mercredi 23 mai 2012

L'abri - the shelter

Le 22.05.12 à 11H41
Ne pas confondre Faux-Coquelicot (Papaver dubium Linné) et Grand-Coquelicot (Papaver rhoeas Linné)



Le train s’arrête toujours à la gare SNCF Montgeroult-Courcelles dont les locaux sont désaffectés et loués à un particulier depuis plus de dix ans. Mais le petit abri ne sert plus à personne. Il repose et se délite comme une coque retournée dans un cimetière de bateaux. Sauf qu’il est solitaire et que pas grand monde y prête attention sinon moi, à chaque fois, et ce n’est pas très souvent, que je traverse la voie ferrée à cet endroit...
Les orties et les faux-coquelicots lui vont bien ainsi que ce printemps noyé... Il n’est pas dit que les corolles aux teintes délavées apparaissent encore en masse l’an prochain : leurs patientes petites graines ne germent que où et quand l’envie les prend...

15 commentaires:

  1. j'aime bien la composition de ta photo, on a l'impression de se retrouver en pleine jungle, que la nature va bientôt engloutir la maisonnette.

    RépondreSupprimer
  2. La maison des amoureux... Une petite rénovation, et quel bel endroit pour des rendez-vous clandestins!...

    RépondreSupprimer
  3. bon mercredi lol sous le gris;-)

    RépondreSupprimer
  4. Faux coquelicots... tu veux dire une autre variété de pavots?

    Jolie image noyée dans la verdure. Parfaite illustration de la formule ultra-usée : "la nature reprend ses droits".

    RépondreSupprimer
  5. Bon, si on enlève les orties (pour faire du purin), les coquelicots pourront déjà mieux respirer. Et si on répare le toit, cela sera à nouveau, un abri pour de vrai ou presque ! Je m'en vais voir google pour les papaver dubium Linné et les rhoeas Linné.

    RépondreSupprimer
  6. Tout simple, et si joli...

    RépondreSupprimer
  7. Cela ferait un bel abri de jardin un peu rénové. Je comprends pourquoi les graines de coquelicots qu'Hélène m'a envoyées n'ont pas germé.
    Elle est jolie ta photo.

    RépondreSupprimer
  8. Ta photo me fait penser à l'impression que l'on a , enfant, que tout est gigantesque!
    N'as-tu pas peur des reptiles sur cette voie ferrée désaffectée, envahie par cette flore sauvage ?

    RépondreSupprimer
  9. Ce sont des vraies orties derrière tes faux coquelicots?

    RépondreSupprimer
  10. Un abri de rêves pour les aventures palpitantes de l'enfance...
    L'entrée secrète d'un souterrain débouchant dans la forêt, ou le palais du roi des elfes !

    RépondreSupprimer
  11. Cha rogne23/5/12 21:57

    Une tanière protégée par les orties,c'est tout ce qu'il me faut

    RépondreSupprimer
  12. Je vois que mon compatriote Linné savait déjà faire la différence entre le vrai et le faux, comme toi ; moi non. :-)

    RépondreSupprimer
  13. Un abri qui mériterait d'être restauré...

    RépondreSupprimer
  14. Blanche-Neige n'est pas la, dans la cabane ? Elle aime beaucoup les coquelicots, je crois. Elle est peut-etre en train de faire un petite sieste parmi ces jolies fleurs ... ;-) Bisous.

    RépondreSupprimer
  15. Je serai plus attentive, à présent que je relis ce billet , à distinguer le vrai du faux

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel