vendredi 18 juillet 2008

San Francisco : Trafic *** traffic

Le 28.04.08 à 14H20

Une scène de rue ordinaire...




An ordinary street scene...


24 commentaires:

  1. " Une scène de rue ordinaire..." oui peut-être,mais une une scene de rue ordinaire à SAN FRANCISCO....
    En vérité, c'est midi et c'est la ruée vers le restaurant au fond pour avoir la meilleure place et le plat du jour.
    "Si vous allez à San Francisco
    Vous verrez des gens doux et gentils
    Le long des rues de San Francisco
    Parler de fleurs devenir vos amis"
    J Hallyday, quand il a faillit mal finir et devenir hippie ;o)).

    RépondreSupprimer
  2. On peut remarquer, que faire du vélo a SF a l'air aussi galère que faire du vélo a Paris et que tu as été repérè par le blondinet (une touche miss cergie ;o) ).

    RépondreSupprimer
  3. Dis donc! Tu ne te foules pas trop pour ton texte!

    RépondreSupprimer
  4. Avant de voir le commentaire d'Olivier, j'avais exactement le même en tête! (Le texte de JH en moins, bien sur.)
    Bon week-end!

    RépondreSupprimer
  5. delphinium18/7/08 09:24

    >hpy: ça sent les vacances n'est-ce pas? :-))
    Bon, bon , une scène de rue ordinaire. Moi je dirai un truc un peu similaire à ce qu'a déjà écrit Olivier, ce n'est pas si ordinaire puisque c'est à San Fransisco. J'aime beaucoup le petit bâtiment coincé là au milieu. Les concepts architecturaux de certaines villes me font parfois sourire, d'autres fois je trouve cela complètement horrible. Mais là aujourd'hui, j'aime bien. A un niveau purement circulatoire (non, non je n'ai pas de problèmes de varices...) :-))), je vois que le cycliste est assez gonflé dans sa manoeuvre. Les cyclistes gonflés sont parfois des dangers pour le reste des gens qui sont sur la route. Mais bon, on leur pardonne, ils polluent moins que les autres. :-)
    Allez, allez. J'embrasse la blogosphère et je tire une petite révérence. BISOUS

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Lucie,

    "Une image vaut mille mots". Confucius...

    Et ce que vaut un mot parfois?

    C'est réellement un très bon titre pour cette image. On pourrait imaginer un matin à la vive lumière.. Chacun vaque à son occupation. Là ou ailleurs, c'est pareil.

    Bonne journée à toi.

    RépondreSupprimer
  7. la globalisation: un monde sans diversité, tous avec les mêmes désirs et les mêmes problèmes et tous plus ou moins malheureux parce qu'ils nous ont enlevé la chose la plus importante, la seule qui a toujours permis à l'humanité d'être positive: l'espoir dans l'avenir.
    L'unique Dieu que tu nous guides c'est le présent avec sa tendance à la consommation immodérée excédée et avec nos garçons qu'ils se font de drogues et musique pour ne pas regarder ce futur qu'ils ne réussissent pas à voir.
    Je suis allé au-delà de la photo et je regrette, mais ce sont ces chose qu'ils te tournent en tête et qu'il tôt ou tard...
    Ciao.

    RépondreSupprimer
  8. Heureuement tu te foules plus pour les comm'!

    RépondreSupprimer
  9. Dis donc, ce personnage sur son vélo, n'est-il pas en train de se faufiler entre un bus et une camionnette? Pas très sérieux, tout ça. Surtout s'il va au resto pour s'empiffrer, et encore pire s'il a déjà pris l'apéro.

    RépondreSupprimer
  10. Comme souvent, il y a beaucoup à voir sur tes photos, on peut "s'y promener". J'ai mis un certain temps à comprendre ce qui me séduisait dans celle ci, et je viens de trouver ce qui m'apparait maintenant comme une évidence : c'est le faisceau de lumière qui tombe sur cette façade ancienne, comme le doigt de Dieu pointant sur la carte pour dire "vous êtes ici"

    RépondreSupprimer
  11. c'est une rare rue "plate" de SF, c'est pourquoi il y a un cycliste, car pour monter les autres, un peu de dope et hop, çà grimpe!!

    RépondreSupprimer
  12. Quelque chose me (dérange) dans cette image, une sorte de confusion tout semble tassée (comme une prise de vue avec un très gros télé) !!!!! Alors que l’exif donne 35 mm, le bâtiment central semble dominé par les bulldings tout comme la rue, San Francisco n’est donc pas que ville lumière…il faut sortir de ce lieu aupréssant pas habituel sur tes images. Heureusement il y a un petit coin de ciel bleu qui apparaît, c’est rassurant en quelque sorte.
    Je parle beaucoup aujourd’hui. ;o)) Bisous Bon WE.

    RépondreSupprimer
  13. Raté miss cergie, je n'ai pas forcé sur le contrasme (sinon adieu le ciel bleu) mais sur la saturation.

    RépondreSupprimer
  14. J’ai choisi de répondre sur ton blog.
    Que de laïusse pour moi…
    Bravo !!! Pour la brique. Il est possible de trouver par déduction, c’est tout de même plus facile avec un peut d’algèbre, j’en ai d’autres pour la suite…

    L’ Exif : « Exchangeable image file format » et en quelque sorte l’espion de ta prise de vue pour le voir faire un click droit sur la vignette de l’image => propriété => Détails…(Il existe des petits logiciels pour le supprimer si tu le désir).
    Pour la photo, je me suis trompé pour la lecture de la focale (35) si l’Exif est bon ? Cela correspond pour un APN à un rapport d’environ 4 à 5 fois soit 200 à 250 pour un 24X36.
    Tu dis avoir pris au grand angle ? Voila ! c’est parti dans la technique ... mdr ...

    Murol, c’est la suite des photos chez les Arvernes donc dans la chaîne des Puys Monter au château n’est pas une randonnée à mon sans, par contres il existe plein de randonnés sympa a faire dans la région si le temps jamais très fiable le permet.
    J’ai un neveux qui habite dans le secteur, il me fais parvenir régulièrement des images de ses randonnées avec des prises de vues sublimes Marmottes, Bouquetins, Chamois, oiseaux sans oublier une merveilleuse flore… Non, non, je ne travaille pas pour l’office de tourisme…
    Bisous bonne soirée. ;o))

    RépondreSupprimer
  15. Ce petit immeuble, avec ses bow-windows et son escalier de secours, il parait un peu perdu au milieu de ces grands batiments qui l'entourent ... tout comme le vélo entre car et camionette.
    La boulangerie, elle fait un peu triste, peut etre à cause de l'ombre.
    Beaucoup de choses dans ta photo, même un petit jeune, qui te regarde d'un drôle d'air.

    RépondreSupprimer
  16. Dennis says action, lots of color, people. this is a success!

    RépondreSupprimer
  17. Il y a aussi des escaliers de "Zorro a San Francisco !!
    Nos deux photos aujourd'hui sont des photos qui auraient pu etre prises dans n'importe quel coin du monde..

    RépondreSupprimer
  18. Bois une bonne bière pour moi la semaine prochaine, une ch'ti bien sûr.

    RépondreSupprimer
  19. Comment une scène de rue ordinaire peut engendrer des commentaires extraordinaires ? Surtout celui de Nazzareno !
    J'ai acheté deux sortes de grosses tomates mais je ne me rappelle plus lesquelles. Tu sais le nom m'importe peu du moment qu'elles sont bonnes !

    RépondreSupprimer
  20. C'est la même partout. Pour moi il semble que les gens en bicyclette mènent une vie dangereuse.

    RépondreSupprimer
  21. On se croirait à Palerme;
    j'aime bien le mélange fouillis réel/trompe-l'oeil, Affiche/petit immeuble
    miss yves

    RépondreSupprimer
  22. j'y serai sans 3 semaines à peine. Merci

    RépondreSupprimer
  23. There is a habit on blogs to show the rear end of everything. I wonder why?

    Abraham Lincoln
    —Brookville Daily Photo

    RépondreSupprimer
  24. Avant de me contenter de cinq mots d’explication, je me suis empêtrée dans ce texte de message. J’ai failli, pour finir mettre cette citation de Napoléon :
    "Un bon croquis vaut mieux qu’un long discours".
    Je préfère mille fois celle de Confucius que m’a offerte Mathilde :
    "Une image vaut mille mots".
    Il y avait tant à dire, car tant était sur la photo, et tout ce que je désirais était que chacun regarde et retire ce qu’il voulait de cette scène.


    Mathilde : le titre (trafic)

    Olivier : le cycliste, le blondinet et surtout San Francisco

    Peter, Olivier !

    Hpy, après bien des hésitations : mes commentaires chez les autres, le vélo, la camionnette, le bus et le resto

    Delphinium, le petit immeuble, le vélo, San Francisco et le reste de la blogosphère

    Nazzareno, la globalisation, (un hors sujet d’après lui, mais pourquoi pas ?)

    Maxime, a choisi la façade et surtout le soleil

    Lyliane, la rue sans pente

    Daniel, le petit coin de ciel bleu

    Jonas, le petit immeuble, les bow-windows, l’escalier, la boulangerie, ainsi que le vélo

    Dennis chose to spot the movement, the color, and the people in this picture

    Marie-Noyale, l’escalier "Zorro".

    Claude, les commentaires des visiteurs sous ce message.

    April, les dangers de la circulation

    Miss Yves, l’immeuble et surtout le mural

    Miss 75, San Francisco

    Abraham, I did not understand well, I presume he noticed the rears of vehicles


    Finalement, il n’y a pas eu besoin de commentaire de l’auteur, les visiteurs se sont chargé de lister tout ce qui était à voir dans cette photo d’une manière exhaustive.
    Merci à tous !

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives