jeudi 17 août 2006

CERGY le haut: les sources *** Springs


Les anciens ont dit: " il y a des sources sur les Hauts de Cergy".
Our elders said: there are springs on the Heights.


Alors, il ne faut pas s'étonner s'il y a des désordres dans les bâtiments qui s'implantent sans prendre de précautions particulières.
Le lycée Jules Verne où ont été mes trois enfants doit être consolidé. Les fondations ne sont pas conformes aux règles de l'art.
Photos prises du parking près de la gare.L'Eglise est toute neuve.

So, how may we be amazed when there are cracks. Sometimes, builders did not take care before building fondations.
The high school where my three children were pupils has some problems.
The church is a new building. I took the pictures from the park near the RER end station [10 mn by feet from home].

7 commentaires:

  1. fallait faire des drenages, des études de sol, pilas de socalzado (je ne connaît pas le nom en français), etc, etc, etc... !!! mais avant tout ça, ne pas faire la ville sur les eaux! surtout pas ça... d'après moi :)

    RépondreSupprimer
  2. Fallait des pilotis?

    I have no idea what that means, but it sounds wise! Ha ha ha.

    I like reeds. I always wanted to hollow one out and breath through it as I hide underwater...

    RépondreSupprimer
  3. Mias oui, des pilotis, des pilotis, comme les anciens lacustres :)

    Peut-être que sans le développement de la ville on aurait pu avoir une tourbière... mais bon, tan pis.

    RépondreSupprimer
  4. v2c, tu as vu, ta science a même impressionné de l'autre coté du globe. Tout dans la concision !
    mlle p, toi aussi, tu es très compétente. Mais l'accent hispanique est dur à comprendre peut-être ?
    ;-D
    Et puis, tu es trop savante, pas assez pédagogique !!!
    En fait, si on pouvait pas construire sur les marécages, y aurait pas de villes, ma princesse, Nancy, Paris, VENISE ! Car il faut l'eau pour vivre. Autrefois, on savait faire, comme dit Chama... euh ! V2C...
    Alors drainages, pieux suffisamment enfoncés, cuvelages, traitements anti-humidité etc...
    san nakji, pilotis = stilts.
    An building is such a boat on the sea when the ground is wet and soft. (Happily, I'm translating this f*****g book about ponds, very usefull vocabulary)
    But underneath the soil is harder and you must reach this hard level and firmly root the fondation with kinds of pious = stilts ! ( Oh! Ouais! very useful)
    reflex, belle réflexion comme toujours. Note: TB.
    Sais tu, non tu peux pas savoir, quand nous sommes arrivés il y a 18 ans, tout cela n'était pas construit. Il n' avait rien entre le parc du Vexin, la normandie, l'océan, l'amérique et nous. A deux pas des roseaux, il y avait une ancienne ferme gauloise qu'ils ont exhumés en faisant les sondages avt construction. Et maintenant il y a un immeuble dessus.

    RépondreSupprimer
  5. je parle depuis l'Amérique cergie.. :)

    ici on a de grandes extensions de terrain pour faire.. euh.. n'importe quoi (c'est dommage ça parce que d'habitude "n'importe quoi" devient n'importe quelle stupidité ou presque :( on a des possibilités tellement merveilleuses et on les perd dans la médiocrité)

    Ici, construir dans anciens cours d'eau a été presque l'habitude des gens (manque de planification, de supervision, de régulation..) même si certaines vallées ont de terrains disponibles et à chaque fois que la mère nature prends son flux habituel, la fragilité humaine est évidente.
    Ce n'est pas pareil à l'ancien monde. Je connais la différence avec le reste du monde plein de gens et pauvre de lieus vides...

    que je suis privilégiée cergie :)! je regarde au sud et je perds l'haleine dans les soupirs qui ne touchent que l'air dans son voyage

    (on dirait qu'aujourd'hui je veux bien parler et parler ... mais est-il compréhensible mon bavardage? :S )

    RépondreSupprimer
  6. Dis moi petite demoiselle de quelle coin de l'Amérique tu parles, ce continent est si vaste et si divers !
    J'ai déjà remarqué qu'au Canada par exemple l'espace n'est pas utilisé comme en France.
    Disons que nous avons de l'habitat concentré ici, et qu'en Amérique du Nord l'habitat est dispersé.
    Cela permet quand l'habitat est concentré de conserver l'harmonie et en même temps de grands espaces libres.
    Mais ici aussi les gens ne respectent pas les lois de la nature et oublient qu'elle est la plus forte.
    Le poste d'aujourd'hui te réponds.
    Les photos, je les avais déjà.Tu vois, on n'oublie pas ce qu'on a été.

    Je sens et comprends ta nostalgie.
    Difficile de faire des choix entre ton amour et ton travail.
    Choisir veut dire sacrifier...
    Et c'est douloureux.

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives