lundi 12 août 2013

Sourire - Smiling

Prise à Belleville (Paris 20ème) le 10.08.13 à 11H39

Certaines rencontres, aussi heureuses qu'inattendues, amènent le sourire sur le visage et illuminent une journée...

24 commentaires:

  1. Elles refont surface les cordonneries par ici... et c'est tant mieux.
    Tu as raison, tu es ma premiere visite sur les blogs aujourd'hui et j'affiche un beau sourire en decouvrant cette photo et ce petit Zavata en herbe, qui sait?

    RépondreSupprimer
  2. Coucou Lucie.
    Je suppose que tu parle du clown, car les deux autres ont le sourire d'un chapeau !!!
    Bisous, très bonne semaine A + :))

    RépondreSupprimer
  3. Est ce qu'il tient son papa par les oreilles ce petit loustic ?
    Position acrobatique quand même, sac de courses d'un coté et stabiliser le petit avec l'autre main !
    Tout cela sous la bénédiction du clown souriant et de la photographe non moins souriante et du mien :-))

    RépondreSupprimer
  4. Pour répondre à ta question.
    Nous n'avons pas arrête de changer de moyen de transport, oui nous avons trouvé un nouveau guide et un nouveau veycule. Sinon, avion trois vols intérieur, train, autocar, 4X4 pour le Salar, Bateau pour le Titicaca et nous avons même marché, pas couru, à cette altitude peu eussent été apte à le faire...
    Bisous.........

    RépondreSupprimer
  5. Un beau début de semaine, grâce à toi!

    Beaucoup de contrastes, mine de rien, dans ta photo:

    la joie de vivre, l'insouciance, le soleil découpé/ la cessation d'activité, la faillite, les dégradations

    Les lettres gothiques/les tags

    Les sourires devinés du père et de l'enfant/ celui, grimaçant et quelque peu inquiétant, du clown ...

    Je pense à Stephen King! Help!

    RépondreSupprimer
  6. http://www.youtube.com/watch?v=zW7U_RehjTw

    RépondreSupprimer
  7. Je n'aurais pas dû oublier "sérendipité, voilà pourquoi:

    http://www.jactiv.ouest-france.fr/sortir/cinema/huit-courts-metrages-realises-par-jeunes-saint-lois-projetes-lors-dun-festival-13154

    RépondreSupprimer
  8. http://www.youtube.com/watch?v=6UlCKNW9njU

    RépondreSupprimer
  9. le petit garçon n'aura pas besoin de cordonnier, il n'use pas ses souliers...très drôle on pourrait presque y voir un trucage.

    RépondreSupprimer
  10. Le cordonnier rit-il ?
    rire n'est pas si facile
    quand les clients ont déserté
    et que le rideau est baissé.

    Rire jusqu'aux oreilles
    plus facile d'y arriver
    quand elle sont tirées
    par un pince-oreilles.

    RépondreSupprimer
  11. Quelle jolie photo qui met de bonne humeur pour le restant de la semaine. J'aime beaucoup ce père et son fils qui traverse les rues dans une attitude complice.
    les joies de l'enfance sont sans limites. Le petit garçon fera pareil dans quelques années avec son petit garçon.

    RépondreSupprimer
  12. Le pantalon du garçon a peut-être été taillé dans le tissus du store enroulé. En tout cas il y a rappel de couleur.

    RépondreSupprimer
  13. Quand j'étais petite nous appelions "les culottes à manches longues", panty. Comme tu le dis:"terriblement efficaces" contre le froid.

    RépondreSupprimer
  14. Hpy a l'oeil du photographe.

    RépondreSupprimer
  15. Il n'y a plus de "vrai" cordonnier dans ma commune : les gens préfèrent jeter les chaussures usagées plutôt que de les faire réparer.

    RépondreSupprimer
  16. La "sérendipité dans ces courts-métrages: pertinence ou non ?je ne saurais te répondre, car je ne les ai pas vus, tout ce que je sais, c'est qu'lls se sont fait remarquer

    RépondreSupprimer
  17. Encore un papa dans le rôle du bourricot maltraité !
    Une image bien souriante en effet .

    RépondreSupprimer
  18. Nathalie in Avignon14/8/13 00:09

    Ah oui, le moment magique, parfaitement saisi !

    Je souhaite un bel été à ta petite fermière - si grande déjà !!!

    RépondreSupprimer
  19. Hélène a raison, le rappel du bleu du rideau dans le pantalon du petit garçon, fait beaucoup dans cette photo.
    Encore un cordonnier ici installé dans la galerie marchande de l'hyper.
    Cela me rappelle mon petit vieux cordonnier et sa petite boutique où il y avait un foutoir indescriptible. C'est comme ça qu'un jour il a donné les pompes de mon ex à quelqu'un d'autre.

    RépondreSupprimer
  20. facile de se faire transporter à cette âge sur le dos où il faut à cet homme de bonnes chaussures...

    RépondreSupprimer
  21. Oui, bien sympa cette photo! Le père doit être content, mais il a l'air de fatiguer un peu - les rues montent à Belleville! :-)

    RépondreSupprimer
  22. Bonjour Marguerite ! Superbe cette photo ! çà pourrait faire une très jolie pochette de disque ... voilà qui me donne quelques idées pour mon prochain CD dans ...3 ans . Bon week end et bel été !

    RépondreSupprimer
  23. Ah oui, moi aussi j'ai souri. Un rencontre extraordinaire, un 'trio': père et fils, le clown et le sac, répétant les couleurs et les motifs du mur. Photo super.

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel