lundi 24 octobre 2011

Canal Saint-Martin (Paris 10ème) : le tournage- on the set

Le 22.10.11 à 15H26

J’ai proposé à mes amis de patienter près de l’Hôtel du Nord, sur la passerelle immortalisée par Arletty et Jouvet (Lui : "J'ai besoin de changer d'atmosphère". Elle : "Atmosphère ! Atmosphère ! Est-ce que j'ai une gueule d'atmosphère ?". Cette fameuse séquence du film de Marcel Carné a été tournée en studio). Je souhaitais les photographier depuis la passerelle d'en face. Mes amis auraient ainsi un souvenir romantique de ce début d'après-midi près du canal Saint-Martin où il faisait beau et où l’air était vif.
Je n’ai pas pu stationner où je voulais : s'y déroulait un tournage dont le cameraman m’a dit que c’était une fiction pour Arte. (Il n’est pas sûr que ce soit la vérité vraie. Pourquoi la donner aux badauds importuns ?)
A défaut de l’instant que j’avais imaginé, j’ai saisi celui écrit par d’autres. Tiré d'un conte cruel ?...

Le 22.10.11 à 15H29

25 commentaires:

  1. Un petit air diabolique. Peut-être un "conte cruel".

    RépondreSupprimer
  2. Tout un symbole, cet endroit. Et il continue de susciter les envies de tournage. Comme la Croisette à Cannes où, ce week-end, je participais, comme figurant, au prochain film de Jacques Audiard.
    Bon début de semaine, Cergie!

    RépondreSupprimer
  3. te voila photographe de plateau, bravo. Je comprends qu'il la couvre bien entre deux scenes, car meme si il faisait beau, il y avait un bon vent froid.Tourner en mini jupe en plein automne... ;)))

    RépondreSupprimer
  4. J'ai pas compris tout le film mais c'est pas grave. Ah les starlettes, l'ont besoin de deux, oui deux personnes pour tenir une couverture...

    RépondreSupprimer
  5. "Conte cruel" a été la conclusion de mon message car j'ai pensé à "Rosenrot" de Rammstein qui reprend les deux premiers vers du poème de Goeth "Heidenröslein". La petite rose rouge est assez cruelle...

    RépondreSupprimer
  6. delphinium24/10/11 09:24

    ah Rammstein, moi je préfère la chanson "du hast". Bref, en regardant la 2ème photo, je me dracula va surgir par derrière, se jeter sur la dame et lui boire tout son sang.
    C'est affreux...
    non?

    Tu voulais vraiment faire une photo romantique?
    ;-)

    RépondreSupprimer
  7. C'est cruel de la faire tourner en petite robe d'été alors qu'il caille !
    J'y retournerai sans doute l'an prochain au canal. Je te ferai Arletty si tu veux sur la passerelle.
    Bisous.

    RépondreSupprimer
  8. AH... d'accord... j'ai tout compris!

    RépondreSupprimer
  9. "A défaut de l’instant que j’avais imaginé": la désillusion est souvent au rendez quand on a une intention photographique, un désir de reproduire un instant marquant et finalement c'est bien comme cela. Le cadeau, le vrai, c'est "le conte cruel" que tu as pu imaginer mais pas prévu:-)

    RépondreSupprimer
  10. Un scène d'été filmé en automne. C'est comme pour les photos de mode, faites hors saison. ... Pourtant, j'aurai bien voulu voir la photo romantique. :-)

    RépondreSupprimer
  11. En ce temps d'Halloween chez nous, cela m'evoque les femmes vampires.
    Mais le joli sourire de la premiere image m'eloigne de cette evocation tres rapidement.

    RépondreSupprimer
  12. Une jolie fille... toute sortie de l'onde!
    Il semble que les lieux servent souvent à tourner des polards.
    Bonne journée A + :))

    RépondreSupprimer
  13. "Prises à la main" mais avec les deux et les deux pieds bien campés, les coudes calés le long du corps !"
    miss cergie tu lis trop les manuels de photos ;o)) heureusement que non, décontracté , le corps libéré (tout le contraire de moi quand je danse ;o)) et tu arrives a faire tes photos.
    Sinon, c’était une initiation d'une heure et demi, donc personne n'a abandonné,mais j'ai vu et j'ai pas vaincu le tango argentin ;o))

    RépondreSupprimer
  14. En voyant le titre et la première photo, avec la jeune femme enveloppée de couvertures, j'ai cru à un documentaire de ou sur "les Enfants de don Quichotte"
    La 2 me fait plutôt penser aux ingénues d' ... Eric Rhomer.
    Encore un petit chaperon rouge, comme tu les affectionnes en photo!

    RépondreSupprimer
  15. J'imagine très bien Claude" faisant Arletty"!

    RépondreSupprimer
  16. COUCOU et bien cette femme me fait bien peur mais enfin si c'est pour le film tout ira bien je pense*

    SA robe est bien courte je trouve*
    Je ne connais pas ces lieux pas encore alors je peux en profiter chez toi ce matin
    BISOU Cergie

    RépondreSupprimer
  17. Je vais te livrer une petite réflexion sur Olivier, je suis persuadé qui la prof avait été la nana de ta photo il saurait le danser le tango...MDR

    RépondreSupprimer
  18. Pour la question sur Sausalito la marée sans doute basse!
    Nous n'avons visité qu'une petite partie des maison flottantes, voici le lien du lieu approximatif:

    http://maps.google.fr/maps?q=Sausalito,+CA,+USA&hl=fr&ie=UTF8&ll=37.874447,-122.504961&spn=0.004821,0.008256&sll=46.75984,1.738281&sspn=11.547161,33.42041&vpsrc=6&hnear=Sausalito,+Comt%C3%A9+de+Marin,+Californie,+%C3%89tats-Unis&t=h&deg=180&z=18

    Quand j'ai pris la photo du resto j'ai effectivement pensé à la tienne du même lieu.
    A + :))

    RépondreSupprimer
  19. petite rectification: Le cadeau, le vrai, c'est "le conte cruel" que tu as pu imaginer après coup, mais non pas prévoir :-)

    RépondreSupprimer
  20. Même quand il n'y a pas de tournage, il faut tourner en rond pour pouvoir se garer "bien comme il faut" dans le quartier du Canal St Martin! La dernière fois cela m'a coûté un PV.

    RépondreSupprimer
  21. tu étais le grand méchant loup ;)

    RépondreSupprimer
  22. Je viens te dire bonjour et je suis à la recherche d'un peu de soleil
    PEUX tu m'aider!!!

    RépondreSupprimer
  23. Bonjour, Cergie.

    Un si beau lieu de souvenirs...
    Et un lieu que j'ai aussi si bien connu...

    Elle monta les escaliers et trouva la lanterne magique...

    Merci beaucoup.

    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel