vendredi 21 mai 2010

Rue Oberkampf (Paris 11ème) : le brass band *** the brass band

Le 31.05.09 à 22H35

C’est une photo oubliée qui sort des cartons aujourd’hui. Il n’y a pas de bobo. Même si je l’ai prise il y a presque un an, elle pourrait avoir été prise un de ces soirs proches (passés, futurs ?) car la température, à présent que nous quittons les Saints de Glace, est redevenue clémente et permet de dîner en terrasse. Ce que nous avons fait dans notre jardin hier soir vers 21H.

Titi habite avec Johjoh dans une petite rue calme qui donne sur le haut de la très animée rue Oberkampf où se trouvent de nombreux bistrots et restos branchés fréquentés par des étudiants. Nous n’avions pas dîné au "Sans Gêne" ce soir là, mais au coin un peu plus bas, à "L’Estaminet".

Ce brass band me rappelle l’époque où je respirais avec Etienne lorsqu’il faisait ses exercices de clairon puis de tuba. Avant qu’Etienne n’ait sa caisse claire, j'ai tenu devant lui des couvercles ronds et transparents (qui ont gardé la trace des impacts) de récipients vendus en réunions à domicile qui encombrent les placards, du moins au dire de Patrick lassé de les recevoir systématiquement sur le crâne.
Que de bons souvenirs remontant à beaucoup plus d’un peu moins d’un an !

Alors lorsqu'il m'a demandé hier de mettre un lien vers le blog qu’il a commencé, je dis : "yes ! Of course ! Indeed ! Why not?"





Etienne s’est lancé comme défi de joindre Paris à Londres en vélo en trois jours pour le compte de l’association Care. Si vous voulez bien, cliquez sur la photo et regardez ses trois premiers messages qui expliquent le projet.

14 commentaires:

  1. C'est ce que nous appellerons une photo intemporelle!!!
    Étienne! Pour faire Paris Londres en vélo il doit impérativement traverser le "Chanel" en pédalo NA! MDR
    Bonne journée A +

    RépondreSupprimer
  2. Daniel, tu es un puriste, et il devrait transporter le pédalo sur son dos alors ? La traversée se fait en ferry de Caen à Porstmouth.
    , les différentes étapes et modalités.

    RépondreSupprimer
  3. Chuis d'accord avec Daniel, il faut pédaler partout sauf dans la choucroute! Chuis passée voir ton fiston.

    RépondreSupprimer
  4. Je suis allée voir Etienne et j'y retournerai tout à l'heure et puis je viens te voir toi aussi:-)

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Cergie,

    j'ai laissé un message sur le blog d'Étienne. Il a du courage, ce jeune homme, il faut le dire.

    Merci de me prévenir à cause de l'accès difficile à mon blog. Je l'avais déjà remarqué moi meme, pourtant j'étais si fière de mon premier diaporama que j'ai réussi à fabriquer. Mais 1o6 photos, c'était de trop. J'ai enlevé la moitié. Pourrais-tu repasser et me dire si ca va maintenant ? Merci.

    J'aime ta photo de la brasserie, les couleurs, l'ambiance ...

    Amitiés
    Olivia

    RépondreSupprimer
  6. J'ai cru que c'était le Bal du Moulin de la Galette ! Et puis j'ai vu le portable et je suis redescendu sur terre :-) Non, sans blague ! Quelle ambiance !!! La jeune femme au regard tendre et nostalgique qui regarde son aimé, est bien digne d'inspirer un grand peintre !!! Non seulement elle, mais toute la scène! Je rêve de faire davantage de photos de rue, ça me changerait de mes petites fleurs. Mais je me console, les petites fleurs ont également inspiré de grands peintres :-)
    Bisous Cergie ! Je retourne chez Etienne !

    RépondreSupprimer
  7. Excellent composition joliment poétique!
    P.S. Que serait un monde sans la folie magique de jeunes ...?

    RépondreSupprimer
  8. Tu sais quoi ? Là je suis tellement crevée que j'en ai mal aux oreilles. Bon je sais, je suis rabat-joie, je crois que je vais aller au dodo. Quoi il n'est même pas 20 heures et alors ?
    J'ai regardé vite vite le blog d'Etienne, j'irai regarder plus longuement più tardi. Bon weekend.

    RépondreSupprimer
  9. A wonderful night photo (the colors). and not only that in Paris you see people reading in the métro ... aussi tu trouves beaucoupf de musique là et dans les rues.

    RépondreSupprimer
  10. Très chouette cet appel en fanfare!

    RépondreSupprimer
  11. J'ai cru que c'était la fête de la musique , en avance...ou en retard, c'est selon.

    Une ambiance festive et nonchalante très bien rendue.
    Oberkampf...Encore un lieu mythique qui apparaît dans bien des écrits littéraires ...Je pense à Aragon .
    Mon époux aussi se plaint de mes placards encombrés,par mes affaires inutiles, paraît-il-mais lui ne jette jamais rien . Tout ce qu'il garde est utile-d'après lui

    Etienne va donc passer à Caen...Le tramway est celui de Caen-Ifs (Petite érie à suivre sur l'IUT où étudie mon fils )

    Je repasserai voir son blog.

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour Lucie! Magnifique!!
    Trois jours en velo pour Care, ça vaut le tour...

    Excuse mon absence, mais mon ordinateur est en panne et je dois attendre un mois jusqu’à qu’il soit récupéré… ;-(. Entre-temps je t’ai laissé un post des alentours d’Ephèse chez Blogtrotter 2 pour ta délectation. Bonne semaine!!

    RépondreSupprimer
  13. a mon époque (oh mon dieu, je suis si vieux que ça ;o)) donc a mon époque, c'était l'une des rues les plus vivantes de Paris, un endroit sympa pour finir certaines soirées

    RépondreSupprimer
  14. Je suis allée voir le blog d'Etienne, je lui souhaite belle réussite !

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel