jeudi 4 juin 2020

De Bric et de Broc - Patchwork

Église Saint-Denis, Hodenc-en-Bray (Oise), le 30.05.2020 à 16h21...

Il a noté l'assemblage hétéroclite des volumes et des différents matériaux. J'ai remarqué la rosace obstruée. Au retour, il a demandé si je souhaitais prendre une photo.



Rester dans la cox ne l'a pas empêché d'analyser le bâtiment : "église ancienne sympa agrandie d'une façon pompeuse grâce au financement d'un notable ayant pris la grosse tête"...
Il n'avait pas tort. La nef de l'église Saint-Denis est en grès (matériau modeste) et remonte au 14ème siècle. Le choeur gothique flamboyant a été construit en calcaire à dater du début du 16ème "après que la terre d’Hodenc soit passée entre les mains de la famille de Montceaux. Des sépultures de cette famille ainsi que la présence de ses armes à plusieurs clefs de voûte attestent son rôle dans la reconstruction du choeur, selon un usage d’ailleurs assez répandu à l’époque."
Il est bien agréable d'avoir un compagnon prévenant qui fait aussi chauffeur et guide touristique ! Peut-être une autre fois suivrons nous la flèche et prendrons nous le chemin de la Garenne pour trois quart d'heure de marche ?

22 commentaires:

  1. Coucou Lucie.
    Agréable d'avoir un chauffeur guide et plein d'autres vertus...
    Chez nous c'est la pleine saisons des coccinelles (ici des rouges cinq points) .(rire)
    Bien sur remplacer les vitraux part de la brique et beaucoup moins onéreux... Rien à voir bien sur avec :"Saint-Denis tombeaux des rois et reines de France" !!
    Original la façon d'avoir raccordé le corps de l’église avec le clocher.
    Bises, Belle journée, A +

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as l'oeil Daniel, Pat a apprécié le raccordement en tuile de la toiture de la nef avec le mur du choeur.

      Supprimer
  2. Au fait tu sais que j'aime bien visiter les clochers!
    Les mauvaises langues dirons: C'est la où on place les cloches ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et dire que certains voudraient les faire taire

      Supprimer
  3. Oooh elle m'a tapé dans l’œil cette église, j'aime beaucoup ce gros bordel en "ruines apparentes". :DD Elle a un petit air vexinois qui me revient, même si j'imagine que c'est le Pays de Bray vu la toponymie. :D

    RépondreSupprimer
  4. Kikou Lucie
    J'adore ces vieux villages campagnards, c'est là parfois où tu trouves des choses magnifiques.
    La France possède un patrimoine très solide qui nous permet, tu as raison, de connaître le passé de nos aînés !
    J'espère que tu vas bien
    Ici le ciel est passé du bleu au gris, c'est dommage j'aimais bien le bleu !
    Bisous et douce journée
    @lain

    RépondreSupprimer
  5. Qu'il est mignon ce village et l'église est très agréable à voir. C'est vrai qu'elle a l'air d'avoir été remaniée. Les riches ont du bon parfois quand ils utilisent leur argent pour la beauté des lieux publiques. ça mérite bien quelques armes dans les ogives ou les façades.

    RépondreSupprimer
  6. Ah ! La rosace obstruée me fait mal au coeur.
    Par contre le chauffeur qui attend patiemment dans la Coccinelle c'est bien sympa :-)
    Parce que la photographe est toujours un peu gênée quand il s'agit de faire attendre...
    Et prendre son temps pour faire une photo est essentiel.
    Bises Lucie !

    RépondreSupprimer
  7. Coucou. Dommage que cette rosace soit dans un tel état. Peut-être qu'un comité de défense des rosaces pourrait s'en occuper? ;-) Il faut que ces monuments plein d'histoires soient entretenus mais cela coûte tellement d'argent. J'aime bien ta 2ème photo, un peu carte postale avec cette coccinelle. Et tu as de la chance d'avoir un si bon guide. Moi, quand je pars en voyage, je prends le guide vert michelin. Il est plus petit et rentre dans un sac à dos, je doute que le tien puisse rentrer dans un tel sac. :-) Bises alpines et belle fin de journée.

    RépondreSupprimer
  8. Un département que je ne connais pas du tout.
    Une église très rurale. curieux, le petit bâtiment à gauche avec boiseries, là où mènent les marches ...

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour à toi
    Ce meli melo architectural m'a toujours interpellée lorsque je vais vers Beauvais et ses petits villages environnants....
    Merci pour la découverte de cette eglise
    Bises Cergie

    RépondreSupprimer
  10. joliiiiiiiiiiiii
    BON WEEK-END BIZ

    RépondreSupprimer
  11. Un patchwork tout à fait pieu ...je voulais dire tout à fait bien ! Avec la belle Église Saint-Denis qui se trouve sous le joli ciel de Hodenc-en-Bray , nous sommes bien pour passer la fin de semaine, Lucie !

    RépondreSupprimer
  12. EXCELLENT DIMANCHE APREM BIZZZZ

    RépondreSupprimer
  13. Le village est ravissant, et les noms des roses (titre au singulier bien choisi!)très évocateurs

    Quel programme !"Cardinal de Richelieu" à la robe pourpre bien entendu. Des "Rhapsody in Blue" au coloris prune ainsi que les incontournables "Pierre de Ronsard" aux corolles rose tendre. "

    RépondreSupprimer
  14. Je me suis trompée d'article !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Miss ! Cela ne pouvait arriver qu'à toi !

      Supprimer
  15. Miss Yves est sans doute troublée par les richesses d'un des plus Beaux Villages de France" et elle a bien raison !

    RépondreSupprimer
  16. « église ancienne agrandie d'une façon pompeuse » c'est tout-à-fait ça.

    D'emblée, j'avais remarqué la manière dont les quatre contreforts de l'abside sont finement ouvragés : un décor presque digne d'une cathédrale !

    En fait, je vois là deux églises en une. D'un côté l'ancienne église villageoise avec son clocher dans le style régional, et de l'autre, le chœur dans le style néogothique prisé par la bourgeoisie du XIXe siècle. Ce qui donne à l'intérieur : les riches devant et le peuple derrière. Une disposition traditionnelle, que j'ai remarquée dans les églises de campagne, comme celle du village de mes grands_parents meusiens, et même dans les églises des grandes villes, jusqu'à une certaine époque de la seconde moitié du XXe siècle. Je me souviens parfaitement des plaques de cuivre (comme celle-ci), gravées au nom de leurs propriétaires, apposées sur les prie-dieu des premiers rangs dans la nef de l'église St-Agricol d'Avignon.

    RépondreSupprimer
  17. Autre chose : par sa position décentrée, la rosace gothique de l'église Saint-Denis de Hodenc-en-Bray me semble anachronique, comme rajoutée à la façade d'origine...

    RépondreSupprimer
  18. Hodenc-en-Bray... Un nom qui pour moi sonne comme celui d'un quartier de La Louvière en Belgique (commune wallonne à partir de laquelle nous avons visité les ascenseurs à bateaux du Canal du Centre en 2010).

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel