mardi 19 septembre 2006

Sans enfants *** Childless


Etienne est parti hier matin travailler avec un gros sac : son copain Arthur lui a proposé une chambre dans son appart à Paris VIIème. Il a commencé sa vie de travail il y a un mois à peine.
Pierre est parti hier après midi avec son gros sac à roulettes. Il va faire sa dernière rentrée à Montpellier. Ce sera pour nous aussi notre dernière rentrée en quelque sorte.
Les enfants sont tous partis juste après le bac. Ensuite ils ont intégré des écoles loin de la maison : Toulouse (et Berlin), Bordeaux (et Constance), Montpellier. Annabelle s'est installée avec son compagnon à Düsseldorf... Nid vide.
Ils revenaient au gré des vacances scolaires. Etienne est rentré 3 mois à la maison en recherche d’emploi. Pierre aussi, depuis mai en stage à Orsay... Nid presque plein à nouveau.
Avec le nouvel envol des deux garçons, nous voilà redevenus un couple sans enfants.
Photos prises ce printemps dans le parc de l'école d'agronomie de Montpellier

Our two sons went away yesterday, Etienne who has now an employment will live in Paris and Pierre the youngest of my three children will begin his last year as a student. He is learning in the south part of France in the town of Montpellier. My daughter is now living in Germany.
Being a childless couple is not new for us. All of our children went to study, far from home, just after they got their baccalauréat (Dictionary: “secondary school examination qualifying for entry to the university).
I took the pictures in the park of the agronomist school of Montpellier last spring.


14 commentaires:

  1. Une nouvelle vie qui commence pour le couple infernal!

    RépondreSupprimer
  2. Pardon, Imparfait Présent, j'ai fait une petite pause...
    Pat est rentré dans la nuit de Birmingham et on n'a pu fêter l'événement que ce matin.
    Tu disais ? "Couple infernal": tu penses plutôt style Richard B. et Elizabeth T. ou Roméo M. et Juliette C. ?

    RépondreSupprimer
  3. Mon commentaire a disparu (ou alors je l'ai laissé ailleurs!) :

    Jean-Paul S. et Simone de B. ?

    RépondreSupprimer
  4. Ah non, Simone et JP ne cohabitaient pas même. Ils habitaient ds des ch d'hôtel -> une période avancée de leur vie, ils avaient vraiment des relations bizzares, tu as lu "l'invitée" ?
    J'ai bcp aimé le livre de S. sur les derniers temps de Sartre. Je ne me souviens plus du titre.
    Indécent, mais rendant l'homme tellement humain justement.

    RépondreSupprimer
  5. C'était pour te taquiner ;-)

    L'invitée, oui je crois même qu'on m'a obligé à le décortiquer sous toutes ses coutures. Son premier roman. Une référence existentialiste (moi, l'autre, l'amour). Dans ce roman - son premier (1943) - Sartre s'appelle Pierre Labrousse... (tiens, un pseudo!)

    L'autre dont tu parles, ça ne serait pas "La cérémonie des adieux" ?

    RépondreSupprimer
  6. Pas de pb, imparfait présent, je le savais.

    J'envie cependant le long compagnonnage de pensée. Cela doit être formidable de pouvoir avoir de longues discussions sur son travail, ses rencontres etc... En fait Simone et JP étaient vraiment des âmes soeurs.
    "L'invitée" j'ai trouvé instructif mais oiseux.
    J'adore mettre mes pas ds les pas des géants de la littérature: manger à la coupole, contempler le balzac de la place vavin. Me recueillir sur les tombes. J'aime les tombes.
    Et "la cérémonie des adieux", oui, j'ai beaucoup aimé la "cérémonie des adieux."
    Pseudo, prête nom... J'en discuttais encore ce midi avec Pat.
    Ce que j'aime aussi en littérature, ce sont les romans inspirés de la vie de l'auteur.
    Jorge Semprun, par ex n'a écrit que sa vie, finalement.
    On n'écrit toujours que sa vie, et ce sont les seuls écrits qui vaillent pour moi.
    Et c'est pourquoi cette vie doit être riche de beaucoup d'expérience.

    Merci imparfait présent, je crois que tu as tout à fait senti le sens de ce message sur le couple sans enfants.

    RépondreSupprimer
  7. Ben... de rien.

    Oui je crois aussi qu'il y a toujours une part de soi dans ce que l'on écrit.
    D'ailleurs depuis un certains textes sur des mains paru dans "Le mâle et Ph&", Madame (une parfaite du présent et futur) et très inquiète.

    RépondreSupprimer
  8. Désolée d'être un être faillible qui n'y connaît rien ni aux conjugaisons, ni à la lecture à demi mots dans les pensées.
    J'aurais besoin de plus pour comprendre.

    RépondreSupprimer
  9. Partant du principe qu'il y a toujours un peu de soi dans les textes que l'on écrit ou co-écrit, mon épouse a été très inquiete à la lecture de celui-ci :

    http://20six.fr/co-errance/art/212043/Mains_si_nues

    RépondreSupprimer
  10. Je le pense aussi, une nouvelle vie :) Mais pas si chaotique comme celle de Sartre ou bien ?

    RépondreSupprimer
  11. Je vous adore tous les deux comme vous êtes, ne changez rien.

    RépondreSupprimer
  12. cergie,

    u have many friends here..and from all over the world. It will be interesting to see your children doing their own blogs...:)

    RépondreSupprimer
  13. mlle p, tu as raison, princesse, ce sont eux les plus mignons !
    black feline, Poor me ! My children are not interested at all with blogs. My elder son did one but he never write any post. I gave him a little picture of muchu you know for his profile. So cute...
    My daughter can only catch the web when she is working, so... However it's a good way for her to have news from me.

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel