mercredi 15 avril 2009

La Maison Fournaise (78) : rencontre *** encounter

Le 13.04.09 à 15H00

"Je suis revenu à Chatou à cause de mon tableau. Vous serez bien gentil de venir déjeuner. Vous ne regretterez pas votre voyage, c’est l’endroit le plus joli des alentours de Paris."

Cette phrase de Pierre-Auguste Renoir est extraite du site du restaurant Fournaise (suivez ce lien vous aurez l’histoire, les renseignements pratiques et les menus) où Renoir a peint son tableau "Le déjeuner des canotiers" que j'ai eu le bonheur d'admirer en vrai au Musée du Luxembourg lors de sa venue avec la collection Phillips de Washington en 2006.
Patrick et moi avons déjeuné lundi avec Bob et sa femme Carolyn, Olivier et Peter (chez eux, vous aurez d’autres points de vue).

Ce fut une joyeuse rencontre improvisée. Il faut être prêt à saisir la chance lorsqu’elle passe.
J’y crois.

Amédée et Nounours. Le balcon du "déjeuner des canotiers".

"I can't leave Chatou, because my painting is not finished yet. It would be nice of you to come down here and have lunch with me. You won't regret the trip, I assure you. There isn't a lovelier place in all Paris surroundings"
-Pierre-Auguste Renoir-

From the website of restaurant Fournaise where Renoir has painted "The luncheon of the boating party" which is today at the Phillips Memorial Gallery, Washington.
My husband Patrick and I were happy to have a lunch at this restaurant and meet Bob and his wife Carolyn, Olivier and Peter
.

30 commentaires:

  1. C'est fou ce que le balcon de la Fournaise ressemble au tableau du déjeuner des Canotiers. C'est fait exprès bien sûr, mais ta photo en accentue l'effet. Je suis un peu jalouse du déjeuner de blogueurs que vous y avez fait, ça devait être bien sympa !

    RépondreSupprimer
  2. Elle est belle, ta première photo, géométrie luisante des bois patinés très structurée (escalier, étagères) animée par le mouvement joyeux de cette petite silhouette qui grimpe les marches, cheveux flottants. C'est bien ton esprit que je retrouve là avec joie!

    RépondreSupprimer
  3. Nounours et AMédée on l'air de bien s'entendre sur la même chaise de bistrot. Je pense qu'il en était de même avec vous autres bloggueurs, bien que vous vous trouviez sans doute chacun qur votre siège à vous.
    Et la grande photo? Que représente-elle? A part une fillette en train de monter un escalier, bien entendu!

    RépondreSupprimer
  4. ta photo me fait penser a une comptine pour enfant, on imagine la petite fille chantante et dansante (jouant meme a la marelle).

    par contre, je suis sur que tu aurais fait un Quizz pour savoir ou cette photo avait ete prise, personne n'aurait vote pour ce vieux restaurant, ta photo renvoie plustot un endroit neuf, genre petit HLM.

    Magnifique ombre, une cergie et puis ce si beau couple....

    RépondreSupprimer
  5. La maison Fournaise a été rénovée (voir le site). Nous n'avons pas déjeuné sur le balcon peint par Renoir, mais sur celui attenant. L'escalier qui mène aux balcons ne serait pas d'époque, ce qui est plausible, mais j'y étais le trouvant sympa (il se dédouble après le pallier) lorsque la petite fille l'a grimpé. La petite fille serait donc pour moi une allégorie de la chance à saisir...

    RépondreSupprimer
  6. La première photo est magnifique. Bien qu'il y avait plusieurs bloggeurs ensemble a cet endroit, j'aurai parié que tu trouverais une angle decalée comme celle-ci!

    RépondreSupprimer
  7. Comme on pouvait s’attendre, tu arrives toujours à raconter « la même chose » avec ton propre style, « the Cergie touch » ! Merci encore d’avoir proposé ce lieu pour notre rencontre !

    RépondreSupprimer
  8. en revenant (et tu verras que le terme est bien choisi) sur ta photo, la petite fille me fait penser a un fantôme. ta photo peut être lue de plusieurs manière et c'est super.
    par contre, tu n'es tjrs pas passer chez moi, donc je te fais la gueule pendant des siècles et des siècles ;o)) mon patron me regarde bizarement, je vais aller faire semblant de bosser ;o))

    RépondreSupprimer
  9. delphinium15/4/09 09:37

    ben tu es sortie avec des nounours? Amédée, Peter, Olivier... etc.
    Et si la nourriture n'est pas bonne, dans ce genre de restaurant, c'est sympa, on peut tout balancer par-dessus bord. :-))))

    RépondreSupprimer
  10. Quel est donc se farfadet qui monte les escaliers !!!
    L'ambiance est là sur la photo (eeu.. sur la toile).
    j'imagine qu'il eu dut être difficile de demander aux clients de prendre la pose pour une reconstitution, pourtant c'est une expérience qui vaudrait d'être tentée...
    Pour arriver avant les autres commentateurs je vais devoir hâter la promenade de toutoute... MDR
    Bonne journée ;-))

    RépondreSupprimer
  11. chez moi le lien marche, peut être un problème chez l'internaute ?????

    RépondreSupprimer
  12. I adore your first photo, Cergie. It says so much, such atmosphere and beautiful light.

    So good to hear you all had such a great time together.

    RépondreSupprimer
  13. Je repasserai plus tard profiter de ces belles images et points de vue variés!
    La photo d'annonce est étonnante...un peu inquiétante...En contraste avec la lumière des impressionnistes, qualifiés de "peintre du bonheur".

    RépondreSupprimer
  14. Cette photo sur le balcon est digne des Impressionnistes. J'ai eu l'occasion, il y a quelques années, d'assister à une fête organisée par la ville de Chatou, l'inauguration me semble-t-il du Musée, en tenue d'époque, la Maison Fournaise n'était pas encore restaurée. Dommage je n'ai pas de photos.
    De très beaux souvenirs ..

    RépondreSupprimer
  15. Il semble incroyable qu'un lieu ainsi célèbre ancre existe et qu'est encore égal à comme a été peint.

    RépondreSupprimer
  16. Les petits coins étaient en haut de l'escalier ?

    RépondreSupprimer
  17. Great, the little girl rushing upstairs, perhaps to escape, perhaps because museums are boring for her?
    You must have had a wonderful day on the restaurant ship. Great to meet other bloggers from other countries.

    RépondreSupprimer
  18. Whouaw, whouaw, whouaw, elle est splendide cette photo, chère Cergie.
    J'adore!
    Bonne soirée,
    Patrick

    RépondreSupprimer
  19. J'ai regardé les différentes photos -c'est intéressant de repérer différents points de vue -
    Les couleurs des fleurs sont vraiment dignes des tableaux impressionnistes!
    C'est amusant aussi de mettre un visage sur chaque nom -même si, sur certains clichés, miss Cergie a tendance, me semble-t-il, à se dissimuler derrière ses cheveux ...
    Tu parlais l'autre jour des prénoms, il faudrait que je mette un lien sur quelque chose de personnel que j'ai écrit à ce sujet.

    RépondreSupprimer
  20. Superbe idée votre rencontre !!!
    "Il faut être prêt à saisir la chance lorsqu'elle passe" :-)
    Ton appareil est toujours prêt semble-t-il à saisir La Chance quand elle te dépasse dans un escalier
    Une image pas facile à réaliser et belle avec son jeu d'ombres et de lumières !
    Une image que j'aurai aimée faire !!!

    RépondreSupprimer
  21. La première photo est sans doute réussie mais moi je préfère celle au bord de l'eau sur la terrasse.
    Elle rappelle tant le tableau de Renoir.
    C'est sympa les rencontres de blogueurs, même Amédée et nounours ont fait connaissance.
    J'ai laissé dans mon ancienne maison, celle de ma première vie, un agrandissement de la femme au petit chien, extrait du dit tableau. Dommage ! Je peux presque dire que cet mon tableau préféré, "le déjeuner des canotiers". Il y a tant de réalisme dans cette peinture.

    RépondreSupprimer
  22. Bonjour, Cergie.
    Je retiens que tout cet ensemble est interessant et fort bien fait.
    Merci beaucoup.
    Bonne journée.
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  23. Superbe lumière sur la 1ere photo, j'aime ces ambiances

    RépondreSupprimer
  24. Une maison, comme une boite. Et à l'intérieur il y a des boites, pour ranger des souvenirs quand les enfants s'échappent par les fenêtres.

    RépondreSupprimer
  25. bon je ne vais pas être originale du tout et te féliciter pour ta première photo...
    Elle est toute légère cette petite fille et semble s'être échappée de sa boîte à malices... plus je la regarde plus je la trouve superbe...

    RépondreSupprimer
  26. Le bonheur est bien peint sur chaque photo, on le voit, on le sent. Et j'arrive à la fumée des cierges pour commenter.

    RépondreSupprimer
  27. Je l'ai vu rénover cette île de Chatou, il y a la fête des canotiers l'été, avez vous visité leur atelier.
    J'allais souvent m'y promener, j'habitais de l'autre côté de la berge.La prochaine fois fait moi signe.

    RépondreSupprimer
  28. Adam, on a beau vivre les même événements la vision est toujours différents, les souvenirs aussi, cela est vrai aussi dans la vraie vie

    Peter, de rien, j'avais bien envie d'y aller moi-même et cela a été vite trouvé

    Olivier, je reviens sur ce matin où j'ai fait ce message si tard ; ensuite je suis allée me préparer. Je ne peux passer ma journée en robe de chambre.

    Delphinium, je n'avais même pas regardé le menu avant de réserver

    Daniel, ne brime pas Toutoute, tu n'étais pas le dernier. Je ne suis pas sûre que le personnel serait ravi de déplacer les tables pour une photo de blog.

    Jilly, thank you and welcome.
    I heard you will meet some nice bloggers soon in Menton

    Miss Yves, on n'est pas obligé toutefois de garder ses pas dans les ornières du passé, si ?
    (Merci d'être repassée comme promis. J'attends ton message sur les prénoms à présent)

    Emiliane, ce balcon avec le store rayé n'a guère changé en effet, et cependant le vieux platane a sans doute bien grandi depuis.

    Nazzareno, il a été rénové sinon il aurait disparu

    Alain, les petits coins sont au Rez de chaussée, elle en venait sans doute

    April, ce n'est pas un musée mais toujours un restaurant toutefois les enfants n'aiment guère rester assis longtemps

    Patrick, je suis contente qu'elle t'ai plu !
    Bonne semaine à toi...

    Fifi, un appareil compact facile à trimbaler, j'ai cadré l'escalier que je trouvais beau (deux volées après le pallier, la lumière, les boiseries) et la petite fille est arrivée en cadeau, c'est tout.

    Claude, lorsque j'ai vu en vrai le tableau j'ai aimé deux choses surtout : l'éclat dans l'oeil du petit chien et les reflets des verres.

    Herbert, oui cela vaut vraiment le coup d'y aller

    Miss 75, ravie que cela te plaise.
    Merci

    Maxime, beaucoup de nostalgie dans ce commentaire écrit avant de t'enfuir par la fenêtre.
    [Les souvenirs je les garde dans le coffre de mon coeur.]

    Catherine, oui cette petite fille était joyeuse il me semble. Et pressée, pour ne pas me gêner....

    Thérèse, "la fumée des cierges" quelle belle expression ! Pour elle merci ; à Lyliane et à moi de les moucher.

    Lyliane, ne regrette rien. Amédée et Nounours se sont fort ennuyés : ils ne parlent pas l'anglais !
    Et cela a été TRES sérieux.
    :)

    RépondreSupprimer
  29. Tu as raison Richard, Alice a suivi le lièvre...

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel