samedi 18 novembre 2006

Vauréal: le couscous du Provençal

L’affiche d’hier était alléchante, n’est ce pas ? Les zombis…
Seulement voilà, les stars ne sont pas prêtes et elles aiment se faire attendre. Il faut chauffer la salle, l’aider à patienter. Cet exercice n'est pas facile
En 2004, nous sommes allés voir Eddy Mitchell (idole de Pat) à l’Olympia. En première partie, nous avons découvert un jeune chanteur de blues épatant, originaire de l'ile Maurice: Eric Triton. Et bien le public ne lui a pas offert l'accueil qu'il méritait
Xia Hui et Pat étaient en déplacement, hier. Lichun et moi avions pris la résolution de courir le guilledou quand cette occasion se présente. On était vendredi, vendredi c’est couscous au Provençal, souvenez vous. J’ai garé la voiture en face de la double allée de tilleuls de la mairie du vieux village de Vauréal (pas loin de la maison, pas loin de la maison de Gérard Philipe non plus). Notez le mémorial, fleuri à l’occasion de la journée du souvenir
Zombies... Every body was interested in zombies ! The post is not yet ready though. I'll tell you an other story to do you wait patiently. Yesterday, Pat, my husband was on a trip, and Xia Hui, the one of my friend Lichun too. So we decided to go and have a lunch in the restaurant "le Provençal" which is not far from home. I parked my car in the old Vaureal Village just in front of the city hall and its beautiful lines of lime trees. You can notice the memorial, still flowered since Veterans Day.

J’ai déjà photographié le Provençal. Ce qui m’intéressait était ce panneau mural publicitaire.
Le patron est d’origine algérienne. Il propose un couscous parfumé à la cannelle et au paprika. Musique d’ambiance de circonstance
I took yet a photo from this restaurant, because of this wall painted with an old advertising. Couscous is home made by the owner. He uses cinnamon and paprika. He is the waiter too. Music gives an Oriental mood

Je voulais mettre cette photo de charmants habitués
I wanted to publish this photo of nice guys

Ils m’ont demandé de prendre et publier plutôt celle-ci
De beaux sourires et un bon couscous
Lichun et moi avons passé un bon moment.Nous avons refait le monde, nous sommes régalées. Nous y reviendrons
They prefered I took this one and rather publish it. So did I. Wonderful smiles and delicious coucous. I and Lichun had a funny time. We'll go back, be sure of that.

18 commentaires:

  1. Merci cergie,pour cette ballade et ce bon couscous que tu nous as fait partager. Je suis comme Pat, Fan du pere Mitchell.
    Les habitués ont l'air sympathique.

    A Evry, on a un couscous, qui fait comme dessert : des crepes aux miels. Bon tantpis pour les calories, elles sont fantastiques.

    Bon Weeck end

    RépondreSupprimer
  2. Vauréal: parce que vous le Valez bien...
    ouarf... suis-je bête. J'aime bien l'allée des vieux tilleuls, j'aime bien le couscous et un peu moins Eddy Mitchell. Les gars sur la photo sont sympas. Je remarque le beau chapeau du tenancier. Amitiés cergie

    RépondreSupprimer
  3. Superbe ces tilleuls dorés, les moments en bonne compagnie et le baby foot, j'y suis pas contre :)

    Par contre le couscous pour moi seulement quand il fait chaud.

    RépondreSupprimer
  4. Bon, Eddy Mitchell, tu t'en douteras, c'est pas trop ce que j'écoute. En revanche je trouve que c'est un très bon acteur. Surtout dans "Le bonheur est dans le pré".
    Tu as de la chance d'avoir un bon couscous dans ton coin. Ca manque ici... J'en arrive à regretter celui de ma banlieue d'origine.

    RépondreSupprimer
  5. Me encantan los colores de la 1° fotografia esta super linda esos colores calidos son fascinantes y el encuadre posee una buena distribucion

    exelent

    saludos

    RépondreSupprimer
  6. Un bon couscous, : J'espère que tu nous as gardé un p'tit plat au moins, parce que là , on débarque:))).

    RépondreSupprimer
  7. This is the enviable French lifestyle!

    I saw on TV that northern France is famous for its' table games in pubs...

    RépondreSupprimer
  8. Olivier, pat n’aime que les voix d’hommes !
    Cela a été l’occase en allant à l’olympia de côtoyer une faune pittoresque, et guère de jeunes ! Tous quinqua
    Je suis sûre qu’à Evry il y a de bons couscous et qu’on doit y vivre bien dans l’harmonie des peuples
    delphinium, vous êtes drôle ! Et jamais là où on vous attends !
    Les tilleuls sont magnifiques encore, le tilleul est un de mes arbres favoris
    Il a des feuilles et une forme générale en coeur
    reflex, il faut tous les bons moments saisir
    Le couscous se fait avec des légumes d'été, c'est pas comme la potée ou le pot au feu, pourtant
    J’adore le baby!

    imparfait, et dans "une femme peut en cacher une autre" avec miou miou !
    Le couscous que je préfère est celui que je fais : avec de la semoule moyenne gonflée puis cuite à la vapeur, roulée avec du beurre
    Important : de très bons légumes à la saison et du céleri, de l’ail pour le goût. Des fèves, des pois chiches et des baies de coriandre
    Mais il y a mille façons de le faire. A la royale c’est pas mal aussi : poulet, oignons, amandes émondées grillées. Yummy !
    Qu'entends tu par "origine" ? Jeunesse, genèse ?
    j.brantes, gracias. Me gustan mucho los colores del otoño también, los tilos tienen colores magníficos
    lynn, j’adore le couscous pour son coté convivial et au maroc on le mange à la cuillère dans le plat, je trouve cela génial
    J’ai un fait-tout hyp grand, j’ai pris une photo de mon neveu felix à trois ans dedans, alors c’est pour dire que même si vous débarquez tous je peux assurer
    san nakji, all part of France is famous for that and all different
    But… What happens ? Is it not the week end in new Zealand, my friend ?

    RépondreSupprimer
  9. J'ai des petits problèmes de connexion, j'espère que mon commentaire ne va pas apparaitre deux fois.

    le train fantôme de Valmondois et ton message sur Vauréal me font penser que je bosse en ce moment sur l'histoire de Vauréal avec les jeunes de l'Atelier Relais. En particulier nous travaillons sur le "tacot", c'est-à-dire le train Poissy Pontoise qui passait par Vauréal dans les années 20's.
    Pour en savoir plus tu peux visiter ces liens :

    http://encyclopedia.thefreedictionary.com/Compagnie+des+Chemins+de+Fer+de+Grande+Banlieue

    http://en.wikipedia.org/wiki/Compagnie_des_Chemins_de_Fer_de_Grande_Banlieue

    http://membres.lycos.fr/andresy/tacot.htm

    http://www.trains-fr.org/facs/lig78.htm

    RépondreSupprimer
  10. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  11. Origine ou génèse qu'importe...
    Le fait est que les restaurants de couscous se font très rares en Suisse... Même dans les grandes villes.
    Sinon, moi aussi je le fais moi même le couscous. Je prends mon temps. Il est bon.
    En plus une partie du couscoussier a une belle histoire.
    En guise d'héritage, ma soeur et moi avons partagés le couscoussier familial en 2 parties. Chacun la sienne. Elle a le bas et moi le haut.
    J'ai racheté un bas et elle un haut. Comme ça, on se dit qu'on a toujours un peu du goût du couscous de notre père dans le notre...

    RépondreSupprimer
  12. Alléchée....bien sûr tu nous appâtes avec un message sybillin,et qu'est ce qui se passe? le mystère s'épaissit....
    Qui est vraiment Eric? celui de "chomage et jardinage",ou alors celui qui porte un joli nom de dieu marin...
    Et là,pof c'est la narration d'une virée entre souris quand les matous vagabondent,c'est du joli!!!

    RépondreSupprimer
  13. J'ai le souvenir d'un couscous d'une légèreté inouïe à l'agneau et aux navets nouveaux fondants et parfumés très très
    ...délicatement à la fleur d'oranger...
    Un grand moment gastronomique et le souvenir d'une belle soirée amicale chez une famille algéroise....
    J'ai essayé de reproduire ce qui avait l'air si simple,et n'y suis jamais vraiment parvenue!

    RépondreSupprimer
  14. Je ne sais pas si c'est volontaire de ta part, mais le rapprochement du titre du post et de ta première photo est totalement surréaliste!
    Cela me rappelle que lorsque mon trisaieul avait ouvert son bistrot devant le cimetière de Port-au-Prince, il l'avait appelé (traduction du créole) "Ici on est mieux qu'en face".

    RépondreSupprimer
  15. pascal - j'ai connu quelqu'un qui a habité la gare de jouy le moutiers sur cette ligne
    Merci pour les liens

    imparfait présent - qui croit qu’un caillou de moselle donne tout son bon goût à la soupe, peut te croire quand tu lui dis que c’est le couscoussier qui donne à ton couscous une saveur inégalable
    Mon faittout en inox m’a été offert par mon père

    chateigne - c'est beau éric comme prénom, non ?

    chamamy - Savoir faire est un ingrédient qu’on ne peut acheter
    Fleur d'oranger ? Ce devait être super !

    max - non, pas volontaire. Je ne suis pas rouée à ce point
    Ton grand père était un philosophe, et c'est bien que cette maxime nourrisse ton histoire familiale, de même que la Barbaratte empêche les enfants depuis des générations de tomber dans ton puit

    RépondreSupprimer
  16. Refaire le monde autour d'un bon couscous avec des gens sympa, moi c'est mon idee du bonheur!

    Maxime, je connaissais le bistrot de bord de mer qui affichait la maxime (pardon du jeu de mots) "mieux vaut boire ici qu'en face" mais celle de ton grand-père est encore meilleure !

    RépondreSupprimer
  17. love the mood of the place...are they turkish?

    RépondreSupprimer
  18. Je suis aussi attiré par les anciennes publicités peintes sur les façades. Elles s'effacent doucement avec nostalgie et il faut les regarder avec attention pour en distinguer les détails.

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel