jeudi 4 avril 2013

Le bric-à-brac - Bric-à-brac

Rue de Belleville, coté Paris 20ème, le 31.03.13 à 16H17

Il est amusant de regarder les devantures des brocantes. De se demander ce que l’on pourrait éventuellement ramener chez soi. La commode a de la personnalité et c’est elle d’ailleurs que cet homme a remarquée et négociée. Je ne pense pas qu’il l'ait emmenée, du moins pas dans un premier temps.
La petite chauffeuse rose, mise en valeur à la fin d’année dernière, attend toujours un nouveau propriétaire. Avec de moins en moins d’enthousiasme...

Le 25.11.12 à 14H05

22 commentaires:

  1. Les ti pas belle ma commode si commode..
    Madames zé messieurs aucu... aucunne hésitation onze pelotes onze pelotes.. de laine pour dix zeuros...

    Quelle allégorie cette image, à elle seule c'est tout un roman avec ses personnages.
    Elle ne fait penser aussi au film de Tati " Mon oncle"!

    http://youtu.be/MVkWLZFqCjg

    Bisous bon weekend A + :))

    RépondreSupprimer
  2. Pour plus de choix, tu peux passer Square de Batignolles en ce moment!

    RépondreSupprimer
  3. COUCOU LUCIE et bien je me demande si elle a vendu ce gros fauteuil que je n'aime pas du tout rire
    Mais la journée vient de commencer
    je t'embrasse fort

    RépondreSupprimer
  4. Amusant!
    La dame à l'air de faire l'article ou de marchander, le monsieur âge est perplexe et le fauteuil rose semble "usé et fatigué "
    un billet en résonance avec mes projets du jour!(si nous réussissons à les mener à bien , malgré la neige annoncée dans le nord Cotentin)
    A +

    RépondreSupprimer
  5. c'est un fauteuil crapaud, je croa ...

    RépondreSupprimer
  6. Une photo dans le feu de l'action! Marchandage en cours. Problème de pied quand même.
    A part l'ossature de la chaise Napoleon III, je propose un enlèvement plutôt qu'une vente...

    RépondreSupprimer
  7. Avec mes copines qui bénévolent à Emmaus, j'ai l'occasion régulièrement d'aller faire un tour. Quand tu te débrouilles un peu en restauration...c'est fou ce que tu trouves !

    RépondreSupprimer
  8. J'aime bien le commentaire de Thérèse :-)

    RépondreSupprimer
  9. j'aime pas trop ce gros fauteuil et toi

    RépondreSupprimer
  10. Chârazade4/4/13 14:38

    Un fauteuil rose à franges pour faire ses griffes et jouer à cache-cache....j'achète

    RépondreSupprimer
  11. Est-ce bien la commode qui est en jeu, Je pense que c'est plutôt le confiturier qui est à côté, mais je me trompe peut-être.
    Avec la mode du relookage, on peut faire quelque chose de bien maintenant avec de vieux meubles.
    La tenue vestimentaire de la marchande est aussi hétéroclite que ce qu' elle vend.
    Quand au crapaud, pour lui donner un air de renouveau, je le verrai en tissus panthère ou zèbre.

    RépondreSupprimer
  12. le crapaud à l'ai blasé et peut-être vexé de servir d'étagère... j'aime voir les brocantes mais je n'aime pas les objets utilisés par des gens que je ne connais pas...aussi je chine en sachant que je ne prendrai pas.

    RépondreSupprimer
  13. La boîte à ouvrage (derrière la brocanteuse) ressemble beaucoup à celle dans laquelle ma mère rangeait son matériel de couture.

    Comme je n'ai pas hérité de son goût (ni surtout de ses dons !) pour les travaux d'aiguilles, je ne l'achèterai pas :)

    RépondreSupprimer
  14. Titre:
    La broc-hanteuse, le passéiste, le passant et le fauteuil hanté.

    RépondreSupprimer
  15. Cette petite chauffeuse me rappelle une autre chauffeuse "verte" qui se trouvait chez des amis de mes parents... Etant petite, j'avais parfois coutume de m'assoupir sur le tapis chez les amis, et pour m'amuser je jouais avec ces sortes de "pendeloques" de ladite chauffeuse..

    RépondreSupprimer
  16. C'est tentant, tous ces vieux objets ont beaucoup du charme.

    RépondreSupprimer
  17. J'aurai quand même beaucoup de peine à m'asseoir dans un fauteuil sur lequel Médor a laissé ses poils ou papy Edouard a éternué au 20ème siècle. :-)

    RépondreSupprimer
  18. Le routard jette un coup d'oeil en passant. Peut-être a-t-il, avant de partir sur la route, vendu son mobilier dans un commerce de ce genre.

    RépondreSupprimer
  19. Oh cette boite à ouvrage qui se déplie ! Ma grand-mère en avait une... La brocante réveille parfois les souvenirs :-)

    RépondreSupprimer
  20. Ce fauteuil, *lol* Darunter kann sich die Katze verstecken. Bonne place pour un chat ;-)

    RépondreSupprimer
  21. oh j'imagine ma féline sous ce fauteuil

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel