lundi 21 mai 2007

Boissy l'Aillerie : grain d'orge et grain de pluie *** rain and barley

Boissy l'Aillerie le 17.05.07 à 11h50

Ma ville si près des champs :
Cergy est si près de Boissy l'Aillerie et de son petit chemin sentant la noisette...
J’y avais déniché, l’année dernière, une jachère corail...
Jeudi matin, j'ai voulu la revoir. Les coquelicots l'avaient désertée, mais ce petit chemin m'a offert un autre trésor : un champ d'orge aux barbes emperlées de pluie...
Au bout du chemin, on ne trouve pas toujours ce que l'on espère.
On trouve mieux, souvent...
(Demain : le lendemain...)

My town so near the fields :
Cergy is very close to Boissy l'Aillerie and this small path, where I found last year a crimson red fallow. There were no more poppies on last Thursday. And yet... I found another treasure : a barley field full with pearls of rain.
It often happens we don't meet what we hope. It often happen we meet then something else better that we did not even imagine before.

(Tomorrow : the day after...)

19 commentaires:

  1. Non je ne comptais pas faire une nouvelle version du calendrier des rugbymen du stade français.....ou alors je vais plustot voir les sportives (damoiselles) de la section handall d'Evry.
    Voila, les belles surprises de nos promenades, on tombe des fois sur un petit tresor de dame nature.

    RépondreSupprimer
  2. Yes, sometimes you are lucky and so you were - of course you must also have "the eye"!

    Photos must not always be taken in sunshine. You proved it well with this very nice shot!

    RépondreSupprimer
  3. J'aime beaucoup ta petite phrase à la fin. Au bout du chemin...
    (Et la photo aussi, bien entendu.)

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour tes commentaires sur mon blog. J'ai des réponses!

    RépondreSupprimer
  5. Une photo merveilleuse. J'aime bien la pluie sur les grains.

    RépondreSupprimer
  6. What a beautiful green!!!

    RépondreSupprimer
  7. au bout du chemin quand l'orge sera mure ,il faudra separer le grain de l'ivraie
    patrick

    RépondreSupprimer
  8. Demain, un autre jour...
    J'aime la délicatesse de cet orge et la fraîcheur de ce vert.

    RépondreSupprimer
  9. Vraiment de l'orge mis en valeur avec talent.

    RépondreSupprimer
  10. ... et il faut cueillir une à une les perles de pluie pour faire le sirop d'orgeat...

    RépondreSupprimer
  11. Une "rapidinha" -boulot désastrueux cet après-midi, il me faudra passer une nuit blanche à traduire un texte...:-(((((
    1) Mon hirondelle: Quel honneur. J'en suis ravi et you are too good!

    2)Celle-ci, encore une photo très très belle. Et maintenant, je vais t'apprendre un mot d'anglais. En ce qui concerne ta phrase qui commence "Au bout du chemin...(...) mieux souvent": une chose inattendue, mais mieux, au chemin ou au bout, s'appelle a SERENDIPITY. Nice word, non?
    Muitos beijinhos (bisous)
    Sxxx

    RépondreSupprimer
  12. De l'orge perlé...
    Je me souviens des soupes à l'orge perlé de mon enfance dont je préférais le nom au goût!
    Depuis je n'en ai jamais plus remangé....
    Mais les perles de ces orges là doivent désaltérer les campagnols :)
    Ta photo est délicieusement rafraîchissante et vraimant réussie

    RépondreSupprimer
  13. tes photos sont de plus en plus belles...

    RépondreSupprimer
  14. Comme je suis contente d'abord d'avoir réussi cette photo, ensuite que vous l'ayez tous aimée et que vous me l'ayez dit chacun à votre manière.
    L'orge vous a aussi inspirés. L'ivraie, le sirop d'orgeat, l'orge perlé auquel j'ai pensé en faisant ce message. On aurait pu parler de sucre d'orge.
    Mais l'orge est SURTOUT la base de la bière !
    Je suis heureuse d'avoir pu mettre à l'honneur cette belle céréale qui souffre de la notoriété du blé.

    RépondreSupprimer
  15. Re ton dernier commentaire ci-dessus : Oho, Cergie en buveuse de bière militante, pour la réhabilitation de la boisson du nord ?

    En tout cas, quelle merveille que cette photo: Cadrage serré tout en vert, lignes entrecroisées, courbes douces et gouttes de pluie, elle est riche et subtile.

    Et puis ta dernière phrase, que je fais volontiers mienne :
    Au bout du chemin, on ne trouve pas toujours ce que l'on espère.
    On trouve mieux, souvent...

    Va ton chemin petit loup, et continue à nous émerveiller de tes découvertes.

    RépondreSupprimer
  16. oooooooooooooooooooohhhhhhhhhh!
    c'est beau, j'adore.

    RépondreSupprimer
  17. yes it's so true...life is full of surprises...when one window is closed...God opens another...with better things...

    RépondreSupprimer
  18. The patterns are wonderful in this photo.

    Can I comment on the swallow now? When I was a kid I really wanted to see one. We don't have them in NZ you see. I heard about swallows from that story, The Happy Prince by Oscar Wilde, and I thought they were such tragic birds. I am still not sure if I have seen one yet...

    RépondreSupprimer
  19. Mais la bière du Nord n'a jamais disparue Nathalie, j'en bois chaque fois que je vais chez ma soeur ( en Allemagne), chez mon neveu en Belgique, et chez moi, car ça, c'est ma boisson qui me redonne la pêche.
    Surtout celle qui a le bon goût d'orge.

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel