mercredi 20 avril 2011

Cergy-Village (95) : le verger - the orchard

Le 03.04.11 à 10H07

La meilleure gelée que j'aie jamais faite l'a été avec des pommes de variété inconnue que Patrick avait ramassées dans la Saône sous des arbres à l'abandon. Depuis les pommiers ont été arrachés et un pavillon a poussé...

13 commentaires:

  1. Ce souvenir fait partie de ceux qu'on n'oublie pas. Une nostalgie, mais à partager souvent avec trop peu de personnes. Bah! Peut-être parviendras-tu à le raviver une autre fois, alors que tu ne t'y attendras pas. Il y a tant d'espèces de pommiers!

    RépondreSupprimer
  2. Tiens, les collants blancs reviennent à la mode.

    RépondreSupprimer
  3. j'aime beaucoup le commentaire d'Alain ;))) tout bouge avec le temps, j'avoue que je suis pas fan des gelées de pommes, je les prefere en tarte, hummmm une bonne tarte aux pommes, tient d'un coup cela me donne envie, je sens que je vais aller voir ma boulangere preferee

    RépondreSupprimer
  4. ALAIN et ses coms déjantés !
    T'as fait de la gelée de pommes, toi ! Je savais qu'on pouvait en faire avec des coings, mais pas avec des pommse mais pourquoi pas !
    Encore des arbres abattus pour faire place à du dur.

    RépondreSupprimer
  5. Un pavillon écolo aux volets verts...

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour, Cergie.
    C'est très réussi.
    Les arbres ont poussé comme des asperges...
    Merci beaucoup.
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  7. Les pavillons poussent comme des champignons, partout et de toutes sortes. Pour cela, on en a déjà arraché beaucoup d'arbres sans que qui que ce soit ne conteste.

    RépondreSupprimer
  8. on a peint le tronc assorti au crépi de la maison voisine. peut-être pourrais-tu leur offrir un pot de gelée quand tu repasseras?

    RépondreSupprimer
  9. Je ne suis jamais tombée dans les pommes près d'un pavillon.
    Pour répondre à ta question, oui je suis surchargée de travail et en mauvaise position par rapport à une absence de secrétaire qui se prolonge. Donc voilà... un peu dépitée la delphinium.

    Pour en revenir aux pommes, j'aime bien le vert tendre et le blanc de tes deux dernières photos, couleur de printemps...
    Bises ma belle

    RépondreSupprimer
  10. Les arbres chaulés sans doute moins agressif que tous les pesticides.
    Et une bonne tarte avec des pommes du jardin !!!
    Bonne journée A +

    RépondreSupprimer
  11. Je répond pour l'assiette, qui n'est pas celle des salaires! lol
    Ses vieux clous perdent autant d'huile qu'ils en consomment, alors! pour ne pas salir la moquette ...

    RépondreSupprimer
  12. les pommes et pommiers d'autrefois,arbres non traites donnent des fruits savoureux
    je me souviens d'une confiture incomparable faite avec des prunes sauvages....un delice, une saveur disparue a jamais

    RépondreSupprimer
  13. Moi, j'aime les gelées de pommes.
    Mon souvenir d'enfance gourmand:les pommes passe-pommes du jardin de mes parents,(variété disparue?) associé au poème de
    Lucie Delarue- Mardrus, cité et commenté ailleurs .
    Les tronc des arbres chaulés me font penser à des jambes dans le plâtre (moins joli que les collants blancs)Qu'importe; belle union du blanc et du vert tendre ou pomme.

    Code foraing (forain avec l'assent ?)

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel