mercredi 7 février 2007

Paris : le beffroi de la gare de Lyon

Le 05/02/07 à ... (... PM)

La tempête du 26 décembre 1999 a balayé le nord de la France et suspendu le vol du temps à l’horloge du beffroi de la gare de Lyon. Les aiguilles des cadrans ont repris leur ronde depuis février 2005. Le voyageur rentrant à une allure hâtive d’une soirée lève les yeux vers elles et se souvient qu’à cette heure tardive il n’y a plus qu’une rame de RER toutes les demi heures pour Cergy. Son pas alors s’allonge un peu.

These two clock faces are in Paris at the top of the railway station "Gare de Lyon" belfry. The mechanism got damage during the terrible tempest which blew on France in December 1999. The clock is now repaired so the traveller for Cergy can when walking quickly forwards to the station watch at it and remember how no many trains there are when it’s late. Then he speeds up.

20 commentaires:

  1. Plus qu'une rame pour Cergy. Il va falloir que je me dépeche.
    J'aime bien ta photo et ton texte. Tu pourrais même lui donner une suite.

    RépondreSupprimer
  2. Une évocation dont le titre me ramène à un trajet familier : le quai de la gare d'Austerlitz, les marches puis le nouveau pont avec en ligne de mire le beffroi de la Gare de Lyon, enfin le quai du RER, direction La Défense.

    Et pourtant, rien d'aussi prosaïque dans cette image extrêmement adroite : peut-être deux yeux qui veillent sur la nuit; mais avant même d'y penser, un souffle d'air, un battement d'aile : c'est l'ange du bizarre qui me frôle.
    Encore bravo, Cergie !

    RépondreSupprimer
  3. Magnifique photo! Allez, il faut encore allonger le pas :)

    RépondreSupprimer
  4. belle photo et superbe composition. je trouve que la gare de lyon est une des plus belles gares de Paris. en été il y avait un dragon dans la gare principale, je dois avoir des photos quelque part.

    RépondreSupprimer
  5. C'est drôle le mot "beffroi" m'a toujours impressionnée,il y a effroi et sonner le beffroi,c'est aussi sonner l'alarme et cela me ramène sans doute aux courses de ma mère aux premiers mugissements des sirènes annonçant les bombardements....
    Mais j'aime beaucoup ta photo,ces deux gros yeux rassurants d'oiseau de nuit...

    RépondreSupprimer
  6. Le temps s'arrete parfois sur le quai d'une gare pour mieux comtempler l'horloge ...),j'aime les gares , je connais bien celle de lyon ,merci pour ce clin d'oeil.

    RépondreSupprimer
  7. That is interesting information. I find this image fascinating and the more I look at it, it resembles an owl peering out of the dark!

    RépondreSupprimer
  8. Nice photo. I like the image that Getzapped described. Creative! Hello Cergie!

    RépondreSupprimer
  9. Les gares, synonymes de départ ou d'arrivée, j'aime observer les gens sur les quais de gare. Sur leur visage, le matin, la fatigue d'une nuit pas bien terminée, et le soir, la fatigue d'une journée trop vite entamée.
    Je vous embrasse

    RépondreSupprimer
  10. La photo, le texte, ne change rien.
    Je ne commente plus. Je suis. Je lis. Je regarde. J'aime.

    RépondreSupprimer
  11. Elle est belle cette Tour de l'Horloge et, avec tes yeux, elle me fait penser à un phare qui dirait, de ne pas perdre de temps...

    RépondreSupprimer
  12. gare pour moi c lieu de drague, mais je deteste les grandes gares de Paris, on ne peut pas draguer facilement :), tout le monde court pour un train de banlieue qu passe toutes les cinq heures.

    RépondreSupprimer
  13. It's Big Ben, Cergie! You are trying to trick us! Tut tut tut :)

    RépondreSupprimer
  14. the image reminds me of the movie, V for Vendetta .. I hope they are able to fix the clock .. well actually I demand that the clocks be fixed :)

    RépondreSupprimer
  15. hpy, d'habitude je ne cours jamais dans le métro, mais le soir c'est autre chose, attendre une demi heure qd la rame vient de passer, c'est terrible
    Tu étais si pressé doc toi hier que tu dises avoir une dernière rame à prendre ?

    maxime, t'as vu ? J'ai si bien flouté le fond avec mon zoom que je l'ai fait disparaître. J'ai recadré la photo pour que les contours du beffroi soit reconstitués et pour que les perspectives soient respectées. On imagine avec celle ci l'arrête n'est ce pas ? Quand on fait tjrs le même trajet, j'ai remarqué qu'on fait à l'aller pas forcément le même chemin qu'au retour, suivant les courbes à suivre ou les points qu'on a en mire, le beffroi pour toi en arrivant sur la gare de Lyon. Sinon, en faisant cette photo j'ai pensé à la BD de Tardi "momies en folie" et l'incident de l'aiguille qui se détache de l'écran et se fiche devant adèle blanc sec. J'aime bcp les ambiances de nuit de Paris que rend tardi, j'y ai pensé aussi en voyant le génie de la bastille dont tardi dit qu'il change de pied, mais je n'avais pas les moyens de bien rendre cette colonne avec mon appareil...

    reflex, tu es encourageant, mais oui, allongeons le doucement

    olivier, un dragon ? On reste dans la note de Tardi, lui c'est un ptérodactyle qu'il fait se balader à Paris.

    chamamy, beffroi pourtant c'est l'équivallent laïc de clocher
    Tu ne vas pas me dire que tu te souviens vraiment d'avoir vêcu toi même ces événements terrible que tu racontes ?s

    soulef, bienvenu à toi ici. Un clin d'oeil avec deux gros yeux !
    ;o) Les horloges de gare j'aime aussi, comme je n'ai jamais de montre, même quand je n'ai pas de train à prendre elles me sont très utiles

    get zapped, an owl in the dark it's quite normal. You know, actually, even in Paris there is wild life

    stephen, hi ! Thank you for complimenting. Get zapped is a good friend isn't it ? And is blog is so interresting

    delphinium, en effet j'ai remarqué aussi que dans les gares on emporte toujours un peu de sa vie privée. c'est un espace de transition entre deux mondes

    imparfait, merci. j'apprécie tes encouragements. Mais tu vois, les jours pour moi se suivent et ne se ressemblent pas. Les cabanes de chantier à mon avis ne vont pas faire un tabac. C'est pas grave, elles font aussi parti de moi. C'est aussi mon monde et depuis très longtemps je voulais en parler.

    anouschka, tu as remarqué que dans les centres commerciaux il n'y a jamais de montre justement pour inciter à prendre le temps... de consommer

    all seeying eye, j'espère que dragguer pour toi veux dire porter les valises desvieilles dames ? Tu n'as finalement pas gardé que de bons souvenirs de Paris à ce que je lis

    san nakji, difficult to escape your vigilance, dear friend

    nabeel, no problem, the clock is OK now

    RépondreSupprimer
  16. J'aime beaucoup cette photo, elle a une vraie magie.

    Et l'histoire qui va avec me plait ! Comme HPY je pense qu'il pourrait presque y avoir une suite...

    RépondreSupprimer
  17. Oui les jours se suivent et ne se ressemblent pas et c'est ça qui est bien. Il y a toujours à découvrir, apprendre, faire.
    C'est comme les phases de la vie, elles se suivent et ne se ressemblent pas, mais il y a toujours du bonheur à la clé, même si quand l'aiguille avance d'un cran ça fait mal. Même.

    RépondreSupprimer
  18. nathalie, merci. Il faudrait que j'aille plus souvent à Paris alors. Je vais y songer

    imparfait, les aiguilles avancent parfois à rebours. On dirait qu'on remonte le temps. Ca désarçonne tu sais. On a du mal ensuite à en retrouver le cours. Du temps. De la vie. Merci d'être repassé et d'avoir remonté le cours

    RépondreSupprimer
  19. Une photo magique...mais très technique, à lire les commentaires ...
    Cette horloge n'est-elle pas du même style que celle du Musée d'Orsay ?
    J'en avais fait plusieurs, de jour, qui me plaisaient, mais j'ai dû les perdre à cause d'un "bug" .
    J'aime beaucoup Tardi.

    RépondreSupprimer
  20. Hé oui ta photo ressemble à la mienne
    la gare de Lyon et la gare d'Orsay ont été construites pour les passagers qui devaient venir à l'exposition universelle de 1900( 50 millions de visiteurs)

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel