mercredi 4 avril 2012

Collines - Hills

Le 31.03.12 à 8H10
Derrière la crête de la première colline, est déjà un petit lotissement. Des pavillons déferleront bientôt sur les prés au dessus et à coté des petits jardins...



HPY a créé le "Hpy Blog Award". Et elle a initié un nouveau jeu : le "Unhpy Tag"...
Il est agréable et positif d’énumérer des petits bonheurs. Enumérer des petits malheurs peut aussi être agréable et positif ; on prend conscience, on formule et on surmonte. Car de nos petits malheurs nous sommes souvent responsables. Hpy me demande de parler de trois petits malheurs.

1) Un lit mal fait et le sommeil me fuit.
> Prendre quelques minutes pour bien aérer, tirer les draps...

2) Je suis incapable de manger de la viande ou du poisson crus. La découverte du feu par Homo erectus a permis l’émergence de l’homme moderne grâce à une meilleure assimilation de la nourriture (voir ICI)... Je ne comprends pas que la règle dans les restaurants dits branchés soit de servir et de consommer par exemple des escalopes de veau ou des filets de sardine à peine tiédis. L’actualité récente me donne raison puisqu’il est recommandé de cuire le poulet et de ne pas prendre le risque de contaminer les crudités avec des bactéries en faisant planche à part.
> Eviter certains établissements ou préciser la cuisson à la commande.

3) Il n'est ni toujours ni jamais... Lorsqu'un point de vue disparait, je suis triste. Mais je n'y peux rien...
> Accepter et me souvenir des belles choses...



Alain n’aurait à forcer ni sa nature ni son talent pour citer trois petits malheurs...

Delphinium et moi avons souvent gravi des montagnes côte à côte, elle ne devrait pas avoir peur d’affronter trois collines.

Wondassista est toujours où on ne l'attend pas et fait montre de beaucoup de sagesse...

20 commentaires:

  1. D'abord le mot "colline" a pour moi une resonnance tres positive, par contre "pavillons" et "deferler" sont deux mots moins gratifiants.
    Bien evidement des petits jardins familiaux auraient ete un spectacle futur plus appreciable.
    En conclusion: il nous faudra faire bien attention en t'invitant de relire au prealable ton billet. :-))

    RépondreSupprimer
  2. Les pavillons qui déferlent n'importe où et n'importe comment est un autre petit malheur pour moi. Ta réponse au tag, par contre, est un petit bonheur.

    RépondreSupprimer
  3. Je suis d'accord avec Hpy, pour avoir vu des endroits se remplir en 10 secondes de pavillons, tous identiques, sans aucune personnalité, je trouve cela triste et étouffant. Laissons les grands espaces vivre et nous permettre de respirer

    RépondreSupprimer
  4. Cergie bonjour j'aime j'adore regarder les collines mais pas les pavillons pour moi la nature doit rester nature
    Je n'aime pas non plus le poison et la viande crus non impossible d'en manger tu vois tu n'es pas la seule*
    Je vais te laisser je dois sortir alors je te souhaite une belle journée

    RépondreSupprimer
  5. Quand la terre sera recouverte de béton, de quoi les hommes se nourrirons ?
    Sans aller si loin regarde les espagnols qui on mangé la grenouille en bétonnant leur littoral !!
    Bisou bonne journée A + :))

    RépondreSupprimer
  6. Un paysage qui ne m'est pas inconnu. J'aime bien cette atmosphère brumeuse.

    RépondreSupprimer
  7. A côté de chez Benjamin , c'était encore la campagne. Il n'y a pas si longtemps, des vaches broutaient l'herbe d'une grand champ. Maintenant c'est un lotissement en construction. Certaines maisons avaient vue sur la verdure, maintenant c'est sur le béton.
    Elle est pourtant belle ta colline.

    Je me souviens des lits fait par ma Mémé, c'est tout juste si tu peux entrer dedans. J'ai horreur des draps bien tirés.

    Un steack haché cru avé une vinaigrette c'est bon !
    Une escalope de veau Milanaise rosée, c'est bon aussi !

    C'est bon de se souvenirs des bonnes et belles choses. Tu as raison.

    RépondreSupprimer
  8. Il est dit qu'avant le 13eme siecle St Pierre etait represente comme un evangeliste donc avec un parchemin a la main... apres le 13eme siecle chaque apotre etait represente avec son attribut propre.

    RépondreSupprimer
  9. Collines ...
    Y en a -t-il 7 ?

    RépondreSupprimer
  10. ça risque d'être moins joli "après"...

    RépondreSupprimer
  11. un bonjour rempli de bises;-)

    RépondreSupprimer
  12. un paysage embrumé qui peut donner la sinistrose des lumières entre chien et loup. Je ne suis pas adepte des retouches mais je n'aurais pas résister à effacer le lampadaire du 1er plan
    Une belle photo d’ambiance

    RépondreSupprimer
  13. Cergie coucou je te dis bonsoir je vais me reposer je suis en stage et demain je repasse te voir bisou

    RépondreSupprimer
  14. Entrechats4/4/12 22:21

    Entre chien et loup? ou à l'aube?

    RépondreSupprimer
  15. J’aime beaucoup l’ambiance qu’on ressent devant cette photo ! Je suppose qu’il faut se lever de bonne heure pour voir ces collines dans la brume ! Bravo !

    Alors, tu ne manges pas des huitres ? … ni du saumon mariné ?

    J’aime bien l’expression « Il n’est ni toujours, ni jamais… » !

    RépondreSupprimer
  16. Bien sur que les bulbes de jacinthes, de jonquilles et de tulipes se plantent à l'automne, en octobre.
    Je devrais en remplacer qq une qui sont dégénérées aussi.
    Bonne journée Lucie et bisous.

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour,
    j'accepte le mandat. :-)
    mais il va falloir attendre la semaine prochaine quand je serai un peu en vacances parce que là, pas encore le temps.
    Mon grand-papa maternel mangeait la viande crue. Quand on faisait une fondue bourguignonne ou fondue chinoise, il piquait les morceaux de viande dans le plat et les manger tout de suite sans le tremper dans le bouillon.

    Bises!

    RépondreSupprimer
  18. Tu me fais rire vraiment car tous mes amis disent ca de moi lol. Comme si j´etais blottie derriere quelque plante a tt surveiller. Tu me fais de jolis compliments en plus! J´espere etre a la hauteur! Tu auras ma reponse bientot sur mon blog.

    RépondreSupprimer
  19. ta photo fait rêver!

    RépondreSupprimer
  20. Malgré la brume, tu as bien réussi à faire ressortir et respecter tous les dégradés, constitués par les différentes collines.

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel