mercredi 2 novembre 2011

Rue du Rendez-Vous (Paris 12ème) : la brasserie "Le Millau"

Le 29.10.11 à 21H56
Le café au comptoir est facturé 1€


La nuit à partir de 20 heures appartient aux mères et aux bébés à l’hôpital Trousseau. Les visites sont terminées. Nous avions prévu de ne pas passer plus de vingt minutes dans la chambre et d’emmener dîner le jeune père. Mais, le soir les bébés sont fatigués de la journée et dans les chambres de petites voix s’élèvent... Oscar s’est retrouvé juché au creux du coude gauche de son grand-père. Comme le jaguar avachi sur la branche, il s’est apaisé et détendu. Personne n’est venu nous demander de partir. C’est assez tard que nous avons cherché un endroit qui nous accueille dans le quartier...
"Le Millau" a une petite salle. Nous nous sommes casés entre la porte et le comptoir. L’emplacement au plus près du comptoir est toujours le plus convivial. J’ai tout de suite apprécié le cadre sobre et chaleureux, le magnifique comptoir datant de 1930 en étain poinçonné.
Lorsque notre repas a été terminé, le propriétaire (nouveau depuis un mois) nous a offert un verre pour fêter la naissance. Nous avons préféré le Saint-Estèphe à la vieille prune de Souillac qui pourtant avait un bon nez...

21 commentaires:

  1. Si je déduis bien tu est de nouveau Mamie ? Ou je me trompe ?
    En tout les cas je trinque à l’avènement.
    Bisous bonne journée A +

    RépondreSupprimer
  2. Y'a pas un viaduc à Millau ? :-)

    RépondreSupprimer
  3. Je répondrais à "cieldequinper" à Versailles il y a une voie royale !!!

    RépondreSupprimer
  4. j'aurais pris la "vieille prune de Souillac" (hummm c'est bon).
    Félicitation aux parents et surtout a ceux sans qui tout cela n'existerait pas : Les Grands Parents ;))

    Avec toutes tes photos de brasserie, tu prépares une exposition ;)

    RépondreSupprimer
  5. Je me joins à vous et vais commander un thé pour me réchauffer... (absence de chauffage au boulot)...

    RépondreSupprimer
  6. Ben dis moi, la naissance d'Oscar a transformé ses grands-parents en piliers de brasserie !!!
    Ke comptoir est super beau.
    "Nous nous sommes casé entre la porte et le comptoir".
    Cela me rappelle un resto à Château où la serveuse nous avait placés entre deux portes, celles des cuisines et celles des wawas. Intéressante comme place. Un coup c'est la porte des cuisine qui s'ouvrait en grand, un coup c'était des des chi..., quand ce n'atait pas les deux en même temps.
    La fois d'après on a demandé à être placé ailleurs. Non mais !

    RépondreSupprimer
  7. Voilà un décor o combien convivial! Idéal, pour vous retrouver dans de nouvelles pensées joyeuses!

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour, Cergie.

    Et vous voici maintenant derrière le comptoir...
    Mais où est le client ?
    Belle ambiance, en tout cas.
    Merci beaucoup et pour tout.
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  9. Moi je prendrais un p'tite poire...
    Pour les horloges je faisais allusion au "Fils de Pub..".lol
    A + :))

    RépondreSupprimer
  10. Tu nous dis ce que vous avez bu après le repas, mais qu'avez-vous bu pendant le repas, et qu'avez vous mangé pour fêter l'heureux évènement?

    RépondreSupprimer
  11. En préparant le message je confondais sans arrêt Mistral et Millau, il est vrai qu’il y avait un tableau sur un mur du fameux viaduc.
    Cieldequimper a parlé aujourd’hui sur son blog du lion de Némée.
    L’idée de l’exposition sur les brasseries serait à retenir.
    Je ne sais si la poire c’est bon dans le thé mais la mirabelle dans le café oui.
    Coincé contre les ouaouas = pas glop mais près des cuisines des fois c’est pas mal.
    Nous étions DEVANT le comptoir, les clients étaient partis.
    Nous bûmes une bouteille fraiche de Brouilly à trois et prîmes des plats différents et pas dessert.

    RépondreSupprimer
  12. Le Saint-Estèphe s'imposait pour trinquer!
    Je constate que tu es un pilier de bar-pour la bonne cause.
    Le comptoir, avec sa ligne ...SOBRE est effectivement magnifique,ainsi que la lumière chaleureuse.
    (Tout à l'opposé de l'ambiance inquiétante de la séquence nocturne du bar dans "Shining")

    "Arts et vie" propose une visite des brasseries parisiennes

    RépondreSupprimer
  13. Mince j'ai oublié le coup à boire en terrasse, ma dernière tite mousse parisienne. Et les graines qui sentent le caca de chien. J'ai la mémoire qui flanche.

    RépondreSupprimer
  14. COUCOU j'adore cette photo et ces couleurs et je veux bien un verre de limonade Cergie bisou

    RépondreSupprimer
  15. "Comme le jaguar avachi sur la branche" nous revoilà en généalogie :-) J'aime beaucoup l'image d'Oscar "au creux du coude gauche de son grand-père", elle n'est pas publiée mais elle est douce à imaginer.
    L'idée d'une série sur les brasseries est sympa. Faire des photos sur un thème est toujours instructif. Ton image est belle, une jolie pub pour "Le Millau" !

    RépondreSupprimer
  16. COUCOU alors tu es encore MAMIE CERGIE j'en suis heureuse tu sais et tu vas avoir de quoi faire je pense et tu vas aussi pouvoir partir t'acheter de la laine*
    Je trouve que l'ambiance est douce et très chaude aussi donc surement un bel endroit
    Le Propriétaire est bien sympa et ces gestes je trouve font du bien
    Je t'embrasse Cergie

    RépondreSupprimer
  17. « … au creux du coude… avachi… apaisé… détendu… un endroit qui nous acueillle… casés… sobre et chaleureux… »

    De quoi embaumer le cœur…

    Le comptoir est magnifique.

    RépondreSupprimer
  18. Un quartier pas très accueillant la nuit pour s'y donner "rendez-vous" malgré le nom de la rue. On dit qu'il provient d'un ancien rendez-vous de chasse existant à l'époque où le bois de Vincennes venait jusque là.

    RépondreSupprimer
  19. Une histoire comme on les aime, un bar comme on les aime...

    RépondreSupprimer
  20. Un décor d'un quiétude extrême ou il fait bon se reposer un peu...
    Une image particulièrement soignée et qui gagne à être agrandie.
    Bravo Cergie.

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel