lundi 10 août 2009

Chateau de Brecy (14) : le cloitre vegetal *** the perennial cloister

Le 26.06.09 à 16H00

J'entendis crisser des pas.
Je demandai :
Etes vous le fantôme en méditation d'un moine bénédictin ?
Il répondit :
Je suis le jardinier...

Dans le Jardin de Roses, situé le long de l'Eglise Sainte-Anne du XVe siècle, elle même à coté du château du XVIIe (voir photo sur le précédent message), des squelettes de moines bénédictins furent trouvés et laissés en place, des rosiers anciens marquant chaque tombe.
Le cloître végétal est récent, jeune et vivant : le charme est un arbre au feuillage dense, caduque et marcescent (mais non pubescent)...

:)



I heard steps crunching.
I asked :

Are you the meditating phantom of a Benedictine monk ?
He answered :
I’m the gardener...

20 commentaires:

  1. Jeune et frais par rapport à ton histoire de squelettes...
    Mais la nuit doit prêter à de longs conciliabules dans ce parc.

    RépondreSupprimer
  2. It is beautiful. It would be so nice to walk and relax under the trees.

    RépondreSupprimer
  3. partager son jardin avec des fantômes de moines, c'est au moins assez original. Tu devrais faire des photos de nuit, pour voir si les moines sortent pour s'occuper de leurs rosiers.

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour, Cergie.
    Donc, un moine bénédictin est un jardinier...surout dans un si bel ensemble...
    Merci beaucoup.
    Bonne semaine.
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  5. Très beau partage entre ombre et lumière ! Il fait bon s'y attarder dans cette ombre par forte chaleur, surtout qu'elle se prolonge jusqu'au centre de l'image. Elle permet d'admirer le coté soleil tout à l'abri et en croisant le jardinier, qui me semble être une jardinière ? :-)
    Bisous de bon lundi Cergie !!!
    PS
    Très jolie dentelle d'ombres et de lumières au sol !

    RépondreSupprimer
  6. Thérèse, des fantômes la nuit, tu y crois ?

    Karen you can notice a bench in the shadow ; a nice place to be when it is sunny.

    Olivier, certains rosiers périclitent on dse demande pourquoi, un 'Charles de Mills' violet buissonnnat est splendide ; mais ce rosier est TOUJOURS splendide.

    Herbert, un prieuré a précédé le château ; ce jardin est entre des mains de laïcs de nos jours.

    Fifi, ce jardinier a les mollets bien galbés pour être une jardinière...
    :)

    RépondreSupprimer
  7. "Olivier, certains rosiers périclitent on dse demande pourquoi" des moines avec moins de sèves que d'autres ;o))

    RépondreSupprimer
  8. Heureusement que tu as demandé, après tout, de nos jours, les tenues auraient pu être... plus légères !
    Quel endroit magnifique et serein !

    RépondreSupprimer
  9. un beau cadre par contre je trouve qu'il y a un peu de laisser aller pour la tenue des moine ;-)

    RépondreSupprimer
  10. Typical Cergie: the light and the shadow and the very nice contrast: the cut bushes, so regular, so much in form and a jogger, so casual.

    J'ai répondu et expliqué l'histoire avec le chien chez moi.

    RépondreSupprimer
  11. Ces allées ombragées forment comme un cloître!C'est très beau !
    La photo du pseudo moine et le commentaire sont amusants, mais une jolie jeune fille en fleurs aurait eu plus de... Charme ...

    RépondreSupprimer
  12. Olivier, le maître des lieux suggérait plus ou moins bienfaisants...

    Cieldequimper et Bergson, j'ai eu la chance de visiter les jardins de l'abbaye d'Autray guidée par Frère Siméon, une sorte de St François d'Assise moderne, vêtu de sa belle robe brune. Nous sommes allés plus tard dans la partie production le retrouver : il était vêtu pour travailler d'un jean et d'une chemise, comme tout le monde. Nous lui avons acheté une rose ancienne bicolore 'Honorine de Brabant' qui fait la fierté de notre jardin.

    April, le jardinier a beaucoup de travail pour tailler les arbres qui poussent très vite.
    (Je passerai lire ta réponse. Merci)

    Miss Yves, j'étais contente pourtant de mettre le jardinier à l'honneur, sa tenue n'est-elle pas des plus buccoliques et charmantes ?

    RépondreSupprimer
  13. En général les jardin les cloitres sont toujours beau. Celui cu Mont St-Michel, par exemple et la Collègiale de la Romieu dans le Gers que j'ai visité.
    J'aime ce travail d'architecte de jardin. Cela me fait penser qu'il faut que je taille mes buis.

    RépondreSupprimer
  14. UBelle architecture végétale ! Un vrai cloître de verdure et… plein de charme(s) !... ;) Rigueur dans la répartition des niveaux, des volumes, des perspectives, et… dans la taille méticuleuse.
    Une fois encore tu as bien capté ombre et lumière qui soulignent tout cela et le projette, le mulptiplie.
    Un rosier pour chaque squelette retrouvé : c’est joli, ça !
    On peut méditer en marchant ou en taillant. C’est bien aussi de prendre l’ombre, comme ça, en regardant, les yeux mi-clos et en tendant l’oreille pour percevoir, en sourdine, des bribes de vêpres, de laudes ou de matines…
    Honorine de Brabant, Zéphyrine Drouin, Ghislaine de Féligonde, Yolande d’Aragon… étaient elles les nonnes cloîtrées de l’autre côté du mur ?… ;)

    RépondreSupprimer
  15. L'histoire est amusante, mais surtout, la photo est magnifique. J'ai un faible pour les chemins, les routes, les sentiers, et cette allée, c'est un bonheur à voir.
    Le coup de la photo qui passe du NB à la couleur avec le curseur, c'est très marrant, puis ça donne de la vie...
    Bien le bonjour

    RépondreSupprimer
  16. Jeux d'ombres et de lumiéres très interessant.
    J'aime bien tes coommentaires que tu laisse sur mon blog.
    A la prochaine photo bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  17. Certes, il mérite d'être à l'honneur en raison du travail accompli pour le plaisir de tous !

    RépondreSupprimer
  18. L'Alhambra, du jardinier, entre les colonnes taillées.

    RépondreSupprimer
  19. Ah!! la vie de moine...
    *****************

    Nous sommes les moines de Saint-Bernardin- Bis
    Nous nous couchons tôt et levons pas matin- Bis
    Si l'prieur nous engueule, on lui chante des chansons
    C'est ça qu'est bon et bon, bon, bon !
    Et voilà la vie, la vie, la vie, la vie chérie, ah ! ah !
    Et voilà la vie que tous les moines font.

    RépondreSupprimer
  20. Je me souviens de ce billet, de cette photo, mais j'avais oublié les commentaires.

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel