lundi 16 juillet 2018

La Grimpe - Climbing

Le mur d'escalade, Carrière Miséry de Chantenay, Nantes (Loire Atlantique), le 19.06.2018 à 21H04

Après la visite du site des Machines de l'Île, nous avons été conviés à marcher jusqu'à la carrière Chantenay. Heureusement, j'étais bien chaussée et chapeautée : le but m'a semblé plus éloigné que des 1km500 annoncés et le soleil cognait fort. Le déplacement a été agrémenté par le passage via le quai des Plantes, éphémère avatar du quai de la Fosse.
À la carrière sera donc installé "l'Arbre aux Hérons", dans le futur "Jardin Extraordinaire". Pour le moment (du 12 avril au 30 juin) s'y déroulait l'événement "Complètement Nantes". Nous y avons dîné convivialement à une grande table d'un repas froid et bon, copieusement arrosé - comme souvent en Loire-Atlantique (depuis notre retour à Cergy, nous nous sommes remis à l'eau), puis sommes allés écouter quatre paysagistes dans le cadre de "Les rdv extraordinaires « Jardins suspendus de Nantes à Babylone »".

De drôles de belles plantes étaient accrochées à la falaise de granit...



vendredi 13 juillet 2018

La Cité dans le Ciel - the City in the Sky

Galerie des Machines de l’Île, Nantes (Loire Atlantique), le 19.06.2018 à 17H25

Pour me rendre sur le site des Machines de l’île, j'ai pris le tram jusqu'à l'arrêt Chantier Naval ; puis j'ai traversé le pont Anne de Bretagne d'un train qui n'avait rien de sénateur...

Mère Nature est un formidable ingénieur que l'Homme rêve d'égaler. Le Grand Éléphant est mondialement connu. Jusqu'en Suisse chez Miss Dédé mais aussi jusqu'en Nouvelle Zélande, d'où San Nakji est venu en 2010 avec femme et enfant pour le voir, rayonnant en transports en commun depuis chez nous à Cergy.

L'Arbre aux Hérons est l'actuel énorme projet mené par l'Atelier de la Compagnie des Machines. Son ouverture au public est prévue pour 2021 dans la carrière Chantenay. La Galerie des Machines est évolutive suivant l'avancement des recherches et expérimentations. Des machinistes manipulent les créatures (araignée, chenille arpenteuse, colibri, volatiles...) et invitent des visiteurs à participer.

Des trois photos que j'ai prises du héron endormi, j'ai préféré la première. Pour la fuyante rythmée du mur de façade, pour la perspective et les volumes. Les deux personnes sur la photo sont Jacques Soignon, directeur des espaces verts de Nantes en chemise blanche et un journaliste du jardin en veste noire...

mercredi 11 juillet 2018

Le Pavillon sud coréen - the South Korean Pavilion

Le jardin coréen dit de la colline de Suncheon, parc du Grand Blottereau, Nantes (Loire Atlantique), le 19.06.2018 à 14H34

Daniel, qui y est toujours fourré avec Madeleine, m'a donné de longue date l'envie d'arpenter moi-même le parc du Grand Blottereau. Ce que j'ai enfin fait sous un soleil de plomb.

Le parc fait 12 ha et il se mérite lorsque l'on vient du centre ville de Nantes avec ses petits pieds même si l'on prend le tram, arrêt Mairie de Doulon. Ensuite il faut encore marcher sans pouvoir profiter de beaucoup d'ombre et sans trop savoir par où pénétrer. Errer seule à l'aventure a un certain charme, surtout lorsque l'on retrouve des repères familiers parce que croisés auparavant sur des blogs amis. J'ai rencontré peu de monde. Des enfants et leurs institutrices à la chasse aux papillons (des piérides du chou en l'occurrence) armés de pots de confiture. Des jardiniers sur leur gros engins (tondeuse autoportée...). Quelques couples faisant une pause à la mi-journée de travail... Il m'a semblé que la colline de Suncheon n'était pas trop escarpée. Il est prévu que j'y revienne, à l'occasion de la fameuse Folie des plantes qui s'y déroule tous les ans la deuxième semaine de septembre. La lumière sera sans doute moins crue...

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel