lundi 10 juin 2013

Un regard sélectif - Selective Eyes

Prise à Meulan (Yvelines), le 9 juin 2013 à 19H51

Avec Patrick au volant, se rendre d’Île-de-France en province puis revenir, n'est pas un simple déplacement...
Tout d’abord, l’Homme lutte avec la Bête, alias le GPS qu’il a pourtant programmé avant de partir. Il suit l’itinéraire qu’il a imaginé à l’avance ou qu’il improvise : les petites routes sont plus agréables que les grands axes.
Il me signale, en roulant, le lièvre brun parmi les becs droits noirs posés dans le champ labouré. Le jeune lapin de garenne tapi, apeuré, au bord de la départementale. La nappe de coquelicots derrière la haie d’arbres. Les bleuets dans les hautes herbes du talus... Mais ce n’est que sur ma photo, prise à l'arrêt au feu tricolore, qu’il remarque la borne à incendie... Le regard dépend de l'intérêt... et de la disponibilité...

41 commentaires:

  1. Coucou Lucie.
    Les GPS sont très bavard...
    C'est une balade bucolique que vous fîtes...
    Bisous très bonne semaine A + :o)

    RépondreSupprimer
  2. Roucoucou Lucie.
    Les adobes sont des briques de terre crue avec de la paille ou autre herbe, les principales constructions en terre sont les biques en adobes, le torchis terre sur un support bois roseaux ... et le pisé terre tassé qui forme un mur compacte.
    La particularité de la pyramide de Lima, les adobes sont maçonnées d'une façons particulière c'est à dire placées sur le champs pour résister aux tremblement de terre...

    RépondreSupprimer
  3. l'avantage de la borne a incendie, c'est que ca bouge pas, plus simple a prendre en photo ;)). En l'oeil de chacun est attire par des choses differentes.
    Perso j'ai pas de GPS, j'aime bien me perdre en voiture (et en banlieue avec ou sans GPS, tu te paumes de toute facon)

    RépondreSupprimer
  4. Et bien la photo est extra et c'est assez simple de prendre ces bornes rire
    Mais je ne pense pas que j'aurai pu faire cette photo
    non j'en suis même certaine
    COMME quoi
    bisou Lucie

    RépondreSupprimer
  5. Ce matin, j'ai vu une biche traverser la route en allant au travail (je passe à côté d'une forêt...) mais bien sûr pas de possibilité de faire la photo ! Lol

    RépondreSupprimer
  6. Nous n'avons pas de GPS. 'Le mien' préfère des cartes routières. Und ich musste auch lernen, Karten zu lesen.

    Die Hydranten, das sind kleine Männer, die Wasser spucken können ;-)

    Grüße aus Köln,
    'Franka'

    RépondreSupprimer
  7. La borne à incendie a le regard d'un petit robot.
    Ton regard à toi est très personnel, avec cette photo atypique

    RépondreSupprimer
  8. A le rouge vif de la borne à incendie ! C'est une dose de bonne humeur dans une photo. On dirait "Nono le petit robot..." je ne connais plus le reste de la chanson. Vais voir sur you tube :-)

    RépondreSupprimer
  9. Je ne supporte plus la dame du GPS
    :-)

    RépondreSupprimer
  10. Un ferronnier aurait vu le portail en mauvais état et un cantonnier, le bord de la route. Il n'est pas étonnant qu'un homme remarque la bouche d'incendie, car si toutes les petites filles veulent devenir danseuses, tous les petits garçons, c'est bien connu, veulent devenir pompiers.

    RépondreSupprimer
  11. Moi aussi, je préfère une carte routière au GPS. Ce machin nous fait passer dans des endroits pas possible. Il paraît que c'est le chemin le court, par contre les routes sont presque des chemins de traverse.
    Tien t'as qu'à demander à mon Chéri,. L'autre jour il est descendu dans le Var chercher des meubles à relooker, il s'est retrouver avec son gros camion dans le centre et sur le pieux port de Marseille.Il y avait foule, plein de travaux (sans doute le Mucem) et les Marseillais qui roulent comme des malades.
    La bouche à incendie fait un peu vieillotte et y a du boulot sur le portail.

    RépondreSupprimer
  12. Je crois qu'on voit ce qu'on a envie de voir. ET il faut dire, qu'au volant, il vaut mieux regarder la route que les bornes à incendie. Ou les lapins.

    RépondreSupprimer
  13. Le GPS, quand on se retrouve dans une ville étrangère avec une langue et un alphabet complètement différent du notre... ben... on est vachement content de l'avoir à disposition, car une carte routière, c'est pas terrible surtout dans une ville comme Bangkok, avec tous ses encombrements et ses rues en sens unique.

    RépondreSupprimer
  14. Une couleur pimpante,elle au moins sait se faire remarquer...enfin je crois...

    RépondreSupprimer
  15. Je viens te dire bonsoir LUCIE bisou

    RépondreSupprimer
  16. Le GPS reste quand même un outil technologique intéressant. Moi, j'ai un sur mon téléphone portable, c'est sympa quand je suis en ville à pieds et que je dois trouver une adresse. C'est moins performant certaines fois sur la route. En même temps, moi je prends souvent le train et donc je suis les rails, pas moyen de me perdre.

    Quant à ta photo, elle me laisse une drôle d'impression. comme un sentiment d'abandon. Des mauvaises herbes, une grille en mauvais état et tout le reste. Reste la couleur rouge de la borne à incendie qui attire l'oeil.

    RépondreSupprimer
  17. et chacun a un regard si différent car mon homme ne voit jamais ce que j'ai vu avant...

    RépondreSupprimer
  18. après le lapin (le loup?)... le chaperon rouge...:))

    RépondreSupprimer
  19. la flânerie des départementales et la borne qui surveille un improbable incendie
    jolie prise

    RépondreSupprimer
  20. pas de GPS chez nous!!! je suis censée le remplacer avec cartes et itinéraires internet avant le départ... si bien que l'autre jour nous allions à Préfailles (près de Saint-Brévin les pins (et aussi de saint Nazaire) j'ai été compétitive jusqu'aux abords du pont de saint Nazaire que je ne voyais plus indiqué, nous allions de culs de sacs en culs de sacs quand j'avise une voiture de gendarmerie au bord de la route, je dis à mon mari de s'approcher et je demande au gendarme qui était au téléphone. Il m'explique et encore mieux nous ouvre la route jusqu'au pont! En ancienne fille de gendarme c'est toujours un de mes réflexes!
    Moi je trouve beaucoup de poésie à cette photo, la touche de couleur dans cet ensemble un peu abandonné!

    RépondreSupprimer
  21. Je passe te dire bonsoir avant de fondre LUCIE
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  22. C’est sur que sur cette photo tu trouves ce que beaucoup de photographes auraient évité de cadrer. C’est bien que nous n’apprécions pas tous les mêmes choses … et les regards des autres aident des fois à découvrir ce que nous avons précédemment négligé. Je crois que cette photo en est une preuve.

    RépondreSupprimer
  23. Moi il me semble qu'il y a un gros chien mechant derriere cette porte en fer et ca me met mal a l'aise. Dommage que la borne a incendie ne peut rien y faire...

    RépondreSupprimer
  24. Moi il me semble qu'il y a un gros chien mechant derriere cette porte en fer et ca me met mal a l'aise. Dommage que la borne a incendie ne peut rien y faire...

    RépondreSupprimer
  25. Fantastic photograph, discovering such views is giving much joy:) Greetings

    RépondreSupprimer
  26. Coucou Lucie.
    Tu es bien rare ces temps ci...
    Bisous A + :))

    RépondreSupprimer
  27. Tiens ! toi aussi tu en pinces pour les bouches d'incendie :)
    parmi ta petite collection, celle de Ménil sur Belvitte et celle de Cornimont qui a perdu sa chemise sont mes préférées.

    RépondreSupprimer
  28. LOL ENFIN ici un peu de soleil ........

    RépondreSupprimer
  29. Bonjour Lucie ! Une photo atypique et poétique , en tout cas fort bien décrite ! la précédente était particulière et en la regardant à nouveau ...j'avoue que je préfère celle ci , plus clean !

    RépondreSupprimer
  30. LUcie bonjour les cochonnets oui j"en ai 1000 et j'en cherche depuis des années
    je vais t'envoyer une photo
    car rien de simple mais j'adore les chercher je peux passer deux heures pour en trouver 2 c'est ainsi
    puis avec la couleur du sable ce n'est pas évident
    je les garde sur la cheminée ils sont dans un grand pot en verre
    Dés que je suis à la plage en Bretagne je vais chercher ces cochonnets que l'on appelle aussi des porcelaines
    Mon grand père ma grand mère faisaient comme nous alors tu vois je vais continuer de les chercher
    Lorsque la mer a monté elle laisse des petites cochons alors il faut bien ouvrir les yeux
    FLO en cherche mais comme il n'en trouve pas souvent ( car ils sont de plus en plus rare) et bien il va se baigner*
    Passe de belles vacances LUCIE et je passerai te dire bonjour
    Je t'embrasse fort

    RépondreSupprimer
  31. 100 j'ai fais une erreur bisou

    RépondreSupprimer
  32. Je suis au repos en faute une épaule souffrante, bizzzzz

    RépondreSupprimer
  33. Passe de belles vacances LUCIE
    je t'embrasse fort

    RépondreSupprimer
  34. Petit bonsoir bien chaud
    je t'embrasse LUCIe

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel