mercredi 7 novembre 2007

Eragny-sur-Oise (95) : la maison et le tilleul de Bernardin de Saint Pierre

Le 31.10.07 à 10H00

Deux ans en ville nouvelle d’Eragny avant de nous éloigner encore un peu de Paris. Nous avons alors déménagé à Cergy qui touche à la fois Eragny-sur-Oise et le Vexin français. Nous aimons Eragny et son vieux village.
Le botaniste et écrivain Bernardin de Saint Pierre (Le Hâvre 19 janvier 1737 - Eragny-sur-Oise 21 janvier 1814) a habité le vieux village d’Eragny durant ses dix dernières années. Il y a vécu, il y est décédé dans cet ancien prieuré du XVIIème siècle.
Le prieuré est en rénovation. Le jardin est un parc aménagé de jeux pour enfants.
J’ai toujours aimé les tilleuls. Ces arbres dociles se prêtent si bien à la taille et, malgré leur bois fragile utilisé pour faire des allumettes, font de beaux et vénérables vieillards. La feuille en cœur rappelle le port de l’arbre entier.
Devant le prieuré est un tilleul séculaire. Je l’ai photographié en toutes saisons, mais c’est à l’automne qu’il est le plus beau. L’année dernière, les tilleuls ne sont restés parés d’or que très peu de temps et le vent a emporté mes velléités de photographie. Cette année j’y suis enfin parvenue.
C’est pour cet arbre que j’ai ouvert et lu pour la première fois le roman "Paul et Virginie". Ce livre, tant aimé par mon arrière grand'mère, dormait dans notre bibliothèque.



We lived during two years in Eragny-sur-Oise’s new town before moving a little farer from Paris. Then, we moved in Cergy which is just between Eragny-sur-Oise and a natural area called French Vexin. We do like Eragny and his old village.
The botanist and writer Bernardin de Saint Pierre (Le Hâvre January 19, 1737 - Eragny-sur-Oise January 21, 1814) lived in Eragny’s old village during his ten last years. He lived there, he died there, in this ancient priory (XVIIth century).
At the present, the priory is being restorated. The garden is a park now, equipped for children. For ever, I like lime tree. This flexible tree is so easy to prune and, despite his tender wood used to make matches, he can become a beautiful and worthy old guy. His heart shaped leaf features his general bearing.
There is an ancient lime in front of the priory. I photographed him in all seasons, in autumn he is particularly gorgeous. Last year, lime remained bedecked in gold only during very few time and the wind carried away my photography inclinations. Finally, this year I managed.
Because of this singular tree, I opened and read for the first time the novel "Paul and Virginia". This book, which my great grandmother liked so much, was sleeping in our bookcase.


Le 04.11.07 à 12H25

So... It’s time now to shut the keepsake box...



Et voilà... Il est temps à présent de refermer la boîte aux souvenirs...

27 commentaires:

  1. När jag var liten hade vi en lindallé på landet där jag var om somrarna. Lindallén hade en mycket lugnande inverkan pa mig, och jag tyckte mycket om att gå och cykla mellan träden. Jag var inte ensam om det heller för det hände då och då att jag träffade UKK eller hans fru som traskade där också.

    Les tilleuls ont un pouvoir apaisant sur nous.

    RépondreSupprimer
  2. Celui-ci n'est pas un arbre, ceci est un monument à la création, c'est l'essence même des saisons de la beauté absolue du monde.

    RépondreSupprimer
  3. Apaisant, Hpy, est un mot qui caractérise parfaitement le tilleul. Dormir dans un camping sous des tilleuls comme au camping de Villé en Alsace offre des nuits douces et longues. Mais aussi des tentes et des voitures recouvertes de miellat !

    Nazzareno, ce serait une idée : demander à chacun qui passerait ici de dire quelques mots d'un arbre qu'il aime.

    Peter, STP, peux tu me traduire ce qu'a écrit HPY ? Merci. A plus.

    RépondreSupprimer
  4. J'adore les grands tilleuls,surtout en été quand il fait chaud, direction la chaise longue sous le tilleul et voila pret pour une bonne sieste (bon on se retrouve couvert de fleurs de tilleul ;o) ).

    Ta photo est tres belle, la lumiere sur le tilleul est superbe, bravo à la photographe.

    RépondreSupprimer
  5. Je ne réussis pas à imaginer "un" arbre préféré, j'aime les arbres dans le contexte d'un paysage: ton tilleul sur le fond du jardin, les cyprès sur le fond de la campagne toscane, l'olivier sur le fond d'une plage et naturellement les pins de Rome sur le fond des monuments. :D

    RépondreSupprimer
  6. Olivier, l'éloge de la sieste ? Le tilleul est beau et (sent bon) tout le temps... sauf en hiver lorsqu'il a été mutilé ! Heureusemt il arrive à reprendre sa forme, et il y a la taille douce

    Nazzareno, je pense comme toi exactement. Pour moi l'arbre doit être fondu dans l'environnement. Heureusement que l'on ne trouve pas les mêmes arbres partout. Vive la différence !

    RépondreSupprimer
  7. Magnifique photo qui capte toute la lumière de cette journée d'automne. J'aime l'automne et son effet sur les arbres. Ce tilleul-là est magnifique. Je bois des tisanes de tilleul lorsque mon estomac et mon système nerveux ne sont plus en accord avec le reste et cela me fait du bien même si je n'aime pas particulièrement le goût du tilleul. Je bois aussi des tisanes de verveine régulièrement.
    Depuis la fenêtre de mon nouveau petit bureau, je vois les arbres et les feuilles qui tombent et cela aussi c'est apaisant. Je plains certains collaborateurs qui ont leur bureau qui donne sur la route, même si la route n'est pas très fréquentée, il y a toujours des hordes d'étudiants gueulards qui se manifestent dès la fin des cours.

    La deuxième photo est très belle aussi, un jeu de lumière qui lui donne un air un peu mystique et étrange.
    Donc conclusion, très beau post.
    Je vous embrasse cergie très très fort.

    RépondreSupprimer
  8. The little yard with the tree in all its autumnly beauty is wonderful. I would like to sit there and read a book. Perhaps it should be something old-fashioned like 'Paul et Virginie'.
    Your second photo of book and doll is even more attractive than the other because of the light and shadow. It makes it look so nostalgic and a bit mysterious.

    RépondreSupprimer
  9. Quand mon Tilleul sera comme celui là, il y aura longtemps que je ne pourrai plus admirer toutesces belles photos et lire les textes de chacun.

    RépondreSupprimer
  10. Voici donc l'arbre, et c'est j'en conviens une belle et excellente raison. J'adore les tilleuls, pas tant pour l'automne, car un tel bouquet d'or est un évènement bien bref, lorsqu'il survient, que pour le printemps et le vert tendre, pratiquement transparent du feuillage, qui est parmi les premiers à apparaître. Je ne me console pas d'avoir du abattre celui qui poussait dans notre coudert. Il était lui même plus que centenaire, et avait vieilli sans taille, ce qui en faisait plutôt un grand arbre de parc qu'un arbre de jardin. C'est sous son ombre que l'on dressait les tables pour les grands repas d'été qui se prolongent jusqu'au soir, quand il est temps d'accrocher des lanternes aux branches. Deux tempêtes, hélas l'ont brisé.
    Trois groupes de rejets poussent aujourd'hui sur le pourtour de la souche. J'ai dans l'intention de les guider pour lui donner, si dieu veut, une nouvelle existence, plus modeste, et surement assez bizare.

    RépondreSupprimer
  11. Il est magnifique cet arbre ... une couleur extraordinaire ...
    Bises et bonne soirée
    Adré

    RépondreSupprimer
  12. tient (ma memoire vient de faire tilt) c'est des tilleuls argenté qui se trouvent sur la cathedrale d'Evry

    RépondreSupprimer
  13. j'aime bien la façon élégante etque tu as de nous faire partager ta vie par les photos et par tes beaux textes.

    RépondreSupprimer
  14. Nous avons tous été touchés par ce beau texte et les photos - peut-être surtout hpy que se met maintenant à délirer en suédois! Tu demande une traduction: Grosso modo: Elle trouvait également des tilleuils là ou elle passait ces vacances d'été et elle aimait leur effet apasiant! Des fois quand elle faisait du vélo entre les arbres elle a même rencontré UKK et sa femme! (Entre nous, UKK était le président de Finlande à l'époque - il y a longtemps.)

    RépondreSupprimer
  15. I'm back and I have been a bad commentor on Cergie's blog :( Please forgive me!

    RépondreSupprimer
  16. Je préfère une infusion de verveine!

    RépondreSupprimer
  17. Ta nouvelle photo de Paul et Virginie est formidablement émouvante.
    La première est réussie mais conventionnelle,la seconde avec ce cadrage plus serré, ce rai de lumière dans ce clair obscur illustre bien la mélancolie qu'il y a a refermer très doucement la boîte aux souvenirs.

    RépondreSupprimer
  18. Bonjour Cergie.
    Les volets condamnés au silence et un couple de vieux a fait faux banc(bond) à l'aïeul tilleul.
    amitiés
    majid

    RépondreSupprimer
  19. That's a beautiful tree. What a lovely place for a bench.

    RépondreSupprimer
  20. Je me suis souvenue pourquoi j'aime tant les tilleuls. L'école d'archi et des beaux arts de Nancy était sur l'avenue Boffrand bordée de beaux tilleuls taillés, près du Parc Ste Marie. Notre café d'étudiants où je commandais des laits fraise s'appelait "les tilleuls" et nous prononcions "tilleux".

    Delphinium, ton nouveau petit bureau est-il le petit, petit bureau de ton précédent bureau ou bien ? Tu sais, trop de tisane le soir est peut-être bon pour l’endormissement, mais par ailleurs nuit gravement à la nuit d’une traite (viens ici Marguerite) si réparatrice. La 2ème photo aurait été très inspirante pour un poème ou un texte aussi. Mais il aurait fallu l’écrire au plus que parfait parce qu’il aurait narré le spleen d’une très vieille ancienne petite fille d’avant la guerre de 70.

    April, j’ai lu sur un blog d’un dieu de la photo qui par ailleurs est aussi un chirurgien vétérinaire que les feuilles exposées à la lumière jaunissent plus que celles protégées sous un couvert d’arbre au milieu des autres. Ceci pour éviter que la sève descende trop vite. Un tilleul dans une forêt n’a sans doute pas d’aussi belles couleurs que celui-ci qui est isolé.

    Lyliane, mais ton tilleul sera le témoignage de ton empreinte sur ce jardin que tu auras initié. Grâce à toi d’autres s’abriteront sous son antique ramure. Planter c’est se projeter dans le futur.

    Maxime, j'aime cette toison d'or pour sa fulgurance. Je dois aimer ce qui est bref et intense ce qui ne peut durer car trop fort.
    Je n'ai jamais pu sucer une dragée. Je la croque.
    Couper les petits drageons, choisir lequel garder, cruel dilemme presque semblable à répondre à la question "la mère ou l’enfant" ? La mère ayant succombé, je répondrai UN enfant, une belle tige prometteuse d'un bel arbre à venir qui perpétuerait la mère.

    Adré, il est très beau en automne et aussi en été. En hiver et au printemps, on voit ses branches mutilées par la taille. Il est trop près de la maison.

    Olivier, bon sang mais c’est bien sûr, que ne m’en suis-je moi-même souvenue ! Tu crois que la couronne de tilleuls sera lourde à porter ?

    Hi! Project 71's author, how do you do? Poor you, having masters and not only a single one.

    L’asiate, merci à toi de ces compliments. Partager ses photos et essayer de traduire en mot ce que l’on ressent soi-même en les voyant est un bonheur. Lire ce que les mots et les images ont évoqué est une récompense.

    Peter, Hpy m’a fait plaisir en écrivant des mots avec des ronds et des lettres répétées. Tu m’as inquiétée : je te croyais passé sous un bus à venir si tard. Merci pour la traduction, les élucubrations d’Hpy (qui ne boit pas toujours de la tisane) gagnent toujours à être décryptées.

    San Nakji, don’t worry. I know how you were so happy in Korea instead it is not spring there. You are back now, my friend.

    Chamaille, te souviens tu du nom arabe de la verveine ? Achetée en vrac au souk ! Hummmm !

    Chamamy, j’aime quand l’artiste me rend visite. J’ai été voir une expo hier du peintre finlandais Helene Schjerfberk et ai relevé une phrase que je mettrai sans doute en exergue un jour et qui colle aux trois photos de mes deux derniers messages. "Il manque toujours la touche finale à une œuvre, ce qui est achevé est mort"... Je ne prétends pas avoir une œuvre, seulement il faut arrêter sa quête un jour. C’est valable pour ce tilleul, j’aurais souhaité une plus belle photo, mais je n’aurais plus eu l’homme au panier, stupéfié en me voyant, dans l’encadrement de pierre. Quant à la photo avec la lumière et l’ombre, je l’ai faite en préparant le déjeuner. J’ai fait une erreur de manip et elle ne fait que 640 pixels. Et puis j’aurais aimé améliorer le cadrage. Tant pis. Ce n’est qu’un blog après tout. Reste une atmosphère...

    Bonjour, Majid. Il y a un banc de pierre sous le tilleul pour les amoureux d’aujourd’hui se retrouvent.

    Kari, the garden was empty that day, and yet there are often mothers with their kids or simply love birds there.

    RépondreSupprimer
  21. bonjour cergie
    paul et virginie
    qui n'a pas revé en lisant ce magnifique livre
    a lire et relire
    merci de me rapeller ce magnifique livre et le lieu non moins magiqque de sa maison
    a bientot
    patrick

    RépondreSupprimer
  22. Magnifique ce tilleul, de belles couleurs automnales.

    RépondreSupprimer
  23. I really like the last photo. Something about the contrasts and the objects in it.

    RépondreSupprimer
  24. Cergie, ce mois de Novembre de 2007, tu es une merveille. C'est à dire, tes créations, soit photographiques, soit textuelles, sont ebluissantes. Tous tes posts sont pleins de sensibilité, puissance, toute la gamme de la condition humaine. Une joie pour moi de te lire et de te regarder. Bisous, S/I XXXX

    RépondreSupprimer
  25. Moi aussi, j'aime beaucoup les tilleuls!
    Là où j'habitais avant, il y en avait un énorme à l'angle de la route et du chemin qui menait à notre maison! C'est sous ce tilleul que mes enfants s'abritaient en attendant le bus scolaire;o)

    ***
    À bientôt*******

    RépondreSupprimer
  26. Bonsoir, Cergie.
    Et moi, c'est maintenant que je l'ouvre.
    Elle est si belle cette boîte à souvenirs...
    Merci pour tout.
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  27. Une petite boite s'ouvre pour moi aussi: le tilleul de mon enfance, le grand drap blanc dans l'herbe, les feuilles séchaient, on secouait légèrement le drap pour permettre aux feuilles de se retourner et puis on mettait en boite... une odeur de bonne santé.

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives