lundi 31 août 2009

Couvent de la Tourette (Eveux, 69) : l'echo *** the echo

Le 15.08.09 à 16H55

Hpy a dit :
"Je suis retournée voir tes images du couvent, mais si tu ne disais pas que c'est un couvent, on ne le dirait pas ! Mais pourquoi pas un couvent en béton ? Ce n'est pas le matériau qui dicte les prières, n'est-ce pas ; ou alors les religieux seraient-ils devenus des matérialistes ?"

Le Corbusier a dit :
"J'ai imaginé les formes, les contacts, les circuits qu'il fallait pour que la prière, la liturgie, la méditation, l'étude, se trouvent à l'aise dans cette maison. Mon métier est de loger les hommes... Ce couvent de rude béton est une œuvre d'amour. Il ne se parle pas. C'est de l'intérieur qu'il vit. C'est à l'intérieur que se passe l'essentiel..."

Wikipékia a dit :
"Le principe hors-sol de la bâtisse sur des piliers permet de conjuguer l'organisation horizontale des espaces intérieurs avec la forte déclivité du terrain (cependant que la terre libérée est devenue une friche de terre battue, sans aucune végétation)."



Les échafaudages et les filets de protection cachent le couvent (ici la façade sud), les travaux de rénovation empêchent d’en visiter l’intérieur, et pourtant son site parle ; ou plutôt il répète les paroles ou les cris ou les chants des visiteurs, car il offre refuge à la nymphe Écho...


The scaffolding and the protection nets hide the convent on the outside (here is the southern façade) ; the renovation works prevent visiting it inside, and yet its site speaks ; rather it repeats the words or the yells or the songs of its visitors, because it offers refuge to the nymph Écho...

14 commentaires:

  1. C'est souvent la différence qui choque. Quand le siège d'Enso-Gutzeit (aujourd'hui Stora-Enso), conçu par Alvar Aalto, fut construit pratiquement en face de ce qui était mon domicile pendant une vingtaine d'années, mes yeux avaient du mal à s'y habituer, mais si aujourd'hui je visite Helsinki, je ne verrai plus la différence entre hier et aujourd'hui, et je ne dirai plus que ce bâtiment n'y a pas sa place. Je le penserai peut-être juste un peu, tout comme je ne trouve pas ce couvent très esthétique, à l'extérieur, en tout cas.
    Mais tous les goûts sont dans la nature et donc : de gustibus et coloribus non disputandum!
    Et en plus, le couvent a le privilège d'être bien situé, et les fenêtres des cellules grandes assez pour permettre aux cloitré(e)s de regarder dehors et admirer l'oeuvre de leur dieu, je veux dire la nature.

    RépondreSupprimer
  2. Le Corbusier n'a pas que fait des bêtises en plus a ce que je vois il en a dit aussi....non je déconne...un architecte qui inspira malheureusement toute la génération des architectes "de la banlieue" avec son concept d'unité d'habitation....et on voit ce que cela a donné....je suis pas un grand fan....

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour, Cergie.
    Il est en effet surprenant. Mais on voit aussi des églises "modernes" qui ne le sont pas moins.
    Et puis la prière...souvent on ferme les yeux pour prier...Alors...
    Merci beaucoup pour cette découverte.
    Boonne semaine.
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  4. Perspicacity of word,thought and eye. Well done Cergie.

    RépondreSupprimer
  5. Ça un couvent !!!
    Horreur et désolation (je ne suis pas sympa) je ne voudrait pas d'un bâtiment pareil pour élever des lapins. Des gens se promènent?
    Je ne suis pas sujet a déprimer, là c'est un lieu qu'il vaut mieux éviter si on veux rester serein... lol
    Bisous bonne journée...

    RépondreSupprimer
  6. Un couvent pour poulets d'élevage. Comment en est on arrivé à si peu de spiritualité dans l'architecture?

    RépondreSupprimer
  7. Une architecture simple ramène à l'essentiel: la fonctionnalité.
    Frais minimisés et une vue splendide, à ce que l'on aperçoit.
    La spiritualité c'est ailleurs.

    RépondreSupprimer
  8. Il faut voir le produit fini...

    RépondreSupprimer
  9. Moi pas convaincue du tout mais j'aime bien les enfants...

    RépondreSupprimer
  10. Aimer ou pas peu importe, ce bâtiment existe et ce n'est pas son architecture qui fait naître la polémique mais l'usage qui en est fait... qui aurait eu à redire si ce bâtiment était un HLM... Il aurait alors ressemblé à tous les HLM alors que dans notre subconscient un couvent est abrité par de vieilles pierres...
    Ceci dit je n'aime guère cette architecture qui a pourtant l'avantage d'être fonctionnelle !

    RépondreSupprimer
  11. An interesting photo of an ugly building. I know, some even famous modern architects do this - build in concrete - but I will never like it.

    RépondreSupprimer
  12. J'aime beaucoup la citation de Le Corbusier que tu as dénichée. Je pense qu'il faut s'y promener pour apprécier "de l'intérieur" ! Les bâtiments anciens sur la gauche font-ils partie du couvent ?

    J'adore ta deuxième image-signet: le blanc et le rouge des vêtements qui contrastent si joliment avec le vert soutenu du pré et ses flèches d'ombre et surtout le penché de la cueilleuse de fleurs
    Bisous de bonne journée Cergie !

    RépondreSupprimer
  13. Zut alors ! C'est pas Roland, c'est Fifi ! Tant pis, comme ça tu auras aussi des bisous de Roland :o)))

    RépondreSupprimer
  14. "qui aurait eu à redire si ce bâtiment était un HLM..." Moi...un HLM n'est pas obligé d'etre laid et d'etre toujours fait sur le meme moule....moule repris par les adeptes de la secte de Le Corbusier.

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel