vendredi 7 novembre 2008

Epinal (88) : route barree *** obstructed road

Le 23.10.08 à 9H50

Il suffit de pas grand chose pour que ce qui était simple devienne compliqué. Il s'agit alors de trouver des solutions, de s'inventer d'autres habitudes.
Puis tout redevient comme avant, et même parfois mieux qu'avant. Il faut juste le savoir, et être patient...

It does not take much to make difficult things which were easy. One must in that case find some answers, other habits. Then all will become as it was again, and even sometimes better than it was. One needs just to be aware of that, and to be patient...




STEPHEN BESS gave me the "Friendship around the World" Award; the name is self-explanatory.
Thank you, thank you, Stephen ; it is such a great honour for me.


I am happy to give it out. It will go to :


April, Cologne (Germany)

Chedwick, USA

Delphinium, Switzerland

Dorothée, Boston (Massachusetts)

Nazzareno, Rome, Italy

Thérèse, Chandler (Arizona)

Wondassista, Lebanon



40 commentaires:

  1. Ah ces travaux ! Pour changer nos habitudes, rien de tel, oui...

    Bravo pour Ta récompense...

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ta récompense Lucie... Vivement que tout soit comme demain car ici c'est hier et demain ce sera demain mais seulement pour une durée de seize heures.
    J'espère qu'André va repasser par ici. lol
    La solution pour le moment c'est d'aller me coucher...

    RépondreSupprimer
  3. Décalage horaire oblige non ???

    RépondreSupprimer
  4. Il y a toujours une rue barrée quelque part. Le problème est que les déviations ne sont pas toujours bien indiquées, alors on rame un peu si je puis dire quand on est en voiture.
    Bravo encore un award. En plus il est très beau !

    RépondreSupprimer
  5. Les déviations nous font parfois faire de longs et inutiles détours (Claude à raison).
    Une image très sombre avec tout de même un home bien ensoleillé.
    Bisous très bonne journée. ;-)))

    RépondreSupprimer
  6. Quelle belle lumière – du matin je suppose – sur les maisons du coin qu’on a n’a pas le droit de passer devant – pour quelque temps ! … sauf qu’en Solex en passe quand’ même !

    … et un grand bravo pour ce prix d’amitié que tu mérites tant ! Tu vas dormir sur tes lauriers pendant un long week-end ?

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour ma puce. Merci... Tu sais tout ce que je mets derrière ce mot. Tout ce que j'ai dans les tripes, tout ce que je te souhaite, tout ce que tu sais. Etre patient, on sait bien toi et moi que nous ne sommes pas toujours patientes et que cela nous joue parfois des tours. On apprend, on essaie, on s'énerve et puis on se dit que tout ira mieux demain. Et on continue d'avancer, avec nos tripes, nos coups de gueule et nos envies. C'est cela la vie, on voit une route barrée, on se pose des questions, parfois on contourne, d'autres fois, on passe outre les interdictions, au risque de se brûler les ailes. Je t'embrasse ma belle.

    P.S. c'est génial blogspot, j'essaie d'agrandir ma photo, rien n'y fait... :-))

    RépondreSupprimer
  8. c'est une fumée bleue "adossée" à la colline et on peut mieux la voir quand on est à l'arrêt....à quelque chose malheur est bon i tu n'avais pas été bloquée nous n'aurions pas eu cette photo!

    RépondreSupprimer
  9. erratum: si tu na'avais pas été...
    puis bravo pour cette récompense qui se présente comme un diplôme!

    RépondreSupprimer
  10. Je te félicite pour ce prix de proximité. Je veux dire par proximité que tu fais tout ce que tu peux pour nous rapprocher les uns des autres, pour entretenir l'amitié qui nous lie (je ne parle pas que de moi quand je dis nous). C'est un prix bien mérité.

    Les routes barrées par contre sont chiantes! J'en connais une justement, un cul de sac, qui est barré depuis au moins six mois, sinon plus, et je me demande comment font tous ceux qui habitent au fond de l'impasse! Il n'y a plus de route. (Tu vois, j'ai encore râlé!)

    RépondreSupprimer
  11. ...j'aime ce fil de fumée qu'il sort de la cheminée.
    Merci pour ton amitié, il est le même aussi pour moi.
    Buona domenica, ciao!

    RépondreSupprimer
  12. Et encore une fois tu 'joues' avec l'ombre et la lumière. Tu as les yeux pour ça. (Ohhhh, j'ai réussi à faire le çédille: Alt + 0231 et voilà).

    Merci beaucoup pour le 'award'. Normally I'm not very wild on getting them, but this is a special one because it's for friendship around the world and I think that is what the world needs in our days: many, many people around the world, connected in international friendship. That's good for peace.

    RépondreSupprimer
  13. je ne sais plus que dire
    tu me combles
    merci beaucoup magicienne-photographe :)

    RépondreSupprimer
  14. another great shot.... I love the light on it...

    and congrats for your award

    RépondreSupprimer
  15. Savoir éviter pour mieux repartir...

    RépondreSupprimer
  16. j'aime bien tes photos avec 2 bouts de panneaux un bout de toit et un brin de lumière et un paquet de talent tu arrive à faire une belle photo.

    RépondreSupprimer
  17. Merci Beaucoup! This photo of the quiet street is very calming to me.

    RépondreSupprimer
  18. Je suis épatée par le travail sur la lumière que tu as fait dans tes dernières photos. Celle-ci est l'une des plus spectaculaires dans ce domaine, avec celle de la rue de nancy et celle où une jeune fille emménageait, il y a quelques semaines. Vraiment j'adore.

    RépondreSupprimer
  19. The twilight is perfect; you can see the smoke rise from the house. Congrats on your award and thanks for the links; will check them out.

    RépondreSupprimer
  20. si je comprends bien seule la lumière avait le droit de passer ;)

    RépondreSupprimer
  21. Cergie si tu as le temps je t'invite sur mon blog de village de 10 000 000 d'habitants. Je crois que quelques images te plairont
    http://lasiate.aminus3.com/

    RépondreSupprimer
  22. Chère Lucie,
    Serais-tu aussi medium?
    Coincée entre la truelle et le pinceau, je découvre aujourd'hui ton adorable message laissé sur mon blog figé sur les couleurs flamboyantes d'automne.
    Un grand merci pour cette récompense de l'amitié qui me touche infiniment.
    Tu nous offres encore une reflexion pleine d'espoir autour de ce joli recueil de mots illustré par une photo lumineuse en tous points.
    Quand je ne suis pas pressée j'aime assez les détours, ils bousculent nos habitudes et nous font découvrir aussi de nouveaux endroits.
    J'espere me remettre à mon blog bientôt. Vous me manquez tous beaucoup.
    Je t'embrasse fort.

    RépondreSupprimer
  23. Grâce à l'image un texte devient parlant, autrement, plus clairement.Ici "la solution" s'impose avec la clarté du petit jour qui illumine les façades.... Y a un petit chemin vers la lumière quelque part, c'est sûr. Et comme dit, il promet même d'être "mieux qu'avant"
    Je te souhaite beaucoup de nouveaux chemins lumineux Cergie !
    Bonne semaine à toi !

    RépondreSupprimer
  24. Comme c'est toujours bouché ici, je repars !

    RépondreSupprimer
  25. J'ai oublié de te féliciter pour ta nouvelle distinction,Cergie. J'ai l'impression qu'il y en aura encore plein...plein....
    Bravo à toi !
    Allez je retourne au repassage.

    :-)

    RépondreSupprimer
  26. Bravo pour la distinction Cergie, de toutes façons je crois que tu les mérites toutes pour ta gentillesse et ta disponibilité.
    Et j'aime bien le commentaire de ta photo : aujourd'hui sous un ciel bien gris il vaut mieux lire ce genre de phrases.
    Bises
    catherine

    RépondreSupprimer
  27. A simple scene that has attracted a large number of comments; and not wothout justifaction!

    I, too, was immediately arrested by the remarkable pattern of light and shade and the "quality" of the light. Add to that the little speck of the red lights as the car slows down. Add to that the whisp of smoke. Nathalie has noted your recent "games" played with shadow...I need say no more. A pleasing photo, chere Lucie.

    RépondreSupprimer
  28. Yes, a very good thing to remember, but hard when things get difficult, and yet if we remained calm, then it would be easier. Silly humans!

    Have a splendid week!

    RépondreSupprimer
  29. C'est aussi l'occasion de découvrir que le chemin ordinaire, celui de la facilité, ou tout du moins de l'habitude, nous amenait à passer à coté de plein de choses étonnantes, de "points de vue" que l'on n'aurait pas imaginés (ou partagés).
    Ta photo va bien plus loin que ce qu'elle montre, et je tiens cela pour une recette de bonheur, ou, à tout le moins, de jeunesse. Quand à reprendre l'itinéraire ancien une fois les travaux terminés... pourquoi ne pas en inventer un autre, encore différent ? Mais non, il nous faut la nécessité pour nous sortir des ornières de l'habitude...

    RépondreSupprimer
  30. Bonjour Cergie, ça va?

    I'm back now, and I'm learning French! Ha ha ha :)

    A bientôt

    RépondreSupprimer
  31. Dans l'Est on a de la chance d'avoir des routes! même barrées...
    et aussi en France des amies comme toi. bises.

    RépondreSupprimer
  32. Tu as vraiment le don de faire d'un paysage qui pourrait sembler banal, un endroit oul'on a envie de se poser quelques instants...
    pour la lumiere..
    pour le feu dans la cheminee..
    Bravo pour ton nouvel award.

    RépondreSupprimer
  33. Ah! That photo fills me with dreams of wonder and mystery! It makes me want to come and visit though that is well nigh impossible.

    RépondreSupprimer
  34. Faut il lancer un plan de recherche?
    Nous t'avons perdue...
    Rien de grave j'espère..
    Bisous à + ;o)))

    RépondreSupprimer
  35. Quand la route de la vie est barrée on ne s'en aperçoit pas toujours tout de suite, il faut souvent faire demi tour. Pour les voitures, c'est plus facile : la nouvelle direction est clairement indiquée.
    Encore une lumière magnifique sur la maison.

    RépondreSupprimer
  36. Bon, il semble que tu es autant occupé que moi-même... ;)
    Belle photo!!
    Bon weeek-end!
    Gil

    RépondreSupprimer
  37. Coucou Cergie !
    Où que tu sois je te salue, t'embrasse, te souhaite une bonne fin de semaine et un bon dimanche !

    RépondreSupprimer
  38. une route barrée permet en province de découvrir d'autres routes sympathiques, par contre en notre belle banlieue, c'est la galère a 100% (il faut dire qu'il y a tellement de panneau en banlieue ;o)).
    A bientôt miss cergie

    RépondreSupprimer
  39. et il est où le discours ou tu remercies ta famille, tes amis (virtuels ou non) and co....c'est pas une vrai remise de prix ça....félicitation miss

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel