mercredi 9 octobre 2019

La Reconnaissance - Acknowledgement

Prise le 11.09.2019 à 14h11

Depuis la terrasse au niveau 5 du musée d'Orsay, celui de la Galerie Impressionniste, on a une belle vue frontale sur la butte Montmartre avec la basilique du Sacré-Coeur et le château d'eau. L'opéra Garnier est reconnaissable à son dôme central recouvert de plaques de cuivre. Les façades de la rue de Rivoli sont alignées sur les arbres et les balustres du jardin des Tuileries. Le quai Aimé Césaire longe la Seine.

... le Café Campana, à 14h18

C'est parce que nous avons déjeuné au café Campana près de la coursive qui le délimite sur deux cotés, que nous avons remarqué l’accès vers l’extérieur. Lorsque nous avons terminé notre fort agréable repas arrosé d'une carafe de bonne eau du robinet (nous avions bu la veille au soir la moitié d'une bouteille de bordeaux-clairet à deux. Il faut savoir raison garder) nous sommes sorties profiter du point de vue.

... Berthe Morisot, Jeune femme en toilette de bal (1879), à 11h38

Il y a le musée du quai Branly - Jacques Chirac. Il y a ce qui s'est appelé la "Très Grande Bibliothèque" puis "Bibliothèque nationale de France", "site François-Mitterrand". Il y a la pyramide du Louvre. Le Centre Pompidou...
Le musée d’Orsay a été aménagé dans l'ancienne gare d'Orsay par décision du Président Valéry Giscard d'Estaing...
Berthe Morisot a connu la consécration de son vivant avec cette oeuvre. Entrée en 1894 dans les collections nationales, celle-ci appartient aujourd'hui à la collection permanente du musée d'Orsay.

mercredi 25 septembre 2019

Le Rang - the Line

Prise le 12.09.2019 à 10h40
La piscine Alfred Nakache est sise rue Dénoyez à Paris Belleville (20ème)...


Il faisait chaud en début de semaine dernière dans le Rhône. Pour qu'elle puisse se baigner dans leur jacuzzi, il a fallu que j'achète un nouveau maillot à la Petite P. Celui qu'elle portait l'été dernier est trop serré. Celui dont elle a hérité de sa soeur aînée est trop grand car distendu. La Petite P était inquiète de ne rien avoir à se mettre pour les séances de piscine avec l'école, qui n'ont d'ailleurs pas encore commencé... L'enseignement de la natation est devenue une priorité de l'Education Nationale, ce qui est une bonne chose (voir ICI). Les familles ne sont pas toutes disposées ou aptes à familiariser leurs enfants à l'eau et à leur apprendre à nager.

Mon amie Liliane m'avait montré la veille des photos de rues australiennes entièrement graffées (un de ses fils habitait Sydney. Il lui avait précisé de ne pas confondre graffitis et tags). Je voulais à mon tour lui faire découvrir la rue Dénoyez dont les façades, les poubelles, les potelets de stationnement sont des cimaises offertes aux graffeurs. Nous avons descendu la rue Ramponneau pour la prendre à un bout avant de rejoindre la station de métro Belleville. Nous avons été dépassées par ces collégiens qui se rendaient à la piscine Alfred Nakache (parfois surnommée "piscine Dénoyez" ce qui est d'un humour plutôt douteux).
La rue dénoyez est beaucoup moins pittoresque depuis que les ateliers ont été remplacés par des logements sociaux (voir ).

Pour en revenir à la Petite P, depuis la semaine dernière et pour toute cette semaine encore, elle est "chef de rang"...

vendredi 13 septembre 2019

Un Coin de Verdure - a Greenery Spot

Jardin des Tuileries (Paris 1er), le 11.09.2019 à 16h25

Mon amie Liliane et moi nous sommes posées quelques temps sur une chaise dans cette allée du jardin des Tuileries. Ces charmants jeunes gens ont obligeamment enlevé leurs pieds des dossiers pour nous laisser passer lorsque nous nous sommes levées. Cette petite halte à l'ombre des houppiers dans un coin un peu sauvage agrémenté de touffes de fougères nous a délassées d'avoir beaucoup auparavant piétiné au musée d'Orsay.
L'exposition temporaire consacrée à Berthe Morisot s'achèvera le 22 septembre, il est encore temps de s'y rendre et il était grand temps pour moi car je ne serai pas en Région Parisienne la semaine prochaine... Et puis il y a des acquisitions récentes de toiles de Caillebotte que je voulais voir ainsi qu'un nouvel accrochage des toiles de Van Gogh.

M.[onsieur] M.[anet] et sa fille, 1883, exposition temporaire Berthe Morisot, prise à 11h44

Les oeuvres de Berthe Morisot sont un enchantement. Celle-ci montre une scène de sa vie personnelle avec son mari (Eugène frère d'Edouard Manet) qui s'occupe de leur fille Julie pendant qu'elle-même peint et donc qu'elle travaille. Berthe Morisot affectionne les espaces intermédiaires à la lumière tamisée par les feuillages, les personnages de dos, le non-fini.

Une phrase de l'artiste m'a particulièrement touchée : "Il y a longtemps que je n'espère rien, et que le désir de glorification après la mort me paraît une ambition démesurée. La mienne se borne à vouloir fixer quelque chose qui se passe, oh quelque chose ! la moindre des choses, eh bien cette ambition-là est encore démesurée !... une attitude de Julie, un sourire, une fleur, un fruit, une branche d'arbre, une seule de ces choses me suffirait."

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel