jeudi 26 octobre 2006


Le couchant d’octobre m’appelle
Château d’eau et ciel
Larmes des nuages
Un haïku est un tout petit poème de trois lignes, la première de 7 pieds et les deux suivantes de cinq. Il raconte une histoire. Ici, je suis sortie du centre commercial des trois fontaines à Cergy et j’ai aperçu le ciel, promesse d’un beau coucher de soleil. Pendant toute sa course descendante, j’ai roulé, roulé, le regard tourné vers l’astre. D’abord sur l’autoroute puis sur les petites rues direction le château d’eau de Courdimanche, emplacement que j’avais déjà repéré auparavant. Comme on est en octobre, le soleil se couche vers 18 heures 30 je suis arrivée juste pour prendre la photo, et dès qu’elle a été dans l’appareil, la pluie s’est mise à tomber doucement. C’était fini.

Autumn sunset’s calling me
Water tower, sky
Lastly, tears from clouds
Haiku is a short poem from three lines, each of them having 7, 5 and 5 syllables.
It’s telling a story. Here, I saw the sky on coming out the shopping centre, it was promising me a beautiful sunset. So I run, I run with the car until a place I choose before where is risen a water tower. I took the picture about at 6, 30 PM because we are in October and the sun sets early, now. When the picture was in the camera some drops of rain were falling and so the story was finished.

17 commentaires:

  1. l'histoire finissait, mais pour nous elle commençait...et par la magie du blog elle ne s'arrête jamais...merci merci, cergie...
    bisous
    claudine

    RépondreSupprimer
  2. Gorgeous photo and beautiful Haiku. I want to write Haiku. I have an entire book of it by author, Richard Wright.

    Hello, Cergie! :)

    RépondreSupprimer
  3. Wow! Fantastic photo! c",)

    RépondreSupprimer
  4. Un beau moment, le ciel est magnifique, quelles couleurs!

    RépondreSupprimer
  5. Je crois que c'est la première fois que j'associe le mot beau et l'expression centre commercial...

    RépondreSupprimer
  6. Ah oui, c'est comme ça. Tant pis.Cependant, d'autre part tu as réussi à créer un tout petit haïku délicieux. Quelquechose de pas trop différente m'est arrivé il y a 3 semaines à l'égard d'une lune énorme au-dessus de la voie rapide de Lisbonne. Impossible de m'arrêter, me garer, je continuais dans l'éspoir de l'encontrer plus loin....mais elle est montée trop haut, en outre il y a eu des nuages qui gâchaient l'effet.

    RépondreSupprimer
  7. Pas tout-à-fait fini puisqu’il reste une très belle photo qui nous laisse rêveur et un bien joli texte. Merci pour ce moment poétique.

    RépondreSupprimer
  8. cergie,

    is this a lighthouse? by the way, after the shot..was it raining the next day?

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Cergie, je ne sais pas si vous vous en êtes rendue compte mais à quelque part, ne pensez-vous pas que vous pouvez commander parfois à la pluie? Elle a attendu que la photo soit dans la boîte, et hop elle est arrivée. Poétique n'est-ce pas?
    A bientôt!

    RépondreSupprimer
  10. Superbe ciel tropical juste avant la tornade.
    Mais pour la prochaine, plutôt qu'un chateau d'eau, tu pourais pas mettre des palmiers ?
    Attention à pas rouler trop vite ;-)

    RépondreSupprimer
  11. That is gorgeous. Awesome. Awe-inspiring! Peaceful.

    RépondreSupprimer
  12. mousie, les histoires aiment tomber dans des oreilles attentives. Merci à toi.
    stephen, bonjour, that’s fine. I’m sure you’d write beautiful haikus.
    irene, thank you for the kind comment, and welcome here.
    reflex, toujours un moment si court.
    Les couleurs sont différentes à chaque fois.
    zebigleb, mais les nuages, les nuages…
    imparfait, c’est vrai ? La première fois ? Alors chéris la.
    Je chéris très fort, moi, mes premières fois.
    mile, merci pour délicieux, toi aussi tu es délicieux.
    On ne fait pas toujours ce qu’on veut en photo, n’est ce pas ? La lune, nous l’avons vue toi peut être le soir, moi le matin. J’aime la lune. Elle nous unit. Elle brille dans le monde entier pour tout le monde.
    alex, je suis contente que tu sois revenu.
    Je suis contente que tu aimes la photo et le texte, et que tu me le dises.
    black feline, it was, if my memory is good neither shiny nor rainy all the day.
    It was, as San Nakji uses to say, in between.
    This building is a water tower; the water is pushed up by power and then falls down by gravitation according to the needs.
    manuel, muchas gracias un saludo.
    delphinium, c’est une manière poétique, oui de voir les choses.
    Elle ne me surprend pas de vous qui êtes poétesse.
    Plus prosaïquement, je pense qu’il faut faire au mieux avec ce que les éléments nous offrent. Je ne suis pas du tout, du tout, ennemie du mauvais temps !
    maxime, c'est vrai.
    Je crois que je vais y laisser ma peau un jour, j'ai déjà faussé la direction.
    A la place du palmier, que dirais tu d'un arbre de soleil couchant ?
    Qui n'est là que les soirs où la lumière est belle ?
    tim, all these complimentary words for this post !
    Only one for you : thanks !

    RépondreSupprimer
  13. un peu de poésie dans ce monde de brutes, cela fait toujours plaisir, merci pour cet instant de sérénité.

    RépondreSupprimer
  14. Oh, cergie, you made me chuckle!

    RépondreSupprimer
  15. pascal, cela m'étonne que tu ne m'aies pas dit connaitre ce château d'eau qu'on voit de partout, de conflans aux hauts d'osny.
    tim, it was a pleasure !
    ;D

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives