lundi 8 octobre 2007

Le vulcain [Vanessa atalanta (Nymphalidae)]

Le 03.07.07 à 15H40

En septembre 2006, j’ai publié 43 messages. En septembre 2007, 11 seulement. En 2007, je n’ai pas montré un seul papillon; en 2006, six différents.
C’était cet été, en Grande Brière (44), le temps avait été maussade. Ce vulcain séchait ses ailes au soleil, si vulnérable. Je l’ai épinglé et l'ai ramené avec moi. En image...

In September 2006, I published 43 posts. In September 2007, I published only 11. This year, I did not show only one butterfly, last year six different ones.
It was on last summer, in the La Grande Brière’s marsh country, the weather had been gloomy. This Vulcan was sun-drying his wings, and was so vulnerable. Actually... I pinned, and brought him back with me. In picture...

23 commentaires:

  1. Waouh..tu tiens des statistiques sur ton blog, je suis totalement impressionné ;o). Bon moi, je peux donner une stat : Aucune photo de papillon (remarque c'est a moitie faux, j'avais un montage bebe-papillon a la naissance d'Isaac, le fils d'un bloggeur americain).
    J'espere que ta creve va mieux et surtout qu'elle t'a laisse tranquille Dimanche.

    RépondreSupprimer
  2. Olivier, les stats c'est facile lorsqu'on a un déroulant pour les archives ! C'est marqué dessus au mois le mois. Tu me files la nostalgie. Depuis que bébé Isaac est né, Joel est beaucoup moins présent. Mais c'est ainsi, c'est bien, les papillons ne s'occupent pas de leurs chenilles, les humains si...

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour, bonjour. Des statistiques? un peu de mélancolie? Qu'est-ce qui est mieux, 46 messages ou 11? Moi je dis que ce n'est pas la quantité des messages qui font le blog mais leur qualité. Et voilà encore un post de qualité avec une bien belle bestiole. J'aime bien le nom "vulcain". Noir pour la lave séchée, rouge pour la lave encore chaude.
    Un peu comme vous, vous bouillonnez intérieurement.Bon lundi miss cergie.

    RépondreSupprimer
  4. Delphinium, je constate juste l'évolution des choses. C'est la vie. Sinon on est sclérosé. Voyez votre façon à vous de blogguer, elle a aussi évolué en un an. Nous bouillonnons toutes les deux, mais nous grandissons. Nous apprenons à nous ménager... Un peu.

    RépondreSupprimer
  5. Ne te ménage pas trop! Tu nous manquerais.

    RépondreSupprimer
  6. et voilà hpy qui parle de ménage...mais où est ma serpillère?

    RépondreSupprimer
  7. Je ne vois pas comment le déroulant de donne le nombre de papillons que tu as prises en photo. Moi je préfère ma présentation des archives, déjà on est pas oblige d'aller tout en bas du blog et a mon age, il ne faut pas trop se baissé sinon on ne se relève plus ;o)

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour les gentils commentaires laissés sur notre blog. Hélas, nous avons pris du retard, car trop occupés et en déplacements. Tres bon sujet pour un post. Ce papillon bordé d’une jolie ligne orange est magnifique.

    RépondreSupprimer
  9. j'espere que tu ne l'as pas epingl� pour de vrai
    patrick

    RépondreSupprimer
  10. Choc des textures pour la fragilité des ailes poudrées sur les crissants gravillons...
    Une mélancolie douce amère pour tes constatations statistiques?

    RépondreSupprimer
  11. bonjour cergie
    en reponse a ton comentaire sur mon blog,je t'invite sur mon autre blog
    http://pasapas.blogs.marieclaire.fr/
    a toi de juger
    amities

    RépondreSupprimer
  12. Oooh...what a colourful butterfly! The orange colour is stunning.

    RépondreSupprimer
  13. Are you tired of blogging?

    New Zealand doesn't have a lot of butterflies, but we do have many many moths. They aren't as pretty as butterflies though. They are nice and furry though! ha ha ha

    RépondreSupprimer
  14. Ce papillon tout joli porte bien son nom à cause de ses couleurs. Octobre est aussi le temps où certrains papillons ( je pense au Paon de jour) entrent dans les maisons pour y faire leurs derniers battements d'ailes.

    RépondreSupprimer
  15. L'homme fait grandes choses pour poursuivre une idée de beauté... et à la nature un rien suffit, pour nous la montrer!

    RépondreSupprimer
  16. Monstrueusement beaux.
    les vulcains sur terre
    se font Vanessa

    RépondreSupprimer
  17. I remember when I first started visiting the French Alpes, about 20 years ago, I was amazed by the amount and variety of butterflies - in my native Scotland I think I only remembered about 2 or 3 (although I'm sure there were more). Delphinium describes exactly why it has it's nickname. I feel a bit sad that you stabbed it, though.

    RépondreSupprimer
  18. je crois que finalement c'est la première fois que je vois un papillon d'aussi près ; et le contraste entre les gravillons et la douceur de ses ailes est très impressionnant. Cette photo mérite un big agrandissement...
    Bises

    RépondreSupprimer
  19. Ok - you didn't stab it - relax, richard

    RépondreSupprimer
  20. Justement ce matin j'en ai remis un sur une rose, il était entré dans la véranda et battait tristement de l'aile.Il devait avoir froid.

    RépondreSupprimer
  21. J’ai en effet la nostalgie d’un temps où je publiais plus. Mais l’enthousiasme des débuts ne peut durer. Pour durer il faut trouver un rythme de croisière. Donc je me limite dans les messages que je publie et ce genre de message me manque. Publier des photos de nature et non seulement de villes et de bâtiments. La remarque de Nazzareno nous place à notre juste place ds ce monde. La nature offre de si belles réponses Ne serait ce que les couleurs du ciel qui résultent des lois de la physique. L’homme a tout nommé. Pour ce papillon, le nom d’un dieu romain, celui du feu et de la forge. Un si petit être un dieu. C’est merveilleux...

    Heather and San Nakji, I know you can remember when I was publishing much more. That is not possible any more, if I want still a long time that Cergipontin exists. However, I miss that time, when I published buds.

    RépondreSupprimer
  22. Les papillons sont l'une des créatures les plus belles de Dieu ! Je suis toujours stupéfié par leur grace et beauté centripète.

    RépondreSupprimer
  23. Such extraordinary coloring. I used to have dreams about butterflies emerging from my unconsciousness.

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel