lundi 27 octobre 2008

Cergy-le-Haut (95) : Best Friends Forever...

Le 17.10.08 à 10H00

De part et d’autre de la tranchée, deux mondes s’observent : celui des pavillons avec jardin de Cergy-le-Haut et celui des arbres du Bois du Hazay...

On both sides of the cutting, two worlds observe each other : the one of the houses having a garden of Cergy-le-Haut and the one of the trees of the Bois du Hazay...





Voilà-t-y pas qu’en rentrant à Cergy, je découvre qu’Olivier m’a attribué le BFF ["Blogging Friend Forever"].
Olivier, merci. J'en suis heureuse et fière. J’en profite pour te dire ou pluto te redire toute l’estime et l’amitié que j’ai pour toi. Puisse tu "Forever" rester tel que tu es ; garder ta tendresse et ton âme d’enfant.

Ah ! "Forever" ! Peut-on dire "Forever" dans le blog ?
"For the moment" ("à présent") ne serait-il pas plus approprié à ce monde où tout va si vite, où les amitiés, les familles se font et se défont si vite, où l'on apparaît et disparaît si vite.

Le jeu consiste à nommer 5 BFF dont un récemment arrivé et un (au moins) venant d’un autre pays que le sien. (Je tiens compte du fait que j'ai trois blogs publics) :

BFF de la bloggueuse et du bloggueur amis de maintenant :
Hpy, taquine et si attentive.
Alain, à la discrète présence.

BFF des bloggueurs disparus du monde virtuel et cependant toujours amis :
Reflex, le soleil rouge
Icarus, l’hirondelle des toits

BFF espoir :
Fifi, sa spontanéité, sa fraîcheur, sa générosité et son monde enchanté digne de l’alsacien Hansi.


Hpy et Fifi, je compte au moins sur vous les nanas pour transmettre le flambeau à cinq personnes.


18 commentaires:

  1. tu as battu des records de vitesse sur la RN4 ;o)). Vroum vroum...

    bel hommage aux bloggeurs disparus (au loin un solo de trompette) miss cergie.

    Ta photo me fait penser a une belle chanson de l'ami Gotainer

    "Il devait flotter derrière nous
    Une odeur de café au lait
    On partait faire dans la forêt
    Un tour de bottes en caoutchouc

    C'était le matin d'un lundi
    Nous avons vu des feuilles tomber
    Et comme un monsieur qui s'ennuie
    Le chien s'est débiné

    T'étais transie, j'étais trempé
    On était loin de la maison
    les yeux le long du bas-côté
    Chacun pensait à ses chaussons "


    a+

    RépondreSupprimer
  2. Je t'en remercie chère amie, et je te promets de transmettre ce prix à cinq autres bloggeurs/bloggeuses. Puis-je te le rendre pour l'amitié que tu me portes ou est-ce interdit?
    T'ai-je dit que j'aime bien ta photo d'ombre et de lumière (une de tes spécialités depuis quelques temps). J'espère que nous allons vers la lumière, et pas vers l'obscurité.

    RépondreSupprimer
  3. La solitude du chien et du promeneur... Belle photo Cergie !
    Le texte est pas mal, mais bon... Je Te taquine...

    RépondreSupprimer
  4. cette photo automnale mérite bien un award

    RépondreSupprimer
  5. je reviens sur ta photo, elle me fait revenir en arrière dans ma vie, quand mon grand père partait se promener dans les forets de martel (dans le lot, le vrai , le 4-6) en automne, et cherchait des champignons....je trouve que c'est une belle photo nostalgique

    RépondreSupprimer
  6. les pavillons sont à gauche, l'homme et son chien marchent vers le sud, mais n'en déplaise à HPY, la météo est formelle : nous allons vers la pluie...

    RépondreSupprimer
  7. Suis entrain de boucler mes valises, Cergie pour de petites vacances et l'esprit des blogs me pousse à zieuter quand même les commentaires et voilà que je me trouve amicalement "médaillée"!!! :o)
    J'ai jamais eu de médaille et je n'en ai jamais rêvé mais là, ça me touche ! "digne de l'alsacien Hansi"...il n'y a que toi pour trouver une si gentille formule !
    Merci Cergie pour ce BFF espoir !
    Je suis touchée, autant le dire, mais j'ai été touchée tout d'abord par ton regard généreux sur l'autre
    quand je t'ai rencontré dans les commentaires d'un blog qui n'était pas le mien et puis tu es venue commenter ma série sur les oies et je sais encore certaines phrases par coeur....et je continue à me régaler quand tu viens chez moi et à me régaler quand j'arrive ici dans ton monde à toi et aujourd'hui ton image est si justement intitulée !!! Et je souhaite à ces deux là de continuer le plus longtemps possible leur chemin ensemble, si joliment tracé ici par la lumière automnale !!!
    Alors j'espère ne pas décevoir ton espoir ! Encore merci Cergie!

    Est il possible de transmettre le flambeau au retour de vacances ?

    Je t'embrasse !

    RépondreSupprimer
  8. Avec l'empathie que tu as pour les bloggeurs et pour les vrais gens et cette manière de te dire avec gentillesse et pudeur doit t'ouvrir beaucoup de cœurs.
    Un photo de saison dans la chaleur des amitiés canines qui ne connaissent jamais de mauvaises saisons.

    RépondreSupprimer
  9. voilà deux choses dont j'entends vraiment le manque: les bois autour à moi et le temps pour les voir changer forme et couleur. Deux choses qu'ils heureusement ne manquent pas à toi , au-delà à nombreuses autres.

    RépondreSupprimer
  10. Mission accomplie (comme tu l'as déjà remarqué)!

    RépondreSupprimer
  11. La belle réalité des blogs : au détour d’un petit clic : un automne qui s’offre. Un homme, un chien et un chemin un peu mystérieux. Trois mondes qui s’observent si je me/nous compte…

    RépondreSupprimer
  12. Firstly, la photo est très belle.
    Secondly, félicitations pour cette distinction. Je l'ai reçue également d'Olivier et moi je l'ai donné à tout le monde, histoire de ne pas faire de jaloux.
    J'ai baucoup aimé ton com sur le gant de ménage !

    RépondreSupprimer
  13. Belle image de l'amitiee..
    les 2 sont comblés,l'homme par une saison forte en couleurs qui agremente de superbes ballades..
    et son fidele compagnon parce qu'il y en a des choses et des odeurs cachées sous ces tapis de feuilles mortes!!

    RépondreSupprimer
  14. A man an his dog... beautiful...

    RépondreSupprimer
  15. Je suis très sensible à cette photo alors je suis revenue et puis c'est l'heure de ma tisane...

    RépondreSupprimer
  16. This photo gives me the feeling of "going down memory lane."

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives