lundi 20 février 2012

Frichez-Nous La Paix (quater)

Rue Dénoyez, Belleville, le 17.02.12 à 11H57

Il est des photos comme des ingrédients de cuisine qui demandent une cuisson plus ou moins longues. J’en laisse mijoter certaines tant qu’à la fin elles sont meilleures réchauffées à moins qu'elles se délitent et passent à la trappe... J’ai appris récemment un terme de cuisine : "snacker", c'est-à-dire saisir vivement de chaque coté, par exemple une noix de coquille Saint-Jacques.
Après, c’est une question de goût... Patrick déteste les couleurs criardes de la rue Dénoyez ; Etienne m’a demandé un tirage sur papier de ma photo jaune-safran du 16 janvier... Un mois a passé. J'ai "snacké" (vite saisie, vite servie) la vitrine devenue rouge-ketchup...

23 commentaires:

  1. Est-ce une brocante ?

    Le look et le nom du magasin assez surprenant tout de même;

    RépondreSupprimer
  2. couleur vive, on ne peut pas la rater. On dirait une collection d'appareils photos tout autour. C'est bien de suivre cette boutique du 22bis.
    Je connaissais pas le terme "Snacker"

    RépondreSupprimer
  3. La devanture jaune est aussi ma préférée. Sur la rouge, pour prouver qu'on est pas un robot, avant d'entrer, il faut déchiffrer ce qu'il y a d'écrit sur la porte : Rogos et Polis ?

    RépondreSupprimer
  4. Encore un coin insolite qui intrigue! J'adore ce genre de balade et de quartier. On en revient toujours avec des tas de souvenirs dans la tête et des photos dans son appareil!

    RépondreSupprimer
  5. Cergie bonjour
    Je ne vois pas grand chose donc je vais essayer de passer
    On se pose des questions d'ici et je veux bien découvrir cette boutique de couleurs
    J'aime beaucoup ce genre de photo
    INSOLITE
    BISOU

    RépondreSupprimer
  6. Comme Etienne et Alain, ma préférée est celle du 16 janvier, quoique celle-ci me plait également beaucoup ! Et le petit bout de femme qui lorgne le bureau dont elle rêve, complète fort bien le tableau ! Le gérant du magasin t'a repéré et te refait une nouvelle devanture par mois ! J'aime ces couleurs pétantes et ce décor presque enfantin !

    RépondreSupprimer
  7. Tu peux continuer ta série pendant longtemps ; chaque fois quand on passe par la Rue Dénoyez, le décor a changé !

    RépondreSupprimer
  8. Toujours aussi colorées et pittoresques ces vues sur la rue Dénoyez!


    Personnellement, je n'aime pas ...les anglicismes ou le "Franglais ":qu'un grand chef parle de "snacker" , avec ce côté "fast food" décrié par la cuisine Française, alors que "faire revenir rapidement "existe....Non!


    A la réponse faite sur mon blog, j'ajouterai que je suis d'accord avec cette conception des photos qu'on laisse reposer,mariner, mijoter pour en faire quelque chose d'autre finalement que leur destination première.

    RépondreSupprimer
  9. Une image petante!
    Il fallait probablement s'associer au style des devantures voisines.
    J'avoue avoir du mal avec les mots anglais employes a tort et a travers en plus dans un nouveau sens par rapport au mot d'origine... ou peut-etre est-ce mieux ainsi, qu'en sais-je apres tout?

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour, Cergie.

    Mais elle va l'acheter...
    Les tags...Elle ne les a pas vus...Pas plus que les couleurs.
    Aucune importance.
    Elle est daltonienne...

    Merci beaucoup.
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  11. "dénoyer", c'est peut-être aussi un terme de cuisine non?

    Du style quand peter boit trop de champagne, on le dénoie. :-)

    RépondreSupprimer
  12. Sur cette photo qui sent la peinture fraîche, les voisins gardent leurs barbouillages alors que Frichez-nous se refait régulièrement une beauté. Plutôt que des appareils photos, il me semble voir des machines à laver !

    Le rouge, je l'aime bien quand il est indien. Indien de l'Inde, avec du rose, du jaune et du orange.

    Bon début de semaine, Cergie

    RépondreSupprimer
  13. "Regards sur la rue Dénoyez"
    Toute cette série est vraiment agréable.

    Ici, c'est comme un jeu de cache-cache , on pourrait imaginer une petite histoire...

    Cela me fait aussi penser aux "Choses de Perec

    RépondreSupprimer
  14. Rouge comme ça, ça me fait penser chinois.

    Mais c'est comme avec les sushis de Missive, pas vraiment pour moi.

    RépondreSupprimer
  15. Mon dieu!
    Quelle couleur la prochaine?
    J'aime bien cette couleur chaude.
    Bisou bon aprém'.
    A + :o)

    RépondreSupprimer
  16. ils ont nettoyé les vitres...est-ce que le décor change avec les occupants?

    RépondreSupprimer
  17. Ah! oui donc tu vas donc boire de la clairette te temps en temps à Die.
    J'ai fait du camping la bas, aussi de la redonnée, "la Croix de Justin", "la Dent de Die", "les Quarante lacets", la traversée du "Glandasse", il est même possible d'aller par le plateau jusqu'au "Mont Aiguille" Je n'ai pas fait ce dernier parcours (je me suis bien rendu au Mont Aiguille en voiture).
    A + :))

    RépondreSupprimer
  18. je trouve que le rouge lui va bien
    peut être son coté révolutionnaire

    RépondreSupprimer
  19. La pie romane20/2/12 18:30

    Au feu!!!
    Même les allumettes sont rouges!!!!!!!
    Chic

    RépondreSupprimer
  20. Je préfèrais la version marchand de couleurs. Effectivement ça fait very chinois.
    Je snacke souvent moi, les Saint Jacques et mon steack de beef.
    Mais Miss Yves a raison, restons françois !
    T'inquiète pour Muchu, Cergie, il est parti se chauffer les coussinets au soleil.

    RépondreSupprimer
  21. Trés drôle et surprenant !!
    Bisous Laure http://suivre-mon-etoile.blogspot.com/

    RépondreSupprimer
  22. Fascinating! One wonders at the stories to be told here.

    RépondreSupprimer
  23. beau blog plein de surprises;-)

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel