jeudi 18 janvier 2007

La vie de famille *** Family life

Dans la famille Chat, je demande...
The question is : how many cats ?




La fille, la mère et le fils...
The answer is three : the daughter, the mother and the son...

16 commentaires:

  1. La fille, la mère, le fils et sans doute deux pères différents.
    Je craque!

    RépondreSupprimer
  2. Imparfait Present18/1/07 07:09

    Et qui est de corvée d'aspirateur?
    (d'accord je fais mon rabat-joie)

    RépondreSupprimer
  3. Ca donne très envie de retourner sous la couette et de se laisser bercer par les rayons du soleil :)
    Et un plein de douceur pour commencer la journée !

    RépondreSupprimer
  4. Ah des petites boules de poils... j'aime les chats. Alors je vais débarquer pour embarquer ceux-là. Bonne journée à vous cergie.

    RépondreSupprimer
  5. C'est fou,je ne m'en lasse pas,bien que j'ai envie de parler de contrôle des naissances....

    RépondreSupprimer
  6. belle famille, mais je suis d'accord avec imparfait present : pour qui les corvées ? mon frere à 3 chats, et quand la famille part en vacances, qui doit s'occuper de ces mignons..c'est bibiche...

    mais c'est vrai qu'ils sont mignons, et tres craquant...............en photo ;o)

    RépondreSupprimer
  7. Ah la première photo est géniale; ce méli-mélo de fourrure ambrée est un délice à voir... et on imagine, à toucher !
    Merci de tes visites sur Sydney Daily Snap, c'est un plaisir de rentrer et de te retrouver. Tes commentaires sont toujours si justes et chaleureux !

    RépondreSupprimer
  8. Bravo, Cergie ; j'adore la première, on ne voit plus que la texture : de la texture de chat; tout mon "ça", en somme !
    Pour ce qui est du nombre, je suis placé pour le savoir, je sais qu'un seul chat dans une maison peut la remplir à lui tout seul (une maison remplie de chat).
    j'adorerais me vautrer avec eux,lui, elle(s) :-)

    RépondreSupprimer
  9. Et, s'il te plait, ne me traites pas de vieux chat de gouttière lubrique !

    RépondreSupprimer
  10. On entend ronronner jusqu'ici!! (sourires)

    RépondreSupprimer
  11. hpy, on dirait des clones, es tu sûre qu’il y aie eu besoin d’un père ?

    imparfait, rabat joie c’est ainsi que décrive leur mère certains de mes neveux et nièces. Il faut dire qu’en comptant mon frère qui ne l’aide guère, elle a cinq enfants en tout. Rabat joie c’est ce qu’on est quand on est responsable et que les autres se déchargent sur vous.

    anouschka, douceur, bonheur, tu as raison. Ca fait envie.

    delphinium, le petit male est promis et la petite chatte a du boulot en vue avec les souris. Cependant, elle fait tant de bêtises en ce moment que ma belle sœur était prête à me la laisser emmener. J’ai pensé que je ne pourrais jamais lui offrir un tel espace de liberté.

    chamamy, tu as raison sur le fond. J’en ai parlé. Dans les campagnes comme on dit, on ne raisonne pas pareil. On ne fait pas d’anthropomorphisme. Et ma belle sœur et mon beau frère se débattent dans tant de difficultés avec un enfant handicapé psychomoteur que ce phénomène naturel en somme de fécondité est occulté. Cette chatte vit sa vie de chat, elle a des petits qui sont casés, elle vit dehors, elle court, elle attrape des rongeurs. Elle donne son affection au petit garçon.

    olivier, à la campagne les chats se débrouillent seuls. Ils vivent dehors jours et nuit. Ces chats sont exceptionnellement à l’intérieur parce que le petit est trop petit justement. C’est qui Bibiche, dis moi ?

    nathalie, merci, ça me fait plaisir que tu aimes mes visites. J’adore venir te voir. Je te l’ai dit déjà. J’aime ton blog, il ressemble au mien en mieux. J’adore tes textes enjoués. En plus il me dépayse. Lorsqu’on fait des messages on s’aperçoit qu’on n’est pas unique. Le pas d’une mère. Le pas vif d’une personne libre. Ensuite le pas hésitant et vacillant de la personne âgée. On passe tous par toutes ces étapes sans y déroger.

    fabrizio, une famille monoparentale.

    maxime, ce qu’il aime surtout le chat, c’est le jeu du chat de la souris. Ca consiste à attraper une proie, voir comment elle va réagir, la laisser se débattre en faisant semblant de regarder ailleurs. Après quand t’en as marre, tu lui donnes le coup de grâce. La petite chatte fait ça très bien avec son petit frère, elle l’emmène partout et joue en lui donnant des petits coups de pattes. On n’y peut rien, c’est l’instinct.
    Ce lit est celui d’un enfant de 11 ans qui a vécu déjà deux vies. Une jusqu’à deux ans et demi qui est une vie ordinaire d’enfant ordinaire. Et une depuis qui n’évoluera guère. Il ne marche plus, il ne parle plus. Pourtant cet enfant est doté d’un pouvoir merveilleux. Il fait ce qu’il veut aux chats et aux chiens. Il les balance en les attrapant par la queue ou toute autre partie qui lui passe sous la main. Il leur fourre la main dans la gueule et leur tire la langue en riant. Et les deux énormes chiens se laissent faire, dis donc. Ils veillent même sur lui comme sur la prunelle de leurs yeux. Il va avoir un âne et avec il pourra lui aussi retourner se promener sur le rocher.
    Merci d’être passé malgré l’heure tardive hier soir.

    nina louve, un joli trio à trois voix de gorge.

    RépondreSupprimer
  12. Jolie pelote de chat :) Ils n'en font q'un :) J'aime bien cette douce lumière qui semble les rechauffer :)

    RépondreSupprimer
  13. Petite visite surprise, je ne peux qu'être attendrie par cette photo !! Mais c'est fou ce que nous pouvons aimer les chats dans cette famille !!!!

    RépondreSupprimer
  14. it must be winter...what a rug!

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives