vendredi 29 décembre 2006

Provence : le rocher


Hier encore, j'avais le Rocher sous les yeux. Oui... Presque une semaine de retraite paisible sous le ciel de Provence, sans le quitter des yeux. Le rêve...
Et puis ce matin, le réveil : un rhume carabiné... Cergy... Racler le pare brise pour emmener Patrick à la gare. La perspective de prendre aussi le RER tout à l'heure. Et Paris... Le cauchemar...
Ca ira mieux demain. Oui. Demain ça ira.
Yesterday and since almost a week, I was there, near this rock. Today I'm here, in Cergy, near Paris. And that's sure, it's not exactly the same
More, I caught a cold. It will be better tomorrow, I hope so...

21 commentaires:

  1. Pour notre plaisir content de te revoir, mais je comprends bien ta peine, entre une belle ballade à la campagne et un combat de boxe dans le rer pour y trouver sa place, il y a pas photos.

    RépondreSupprimer
  2. Content aussi de te revoir Cergie :D
    Et le contraste doit être saisissant, comme tu le dis bien, demain ça ira mieux, ah! ça ira, ça ira :D

    Superbes verts et reflets dans l'eau, le gris de Paris ça doit bien changer.

    RépondreSupprimer
  3. Imparfait Présent29/12/06 08:55

    Alors, finalement, on arrive à s'en passer de Paris, hein?
    As-tu mangé les 13 desserts de Noël en Provence?

    RépondreSupprimer
  4. Sur, ça ira mieux demain. Mais je comprends ta hantise du RER, ça doit être encore pire maintenant.

    RépondreSupprimer
  5. Ce vert est superbe !
    J'ai toujours un temps d'adaptation quand je rentre du Sud, une certaine mélancolie passagère... (et je ne subis pas le RER !)
    Le soleil est différent, plus doux.
    Mais l'impression passe... jusqu'à la fois suivante...

    RépondreSupprimer
  6. Félicitations de Joyeux Noël et de nouvelle année heureuse un 2007. pour votre blog

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour,

    Très contente de te lire.Je profite de mon passage pour vous souhaiter à tous de Joyeuses fêtes.
    Bises

    RépondreSupprimer
  8. voila d'etre le premier, on a des informations erronées

    RépondreSupprimer
  9. un coucou de St Georges où nous sommes arrivés ce matin sur le coup de 2 heures.

    RépondreSupprimer
  10. les rêves habitent dedans. t'as pas besoin de d'aller en provence pour en profiter. et puis si tu étais toujours là-bas, ça ne serait pas aussi magique. c'est le prix. d'ailleurs rien de mieux qu'être chez soi... et toi, tu aimes chez toi :) soyez la bienvenue à votre royaume, mme.
    il a dit quoi, muchu, de te revoir? :)

    bisous et bon courage :)

    RépondreSupprimer
  11. C'est quoi ton rocher ? Le mont Ventoux? Moi je suis à Avignon pour quelques jours, j'y ai vécu pendant douze ans et y retrouve des amis chers.La lumière de Provence,je l'aime autant que celle des mers australes. Bon courage !

    RépondreSupprimer
  12. Tu sais que j'aime le vert,celui là me plait tout à fait.
    Et ce rocher...les Corbières?
    Bises du Languedoc et courage....

    RépondreSupprimer
  13. Bon retour à la maison, Cergie, et au diable le rhume!
    Plus que Baudelaire et le "spleen de Paris", ta photo m'évoque "sagesse" de Verlaine :

    Écoutez la chanson bien douce
    Qui ne pleure que pour vous plaire.
    Elle est discrète, elle est légère :
    Un frisson d'eau sur de la mousse !

    RépondreSupprimer
  14. waouh superbes couleurs!

    RépondreSupprimer
  15. Bonsoir ma chère Cergie,

    Ton retour me va à ravir. Je te souhaite du courage Cergie pour affronter de nouveau ce métro, ce Rer... cette vie parisienne si particulière.
    Ce bol d'air provençal t'aura été, je l'imagine, bénéfique.

    Je t'embrasse très affectueusement

    RépondreSupprimer
  16. En même temps la Provence ne serait pas la Provence si elle ne nous laissait pas nostalgique, non?

    RépondreSupprimer
  17. bonjour cergie
    Non seulement nous postons des photos qui se font écho mais je suis en profonde sympathie quant à ton rhume car j'ai sans doute la version bretonne d'icelui...
    Amitiés et merci pour tes jolis commentaires.

    RépondreSupprimer
  18. olivier, le combat de boxe ne me dérange pas trop d’hab je passe toujours en dehors des périodes de pointe et j’évite les grèves Mais hier, j’aurais volontiers évité j’avoue, j’avais plus besoin de me cocooner qu’autre chose

    reflex, tu as réussi à voir les reflets de l’eau ? Ah les colibris ne risquent pas de mourir de soif, l’instinct, l’instinct de survie Je suis contente d’être rentrée pour finir, toutes les bonnes choses doivent avoir une fin

    imparfait, pour répondre à tes deux commentaires, il n’y a pas balance : Paris c’est parfait en juillet août et la Provence (attention, je ne parle pas de cote d’azur) avant le 14 juillet et dès septembre Je te parlerai des 13 desserts Nous en avons faits beaucoup nous même
    La nostalgie de la Provence… Bien sûr La nostalgie des lieux où on n’est pas Je l’ai toujours ressentie

    hpy, le RER et le métro j’ai constaté qu’en rentrant de vacances ion trouve que c’est insupportable, ça sent mauvais Après on s’habitue

    anouschka, j’ai pas tout à fait eu un soleil plus doux au contraire, alors il a fallu que je me plonge dans les réglages / la luminosité ! Tu te rends comptes : j’enchaînais sur l’Allemagne et son climat continental ! Finalement c’est toujours ça de gagné

    seoman, merci et bienvenu ici Mais je suis désolée, on ne peut accéder à ton profil Je n’ai pu te rendre visite à mon tour Blogger a de ces facéties en ce moment

    lynn, je suis heureuse de vous retrouver tous
    J’espère que tout va bien pour toi aussi et que tu profites pleinement de tes vacances de noël

    recat, coucou ! Heureuse d’avoir de vos nouvelles Dites coucous à Royan et Hostens pour nous

    mlle p, tu as raison tout à fait Il faut être bien partout où on est chez soi
    Figure toi que j’ai failli ramener une chatte adorable, très câline, mais ma belle sœur préfère m’en donner de la prochaine portée
    Elle ressemble à Muchu, mais comme elle est tigrée gris elle est beaucoup moins photogénique !

    nathalie, c’est un rocher privé, très vaste et mon beau frère en garde jalousement le secret En tout cas j’y ai passé Six jours sans m’en éloigner, pour de vrai tellement il y a y traîner
    Profite de ton séjour pour te ressourcer Et tu retrouveras ton chez toi de l’autre hémisphère avec plaisir

    chamamy, ce vert doit beaucoup à l’eau ruisselante Il est rare en d’autres périodes Mon neveu a fait une crèche superbe grâce à la mousse qu’il a récoltée (plus belle encore que celle-ci) Pour le rocher, lis STP ma réponse à Nathalie

    maxime, l’eau embellit tout, elle est la vie Bien sûr, tu vois tout et tu l'as vue Ces beaux vers que tu as retrouvés sont très appropriés
    Il y avait aussi du givre et de la glace Mais pas toujours de soleil comme j’aurais voulu, à cause de l’exposition et du rocher

    eric, toi aussi tu aimes le vert, n’est ce pas ? Cela tient de ton conditionnement et de ton environnement depuis l’enfance

    fabrice, ça change de Nancy, mais il y faisait bien froid tout de même quand il n’y avait pas de soleil. Quand, j’ai dit !

    catherine, toutes les personnes que je connais ont le rhume Mais pas toutes habitent la Bretagne C’est une région magnifique (mon mari en vient)

    RépondreSupprimer
  19. welcome back cergie...a long wait indeed...:) wishing you a fabulous new year ahead...good health, good wealth and peace all round..

    RépondreSupprimer
  20. Heureuse de vous revoir Cergie!!

    RépondreSupprimer
  21. I have a cold too :(

    I like moss.

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives