lundi 10 août 2015

La Brebis Egarée - the Lost Sheep

Viverols (Puy-de-Dôme), le 28.07.2015 à 17H21

Elle a filé par le petit Chemin vert. Je l'ai rattrapée et ramenée parmi nous...

18 commentaires:

  1. Coucou Lucie.
    Dans la venelle elle s’engouffra...
    Ben ! La Mamie je vais ne cacher tu ne me trouveras pas !!Na!
    Il faut avoir l’œil..
    Bisous, belle journée.
    A + :o)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est parce que je cadrais la venelle (qui s'appelle vraiment "le petit Chemin vert") que la puce s'y est engouffrée. Le grand père surveillait aussi
      Bises, Daniel !

      Supprimer
  2. Oh la chipie ! On la devine filer en toute hâte se sachant bientôt rattrapée par grand maman :-)
    Ta photo est splendide avec le cadrage adéquat et les liserons roses pour saluer la course ♥
    Une photo de concours !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Fifi ! Un concours de circonstance : la petite est arrivée comme un point sur un i.
      (Ce ne sont pas des liserons mais des roses trémières, je me demande comment elles réussissent à fleurir dans cet endroit assez sombre)

      Supprimer
    2. C'est bien cela le bonheur du photographe, attraper l'inattendu :-)

      Supprimer
  3. Un petit passage sombre et vert, comme dans les contes et les rites initiatiques...

    RépondreSupprimer
  4. Elle a tout compris cette petite brebis, s’éloigner, explorer, vivre l’Aventure. Elle le sait bien que mamie n’est pas loin et sera là quand il le faudra.
    Comme cette photo est belle ! La fleur (fleur de liseron ?) fait le bonheur de la photo et semble confirmer la direction à prendre.

    RépondreSupprimer
  5. L'harmonie de tons entre les vêtements de la petite fugueuse et les couleurs des roses trémière est un vrai miracle !
    Ces teintes ressortent merveilleusement dans le vert du chemin qui porte bien son nom.

    Et cette fois, c'est la Mamie qui joue les bergères ;-))

    RépondreSupprimer
  6. Je suis de l'avis de Tilia concernant l'harmonie des couleurs dans tout ce vert.
    Ce qui est rassurant c'est que la petite brebis ne rencontrera pas le méchant loup.
    Bises Lucie.

    RépondreSupprimer
  7. J'ai l'impression de poursuivre la même balade enchantée ponctuée ça et là des fleurs que j'aime (rose trémière là, épilobes un peu avant).
    Et les vêtements de tes lutines sont toujours en harmonie avec la nature qui les entoure (à moins
    que ce ne soit les enfants eux-mêmes qui soient toujours en harmonie avec cette belle nature...).

    Je ne peux imaginer que tes petites filles oublient un jour ces vadrouilles ravies, il leur en restera forcément quelque chose, même de façon inconsciente.

    Peut-être que bien plus tard dans les temps d'après, une rose trémière, un chemin empierré particulier, une silhouette au cheveux blanchis au loin, feront remonter en leur mémoire, ces provisions de douceurs que leurs grands-parents avaient participé à leur offrir.

    J'ai passé une partie de ma petite enfance dans un moulin au bord de l'eau dont ma tante Gervaise (une sœur de maman que j'adorais) était la gardienne.
    Cette époque trop courte a été la plus apaisée de mes jeunes années, rythmée sans cesse par le mouvement de la rivière, par ses bruits et par l'attention bienveillante dont je faisais enfin l'objet.

    Et aujourd'hui, chaque rivière a ce même effet d'apaisement et de réminiscence sur moi, ce même goût de bonheur fugace trop vite disparu.

    RépondreSupprimer
  8. Ah la petite coquine... cette image est très harmonieuse entre les couleurs des vêtements de la gamine et celle en opposition des fleurs sauvages du chemin !
    J'aime beaucoup également le flou de mouvement.

    RépondreSupprimer
  9. remarquable photo, j'aime beaucoup.

    RépondreSupprimer
  10. la petite brebis s’égare sur le chemin vert mais , y rencontre (non pas le loup ) mais la connaissance et là..la photo prend (une fois de plus !) tout son sens !

    RépondreSupprimer
  11. Je vois plutôt une adorable cabrette qui se rit des pierres brutes dans sa fuite légère

    RépondreSupprimer
  12. elle est aussi colorée que les fleurs qu'on voit à ce chemin

    RépondreSupprimer
  13. Pas de temps à perdre....

    RépondreSupprimer
  14. Trop mignonne ! Et sans doute pas vraiment égarée. :)

    RépondreSupprimer
  15. Pas très rassurantes toutes ces histoires de tiques ! Des rats nus non plus !

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel