mardi 15 juillet 2008

Le Tréport (76) : le phare *** lighthouse

Le 13.07.08 à 21H05

1


Trois photos pour un message ;
pas si différentes les unes des autres.
Normal : un quart d'heure seulement les sépare...



Here are three photographs for only one message ;
there hardly is any difference between them.
That’s quite normal: they were taken at a quarter-hour gap...

Le 13.07.08 à 21H00
2

Elles racontent une plage de galets vide et une ville désertée.
Elles ne datent pourtant pas de la morte saison.

Le 13 juillet à la nuit tombée a été tiré dans l’avant port du Tréport le traditionnel feu d’artifice.
Tous les ans, il attire foule...



They tell an empty pebble beach and a deserted town.
They however do not date off season.

On July 13, after dark, there was the Le Tréport’s traditional fireworks display in its outer harbour.
Every year, it attracts the crowds...

Le 13.07.08 à 21H15
3


Je n’ai pas su choisir laquelle publier, lesquelles écarter.
Dites moi SVP celle que vous préférez.
Je relèverai les copies vendredi, jour de la prochaine parution de Cergipontin...



I couldn’t choose from them which one to publish, which ones to set aside.
Which one do you prefer ?
I’ll collect the papers on Friday, date of publication of my next Cergipontin’s post.


34 commentaires:

  1. Il y a atmosphères et sensations comme le calme, le silence et l'attente, qu'ils font partie du particulier et qu'ils sont difficiles à transmettre à autres, et que donc, quand tu retrouves récoltes la dans une musique, un paysage, un tableau ou une photographie,ils procurent grand plaisir: ce qui m'ont donné ces images. Techniquement et de le point de vue stylistique absolument parfaites et, sublimes, de l'émotionnel.

    RépondreSupprimer
  2. "vendredi, jour de la prochaine parution de Cergipontin." on voit les faignantes ;o)).
    Bon je vais voter, pour la dernière avec ton couple d'ami. La présence de ce couple équilibre ta photo (dommage qu'ils regardent l'APN). J'ai hésité avec la première (moins fan de la seconde), car elle donne un sentiment d'abandon, de solitude, d'être hors du monde en ce 13 juillet.
    La lumière sur les trois est magnifique

    RépondreSupprimer
  3. Pour moi la 1ere exprime plus le role du phare au bout du monde...

    RépondreSupprimer
  4. Prendre la 3 pour l'élément humain
    la 2 pour son coté sombre ou la 1 pour la lumière ?
    Tout dépend du message.
    Finalement, je préfère la 3. Pas pour son couple, qui semble un peu frigorifié, mais parce que l'on voit mieux le phare. J'aime bien les phares; au fait, c'est un phare ou c'est un feu ?

    RépondreSupprimer
  5. Pourquoi enlever deux ? Heureusement que c’est un règle personnel, sinon j’aurai beaucoup de travail avec mes posts ! Bon, s’il faut absolument choisir, j’opterai pour garder no. 1. Il ne faut me demander pourquoi.

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Lucie,

    Et moi de choisir la première, parce que je l'aime..

    Ce qui ne veut dire écarter les autres, cela veut dire...

    Coup de coeur et je t'embrasse Lucie à Vendredi.

    Bonne journée à toi.

    RépondreSupprimer
  7. delphinium15/7/08 09:52

    Sans hésiter la première qui me donne une plus grande sensation d'évasion. J'aime bien les phares, propre aux paysages marins, ce que je n'ai pas du tout chez moi. Mais sur les trois photos, la lumière est magnifique. bisous et bonne journée

    RépondreSupprimer
  8. Belles, toute les trois, mais la plus cergipontine c'est la troisième.

    Et tu es venue dans mon coin (ou presque) sans me donner signe de vie!

    RépondreSupprimer
  9. Pour Peter, normalement si tu es un DP, tu ne dois mettre qu'une photo par jour. je sais, comme bcp de monde je ne respecte pas cette regle, mais elle existe dans le contrat pour etre DP (ça , ecrire en Anglais (je rigole aussi vu mon Anglais) , et poster au moins 5 jours par semaine (hors vacances quand même) )

    RépondreSupprimer
  10. J'aime le soleil sur le mur de la première, ces galets noirs et le phare qui nous guide vers le large.

    Il reste de la bière ?

    RépondreSupprimer
  11. Nice photography. The two on the bench look like they are about to freeze. Is it cold there?

    RépondreSupprimer
  12. Que de métamorphose en un quart d’heures seulement ?
    Je suis fleur bleu donc mon choix va à la troisième pour le couple d’amoureux sur le banc public, alors qu’habituellement je préfère la nature… pas simple…

    RépondreSupprimer
  13. Faut-il vraiment en écarter une?
    Dans cet ordre, elles racontent une histoire(bien que l'ordre 2-1-3 me semble plus cohérent,vue d'ensemble puis plans rapprochés)
    Je préfère peut-être la deuxième pour sa part d'ombre et de mystère...
    (mais les avis semblent très partagés ).
    Je pense à
    to the lightouse ,
    très beau roman de Virginia Woolf et au personnage émouvant de Mrs Ramsey
    miss Yves

    RépondreSupprimer
  14. comment choisir? trois tres belles photos...
    je crois que je prefere la premiere avec le ciel clair, la mer calme

    RépondreSupprimer
  15. No., 1 please. And if you look very very hard indeed you can actually see England.......;-)

    RépondreSupprimer
  16. Ca c'est un endroit que je connais bien : la plage de galets, la jetée et le phare, avec une belle vue sur Mers, plus de trente ans que j'y retourne régulièrement. Mais je ne l'avais encore jamais vu sous cette belle lumière du soir, pas plus que je l'ai jamais eu pour moi tout seul ou presque. Je suis jaloux !

    RépondreSupprimer
  17. Vendredi prochain, cette fois je serai (enfin)partie en vacances !
    Miss Yves

    RépondreSupprimer
  18. Hier j'éhistais entre la troisième avec le couple sur le blanc perdu dans cette immensité de galets, et la première pour la solitude du phare et la lumière qui le rend vachement beau.
    Ce matin, sans hésitation, le n° 1.

    RépondreSupprimer
  19. J'avais aperçu vaguement la girouette sur le phare , sans y prêter vraiment attention, elle semble "classique"(points cardinaux ?)Merci d'avoir pensé à moi, ou plutôt au musée,dont je te donnerai électronique- et la mienne, confidentielle, bien sûr,un peu plus tard.
    L'expo que j'ai vue explique que les girouettes ne sont pas là seulement pour indiquer d'où vient le vent, mais aussi pour afficher la profession ou les goûts du propriétaire de la maison:pour le cochon sur le toit on peut donc supposer que le propriétaire est un charcutier accordéoniste ou amateur de contes enfantins ...ou toute autre hypothèse !!!
    Ce que tu me dis à propos du dictionnaire ne m'étonne pas du tout -et moi aussi, enfant, j'adorais en lire des pages et des pages !
    miss Yves

    RépondreSupprimer
  20. L'effect de la lumière, this is what light makes, photography is light painting. I think, no. 2 is a bit too dark, but 1 and 3 are gorgeous. No. 1 looks 'strict' somehow, a bit of solitude lies over the scene, as if the lighthouse said: Don't come nearer.

    The third makes a quite different atmosphere, so very much in light, so friendly and with those two nice young people on the beach.

    RépondreSupprimer
  21. Dennis wonders why lighthouses look so peaceful ...the sky the sea... so much the perfect place to relax and just be mellow.

    RépondreSupprimer
  22. Dennis even thinks the pebbles look mellow and pretty. hat a pretty pretty place this is.

    RépondreSupprimer
  23. Dennis cannot choose --he likes all 3 for different reasons!

    RépondreSupprimer
  24. Moi non plus je n'ai pas envie de choisir.
    Tu les a mis toutes les trois et elles ont chacune quelquechose a dire
    La beaute du ciel et de la lumiere dans la 1ere
    le jeu d'ombres dans la 2eme
    Et les couleurs du phare de la mer, des galets qui reapparaissent avec la presence de ce couple sur le banc.
    C'etait un feu d'artifice privé?!!!

    RépondreSupprimer
  25. Il y a bien longtemps que je ne suis allée voir l'Over see s'échouer sur la plage par grand vent!
    tu démontres que Dany Boon à raison: il n'y a personne sur les plages du Nord Pas de Calais l'été!!!

    RépondreSupprimer
  26. So peaceful! A place to meditate and relax.

    RépondreSupprimer
  27. J'aime bien les 3. Mais la 3ème a ses amoureux sur leur banc public, banc public. Alors...
    Et puis le vert du phare ressort comme ça l'air de rien, avec le ciel derrière.

    RépondreSupprimer
  28. cousin thiébaut18/7/08 18:34

    Bonjour à tous.
    La 3ème , sans hésiter !

    RépondreSupprimer
  29. Dennis says he thinks he'd choose the people one, Dennis loves people.

    RépondreSupprimer
  30. Merci de ta visite sur mon jeune blog et merci de tes encouragements.

    Moi j'aime énormément tes photos de montagne. Et je connais la crêperie jaune à Nantes !

    Qunt au phare, je préfère la troisième. Dans les deux autres il y a trop de noir même s'il y a des espoirs de lumière. La troisième donne une idée de la fragilité humaine face à la force grandiose des éléments.

    Au plaisir de te revoir

    RépondreSupprimer
  31. Lignes et courbes de la première...

    Et puis merci pour tous ces passages Lucie. Encore de délicieuses enjambées à travers la capitale m’attendent avant de regagner l'Arizona à la fin de la semaine. Je me remettrais alors à commenter les photos et á rattraper tout ce retard pris dans la lecture des blogs. Avant-hier j’ai marché en direction de Cergy au petit matin et j’ai pensé á toi mais s’engager sur l’autoroute à pied n’est pas recommandé…

    RépondreSupprimer
  32. pas de relevé de copies ? pas de choix définitif?
    miss Yves

    RépondreSupprimer
  33. Lighthouses are very symbolic, and they are also normally very photogenic because of the situation. And don't forget the siren. Here we have the lighthouse with no work to do, but imagine darkness and fog...

    Ray Bradbury used his imagination this way in The Fog Horn

    I like the first one - somehow the people in the third one make it look too comfortable and un-mysterious

    RépondreSupprimer
  34. La première pour la lumière, la dernière pour les amoureux !
    :-)

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives