lundi 20 novembre 2006


Pas encore eu le temps de préparer le message sur les zombis: mon amie Liliane a débarqué de façon inopinée. En guise d'interlude, ces quelques images...

I'm enjoying my friend Liliane since yesterday, I had no time to do the new post about zombies then. Sorry, it will be done later.

Les feuilles noyées
Dans une flaque d'eau
L'arbre s'y reflète.


17 syllabes et trois vers.

-Anonyme-


La louise bonne est la poire préfèrée de Chamamy. Petite ferme, sucrée, précoce... C'est en ce moment qu'on la trouve. Super en poire au vin
(2 kgs de poire, 125 g de sucre, 1 bouteille de morgon ou de bourgueil, cannelle, vanille. A cuire à l'avance pour que les fruits se confisent dans le jus)

In France we cook wine pears. Delicious !

24 commentaires:

  1. Je me souviens petit, pour les interludes on avait droit à petit train avec des rebus...
    Les poires ont l'air delicieuses. A cote d'Evry on a un immense verger où l'on peut aller ceuillir les fruits et legumes (mais on paye quand meme a la sortei, mais c'est sympa).

    RépondreSupprimer
  2. Par ici on a des poires de coq. Elles s'appellent peut-être en réalité des poires de Caux (comme le Pays d Caux), mais les cauchois prononçant mal, caux serait devenu coq. Souvent préparées en pâte - comme un coq. Ou comme un coq au vin. Non, ça déraille...

    RépondreSupprimer
  3. Aaaaaargh, completement craquantes, ces photos. Les couleurs, la suggestion du goût, le tout complété par la recette, mmmmh !

    RépondreSupprimer
  4. Superbe photo celle de l'arbre reflété, et la louise bonne est délicieuse. Il y avait un poirier ici, mais on a dû le couper, je ne sais plus pourquoi...

    RépondreSupprimer
  5. Avis à la population des bloggers: Je vais tout manger, je répète, je vais tout manger si vous ne vous dépêchez de m'en empêcher. Mais attention de ne pas m'envoyer une pêche en pleine poire car je tomberais dans les pommes.

    RépondreSupprimer
  6. Alors voilà, Madame et moi avons été malades toute la nuit et le sommes encore. Une intoxication alimentaire...
    Alors je me dis je vais aller chez Cergie pour me changer les idées.
    Et hop! de poires... au vin en plus..
    Merci pour coeur!

    RépondreSupprimer
  7. Wine pears are great!

    I love your first pic the most :O)

    RépondreSupprimer
  8. Je défaille....
    Quel supplice,j'en ai l'eau à la bouche!
    Dois je vraiment te remercier?

    RépondreSupprimer
  9. Ta première photo est très chouette,de bien belles transparences...

    RépondreSupprimer
  10. Beautiful photos! I must get your recipe for wine pears. :)

    RépondreSupprimer
  11. je ne sais pas si ça donne faim ou si ça donne soif?
    mais en tout cas, ça donne envie

    RépondreSupprimer
  12. Just stopping in to sat hello! Wine pears, yum! lovely photos!

    RépondreSupprimer
  13. c'est amusant, si on fait des statistiques (simplistes) : dés qu'un blog parle de nourriture, met en photo des BONS plats, tu es sur que cela va attirer du monde. Comme quoi les Blogs ont aussi une odeur ;o)

    RépondreSupprimer
  14. j'ai vu tes dernières photographies et sont splendides.
    Tcomplimentes pour ton très beau travai, très douce!

    RépondreSupprimer
  15. Superbe photo que celle de ces feuilles noyées, avec en écho le reflet de leurs soeurs aériennes dont on devine qu'elles vont bientôt les rejoindre.
    Deux mondes se superposent subtilement;
    Celle la, j'aurais beaucoup aimé la faire.
    Tout un post plein de couleurs; pour une fois, Cergie, nous ne sommes pas en phase : c'est la faute à la météo !

    RépondreSupprimer
  16. Those look really yummy!!! I like baked pears and baked apples. Yum!

    RépondreSupprimer
  17. Les feuilles noyées
    Dans une flaque d'eau
    L'arbre s'y reflète.


    17 syllabes et trois vers.

    RépondreSupprimer
  18. olivier, crue ou cuite ces poires sont délicieuses
    Une libre cueillette on en a une aussi à cergy
    C’est pas mal pour nous pauvres éloignés de la terre de pouvoir y aller chercher non seulement de quoi nous nourrir, mais aussi de quoi nous ressourcer
    hpy, de là viendrait l’expression coq en pâte donc ?
    Des poires en pâte, cela doit faire de délicieux chaussons à déguster
    nathalie, c’est ainsi qu’en un click on attrape le mal du pays !
    reflex, bien des raisons possibles : la vieillesse la maladie, le j’en ai assez, je préfère mettre des roses
    Les deux premières à mon avis sont les bonnes dans ton cas
    delphinium, je ne vous imaginais pas si gourmande
    Si finalement c’est ainsi que je vous vois, gourmande de toutes les bonnes choses de la vie
    Dans le jardin familial dans les vosges, poussait un très haut poirier dit de curé aux poires caillouteuses mais idéales pour les poires au vin
    Et des pêchers qui poussaient tout seuls des noyaux recrachés, nous cueillions les fruits très tard, il me souvient même sous la neige parfois, et bien ces pêches cuites au vin étaient délicieuses
    imparfait, désolée pour cette indisposition conjugale
    Elle a été passagère je l’espère et aujourd’hui vous en êtes tout à fait remis
    J’ai pas très bien compris : cœur, tu étais écoeuré ou cela t’en as redonné ?
    san nakji, I like them both too: my first pic and wine pears
    I have much left in my refrigerator!
    chamamy, tu n’en trouves pas par chez toi de ces poires ?
    Serait ce un doux souvenir du passé ?
    chamamy, merci, j’apprécie le compliment
    stephen, you must use one very tough specie
    And very important: the fruits must not be very ripe
    objectif plume, l’envie est ce qui nous fait vivre
    wing nut, I say hello, and I’ll say hello on your blog too!
    Olivier, qu’est ce que tu racontes ?
    Tu ne connais pas la chanson de brassens quand margot dégrafais son corsage… ?
    Il n’y a pas que la nourriture qui attire, le beau aussi
    fabrizio, j’apprécie toujours l’appréciation des excellents photographes
    maxime, alors là, tu me fait super plaisir
    J’aime comme tu me parles de cette photo
    Elle l’a échappé belle : j’avais repéré les feuilles noyées et le reflet, j’ai pris la photo, j’ai dit à pat, je vais en refaire quand le demi baril (à poissons) sera au soleil
    Quand il a été au soleil, les feuilles étaient parties et des petites billes de nourriture flottaient en surface ! Finalement, le soleil est dans la frondaison au dessus, cela suffit
    oricon ailin, yes, that’s a good idea!
    utilisateur anonyme, pour boire chacune de tes syllabes, je n’ai pas eu besoin de verre Merci pour ce magnifique haïku, dédié à cette photo Mais je te le demande, utilisateur anonyme, si jamais j’arrive à reproduire le miracle de prendre une photo qui retrouve une telle grâce à tes yeux, m’accorderas tu une harmonieuse collaboration en lui dédiant un nouvel haïku de ton cru ?

    RépondreSupprimer
  19. I don't think I ever heard of wine pears. Do they taste similar to regular pears?

    RépondreSupprimer
  20. toutes ces photos sont superbes

    RépondreSupprimer
  21. tim, they are cooked in good red wine with sugar so they taste different, yes
    nina louve, merci de ta visite et de ces compliments
    je te félicite pour ton blog très écrit avec lequel j'ai vibré à l'unisson

    RépondreSupprimer
  22. tell u a little secret...i had this dish in NICE...fell in love with it...and I could actually do the dish...my friends love it...with a scoop of vanilla ice cream...

    RépondreSupprimer
  23. Très beau, ce ha¨IPIÎi¨¨Ï¨hu ; (Je maudis les trémas)
    Tes feuilles en surimpression sont du plus bel effet...
    Je me souviens du jardin de mon enfance, des louise-bonnes qui poussaient sur les espaliers, et des pommes caramélisées que préparait ma mère.
    Pas vu d'enfants déguisés aujourd'hui...Les "traditions" se perdraient-elles ?

    RépondreSupprimer
  24. Vichi Lane me demande l'équivalent anglais, ou américain de "coucou":est-ce bien "Hi!"?
    Vicki lane

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel