vendredi 18 novembre 2011

Paris 18ème : Le café qui parle - the speaking café

Le 13.11.11 à 12H48

Tant pis si le mot "brunch" est un anglicisme. A Paris, ceux qui se lèvent tôt et ceux qui se lèvent tard le samedi ou le dimanche se retrouvent volontiers autour d’une même table pour bruncher.
L’endroit idéal est convivial. Il propose un buffet à volonté (boissons chaudes ou froides, viennoiseries, pain, beurre, fromage blanc, salades salées ou de fruits), en sus d’une assiette fromage, charcuterie ou mixte, et ce pour une somme modique.
C’est le cas au "café qui parle". Mieux vaut arriver de bonne heure (avant 11 heures du matin) ; sinon il faudra s’armer de patience et attendre sur le trottoir qu’une table se libère...

25 commentaires:

  1. Rien ne m'énerve plus qu'attendre.

    Cela dit, à Versailles on a le chien qui fume et le chat qui prise...

    RépondreSupprimer
  2. C'est un café qui parle aux estomacs.
    Je suis un peu comme Cieldequimper, ça m'énerverait d'attendre, surtout mon Chéri d'ailleurs.

    RépondreSupprimer
  3. Je ne sais quoi penser il semble que tu sois branchée Bistro !!!
    Les longues files d'attente pour crouter te sont familières, j'ai le souvenir d'une image semblable à SF devant chez "Mama's"...
    Nous sommes passé devant cette année il n'y avait personne!
    Je te taquine.
    Ce weekend nous fêtons les 18 ans d'Audrey, ce sera la fêeeete...
    Bisou A + :))

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour, Cergie.
    Mais non, justement.

    Ces gens-là viennent de manger et boire et ils n'arrivent pas à se quitter...

    Merci beaucoup et pour tout.

    PS : un café qui parle ? Cela se saurait...

    RépondreSupprimer
  5. L'attente c'est la garantie de l'excellence, quoique pas forcément. Il suffit d'arriver de bonne heure.
    J'ai pensé mettre en lien mon message sur Mama's à SF.
    Un café qui parle ? Peut-être comme l'arbre à palabre, un endroit où discuter ?

    RépondreSupprimer
  6. COUCOU dire que je ne supporte pas la foule donc prendre mon café ici et bien oui c'est possible mais je serai la première à faire la queue c'est même certain
    BON courage à eux
    BISOU

    RépondreSupprimer
  7. Pour répondre à tes interrogations!
    Oui je porte bien une casquette(de SF entre autre)Bien obligé ma tignasse m'ayant lâchement abandonnée, (pas celle de Bugeaud toute fois).
    Pour le feu d'artifice! Audrey en est un à elle seule, toujours à taquiner sont papy.......
    Je n'ai pas de voiture jaune non plus! lol

    RépondreSupprimer
  8. Vous n'étiez que trois? Ou peut-être étiez-vous cinq?

    Il faudra apprendre à A de passer dans les clous! (C'est bien A?)

    RépondreSupprimer
  9. trop de monde il faut les dépasser bisou

    RépondreSupprimer
  10. C'est sympathique et convivial, ce genre de brasserie.
    J'aimerais bien participer. Idéal pour faire des rencontres!

    RépondreSupprimer
  11. ça doit être sympa... Ma commune est trop petite pour avoir ce type de services...

    RépondreSupprimer
  12. Une bonne formule! Quand on peut reserver c'est mieux...

    RépondreSupprimer
  13. "il faudra s'armer de patience" :-) il y en a qui ont décidé que "non" et le pauvre papy fait ce qu'il peut pour retenir le bambin ou la bambine qui n'a qu'une idée: se tailler !
    Sympathique scène de rue, comme j'aime les trouver ici ou tous les âges sont représentés. Une scène de vie à la Cergie !

    RépondreSupprimer
  14. Places like Le Cafe Qui Parle enhance the experience of living in a city, especially one as charming as Paris.

    RépondreSupprimer
  15. j'adore les brunches où l'on brasse autantd'air que de nourriture ;)

    RépondreSupprimer
  16. Cool les brunchs :-))
    J'aime...
    Bisous ***Laure***
    http://suivre-mon-etoile.blogspot.com/

    RépondreSupprimer
  17. Nouvelle version du"dernier salon où l'on cause" ?

    RépondreSupprimer
  18. Elle est marrante Cergie, s'il faut se lever à 6 heures du mat pour être sûr d'avoir une table au café qui parle pour déjeuner, à moi ça ne me parle pas.
    Je suis en retard pour fêter le 18 ans d'Audrey. Alors comme ça Papy Daniel perd ses tifs. Rassure toi, mon Chéri aussi et ça l'a pris de bonne heure.

    RépondreSupprimer
  19. Très vivante cette image, j'aime beaucoup ce style là...

    RépondreSupprimer
  20. Le Dalou, Le Millau, le petit Batignolles et maintenant le café qui parle...Qui parle de quoi d'ailleurs ? De la pluie et du beau temps ?

    RépondreSupprimer
  21. J'adore le nom de ce cafe, il est pourrait etre sorti d'un livre de Blondin. En effet il nous parle et on aimerait qu'il nous raconte les histoires qui se sont passes sur ces banquettes

    RépondreSupprimer
  22. Chez nous, on peut voir beaucoup de gens en dehors ... ce sont les fumeurs ;-)

    RépondreSupprimer
  23. Jolie scène de rue. On y voit la vie, l'agitation de la ville, mais aussi par certains aspects la détente et le plaisir promis par le brunch à venir.
    N'hésitez pas à faire un tour sur Des photos qui content. Vous pourriez trouver l'expérience à votre goût :)

    RépondreSupprimer
  24. Une très belle ambiance de rue avec son animation, ses multiples points d'accroche pour le regard. Le cadrage ajusté permet de saisir tout ça plus la promesse d'un bon moment à passer qu'annonce l'heure du brunch !

    RépondreSupprimer
  25. "Bruncher" !!! Encore un mot nouveau pour ma collection. ;-)) Icic, bruncher veut dire (souvent) manger trop. Pas la meme chose en France, j'imagine ???

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel