mercredi 13 février 2008

Conflans-Sainte-Honorine (78) : le petit chien de péniche

Le dimanche 20.01.08 à 11H40

Pour mémoire, Conflans-Sainte-Honorine est un port fluvial sur la rive droite de la Seine, au confluent de la Seine et de l'Oise (du latin confluens = confluent).
Elle est la capitale française de la batellerie et possède un musée de la batellerie. Il s’y déroule un marché au bord du fleuve trois fois par semaine, les mardi, vendredi et dimanche matins.

Sa péniche est l'outil de travail du marinier. Elle est aussi son lieu de vie.



Conflans-Sainte-Honorine is a small town close of Paris at the confluence of the Seine and the Oise. It is a river port. Every Tuesday, Friday and Sunday morning there is a market on the quayside.

A barge is not only a work tool and space, it's a place to live as well.

37 commentaires:

  1. moi des que je vois une péniche, je pense a l'homme de Picardie

    La superbe musique du Générique

    "...comme l’Homme de Picardie,
    Silencieux, sur sa péniche, à attendre pendant de longs épisodes,
    La prochaine écluse, patiemment..."


    Les péniches, cela m'a toujours fait rêver, enfant les mariniers je les imaginais comme des hommes toujours libre, je voulais faire ça comme métier, jusqu'au jour ou je suis monté sur un bateau et que j'ai tout de suite été malade ;o)).
    Une vocation ratée

    j'aime beaucoup la tenue du chien, très kitch. belle composition miss cergie.

    RépondreSupprimer
  2. Je dois avouer que moi aussi,ma premiere rencontre avec une peniche, et Conflans aussi je crois c'est le meme feuilleton qu'Olivier, enfin de mon temps c'etait un feuilleton!!

    Nous avons loue une annee une peniche sur la Saone et les enfants avaient adore le travail aux passages des ecluses!!.
    j'ai quand meme du mal a croire qu'Olivier soit malade sur une peniche?? ca ne bouge pas du tout!

    Le petit gardien de la photo a un bel uniforme!!

    RépondreSupprimer
  3. Enlarge your péniche ! ;-)

    RépondreSupprimer
  4. Cherche compagnon(s) pour louer une (petite) péniche et faire un tour sur les canaux français!

    (J'ai travaillé comme gardien d'écluses un mois penanant ma jeunesse.)

    RépondreSupprimer
  5. Cergie va faire de la concurrence à Meetic ;o). Tu as raison Peter, cela doit etre beau de faire le tour des canaux mais alors à Velo pour moi ;o)

    Pour repondre a Marie-Noyale, non ce n'etait pas sur une peniche, mais sur un bateau de pêche breton, mais depuis je fais un blocage sur les bateaux (de toutes sortes) que j'admire du quai ou sur les photos, mais it's all

    RépondreSupprimer
  6. Il est tout mignon ce chien de péniche. Cela me rappelle mon enfance en vacances dans le Berry. Un chien de marinier avait quitté le bord à l'écluse et son maître était reparti sans lui. Ce chien (un gros berger allemand) est arrivé au "château" et nous l'avons adopté. Mais le temps de rentrer sur paris arrivais et nous nous demandions ce que l'on allait en faire. Et quinze jour plus tard, son mâtre le cherchait partout dans le hameau et le chien a retrouvé avec joie son maître. Nous étions un peu tristes de la voir partir. Nous l'avions appelé Dick, en réalité son nom était Atomique.
    Nous passions beaucoup de temps au canal où nous regardions les maneouvres de l'éclusier que nous aidions des fois à ouvrir les portes de l'écluse. Grands et bons souvenirs d'enfance. Merci Cergie pour avoir réveillé tout cela en !moi.

    RépondreSupprimer
  7. Cette photo respire la vie. La bicyclette, l'arrosoir dans le fond et ce petit chien...Tout mignon et bien habillé. Une vraie bombe... est-ce qu'il s'appelle Atomique?
    ;-)

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Cergie.Je ne sais rien, de péniches et de bateaux.
    Il me plaît l'atmosphère qui la lumière de la photo transmet à quel elle la regarde et naturellement ce petit gardien, avec ses cheveux tous embrouillés et son vieux pull-over, puor le travail du mariner, naturellement.

    RépondreSupprimer
  9. très jolie photo le chien est absolument déplacé on verrait plutôt un chien bien rustique sur un bateau.
    je me souviens aussi du feuilleton.
    Olivier entre une péniche et un chalutier breton il n'y a rien à voir...on n'est pas malade sur une péniche.

    RépondreSupprimer
  10. Les péniches j’en croise peut en Vendée… mdr... Il y à bien les bateaux mouche sur l’Erdre à Nantes, j’ai en souvenir une très bonne soirée.
    Pour la photo… toujours le bon chois du détaille.
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour Cergie,

    Je te retrouve dans mon univers, avec une belle photo, très intimiste. (Je ne parle pas du cadrage... super, j'ai fait presque la même hier soir) Moi, j'habite au confluent de la Seine et du Loing, de toutes parts, entourée d'eau, trafic intense sur la Seine, de grandes péniches transportent des marchandises. Il y a également les carrières de sable non loin de là. Et le Loing s'en va tranquille dans les forets. Il longe ainsi toutes mes balades, impossible de me débarrasser de l'eau....

    Bonne journée Cergie à très bientôt.

    RépondreSupprimer
  12. Oh ce petit toutou tout beau.

    RépondreSupprimer
  13. C'est le chien qui m'interpelle,j'ai eu le même,mais sans le manteau,il y a 20 ans.
    Il était arrivé du fin fond de la campagne,je le voyais gambader dans les prés et brusquement il s'est perché sur le puits dans le jardin et nous a véritablement appelés.
    Il avait un pelage de mouton négligé,je lui taillais sa toison deux fois par an, à grand peine car il était très joueur et ne supportait pas le "toilettage"...un bien grand mot pour la coupe que je lui faisais.
    Comme il était tatoué j'ai pu retrouver ses anciens maîtres qui,trop âgés n'avaient pu supporter son caractère espiègle,il avait alors connu d'autres personnes pour finalement nous choisir.
    J'ai vécu ma plus belle histoire de chien avec lui....
    Nostalgie.....

    RépondreSupprimer
  14. I like it very much how the little dog is looking at you, so cute in his wintercoat ;-) und his haircut *lol*. I even can't see his eyes but I think he was watching you.
    What I also like about the photo are the many details I can see, the watering cans and all that stuff.

    RépondreSupprimer
  15. Qu'est-ce qu'elle me veut la dame avec son appareil de photo?

    RépondreSupprimer
  16. Olivier, que je t'avoue : je n'ai jamais regardé la télé hormis Belphégore et les Shadocks. Nous sommes longtemps restés sans. Aujourd'hui encore, la boîte de boots carrée qui nous en tient lieu ne saurait être appelé ainsi. On n'a pas le am de mer sur une péniche, voyons, c'est la tête sinon. Il es jette le amnteau, n'est ce pas ? Du coup comme le chien est le point focal de cette image, j'ai encadré de rouge, mais discret le cadre, tout petit
    ;o)

    Marie-Noyale, lorsque nous sommes arrivés dans le Val d'Oise, nous habitions Eragny, nous sommes allés boire un opot sur les quais de conflans et je ne m'en suis jamais remise. Je suis toujours fourrée dans cette ville et mon plus jeune fils, Pierre, y est même né. Nous aussi avons fait, mais en pénichette, la Mayenne, avec Pierre qui ne savait pas nager, c'était très chouette.

    Thomas, happy to see you again. La péniche était super bien aménagée.

    Hpy, ouaf !

    Peter, nous cherchons écluse à acheter (tu n'es plus jeune ? Alors ta photo de profil nous aurait menti ?)

    Olivier, il n'y a pas toujours des lés (c'est pas parce que je ne fais plus de mots croisés que j'ai tout oublié) !

    Claude, quelle belle histoire, un peu nostalgique mais qui finit bien puisqu'elle t'a laissé de bons souvenirs. Je suis contente que cette photo te la rappelle et que tu nous l'aies racontée.

    Delphinium, je ne sais pas, il ne m'a pas adressé la parole. Je ne suis même pas sûre qu'il m’ait vue.

    Nazzareno, je connais bien ce quai car j'y suis souvent et le matin le soleil est en face donc ce jour là heureusement il n'y en avait pas. Les petits chiens ont toujours beaucoup de travail, ne serait ce comme gardien. Je n'ai pas osé monter sur la péniche.

    Marguerite-Marie, d'autre part ce chien ne tient pas beaucoup de place. Je suis sûre q'il est très rustique (et en même temps trop gâté)

    Daniel, si mon mari était là, lui qui est originaire de Nantes je saurai quoi te dire, hélas il est parti en Allemagne en avion (MDR). Bonne fin de journée.

    Mathilde, bien sûr, je sais ton univers et je t'avoue te l'envier un peu, beaucoup. Je t'y imagine avec tes petits compagnons à 4 pattes. Conflans est à 20mn en voiture de chez moi.
    (Je vais te dire à toi : j'ai fait la mise au point sur la truffe du chien, et ne sais si j'ai bien fait...)

    Hpy, grrrrr...

    Chamamy, tu ne lui a jamais tricoté de manteau ? Une belle histoire d'amour aussi. Sniff.
    Papa disait que les chiens choisissaient leur maître, et ce indépendamment de la personne qui les nourrit.

    April, j'ai aimé tous ces détails, et j'ai vu le chien ensuite. J'ai donc privilégié le chien, mais comme il est tout petit et que l'on ne voit pas grand'choses de lui, je me demande si c'est un excellent choix. Tant pis, j'assume. Je n'aurais pas aimé que l'on le voit encore moins.

    Hpy, elle veut ta photo
    ;o)

    RépondreSupprimer
  17. bonjour cergie
    a voit la tenue du chien ,il y fait froid aussi a ste honorine
    et comme d'autres j'ai pensé au feuilleton
    amities
    patrick

    RépondreSupprimer
  18. J'arrive tout doucement au fil de l'eau...hier j'étais à Paris.
    Les péniches c'est toute ma jeunesse,moi la fille du Nord, région de canaux et de péniches,je regardais les chevaux tirer les péniches sur le chemin du halage, je nageais sur le dos de mon père dans le canal, je longeais le canal pour aller à l'école et l'hiver je le traversait à pieds, car il gelait en ce temps là, le jeudi j'allais ramasser l'herbe pour les lapins le long du canal et après guerre,le charbon qui tombait sur le quai lors du déchargement, mes grands parents habitaient le long du canal et j'ai eu mon premier baiser le long du canal.(Peter va encore dire que j'en raconte de drôles!).

    RépondreSupprimer
  19. I love this photo it captures all the life happening - on and off the barge.

    RépondreSupprimer
  20. Je sais que tu ne bloggues pas today, mais je te souhaite une Happy St Valentin miss Cergie

    RépondreSupprimer
  21. Superbe ce ponton de péniche.

    - Je crois que plutôt qu'un petit gilet le chien aurait du mettre une boué parce qu'avec sa tignasse et sans ses lunettes, il va finir dans la Loire.

    - La Seine ?

    - ah bon j'ai pas mes lunettes non plus

    RépondreSupprimer
  22. une bon S.Valentino qui te dure toujours

    RépondreSupprimer
  23. Home is where the heart is and this little dog probably loves its home as much as a King would love his castle. It is a nice photograph filled with the tools of the trade.

    Happy Valentine's Day.

    RépondreSupprimer
  24. Bonne fête de Saint Valentin.
    J’espère que le voyageur est de retour.
    Bon après midi.

    RépondreSupprimer
  25. tu vois tout les hommes qui te souhaitent une bonne st valentin !! (la st valentin, cela me fait toujours penser a snoopy et à Sally Brown (la soeur de charly brown) qui espere toujours une carte de st valentin de Linus Van Pelt...tu vois que je lis des livres avec des images ;o) ).

    Pour te repondre, je suis pas fan de Shakespeare, et pour les rossignols, je ne sais faire chanter que les rossignols virtuels ;o)).

    Bonne soiree miss cergie.

    RépondreSupprimer
  26. comment ça, que vois je tu ne sais pas lire...tu as été la première, relis tes commentaires (cela fait plaisir de te laisser des messages , si tu ne les lis pas) Message mis ce matin a 6h41...non mais madame cergie....

    RépondreSupprimer
  27. Un petit coucou pour te souhaiter
    Happy Valentine's.
    en relisant ton post je me dis qu'il doit etre joli ce marche au bord de l'eau,avec les peniches qui passent sur la Seine ou l'Oise.
    Bonne soiree. ;~))

    RépondreSupprimer
  28. Awww...what a cute dog!! I love his little sweater.

    You always put so many wonderful photos here, Cergie. I love to read the history and everything. Very nice. Thank you for sharing.

    RépondreSupprimer
  29. Tu es trés forte pour faire des photos qui sont des univers en miniature. Il y a tant de choses sur celle ci, outre le caniche -le caniche de la péniche :-)
    On se prend à imaginer la conversation du soir, à l'amarrage, entre le marinier-jardinier, et le marinier-cycliste, qui partagent un même mode de vie et le déclinent chacun à sa façon.
    Transparait aussi le sentiment que sur l'eau des canaux, la vie, pour paisible qu'elle soit, a l'air dure et ingrate. Ce ne sont pas des péniches pour touristes...

    RépondreSupprimer
  30. J'ai l'impression qu'il y a un pasteur et son ours, cachés dans le paysage, mais je n'arrive pas à les trouver !

    RépondreSupprimer
  31. What a cute little dog. :)

    RépondreSupprimer
  32. Patrick, froid, chaud, je ne me souviens plus ! Tu as sans doute raison après tout.

    Lyliane, tu as de merveilleux souvenirs, et de beaux à venir encore car tu es toujours une petite fille émerveillée. Merci

    Kimy, thank you, I'm glad you saw all that details and enjoyed them

    Olivier, merci d'être passé et repassé hier bien que ce n'était pas jour de blog pour moi. Que tu aies pensé à moi m'a fait tant plaisir.
    (Le ROUGE GORGE pas le rossignol)

    BERGSON ! Tu devrais savoir, toi, que la Loire ce fleuve sauvage n'est pas canalisée !

    Moumoune, mèo !

    Nazzareno, "merci de ton passage d'hier, j'en ai été très touchée
    Tu as raison, la St Valentin devrait durer sinon toujours, du moins plus longtemps qu'une journée"

    Oldmanlincoln, you are so right. Thank you.

    Daniel, le voyageur a mis une après midi entière pour un vol d'1H et nous sommes revenus vers 20H à la maison. Ce qui est long c'est le passage des écluses à cause de l'attente (MDR)

    Marie-Noyale, c'est un marché avec beaucoup de charme c'est vrai et de très bons fournisseurs.
    Merci d'être repassée

    Heather, I'm happy when you come and visit me. I'm happy you're not dog allergic...

    Maxime, j'aime raconter des histoires en photos comme sur des photos. Te souviens tu celle de cet homme qui regardait la télé jusqu'au bout de la nuit dans sa cabane qui ressemblait à la tienne au tuyau de poèle ?

    Jonas, qu'est ce que tu racontes. A cette saison ours et pasteur hibernent voyons.

    Kari, thank you. What a pity it is impossible to see a light in his eyes though
    ;o)

    RépondreSupprimer
  33. Great photo! What a cute dog.

    RépondreSupprimer
  34. J'aime bien ton image qui fourmille de détails. Il est chez lui, le toutou.

    RépondreSupprimer
  35. It would be my worst nightmare to live on a boat. YUCK!

    However, I love the dog. He can come home with me to a real house. With land :)

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives