vendredi 27 février 2009

Jouy-le-Moutier (95) : la ferme d'Ecancourt

Le 26.02.09 à 15H50

Dimanche prochain, veaux, vaches, cochons, couvées qui s’en sont venus faire un tour à la capitale à la plus grande ferme de France mise à leur disposition, vont s’en repartir chez eux plus nombreux. "Mieux vaut un de plus qu’un de moins", dit-on pour se consoler d’une naissance non souhaitée. Ce qui n’est pas le cas au Salon de l’Agriculture. Chacun y amène son plus beau spécimen et les futures mamans sont particulièrement valorisantes. Les mamelles veinées des jeunes parturientes, ainsi que muscles bodybuildés, font l’admiration des autres éleveurs. Les bébés attendrissent petits et grands citadins.

Je ne suis pas allée au Salon cette année. Il est dédié au Développement Durable (cette tarte mise à toutes les sauces à la crème depuis un moment).
Je suis allée à la ferme pédagogique d’Ecancourt, sise sur les hauts de Jouy-le-Moutier, chef-lieu du canton de l'Hautil, à une trentaine de kilomètres de Paris et dix minutes en voiture de chez moi par le boulevard de l’Oise.
La ferme est entre la ville nouvelle et la forêt de l’Hautil, en limite du Vexin Français.
Bien qu’elle ne soit pas très mamelue, cette vache de la race laitière normande est bien du sexe féminin. Elle n’a pas de petit veau pour le moment. Elle est au régime, car elle est bien assez grosse : elle a droit à de la paille et non à du foin.
Il faudra que j’y retourne, elle aura peut-être alors un petit veau pendu à ses quatre pis et je lui demanderai leurs petits noms...

(Et encore une fois, je découvre en publiant les deux corneilles bien placées. Les verrez vous ?)



A farm so close to the town...


24 commentaires:

  1. Voici une vache presque citadine, car entre elle et la cité, il n'y a que deux petites corneilles.
    La sauce dont tu parles devient un peu trop omniprésente, et on finira par en avoir assez.
    Le nom de la vache, tu ne t'en doutes point?

    RépondreSupprimer
  2. les curieuses se cachent derrire la vache
    bises
    patrick

    RépondreSupprimer
  3. Des corneilles tu est sur ? Peut être des Freux ?
    J'opte pour le Freux beaucoup plus commun en R. P.
    Je chipote, je chipote, car sur l'image fort celui qui fera la différence...
    A + ;-))

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour, Cergie.

    Moi, en tout cas, je vois la vache...et elle est belle.

    Merci beaucoup.
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  5. L'est belle cette vache! Altière même ! Bien vu pour les corneilles ou corbeaux, bref les oiseaux noirs : on dirait presque qu'ils ont posé !

    RépondreSupprimer
  6. Hum... Il va falloir que tu penses à nettoyer ton capteur. Tu dois avoir un nid, sinon plusieurs.
    Je me demande si l'on apprend encore à l'école la liste des estomacs de la vache, qui ressemble à une comptine : " la panse, le feuillet, la caillette et le bonnet" ?

    RépondreSupprimer
  7. oui maxime a raison : leçon de choses !!!
    inutile de demander son prénom...las trois fois hélas!
    Elle a l'ait plutôt contente que tu lui tires le portrait pas d'état d'âme de peur de la perdre.

    RépondreSupprimer
  8. Bien pudique ta vache quand tu lui as demandé de poser pour la photo! Elle a du aimer le résultat et ne manquera surement pas de te prevenir lorsque son/ses petits sera/seront là pour une photo de famille!
    Corneilles, corneilles... puisque tu le dis...

    RépondreSupprimer
  9. Splendid patterns. What a clever look. A fun photo for sure!

    RépondreSupprimer
  10. Au fond, à gauche ,de part et d'autre des barres verticales de la machine agricole.
    Des images très rurales en ce moment !
    Je vais écrire un petit compte-rendu sur l'auteur que tu évoquais sur mon blog

    RépondreSupprimer
  11. *lol* Sais-tu ce que j'ai lu le premier: la femme d'E. ;-)))

    Elle te regarde, la vache mais elle ne rit pas (comme moi).

    It's sometimes astonishing how much rural parts you can find not far from the cities. It's the same here.

    RépondreSupprimer
  12. forcément il y a en qui préfère jouer avec les corneille que de se faire caresser par Nicolas !!

    RépondreSupprimer
  13. Ici ce n'est pas la même chanson.
    Meuuuh ! Meuuuh ! dit cette belle Marguerite des champs.
    Beau specimen ! Belle bête !
    Bravo pour les corneilles !

    RépondreSupprimer
  14. Retrouver des valeurs sans artifice....

    Combien de fois, petite, n'ai je pas traversé des prairies sous les yeux étonnés de ces vaches... :-))

    RépondreSupprimer
  15. Spa possible ,elle est trop longue cette vache,y a un truquage!!!
    Les corneilles qui sont derrière pourraient nous renseigner si elles ne passaient pas leur temps à nous faire bayer!

    RépondreSupprimer
  16. Il est dédié au Développement Durable (cette tarte mise à toutes les sauces à la crème depuis un moment).

    Hmmmm....nous partageons cette opinion??? Possible. Bien sur nous partageons l'interteret a la Agric.

    Magnificent "Normande".

    RépondreSupprimer
  17. La vache pète trop et nous pollue l'atmosphère. et puis depuis qu'on sait faire du lait sans lait avec de la mélamine,on se demande à quoi elle serve. surtout qu'avec les TGV elles ont la tête et le lait qui tourne! bref mort aux vaches ;)

    RépondreSupprimer
  18. Certains animaux aiment se faire photographier, c'est certain. Il n'y a qu'a regarder ta vache pour s'en convaincre. Des corneilles, dis-tu ? Je te crois sur parole.

    RépondreSupprimer
  19. Elle est toute en longueur cette vache!en tous cas elle est bien belle et aurait mérité un prix au salon, elle a de la chance d'avoir échappé à cette corvée!

    RépondreSupprimer
  20. ami de la poesie, une petite chanson de TSF

    "Meuh euh, Meuh euh !
    Je suis une vache
    Meuh euh, Meuh euh !
    J'ai perdu mes tâches
    Meuh euh, Meuh euh !
    Qui f'saient mon panache

    Meuh euh, Meuh euh !
    Je veux qu'on m' détache
    Meuh euh, Meuh euh !
    Pour acheter d'la gouache
    Meuh euh, Meuh euh !
    Me peindre en apache
    Meuh euh, Meuh euh !"

    RépondreSupprimer
  21. Bonjour Cergie,
    cet animal somptueux me rappelle une grosse et riche dame bourgeoise de campagne (qu'il a oublié son chapeau).

    RépondreSupprimer
  22. odile b.3/3/09 20:55

    La Vvvache !!! Costaude : un vrai parallélépipède rectangle :)))

    RépondreSupprimer
  23. great picture and once again perfect pose for the cow. Straight and linear. Usually it is very hard to catch such a pose, given that they are always moving or doing something

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives