mercredi 11 mars 2009

Conflans-Saint-Honorine (78) : confluence

Le 09.03.09 à 16H25

Conflans-Sainte-Honorine est à la confluence de l'Oise (qui a donné son nom au Val d'Oise) et de la Seine, le fleuve qui paresse à Paris.
Faisons appel à ce bon CNRTL pour nous donner la définition de CONFLUENT :
"Point de jonction de cours d'eau, de glaciers, de courants marins", et également, entre autres, "point de rencontre de deux ou plusieurs voies".

Cette charmante maison en meulière est située à la proue de son ilot, à la confluence d'une rue et d'un quai du port fluvial, pas loin du marché du bord de l'eau ni du centre ville administratif et commercial. Elle n'est pas bien grande, son jardin non plus, et elle est bien ensoleillée...


The small house, the garden, the tree, the sloping street, the bank and the barges of the Seine, the grey cars, the postman riding his bicycle...
Just a French rolling townscape...


33 commentaires:

  1. J'ai toujours été intriguée par ces maisons au confluent de deux routes et il m'arrive de penser à l'une ou à l'autre de temps en temps. Le Flatiron building à N.Y. en est un autre exemple dans le registre des immeubles.
    Cette maison a l'air de parfaitement savoir se bichonner pour répondre à l'attente des passants. Y habiter est peut-être un autre défi!

    RépondreSupprimer
  2. Mais la pauvre elle est cernée de voitures bruyantes et crachantes!
    C'est là qu'à lieu la bénédiction des bateaux?

    RépondreSupprimer
  3. Thérèse, j'ai dans la tête cette maison depuis que je la connais, c'est à dire... depuis longtemps. Il en est une autre à Boissy l'Aillerie où je vais acheter le pain qui elle est carrèment sur une île. Il y a deux îles l'une derrière l'autre en fait, celle que je regarde a un tilleul magnifique en proue que je suis depuis trois ans de saison en saison ; il a été (bien) taillé l'hiver dernier.

    Lyliane, ce quai est très, très calme parce qu'il est sans issue. Le stationnement c'est une autre paire de manche depuis qu'il est payant partout à Conflans.

    RépondreSupprimer
  4. c'est vrai qu'elle a une belle lumiere cette maison.
    Pour moi un coté nostalgique avec ces vieilles maisons en pierre, qui me rappelle le village d'Ercuis dans l'oise (ou vivait mes grands parents paternel), le vieux pavillon de mon oncle (exactement la copie conforme de cette maison) dans l'essonne (c'etait la maison du bonheur, ouverte a tous le monde). souvenir souvenir

    RépondreSupprimer
  5. … et tous tes bloggeurs amis confluent vers ton site !

    RépondreSupprimer
  6. Cette maison me rappelle un peu celle que nous habitions à Savigny sur Orge.
    Une maison de Conflans au confluent, petite avec un petit jardin et ses pierres meulières au soleil.
    J'ai noté le site pour voir si je vais y trouvé ce que je veux pour un prochain post, dont le sujet n'est pas facile à traiter.Bisous !

    RépondreSupprimer
  7. ...tes textes, tes explication des lieux que tu photographes, sont toujours très interssantes...

    RépondreSupprimer
  8. Chére miss cergie, je n'ai pas l'option "couleur contrastée" (remarque il faut peut être que je cherche dans toutes les options , mais il y en a trop), le plus important étant la composition au moment de la photo et après j'attaque avec Photofiltre jusqu'à ce que je trouve la tonalité que j'ai rêvé en prenant la photo (et j'en ai bavé (mais comme je suis insomniaque, je peux passer une bonne partie de la nuit sur le sujet, surtout que dans ce cas, on ne voit pas le temps passé) et comme je suis c.. j'ai pas pensé a sauver les paramètres de travail ;o)) ).

    RépondreSupprimer
  9. A regarder cette maison, ou cette photo, on dirait que la ville n'a pas changé ces dernières années, contrairement à d'autres villes de banlieue, mais ce n'est sans doute pas vrai, car l'urbanisme galope partout.

    RépondreSupprimer
  10. je galope, je galope. HUUUUUUUUUUEEEEEE COCO

    RépondreSupprimer
  11. En fait de flux, je ne voit que le postier à vélo qui remonte le courant.

    RépondreSupprimer
  12. Ah, j'ai des amis qui habitent Conflans, pas loin de cette maison - lui Anglais, elle Française, donc aussi un confluent!

    C'est assez mignon comme ville...

    RépondreSupprimer
  13. Une belle maison, avec un agréable jardin pour les soirs d'été, même pour recevoir les amis et pour jouir la vue des promenades nocturnes près du fleuve.

    RépondreSupprimer
  14. ce qui ressemble a une grande toile blanche sur le toit, c'est quoi ? une tente ?

    RépondreSupprimer
  15. ah ah tu es jalouse de mon 'S' ;o)) je suis sur que tu regrettes les cours a mister 'S'. Bon café, tient je vais t'accompagner (et dire que j'ai même pas une tarte aux mirabelles pour l'accompagner ;o) )

    RépondreSupprimer
  16. J'aime bien les maisons en meulière, goût qui m'est venu assez tard, idem pour les constructions en brique.
    Question de culture, sans doute, je veux dire d'habitude, par rapport à l'environnement connu .

    J'apprécie les films que tu cites .
    Un de mes préférés est "La jetée "de Chris Marker",dont le thème a été repris par Terry Gilliam, dans '"l'armée des douze singes"

    RépondreSupprimer
  17. J'ai du réviser ma géographie, "Confluent", "Affluent", c'est donc l'affluent l'Oise qui arrive à un point de confluence avec la Seine ... Dis moi si j'ai bon ? ;-)))
    Un petit coin charmant semble t il !!!!

    RépondreSupprimer
  18. J'ai une copine qui habite Andrésy, je traînais souvent par là dans ma lointaine jeunesse ;-) j'aime beaucoup Conflans ! La vue quand on vient de Saint-Germain sur la euh, je ne sais plus quelle nationale en direction de C-P, sur le pont, je l'ai toujours trouvée superbe. L'église, les péniches...

    RépondreSupprimer
  19. S'installer à la croisée des rencontres

    RépondreSupprimer
  20. Bonsoir Cergie,

    La ville de CONFLANS-SAINTE-HONORINE offre un paysage des plus agréable et reposant qu'il ne faut pas manquer. A voir sans faute également le musée de la batellerie situé à l'entrée du parc situé au dessus des remparts.

    Il suffit de cliquer sur mon prénom pour accéder à une galerie de photos que j'ai prises en février 2009, tu peux disposer des photos.

    Bien cordialement, Philippe de BRUYERES-VOSGES

    RépondreSupprimer
  21. Précisions : le bateau blanc avec des croix bleues n'est autre que le bateau "Je sers" qui est en fait une péniche aménagée en église. A visiter absolument également.

    Question technique, j'ai pris ces photos avec un D200 équipé d'un 70/300 mm stabilisé NIKON

    Cergie, de quelle maison parles tu à BOISSY l'AILLERIE que j'en parle à mon épouse ? Merci.

    Philippe

    RépondreSupprimer
  22. Il se fait tard, je dois commencer à fatiguer, en fait la péniche "Je sers" est en fait celle qui se trouve en arrière plan (plus grande avec une croix bleue)

    Philippe

    RépondreSupprimer
  23. J'ai des sentiments mitigés sur les pavillons de banlieue en meulière: symboles pour moi d'une vie étriquée. Il y en avait plein mon quartier dans mon enfance. J'avais besoin d'y échapper. C'est ce que j'ai fait.

    C'est bête sans doute car elles ont leur charme aussi.


    J'ai traîné sur ces quais. C'est un bon souvenir. J'aime bien Conflans - petite ville sympa - et aussi l'image du confluent très bien prolongée par Adam.

    Philippe, tes photos sont d'une qualité magnifique.

    RépondreSupprimer
  24. Et avec tout ça je n'ai même pas commenté ta photo, excellente. L'heure est parfaite qui donne à la façade en meulière des couleurs chaudes et qui anime le macadam au premier plan de l'ombre longue d'un arbre d'hiver. Je ne crois pas que tu aurais pu rêver meilleure heure et meilleure lumière. Ton cadrage illustre parfaitement ton propos sur les confluents.

    RépondreSupprimer
  25. Bonjour, Cergie.

    Merci pour cette si belle photo.
    Elle parle comme un arrefour en mouvement.
    Un confluent, quoi.
    Bonne journée.
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  26. Toujours très intéressante, l'origine et la signification des noms de lieux ; j'ignorais le rapport entre "Conflans" - que, d'ailleurs, je ne connais pas... - et "confluent".
    Prise de vue tout à fait judicieuse pour illustrer. Œil observateur, esprit exercé, avisé, âme d'enseignante et de pédagogue (oui : tout ça !…) ; j'y ajoute un chapeau pour la pertinence et la clarté du propos qui fait, chaque fois, d'une image simple - en apparence - une histoire "accrocheuse".
    Merci pour ça, Cergie !
    Bonne journée, entre brouillard et soleil, pensées, jonquilles et giboulées ;-)

    RépondreSupprimer
  27. Ouf ! Je suis rassurée. J'étais là ce matin, une bonne partie de tes images avait disparue, il ne restaient que tes textes et puis ce gros matou qu'a pas l'air commode du tout. J'ai cru un moment que tu étais fâchée et que tu l'avais posté uniquement pour me faire fuir ! :-)
    Déjà l'autre jour, restaient plus que les textes... j'ai pensé que tu faisais ton ménage printanier Mais bon, tout est rentré dans l'ordre
    Merci pour le lien du CNRTL, je ne connaissais pas, j'y retournerai.
    J'aime ton image et son ciel bleu et puis j'ai aussi un faible pour le lampadaire si joliment suspendu à une spirale

    RépondreSupprimer
  28. j'adore ta photo avec ces lignes directrices

    RépondreSupprimer
  29. j'espère que ces maisons sont classées patrimoine car c'est vraiment typique de lieu et d'époque. Tu étais là au bon moment car la lumière est juste bien

    RépondreSupprimer
  30. The leafless tree is making a strange shadow on the pavement. If I could I would make all the cars vanish to see that wonderful little town with the stone house and the nice old lantern and the canal and the ships without. Of course it's the same here and everywhere.

    RépondreSupprimer
  31. (April's right).

    For many reasons this scene is the "essence" of northern France.......so that makes it more than "Just a French rolling townscape".

    RépondreSupprimer
  32. Peut-être alors peut-on plutôt parler de "paysage urbain parisien" typique ?
    Nous avons habité la ville limitrophe d'Eragny-sur-Oise dans le 95, alors que Conflans est dans les Yvelines. Notre plus jeune fils est né à Conflans et j'y ai beaucoup trainé, j'y traine encore dès que je peux.
    Les bords de Seine ne changent guère ce n'est pas le cas du reste de la ville. Lors de notre déménagement nous y avions bu un pot en terrasse et nous nous sommes sentis bien, venant de Bourg la Reine (92).
    Cette maison, je la suis depuis longtemps, de la photographier ce jour là parcequ'elle était plus dégagée des voitures que d'habitude et éclairée par un soleil de l'AM m'a permis de réaliser comme la petite rue était pentue, d'ordinaire je la vois depuis le quai.
    Il me faudra poster des photos de la maison de Boissy l'Aillerie sur son île ; aux 4 saisons ; il me reste à faire une photo de printemps....

    RépondreSupprimer
  33. On dirait bien que la lumière qui me fuit depuis plusieurs dimanches est arrivée chez toi - et quel beau ciel !
    Conflans es vraiment une ville portuaire : la municipalité a même mis de quoi amarrer les péniches le long des rues.

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel