lundi 3 mars 2008

Auvers-sur-Oise (95) : les tags sur le motif

Le 03.03.08 à 16H00. Sur la D928, entre Auvers-sur-Oise et Hérouville direction Cergy-Pontoise

Huit jours déjà depuis mon retour du Croisic. Le sujet est loin d'être épuisé, j'y reviendrai...
Samedi après-midi, j'étais à Auvers-sur-Oise.

"Auvers-sur-Oise a inspiré nombre d'artistes-peintres. De Van Gogh à Pissarro en passant par Cézanne et Daubigny, ce village garde encore aujourd'hui la trace de ces impressionnistes de la fin du XIXème siècle..." (Linter@ute)

La caractéristique essentielle de l'Impressionnisme, hormis la recherche sur la lumière et les couleurs pures, est la peinture "sur le motif", l'ancrage dans le quotidien et le contemporain...
A leurs débuts, les impressionnistes essuyèrent bien des sarcasmes, subirent bien des rejets...

Ne croyez pas que je trouve ces tags particulièrement harmonieux ni légitimes dans ce cadre. Je les ai photographiés parce qu'ils sont sur les terres des impressionnistes. Les peintres de leur époque n’ont pas tous été des génies, ni même tout simplement des artistes. Ceux qui travaillent sur l'image à notre époque, et notamment ceux qui s’expriment dans la rue non plus.
Il n’empêche qu’assurément, certains le soient...



I've been back home from Le Croisic for a week. I have some posts more to make about it. It will be done later

I noticed and photographed this shed on last Saturday, near Auvers-sur-Oise which is 20 km to Cergy.

Many impressionists have painted in Auvers and its surrounding countryside. Pissaro, Cézanne, Daubigny were the most famous of them.



J’ai ressenti un profond sentiment d’abandon et de désolation malgré les nombreux signes de présence humaine en cet endroit. J’aurais bien vu un vautour perché sur le hayon arrière de la remorque...



In spite of the many human marks, I felt this place shamefully neglected and sorrowfull. I would even have imagined a vulture perched on the trailer tailboard...

31 commentaires:

  1. Tu restes dans les tons de rouge et tu as raison,ils sont vraiment beaux.

    Ce qui me frappe dans la 2eme photo c'est comme tu le dis cette impression de desolation sur la droite..
    et en contraste total ,sur la gauche,la terre labourée,lisse impeccable, a perte de vue...
    Bon lundi matin.C'est a mon tour de partir au lit!!

    RépondreSupprimer
  2. un effet 'BIZAR' , une sensation d'abandon, les taggs ont gagnés, ils ont envahis la maison et les habitants ont fuis ailleurs. Je sais pas pourquoi, mais ta photo (surtout la première, que j'adore) me fait penser a un western, la désolation après le passage des indiens. Merci pour ton message d'amitié

    RépondreSupprimer
  3. Il n'y a que toi pour faire des photos pareilles !
    On pourrait en faire un sujet de dissertation.

    RépondreSupprimer
  4. the piles of stones say "deserted" to me, maybe just the shade of grey and the emptiness of the cart --I am surprised to see Graffiti in such an open space like this.

    this picture tells me a story that goes back many years.

    RépondreSupprimer
  5. Je suis impressionné de voir comme tu as transformé un image banal (ta deuxième photo) à quelque chose de très beau (ta première photo) ! Les reflets dans la plaque d’eau…, le jeu des couleurs !!!

    Tu as vu les graffitis papaux chez Nathalie ? La différence antre graffitis et tags!

    RépondreSupprimer
  6. superbes ces photos, je ne répète pas je pense comme Olivier.

    RépondreSupprimer
  7. Bjr miss cergie, en réponse a ton passage sur mon post sur le château de beauvoir, qu'elle photo en b&w ? (je pense que tu confonds, c'est une reproduction de carte postale ;o) ).
    et puis si je dis rien sur le château, c'est pour le suspense et que les gens reviennent demain ;o))

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Lucie,

    Des phots superbes et très avant-gardistes, est-ce le vestige laissé d'une civilisation perdue? Le tag, écriture « bizar » deviendrait le substitut de notre belle écriture ? J’ai parfois trouvé certains tags très talentueux. Je connais bien cette région, mais j’ai plutôt suivi les blés de VG.

    Bonne journée à toi Lucie.

    RépondreSupprimer
  9. Ne regrettes rien, un vautour, dans le plan large, aurait sans doute déséquilibré l'ensemble.
    Pour ma part, je trouve les DEUX images magnifiques, comme deux interprétations différentes d'un même sujet: l'une toute en profondeur, avec les nuages de traîne qui renforcent la perspective fuyante dans la diagonale, et l'autre en a-plat, colorée et lumineuse comme un collage.
    Les tags en eux même (ceux-ci, je veux dire) n'ont aucun intérêt, juste une accumulation désordonnée d'affirmations individuelles, pas même la queue de l'âne du père Frédé. Comme toujours, c'est le regard de l'artiste qui fait le tableau en transfigurant la réalité pour imposer sa vision et son ordre à lui.
    Merci, Lucie, quel heureux début de journée !
    (ps : à mon avis, les clichés ont plutôt été pris le 02.03, ou alors c'est que tu as, en plus, inventé la machine à remonter le temps)

    RépondreSupprimer
  10. je reviens sur le retour de miss cergie sur mon post (grace a toi, je vais eclater mes statistiques ;o)).

    Ma reponse officielle : en effet sur la carte on voit marquer Bauvoir, ce qui est une erreur de l'imprimeur, et cette carte postale originale (avec l'erreur) est très rare.
    A l'époque, les fabricants de carte postale n'avaient pas de miss cergie pour les corriger ;o))

    RépondreSupprimer
  11. bravo Maxime, j'avais même pas vu cette superbe erreur de miss cergie.
    mais elle est toujours en avance sur nous, c'est ce qui fait qu'elle est miss cergie ;o)

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour cergie.
    La première photo, même si les couleurs en sont magnifiques, me donnait déjà une impression de désolation profonde, surtout les détritus sur le devant. Quand j'ai appuyé sur la souris pour descendre le long du post, la deuxième photo, malgré son ciel magnifique, m'a encore plus donné cette impression de désolation, d'errance intemporelle. Contrairement à ce que disait je ne sais plus qui, je n'ai même pas l'impression que les Indiens aient passé, j'ai juste l'impression que rien ne s'est passé dans cet endroit depuis très longtemps.
    je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  13. Mon Dieu ! Des tags à Auvers sur Oise, On aura tout vu ! Mais il semble qu'il soient assez éloignés de ce bel endroit. Les pauvres peintres impressionnistes doivent se retourner dans leur tombe !
    Même en nous montarant des tagsà mon goût, pas très beaux, tu nous fais de belles photos.

    RépondreSupprimer
  14. Qui fait gestes semblables il ignore qu'autres premier de lui sont passés dans ces endroits et ils ont laissé autres témoignages.
    Je sais que chaque geste, aussi le plus étrange et désespéré, il cache une logique, mais je ne connais pas la logique du laid, et je ne veux pas la connaître. Je sais seulement que dans le monde entier il y a toujours quelque personne qu'on prend le droit de détruire et salir , de modifier en pire ce qui appartient à moi aussi, et il ne me plaît pas.

    RépondreSupprimer
  15. I really thought the first picture was at a subway and had no idea it was in the countryside.

    RépondreSupprimer
  16. c'est laid et c'est sur une propriété privée. Je trouve un peu osée ta comparaison avec les impressionnistes. Mais là ou tu as raison c'est que ce n'est pas pire que ce que l'on peut voir dans les musées de peinture ou sculpture contemporaines!

    RépondreSupprimer
  17. J'aime bien le reflet dans l'eau, mais j'aime moins les bidons vides que l'on voit souvent traîner par terre à coté de buildings agricoles (au moins par ici).

    Bonne semaine à toi.

    RépondreSupprimer
  18. re-bonjour je viens de te "taguer" rendes-vous sur mon blog

    RépondreSupprimer
  19. ha ha ha ,excellent, j'aime bcp ce mélange couleurs !

    RépondreSupprimer
  20. Je suis sensible aux couleurs,et au ciel,l'air est vif et frais.
    Mais les traces de présence humaine sont vraiment désespérantes... ton regard en magnifie le contraste.

    RépondreSupprimer
  21. Faut-il qu'on soit en manque de surface pour s'attaquer ainsi à une pauvre grange qui n'en demandait pas tant. Tes photos lumineuses, magnifiquement cadrées et utilisant habilement le reflet donnent à ces tags plus de valeur qu'ils ne le méritent. Quant à la comparaison avec les impressionnistes, elle est désespérante !

    RépondreSupprimer
  22. Et en plus c'et dans une langue incompréhensive!

    RépondreSupprimer
  23. Moi j'aime bien ta comparaison avec les impressionniste, cela rappelle toutes les choses écritent sur le Pop Art et maintenant le Pop art a sa place dans tous les plus grands musées du monde.

    RépondreSupprimer
  24. It is amazing how graffiti turns up everywhere.

    RépondreSupprimer
  25. Que je n'aime pas ces tags, c'est plus fort que moi!

    RépondreSupprimer
  26. « Bizar » ! vous avez dit « Bizar » ! Comme c’est Bizarre, je crois entendre Louis Jouvet dans docteur Knock….. MDR…
    J’aime bien le gros plan avec le plan d’ensemble qui situe le contexte, les reflets sont intéressants.
    Bisous Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  27. belle compo qui aurait peut-être mérité un chouïa de saturation des rouges, enfin moi c'est mon péché mignon de bidouiller (souvent trop j'en conviens) les couleurs. Après tout tu es sur les terres de Van Gogh....Bref une atmosphère bien inquiétante qui se dégage et qui fait plus penser aux Etats Unis qu'aux bords de l'Oise. ;o)

    RépondreSupprimer
  28. That's the best graffiti photo I've seen so far. You show the whole and part of it. The first is a masterpiece, the earthen warm colours and there is even a reflection. Very very good.
    (Sorry that I don't write in french, but this takes more time which I don't have.)

    RépondreSupprimer
  29. for some reason I find this a very powerful picture in it's desolation - the colors are wonderful.

    RépondreSupprimer
  30. I like this. The warmth of the colours has no doubt been carefully created thanks to the magic of "digital". The "light and dark" mixture is very pleasing to me. It creates the atmosphere.

    In a certain sense it captures the same mood as my recent City of London....a photo, which, judging by your comments you have totally understood. Your magic keys opened all the boxes.

    RépondreSupprimer
  31. the cottage picture (second one) is really nice. Graffiti artists are extremely talented and their work, very fast paced, given they are always on the lookout, so not to get caught. I've always liked the dark rust color. It's sad that this place is neglected. It could be a beautiful home for someone or even a small cottage type shop of some sort.

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel