mardi 30 octobre 2018

La Boudeuse - Sulky Girl

Le village (Rhône), le 27.10.2018 à 13h04
"La Boudeuse" (1865 - 1880) est une frégate (navire de guerre) surtout connue pour avoir emmené Bougainville (qui a donné son nom au bougainvillier) en exploration lors du premier tour du monde français. Son destin glorieux finit tristement, en bois de chauffe...



Au restaurant du village, il vaut mieux avoir réservé si l'on veut y manger le vendredi soir, le samedi soir ou le dimanche midi car c'est alors toujours complet. Par contre, le samedi midi il n'y a guère de clients... Pour une obscure et futile raison, Mademoiselle A est entrée très fâchée. Sa colère a enflé au point de remplir toute la salle qui en dehors de nous était vide, heureusement. Elle s'est dégonflée lors du choix des plats, a disparu tout à fait lorsque ceux-ci ont été servis. Lorsque nous sommes sortis dans la rue, la bonne humeur était revenue...

17 commentaires:

  1. Coucou Lucie.
    L'age ingrat...
    De bons souvenirs encore un peu de patience cela passera ... lol
    Bises, Belle semaine, A +

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ton interprétation pleine d'expérience, Daniel. Mlle A depuis la naissance a toujours été une enfant en colère, cela s'arrange plutôt bien, il n'est pas dit que cela lui reprenne
      Bonne journée !

      Supprimer
  2. Mademoiselle est donc colérique. Heureusement pour nous, elle n'a pas vu que tu l'immortalisais dans sa bouderie. Bravo pour cette photo!

    Petite je ne boudais pas beaucoup. Maintenant, quand je suis en colère, je m'isole pour ne pas être prise en photo. 😁

    Je suis pour quelques jours dans le parc régional du Haut-Jura pour me reposer et marcher...dans la neige. Bises jurassiennes.

    RépondreSupprimer
  3. « Le Traité des mouches secrètes est le récit d'une double quête. Il nous conduit à la rencontre du chevalier de Mouhy. Admirateur de Marivaux, prête-nom de Voltaire, rival de La Morlière à la tête de la claque au Théâtre-Français, le chevalier de Mouhy est le romancier le plus prolifique de son temps. Il est aussi l'une des mouches les plus alertes du lieutenant général de police. Romancier et espion, tel est le personnage. Actif comme Gil Blas, neveu comme Rameau, fataliste comme Jacques. Mais à travers Mouhy, à travers le traité des mouches secrètes qui lui est ici attribué, c'est un moment de l'histoire du maquillage que vise l'essai de Patrick Wald Lasowski. Le rouge, le blanc, les mouches galantes. Si on connaît les neuf mouches qui se mettent sur le visage, il reste à découvrir celles qui se posent sur le reste du corps. Toute une constellation, voluptueuse et caressante. Une topographie du désir, qui mène de la Boudeuse à l'Affamé. Au terme du voyage, Le Diable au corps surgit sur les lèvres du sexe. »

    RépondreSupprimer
  4. Partant du nom d’une « mouche », la boudeuse, j’ai trouvé le texte ci-dessus

    RépondreSupprimer
  5. Bonsoir Lucie. A cet âge là, personne n'aime être pris en photo. Il faut lui pardonner à cette jeune boudeuse. Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  6. Derrière le menu,la colère est encore là ... mais c'est pratique de pouvoir se cacher ainsi !

    RépondreSupprimer
  7. Elle a du caractère , lol et bisous Cergie

    RépondreSupprimer
  8. Une vraie "soupe au lait", la jeune A. Attention aux débordements :-)

    Pour moi (dont le vocabulaire anglais est malheureusement très réduit) jusqu’à maintenant, un "sulky" c'était juste ça. Grâce à toi, ce soir je vais (comme dirait notre amie Claude) aller me coucher un peu moins sotte.

    Chagall a parsemé son œuvre de coqs et d'horloges en référence au temps passé (il n’oubliera jamais Vitebsk, la ville de son enfance) et au temps qui passe, celui qui ne se rattrape guère, comme le chantait Barbara autre malmenée par les vents mauvais de l'Histoire.

    RépondreSupprimer
  9. Mademoiselle A est ,en effet très fâchée. Fâchée ou alors fort soucieuse de savoir quel est le plus gourmet des menus proposés dans ce bon restaurant ! Merci pour cette photo qui en dit long, Lucie !

    RépondreSupprimer
  10. Voilà une photo qui aura une place d'honneur dans l'album de Melle A ♥
    C'était pas le moment de lui chanter : "Oh la boudeuse...!" :-)
    Mr M. a de temps en temps des moments similaires. Toujours un peu déstabilisant...

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour, le Boudeuse est restée longtemps à quai à Paris, je ne sais pas si elle est repartie, ça fait un bail que je ne suis pas allée dans ce coin: là elle boude vraiment la petite; merci pour le lien sur les arbres, c'est un désastre, je te souhaite un bon week end, bisous

    RépondreSupprimer
  12. Quel est l'enfant qui n'a jamais boudé.
    Mon Papa me disait, tu fais du boudin !
    Bises

    RépondreSupprimer
  13. Comme mon petit-fils .... elle voulait peut-être des frites ou des pâtes ... humour ...réaction un peu normal .
    J'adore ta photo .
    Bisous et bon dimanche .
    Thérèse

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel