lundi 8 février 2021

La Crue - Flooding

Conflans Saint-Honorine (Yvelines), le 7.02.2021 à 11h40

Hier, il bruinait avec insistance. Nous sommes revenus au marché du bord de l'eau à Conflans-Sainte-Honrorine deux semaines après avoir constaté que la Seine était déjà haute. Quatre après avoir pris la photo du précédent message. J'ai mes repères, en dehors du zouave du pont de l'Alma. Ils sont à Conflans-Saint-Honorine : la rue qui, depuis le pont routier, longe la Seine et mène à son confluent avec l'Oise, ainsi que le quai près du marché qui étaient inondés et inaccessibles au stationnement comme à la circulation, lorsque j'avais pris le 30.01.2018 ces PHOTOS, publiées en avril 2020 alors que nous étions en premier confinement. La Seine commençait alors sa lente décrue après un pic atteint la veille le 29.01.2018 à 5m84.
Hier la Seine était loin d'avoir atteint 5m84. La rue était praticable, le quai n'était pas submergé même si les flots affleuraient au bord. Cependant, par précaution ce dernier était barré.

Le "Batillus" est amaré dans la zone du port où bien des péniches prennent une retraite méritée. C'est un bateau au gabarit Freycinet. C'est dire que cette péniche n'est pas toute jeune. Il semblerait même qu'elle ait été équipée d'un moteur pour U-Boat (sous-marin) et qu'elle aurait été réquisitionnée par l'armée allemande pour transporter des tanks afin d'envahir l'Angleterre (voir ICI). Tel ne devait pas être son destin, ni celui de l'Angleterre.

jeudi 4 février 2021

Le Fleuve - the River flowing into the Sea

La Seine à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), le 10.01.2021 à 12h13
Centre nautique caserne des sapeurs-pompiers, bateau de la brigade fluviale de la gendarmerie un dimanche. Et en effervescence, un jour de semaine sur un précédent message de Cergipontin ICI


Il est sûr qu'il y aura un "après". "Pendant", nous sommes bien moins mobiles que nous l'avons été "avant". Même s'il nous arrive d'aller au marché du bord de l'eau du dimanche matin à Conflans-Sainte-Honorine, nous ne le faisons tout au plus qu'une fois tous les quinze jours. "Avant", je serais revenue en semaine vérifier la montée des eaux de la Seine. Quinze jours après avoir pris cette photo avec une jolie lumière d'hiver, nous avons remarqué que les flots étaient limoneux et qu'ils étaient bien hauts sans atteindre toutefois encore le quai. Dans "le Parisien" de la veille, la crue de la Seine était évoquée (voir ICI) :
"Selon Vigicrues, le niveau de la Seine pourrait ce dimanche atteindre entre 3,34 et 3,47 mètres. Et continuer de monter pour atteindre jusqu'à 4,50 mètres mardi !"
Le dimanche 24 janvier le courant était fort, cela se voyait à la vitesse d'une péniche descendant la Seine. Il est vrai que c'était un pousseur et qu'il naviguait seul.

le 24.01.2021 à 11h30

Cette plaque est rivée sur la bordure du trottoir au dessus de la grille avaloir du caniveau, devant le bar tabac "Au Rond Point des Tilleuls" situé face aux quais.
Oui. "La MER COMMENCE ICI". Les petites comme les grandes rivières se jettent dans les fleuves et les fleuves vont à la mer.

jeudi 28 janvier 2021

Les Caprices du Temps - Weather's Whims

Boulevard de l'Oise, Cergy-Saint-Christophe (Val d'Oise), le 24.01.2021 à 12h33

La neige s'est mise à tomber alors que nous étions à dix kilomètres de la maison. C'étaient de lourds flocons mouillés qui ont rapidement habillé les arbres nus et couvert la chaussée. Le spectacle était féérique mais le trajet périlleux. Nous n'avons pas pris l'autoroute mais le boulevard de l'Oise qui, comme son nom l'indique, s'enroule autour de l'Oise. Il fallait négocier les ronds-points avec précaution.
La neige est tombée moins dru avant que nous atteignions le rond-point du Cèdre qui, comme son nom ne l'indique pas, est aussi planté de pommiers en palmette. Tout le monde sait que les panneaux de signalisation à impérativement respecter, comme les stops, les balises de priorité, les sens de circulation, n'ont pas une forme ronde pour être interprétables, même sans être lisibles, même lorsqu'ils sont recouverts...

... et à 12h36

En décembre 2007 j'avais fait un message avec une photo prise avant d'arriver à l'intersection du boulevard et de l'avenue des Clos Billes (voir ICI). Cet espace a été urbanisé depuis et le parc des Clos Billes est à présent peuplé de petits immeubles, de pavillons et de commerces.
Nous sommes arrivés chez nous en même temps que des enfants déployaient des luges au bout de notre impasse. Ils ont bien fait de se hâter de le faire car la neige a bientôt déserté les branches, puis les pelouses.

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel