lundi 30 juillet 2007

Touraine (D924) : la jachère fleurie *** Flowered fallow

Le 29.07.07 à 15H53 (3;53PM)

Le festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire (en Touraine) a largement influencé, en seize ans d'existence, la façon dont les paysagistes traitent les espaces verts des villes et villages.
10% des terres agricoles en France sont en jachères. Cette jachère fleurie est peu après la sortie de Blois, guère loin de Chaumont. De plus en plus, les agriculteurs "jardinent" ainsi. Ici, ce sont des centaurées (une sorte de bleuet), des zinnias, des soucis (on en trouve en montagne et au Maroc), des cosmos (le pourpre des champs de "la couleur pourpre" de Spielberg), des eschscholzias (pavot de Californie).
Cela m’a rappelé le Maroc au printemps lorsque la campagne est fleurie de soucis, de chrysanthèmes, avant de devenir en été quasiment un désert.
Je m'imagine que les graines de ces fleurs vont, au gré du vent et des insectes pollinisateurs, sans doute coloniser nos campagnes...


In the French cities, towns and villages, the landscape gardeners fit out very beautiful green spaces using plenty accessories and growing grass and rare flowers and even vegetable as cabbage, fennel, artichoke and chard
10 % of French agricultural grounds is lying fallow. The farmers sow more and more flowered fallows as this one that we saw by the roadside after leaving Chaumont-sur-Loire. This yard is near Blois in Touraine, the area of the Loire’s castles. At least, bees and birds are very happy...

13 commentaires:

  1. Que de couleurs. Merci à vous cergie. Je vais ainsi bien commencer la semaine, quoique avec quelques angoisses liées au travail. J'espère que cela va passer. Je vous embrasse et vous souhaite plein de fleurs dans votre vie.

    RépondreSupprimer
  2. que de mots nouveaux aujourd'hui "centaurées,zinnias,eschscholzias" une vraie leçon de chose, merci. de quoi faire un superbe herbier. Quand j'etais mome, ma grand-mere maternelle nous faisait faire pendant les vacances scolaires, des cahiers de vacances (on devait raconter, dessiner) avec dedans des herbiers, j'adorais retrouver les années passantes, ces fleurs sechées.

    Les couleurs des fleurs de tes photos, sont magnifiques.

    Aujourd'hui, que medaille d'argent.

    RépondreSupprimer
  3. Magnifiques ces champs fleuris ! Si toutes les jachères pouvaient les ressembler ! Si on a de la place dans son jardin, il faudrait toujours laisser de la place pour un petit coin « sauvage » !
    Donc, ces agriculteurs jardinent ainsi exprès et juste pour faire jolie ? On laisse les fleurs mourir sur place ? J’espère de pouvoir trouver des champs pareils un peu partout !

    RépondreSupprimer
  4. Aussi nommé gazon japonais, on retrouve ces fleurs itou en ville, sur des talus plus difficiles à entretenir, et dans des ronds points à la periphérie, où on s'approche ainsi gentiment de la campagne et des jachères des agriculteurs. C'est très joli, et je rève d'en avoir sur mes talus aussi, mais pour cela il faut d'abord bien tout nettoyer. Dur dur! Ensuite il suffit de ne couper les plantes qu'une fois défleuries, et les laisser par terre afin qu'elles se resèment d'elles-mêmes.

    RépondreSupprimer
  5. I like this idea! I assume they plant things that will grow with only the water from the sky?

    RépondreSupprimer
  6. Woah, a river of flowers! For some odd reason, I just want to prance around and giggle like a wee girl and sing "Dreamer". hah! :p

    RépondreSupprimer
  7. Cela aurait beaucoup fait rire mon arrière-grand-père, mais mon arrière-grand mère aurait adoré (c'était au temps où une famille d'agriculteurs de 7 personnes vivait sur 12 hectares).
    Quand à moi, ça me laisse songeur. J'adore avoir la surprise de découvrir une semblable jachère au hasard d'une promenade (encore que ce soit rare en Limousin, plutôt en Dordogne), mais c'est une forme de land art que je ne voudrais pas voir ériger en système dans le futur. La trace de l'homme est déjà suffisamment présente pour que, quand il en a l'occasion, il sache être discret et laisse faire la nature, même si elle procède moins ostensiblement.
    Mais dans son contexte d'aujourd'hui, cette rivière de fleurs est un formidable plaisir pour l'oeil !

    RépondreSupprimer
  8. Oh mais quel régal !
    Quelle bonne idée, on aimerait voir ça plus souvent, c'est une merveille.
    Merci d'avoir partagé ça avec nous. Le beau nourrit le coeur.

    RépondreSupprimer
  9. Pour la fête des yeux suivez le sillon fleuri.

    RépondreSupprimer
  10. Wild flowers are easy to grow and they look wonderful! We have a campaign here in NZ to beautify our motorways by spreading wild flower seeds all over the sides of the roads. It looks great come spring!

    RépondreSupprimer
  11. N'oublions pas que la région où j'ai pris la photo est une région céréalière alors ce sont de grands champs et peu de bocage
    Les fleurs profitent aux insectes, aux oiseaux, aux petits animaux
    J'ai moi même dans notre jardin semé ce type de graines et cela m'a offert mes géraniums des près. Des plantes surprises qui s'installent et se sentent bien
    En réalité les plantes les plus costauds survivent les années suivantes et prennent le dessus sur les autres et ont obtient alors une monoculture
    Des marguerites par exemple comme au bout de notre coulée verte
    Il ne faut pas croire que parce que c'est simple cela ne demande pas de travail ni d'entretien

    Je garde le souvenir ébloui de ces vallons marocains tout jaunes et tout orange à l'infini au printemps.



    These flowers are easy to grow of course, they are almost wild flowers and need only the rain
    This year the weather was particularly rainy, and we have sun too. It was just the good moment for me to take the pictures...

    RépondreSupprimer
  12. dark cucumber31/7/07 22:51

    C'est beau, mais je n'en voudrai pas comme papier peint !

    RépondreSupprimer
  13. wow, so many colors .. like hundreds of toffees spread across the park. the picture is beautiful.

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives