jeudi 30 janvier 2014

La friche - Fallow


Le 17.09.13 à 17H22

Dans la "coulée verte" proche de la maison, renommée par la municipalité "Promenade des Deux Bois", des enfants jouent au ballon et, par grand vent, des adultes tiennent en laisse des cerfs-volants.
A la fin des années 80, cette plaine a été remodelée avec la terre arable des lotissements qui se sont construits en bordure et engazonnée d'herbe régulièrement tondue pendant de longues années... Aux débuts de ce blog "Cergipontin", Il n'y a pas si longtemps (2006-2007), quelques orchidées sauvages (ophrys et orchis) y fleurissaient encore... Puis elles ont disparu...
Puis (2010), sacrifiant à la mode des "jachères fleuries", la terre en certains endroits a été retournée. A la suite des fleurs pionnières (coquelicots et bleuets), des espèces rustiques, vivaces ou bisannuelles ainsi que des chardons sont arrivés. L'herbe était tondue tardivement en d'autres endroits...
Est-ce qu'un printemps prochain les orchidées dans la plaine refleuriront ?

25 commentaires:

  1. Cergie bonjour et bien cet azuré est magnifique mais il semble assez blessé et comment l'aider encore!!
    je ne sais pas si tu auras encore des orchidées et pourtant j'adore ces fleurs aussi
    l'année dernière j'en ai vu une ou deux mais pas plus
    Que pourrions nous faire alors pour retrouver ces fleurs!!!
    je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour France ! Le petit azuré est fatigué d'avoir beaucoup butiné car c'est une photo de la fin de l'été !
    Il est possible que les orchidées reviennent où elles poussaient, il doit bien rester des traces dans le sol...
    Bonne journée et bises !

    RépondreSupprimer
  3. Un joli flou artistique mais aucun flou dans tes connaissances en agronomie et botanique.

    RépondreSupprimer
  4. En plus de la réponse sur mon blog

    Tu as raison, et je ne vois pas le rapport avec Prévert, athée -ou libre penseur.
    j'y avais plutôt vu un rituel païen, en lien avec la mer toute proche et ses galets.
    Mais l'explication vient peut-être de la proximité /mimétisme (?)avec la tombe de Trauner

    ?

    http://culturebox.francetvinfo.fr/exposition-hommage-au-decorateur-de-cinema-alexandre-trauner-dans-la-manche-5197

    RépondreSupprimer
  5. Coucou Lucie.
    C'est le retour au champs !
    Les "ophrys" et cie m'aime pas les terres cultivées...
    Sur mon bouquin des plantes il est dit qu'ils poussent surtout dans des sols calcaire, paradoxalement j'en trouve au tour de chez moi alors qu'il n'y a pas un once de calcaire ??
    Bisous A + :o)

    RépondreSupprimer
  6. "Un joli flou artistique mais aucun flou dans tes connaissances en agronomie et botanique" : Miss Yves a tout dit :-)
    Je reviens ce soir, je manque vraiment de temps ces derniers temps ...

    RépondreSupprimer
  7. Merci.
    Echange de liens

    http://www.ina.fr/video/I10027976

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Cergie, des jachères fleuries qui faisaient la joie des bambins ...la photo est plus que belle elle est ...émouvante !

    Pour répondre à ta question déposée sur mon blog : Oui, j'aime beaucoup Barbara et , j'en parlerai un jour sur mon blog , elle fait partie des grands dames et j'aurai pu la citer .

    RépondreSupprimer
  9. Tu lui as fait honneur à ce joli papillon bleu usé par la vie. Il ne se décourage pas et continue son travail de papillon !
    As-tu photographié les orchidées sauvages de 2006 2007 ?
    De toute façon la nature fait toujours son possible pour nous réjouir le coeur et les yeux et booster nos manies de photographes :-)

    RépondreSupprimer
  10. Je n'ai pas tes connaissances en botanique. Quand je vois des fleurs, je les admire mais bien souvent je ne sais pas comment elles s'appellent.
    Ta photo fait du bien. Un petit de verdure dans la grisaille de ce dernier jour du mois de janvier. Bientôt les fleurs refleuriront mais patience.

    RépondreSupprimer
  11. titre d'une chanson :
    "quand refleuriront les orchidées? " chantée par papillon bleu, nostalgique.

    RépondreSupprimer
  12. Il faut l'espérer.
    Géniale ta photo. Le flou me fait presque mal aux yeux mais le papillon bleu sur la petite fleur jaune est un ravissement.

    RépondreSupprimer
  13. Il y a friche et friche. Par ici il y a beaucoup d'anciennes vignes qui ont été arrachées, mais les traitements répétés ont mis à mal la biodiversité et on y trouve surtout des chardons. Dans la garrigue, ou dans les chemins du rivage qui mènent aux anciens marais salants, la végétation n'est pas très diverse par contre il y a beaucoup d'orchidées sauvages.

    RépondreSupprimer
  14. Cha-rogne1/2/14 17:25

    Du moment que j'ai de l'herbe à chats et du répéta mucine,moi,les orchidées….

    RépondreSupprimer
  15. Bien choisi, un peu de vert dans ce monde de gris.

    RépondreSupprimer
  16. Moi j'ai d'abord vu le papillon bleu à l'aile trouée comme avec une perforatrice, et puis j'ai été saisie par une atmosphère d'été, lumineuse et chaude qui m'a fait du bien alors que j'entends le mistral d'hiver souffler à la fenêtre... ensuite j'ai lu ton commentaire et je me suis dit à quel point il était précieux d'avoir le suivi attentif d'un regard comme le tien sur un lieu comme celui-là. On le croirait pareil mais il a été renommé, réaménagé et revisité déjà plusieurs fois, la vie avance, les choses changent... j'espère que tes orchidées reviendront.

    RépondreSupprimer
  17. Vraiment joli ! Bonne soirée...

    RépondreSupprimer
  18. Des orchidées sauvages? Cela doit être jolie – de quelles couleurs? Ici, à Atlanta et environs, il a neigé mardi dernier (la première fois en 3 ans) donc, pas de fleurs sauvages, mais j’ai vu des canards – sauvages - dans l’étang des voisins.

    RépondreSupprimer
  19. ben c'est le printemps chez toi....

    RépondreSupprimer
  20. Merci, Cergie, pour cette merveilleuse photographie et bravo pour la surveillance de ce coin de terre en perpétuelle évolution.
    Ne t'en fais pas, le temps des orchidées sauvages reviendra, la nature reprend toujours ses droits !

    RépondreSupprimer
  21. Passe une belle journée Lucie je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  22. J'aime bien qu'on laisse quelques parties de nos pelouses en état un peu sauvages. On verra bien ce qui pousse cette année - ça sera joli de toute façon. :-)

    RépondreSupprimer
  23. HELLOOOOOOOOOOOOOOO de retour

    RépondreSupprimer
  24. Il faut être optimiste.

    RépondreSupprimer
  25. J'en ai vu une, pas encore en fleurs bien sûr ! Je vous invite à lire mon article sur ce sujet : http://natureenvilleacergypontoise.wordpress.com/2014/03/13/merci-les-moutons/

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives