les plantes que j’y ai plantées se suffisent à elles même. Je peux donc partir tranquille !

Annabelle gave to me this terracotta garden slab. What is written in German means *weed waits patiently man’s inactivity*. No problem in my own garden, first it’s impossible for weed to grow because there is not much place for it. And secondly my plants don’t need me. So may I go away quietly !

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel