mardi 10 avril 2007

Les chaumes de Balveurche (2)

Le 02.04.07 à 18h25 (6;25 PM)
Voilà pourquoi j’aime tant les chaumes. Le regard porte au loin sur les ballons bleus des Vosges Rien ne l’arrête. Je pourrais rester des heures à contempler ces doux vallonnements frangés de sapins. Ils m’apaisent.
I do like so much to be there over the limit of the trees. Because there is nothing between the horizon of soft and blue old mountains and my eyes.

Le 02.04.07 à 17h10 (5;10 PM)
Lorsque l’on quitte la limite des arbres et que l’on monte vers le sommet, c’est un terrain d’aventure qui s’ouvre. Tout peut advenir. Ici, je me suis rejoué "le salaire de la peur" d’Henri-Georges Clouzot. J’ai imaginé la sueur glacée de Charles Vanel et d’Yves Montand...
And higher it’s sometimes possible to imagine a land of adventure. A lost land where all may happen, even the remake of a cow boy and Indian movie.

17 commentaires:

  1. C'est un peu triste les sapins, non ?
    On ne pourrait pas leur accrocher des boules et leur faire un joli noeud au sommet ?

    RépondreSupprimer
  2. les photos j'ai adoré... les sapins et aussi la saturation du jaune et ouvrir le chemin à l'imagination. Juste un peu froid pour moi :) mais c'est peut-être cela ce qui oblige à rêver, comme une sorte d'evasion


    bises! (j'ai plus d'internet donc je ne peux venir que très rarement sur mes blog preferés :S)

    RépondreSupprimer
  3. Les photos sont super!
    Admirer le spectacle de la nature, il n'y a que ça de vrai.
    C'est pareil pour moi. L'été nous allons nous balader en montagne. Par exemple dans l'Oberland Bernois. Et, je pourrais rester des heures à admirer la vue ou une cascade.

    RépondreSupprimer
  4. Nice hues. Shades of blue and yellow. I really like the bottom one. I can't say exactly what it is that moves me, but it really does. I think it's the placement, reflection and shapes. Thanks for sharing your wonderful eye once again. Peace.

    RépondreSupprimer
  5. Ils sont beaux les sapins. Nous avons quelques coins par ici où il y a des sapins, pas mal de sapins même, et comme le secteur est assez vallonné, DD a l'habitude d'appeler ses endroits nos Vosges à nous.

    La deuxième photo par contre, le salaire de la peur oui, mais on s'en passerait bien dans la nature.

    RépondreSupprimer
  6. Quel contraste entre tes deux images. La première somptueuse, douce et paisible, l'oeil portant loin, appelant à la contemplation.
    L'autre conjurant pour moi des images de pollution, mais si magnifiquement équilibrée et cadrée qu'on ne peut que l'admirer, surtout quand elle est mise en valeur par quelques mots qui réveillent l'imagination.

    Je te retrouve avec bonheur dans ce doublé recto-verso. Tu m'as manqué pendant ces quelques jours.

    RépondreSupprimer
  7. Where did you stay while you were there? Is there a hotel there? Or did you stay i a small cabin?

    I love the second picture, everything seems to be just in the right place!

    RépondreSupprimer
  8. I like these photographs. They are peaceful and quite beautiful.

    RépondreSupprimer
  9. I for got to say, "Thank you for visiting my blog."

    RépondreSupprimer
  10. petite anecdote (dit tonton olivier raconte nous une histoire ????? ) Ok Ok.
    Un hiver froid...
    perdu dans les vosges...
    une tempete de neige...
    Avec un ami, on avait un rdv vers le village de remiremont (superbe village des vosges).
    Quand tout a coup....une page de pub, n'oubliez pas de passer souhaiter un joyeux anniversaire à ma niece sur mon blog....on sent la voiture pencher severement....on etait au beau milieu d'une piste noire...la peur de ma vie...heureusement on avait un 4x4 (je sais....) et a 5 km heures on est passe doucement...ouf....Il nous a fallut une bonne bouteille d'alcool de mirabelle pour nous remettre.
    une autre fois, dans les vosges...
    Bon tonton arrete, tu radotes...

    RépondreSupprimer
  11. Oui,on resterait bien ici,la sérénité ne doit pas être bien loin
    Ta photo est magnifique

    RépondreSupprimer
  12. Chateigne11/4/07 22:09

    Rester ici d'accord,à condition de pas verser cul par dessus tête!

    RépondreSupprimer
  13. Maxime, tu connais l'histoire du petit sapin qui voyait partir ses frères et qui un jour a fini comme sapin de noël. Avant de finir au feu... Autrefois les sapins partaient comme mâts de voiliers et là c'était un bon job valorisant. Ce temps là est terminé. Ces sapins qui sont là sur les chaumes ne poussent pas dans des sapinières plantées. Ce sont les rois de la forêt

    mlle p, je suis toujours contente quand tu passes. C'est dommage pour l'accés limité à internet J'imagine que tu t'y es habituée. Les vosges offrent aussi des champs de liberté en effet et permettent l'évasion

    imparfait, je suis contente que tu aimes ces photos Sans doute les regardes tu un peu comme des photos souvenirs. A Paris on peut trouver de belles promenades mais rien qui vaille ce qu'offrent les montagnes d'où qu'elles soient

    get zapped, thank you for comenting my picture so attentively I like your eyes and your words on it

    hpy, je peux bien imaginer que vous avez de très beaux coins chez vous. Quant à ces débris, ils ne me gênent pas trop. Je les trouve assez dignes au fond. Une sorte de cimetière marin Rien à voir avec des sacs plastiques ou des boîtes de conserve. Ce sont les débris des propriétaires des lieux et il est possible qu'ils les recyclent un jour

    nathalie, je te ferai la même réponse qu'à Hpy. Ces déchets ne sont pas ceux de tout le monde. Et il n'y en a pas tant que ça. Ce sont de bons gros déchets esthétiques on ne peut le nier. J'aime les contrastes, c'est vrai. Et je pense que rien n'est tout blanc rien n'est tout noir.

    san nakji, I answered to your question on the previous post. It was a fine hostel and almost empty. It was full for Easter though. I'm happy you like my picture. It's MINE, I took it really ;D

    abraham, thank you. I'm glad you enjoyed them

    olivier, et j'espère qu'après la thérapie mirabelle tu n'as pas repris la route ! Mon mari a la même histoire à raconter. En montant au dessus de Gérardmer il s'est retrouvé avec la cox sur le flanc. Heureusement il y avait des congères entre le ravin et la voiture ! Il vaut mieux dans les vosges rouler avec des pneus neige tout l'hiver.Mon père est né à Remiremont

    chamamy, la sérénité doit augmenter avec l'altitude Et ta bonté et ta bienveillance à mon égard est sans borne

    RépondreSupprimer
  14. Ben alors chateigne, faudrait savoir c'que tu veux ! Tu veux bien rouler avec le p'tit rouquin et moi dans l'herbe du talus et pas dans la neige ?

    RépondreSupprimer
  15. i really like the blue hue...very serene...

    RépondreSupprimer
  16. A landscape view to get lost in. :)

    RépondreSupprimer
  17. P'TIT LOUP, j'ai déjà troqué ma fourrure d'hiver contre un pelage mi-saison...alors la neige....trop froid et mouillé ;)

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives