mardi 12 août 2014

Toujours la même histoire - Immer dasselbe Theater

Prise à Tournon Saint-Jean (Ardèche), le 22 juillet 2014 à 13H57

Le petit garçon démarre vivement sur la voie étroite désaffectée du Chemin de Fer du Vivarais. Il tricote des deux jambes avec vigueur. La petite fille a presque le double de son âge. Elle le dépasse et mène ensuite le train... Le petit garçon crie alors : "attends moi !"...

16 commentaires:

  1. Coucou Lucie.
    Pas à pas fais ton chemin...
    La voie ferré est obstrué cela n’empêche pas la jeunesse d'avancer...
    Bisous, belle journée.
    A + :o))

    RépondreSupprimer
  2. A la recherche du temps passé.
    Attention aux vipères, elles aiment bien se chauffer le corps au soleil sur des pierres.
    ça grandit tout ça !

    RépondreSupprimer
  3. Comme ils ont grandi!
    Oui, c'est un refrain connu"Attendez-moi! "
    Claude a raison, question prudence...

    RépondreSupprimer
  4. Ralentir le train
    ou gare au mercurochrome
    pour ce petit homme
    ;-)

    Vu les herbes folles sur la voie, le vélorail n'est pas arrivé jusque là...

    RépondreSupprimer
  5. Cham" Dalton12/8/14 13:56

    Oh,les jolis forçats en vacances

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Lucie , la découverte et l'innocence de l'enfance avec une jolie illustration et un début de récit qui laisse deviner mille aventures non loin de la voie étroite désaffectée du Chemin de Fer du Vivarais. Bel été en perspective !

    RépondreSupprimer
  7. En effet le Vélorail des Gorges du Doux est une attraction à pratiquer, elle "emprunte sur douze kilomètres la ligne historique du Chemin de Fer du Vivarais construite en 1891."

    http://velorailardeche.com/

    Les petits enfants ont été ravis de circuler en train à vapeur (AR en 1H15) mais il ne fallait pas trop abuser de leur patience tout de même...

    RépondreSupprimer

  8. Ton image laisse les enfants au monde imaginaire, a la circulation libre dans les petits chemins. Belle decouverte.
    Lorsque mes pas m'ont menee aux Buttes Chaumont, j'ai suivi la voie de la petite ceinture mais j'ai du rebrousser chemin a cause de mauvaises rencontres mais je me suis sentie enfant pendant quelques longues minutes.

    RépondreSupprimer
  9. Lucie bonjour marcher s'amuser c'est bien la vie pour ces petits
    elle est très douce cette photo
    gros bisous

    RépondreSupprimer
  10. Les frisettes du petit garçon font merveille, la description de la scène me plait bien, tant dans son expression écrite, que picturale.
    J'ai aussi un faible pour les personnages quand ils sont captés dans leur activité, sans dérangement.
    Bravo!

    RépondreSupprimer
  11. "Chacun sa route, chacun son chemin lalala"...

    RépondreSupprimer
  12. Lorsque on est enfant, l imagination pallie à l absence de moyen: Pas de locomotive, qu à cela ne tienneson tourne quand même les manettes et l on imite le bruit de la vapeur.Nous avons perdu cet enchantement des choses, notre imagination a du faire place à la raison.
    Bonne soirée Latil

    RépondreSupprimer
  13. Et ce petit short orange, rien de tel pour donner envie à grand-mère de déclencher :-)
    Et oui, toujours le même refrain pour les petites jambes en compétition avec les jambes un peu plus longues...

    RépondreSupprimer
  14. A ce train-là, ils seront bientôt adultes. C'est fou ce qu'ils ont grandi!

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives