mardi 30 juin 2009

Paris 19 et 20eme : la rue de Belleville

Prise du 19ème, coté impair, le 29.06.09 à 10H50

Si belle sous le soleil, ensorceleuse...
La rue de Belleville déployait ses charmes pour moi :
hier, elle m'a sorti la totale,
elle m'a même fait le coup du chat...
La voyez vous, l'ombre du chat ?


Will you find the shadow of the cat ?
Will you see the man in the shadow ?




28 commentaires:

  1. et on gagne quoi ?
    J'ai trouve, premier Yesssssssssssss
    Mais ombre de chat où d'une sculpture ?

    RépondreSupprimer
  2. Olive, où est passé ton âme d'enfant ?
    Ceci dit ce chat m'intrigue.

    Deuze question : avez vous vu l'homme dans l'ombre ?

    RépondreSupprimer
  3. Photo cergiesque avec ce jeu entre l'ombre (mais pas celle du chat couché) et la lumière. Le contraste. La vie.

    RépondreSupprimer
  4. Cela me "chatouille"!!!
    Oui un vrai chat? où était il ?
    Tu aurais presque nommer ton post la rue Rodin !!!! mdr
    Bonne journée. A +

    RépondreSupprimer
  5. Hpy, photographier ce que l'on voit, là où on est...

    Chalut Daniel ! Le chat devait être couché sur une cheminée à y réfléchir.
    Pourquoi la rue Rodin ?

    RépondreSupprimer
  6. oui j'ai vu le Mr dans l'ombre, portrait très intimiste ;o)) tu n'aimes pas mes petits hommes verts ;o))

    RépondreSupprimer
  7. Pourquoi "Rodin" ?
    Le penseur au premier plan !(ou j'ai trop d'imagination).
    Également une très belle peinture murale en arrière plan.
    A +

    RépondreSupprimer
  8. Et le petit monsieur aux deux paires de lunettes tu l'as bien caché, ....
    Qui l'a vue ?????

    RépondreSupprimer
  9. Olive, tes petits hommes très minces ont une coupe de forçats
    :)

    Daniel, au 72 de cette rue est née Edith Piaf.
    Ce monsieur était là pour lire son journal. Je n'avais pas vu les deux paires de lunettes, bravo à toi.
    Et lui il a levé la tête et m'a vue prendre la photo.
    La peinture murale, oui elle est belle. Et la mosaïque ? Qui la verra ?

    RépondreSupprimer
  10. Tu étais donc chez moi hier!

    Je pense que je suis allé dans ce bar pour une petite pause quand nous avons signé notre promesse de vente pour notre appartement.

    RépondreSupprimer
  11. après la pluie le beau temps, mais je ne vois aucune ombre de chat!

    RépondreSupprimer
  12. Et encore la lumière et l'ombre, ton motif, Cergie. Très bien vu: l'homme pensant et l'homme sur l'affiche, aussi un peu pensant. ça me plaît beaucoup.

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour, Cergie.

    L'ombre du chat ? Hum...
    Mais la rue de belleville, je la connais bien...Je logeais à côté, lors de mes études parisiennes...
    Et tes photos in terrogent toujours.
    Merci beaucoup.
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  14. delphinium30/6/09 13:28

    mais qu'est-ce que c'est que ça??? le mec qui est sur la terrasse, il a une serviette ou alors un mouchoir en papier dans sa tasse rouge. C'est tout ce qu'on peut nous servir dans les cafés parisiens??

    Le mec dans l'ombre, fantastique. On dirait qu'il n'est pas vrai! Quelle classe madame cergie.

    RépondreSupprimer
  15. delphinium30/6/09 13:43

    bon, ils sont un peu vieux les mecs sur la terrasse. :-)))

    RépondreSupprimer
  16. delphinium30/6/09 13:48

    des vieux qui se mouchent et mettent leur mouchoir dans une tasse

    RépondreSupprimer
  17. delphinium30/6/09 13:50

    Bon ça va, ils ne sont pas trop bedonnants.

    RépondreSupprimer
  18. Adam, j'aime bien ce coin là.

    Marguerite-Marie et Herbert : regardez la façade de l'immeuble l'ombre s'étend sur la petite mosaïque et la plaque de rue...
    [Ce quartier est très animé.]

    April, l'homme dans le café est sans doute parti et celui de la fresque est toujours là, impertubable défi au temps qui passe

    Delphinium 1-2-3-4, hormis les touristes, seuls les retraités ont le temps d'aller au café ; et les retraités à moins d'avoir été sportifs de haut niveau ont des cheveux blancs. La consommation phare dans ce café, c'est café apparemment.
    Les parisiens marchent beaucoup c'est pour cela qu'ils ont la ligne (de métro) et ils ne se mouchent pas "à la montagnarde" comme moi quand je fais du ski...

    RépondreSupprimer
  19. Belleville, oui, mais ou est donc passé le triporteur?
    Autant d'hommes pensants, autant de mondes différents.

    RépondreSupprimer
  20. Chat alors! je l'ai vue, l'ombre du chat, et avant d'avoir lu tes explications .
    Belleville, un quartier mythique, tout un univers ...
    En revanche (ne pas dire "en même temps, comme le fait mon fils ) un des commentaires a attiré mon attention sur la peinture murale ancienne et l'attitude de l'homme au premier plan , superbe jeu d'échos .
    L'homme dans l'ombre semble en retrait , comme un vieux sage , ou un homme détaché , près de sa fin ...

    RépondreSupprimer
  21. Que voilà une photo absolument extraordinaire. Tu te Doisneauises ? ;-) Concentrée que j'étais sur l'homme à l'intérieur du café, je n'aurais jamais remarqué le chat si tu n'avais pas vendu sa peau !

    RépondreSupprimer
  22. Je l'ai connue cette rue, mais la reconnaitrais-je maintemant ?
    J'ai vu l'ombre du chat mais pas le chat. Je retourne voir...

    RépondreSupprimer
  23. Est-ce vraiment l'ombre d'un chat, d'ailleurs ? Mais peu importe, l'ombre est bien là !

    RépondreSupprimer
  24. Je réponds à la question posée avant de parti aux USA. NON, je n'ai emporté de napperons. Je n'ai pas eu le temps d'en faire, mais ma maman en a fait à ma place.

    RépondreSupprimer
  25. Je vois bien l’endroit! Mais j’ai mis bp de temps avant de trouver l’ombre du chat ! Le monsieur dans l’ombre, je l’ai vu de suite (c’est bon, pour le moment je ne change pas de lunettes) ! Le portrait de ce monsieur est surtout ce que m’impressionne sur cette photo ! Il t’a vu !

    RépondreSupprimer
  26. D'abord j'ai vu le monsieur dans l'ombre qui a repéré la photographe. Mais où est-il ce monsieur, derrière une porte vitrée dans l'ombre du restaurant ? J'ai du mal à imaginer. Génial comme portrait ! Il semble surgi de nulle part et il a l'air un peu triste. Est ce qu'il est en train de remplir sa déclaration d'impôts ? Je crois qu'il est trop tard...il aura une amende, ce qui explique sa tristesse. Le chat j'ai fini par l'apercevoir. Il t'a guetté ! C'est le chat du monsieur triste qui doit payer une amende. Et Rodin qui met son mouchoir dans son café ! Beurk !
    Une scène de rue pleine de vie et de surprises !!!

    RépondreSupprimer
  27. Almost like two photos. Two different worlds. On the left the photographer looks at the world, and on the right, this curious person in their own world looks at the photographer. I found the shadow, like the smile of the Cheshire Cat.

    RépondreSupprimer
  28. Les commentaires sont délicieux... et Delphinium entre temps a d^u trouver son homme :-)
    (je n'ai pas encore trouvé comment taper les accents circonflexes sur mon nouveau clavier azerty... parfois cela marche, parfois cela ne marche pas.)

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel