jeudi 22 septembre 2016

Cérès - Déméter

En lisière de la ferme pédagogique d'Écancourt, Jouy-le-Moutiers (Val d'Oise), le 15.07.2015 à 18H33

Cette photo, que je retrouve, n'est pas de la dernière canicule. Elle a été prise l'année dernière peu après celle qui illustrait un message intitulé "les blés mûrs". Aujourd'hui, jeudi 22 septembre, c'est l’avènement de l'automne 2016. Ne trouvez-vous pas que Mlle A, casquette "John Deere" et épi doré, ferait une fort mignonne petite Cérès, déesse des moissons et de l'agriculture ?...

13 commentaires:

  1. Coucou Lucie.
    Cérès, tu as raison avant que je lise, le nom de m'est venu à l'esprit...
    Voici le temps où Proserpine (Perséphone) va être ravi par Pluton qui va la conduire aux Enfers elle ne ressortira que pour les beaux jours..
    Qu'il était beau le temps ou il y avait un dieu pour chaque chose, chaque saison...
    Bisous, Bonne journée.
    A+ ☺ ♪ ☼

    RépondreSupprimer

  2. Personnellement, voilà â quoi j'ai pensé en voyant cette jolie blondinette:
    "

    Ainsi le petit prince apprivoisa le renard. Et quand l'heure du départ fut proche : - Ah! dit le renard... je pleurerai.
    - C'est ta faute, dit le petit prince, je ne te souhaitais point de mal, mais tu as voulu que je t'apprivoise...
    - Bien sûr, dit le renard.
    - Mais tu vas pleurer! dit le petit prince.
    · Bien sûr, dit le renard.
    · Alors, tu n'y gagnes rien !
    · J'y gagne, dit le renard, à cause de la couleur du blé. "

    RépondreSupprimer
  3. Les cheveux en bataille sans un seul épi.
    Bises

    RépondreSupprimer
  4. on voit les blé dépasser de sa casquette

    RépondreSupprimer
  5. Si tout à fait d'accord avec toi .. elle est trop mignonne !
    Bonne finde journée

    RépondreSupprimer
  6. Tu as bien raison, elle est adorable!

    Bisou, Bisou

    Manon

    RépondreSupprimer
  7. Quelle chance quand les petits peuvent profiter de la campagne, de la nature si belle à observer. C'est une richesse pour la vie ♥
    Je suis grand-mère de garde, les commentaires sont faits au compte goutte :-)

    RépondreSupprimer
  8. Aussi blonde qu'une gerbe de blé, ta jolie petite Cérès me fait penser à La Fille aux cheveux de Lin. Quoique.. dans le poème (dont le prélude de Debussy est inspiré) la fille aux cheveux de lin soit bien plus âgée que ta petite-fille.

    RépondreSupprimer
  9. Une très belle photo avec beaucoup d'expression!

    RépondreSupprimer
  10. Curieuse de savoir les mots que prononçait Melle A. à ce moment, car elle parle, c'est sûr.

    Elle inventait probablement une histoire où une tige de blé magique faisait tomber les mûres directement dans un panier
    afin de ne pas piquer ses jolis doigts.

    Que ce temps que nous avons tous certainement vécu (pour les plus ruraux d'entre nous), paraît à la fois proche et lointain,
    qu'il nous manque parfois quand l'absence de ceux que nous avons aimés se fait plus douloureuse.

    C'est pure nostalgie tes photos Lucie...

    RépondreSupprimer
  11. Ah...oui, c'est vrai et pourquoi pas... Démeter approuverait certainement ce choix là.
    Coucou Cergie, je renais de mes cendres tel le Phénix.

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel